Communiqués de Presse

  • Imprimer

    HANNUT > CE VENDREDI 4 SEPTEMBRE « GALERIE MOTTIN » > FINISSAGE DE L’EXPOSTION « Y'A-T-IL ENCORE UN PRINTEMPS? »

    Nous avons le plaisir de vous inviter au dévernissage de l'exposition « Y'A-T-IL ENCORE UN PRINTEMPS? » qui se déroulera exceptionnellement sur l'Esplanade de la Galerie d'art du Château Mottin.

    Nous décrocherons les œuvres, une par une, et, en présence des artistes, les ferons défiler devant vos yeux.

    En parallèle, nous présenterons le très beau livre-catalogue de l'exposition qui sera proposé au prix exceptionnel de 7€. Ce livre est préfacé par Bernard Wilkin, historien et directeur des Archives de l'Etat à Liège. Les textes sont de Lucien Rama et Vincent Ramirez.

    La mise en page est signée Eric François.

    Espérons une belle météo car la galerie ne sera pas accessible. Malgré que l'évènement se déroulera à l'extérieur, le masque sera obligatoire.

    Vivement le plaisir de vous retrouver.

    Galerie d'art Château Mottin > Vendredi 4 septembre 2020 de 18:00 à 20:00

    L’évènement sur Facebook > https://www.facebook.com/events/s/finissage

  • Imprimer

    LE PORT DU MASQUE NE SERA PLUS OBLIGATOIRE SUR LES DIGUES À PARTIR DU 1er SEPTEMBRE

    Carl Decaluwé, le Gouverneur de la Province de Flandre occidentale, a décidé, après concertation avec les bourgmestres de la Côte de ne plus rendre obligatoire le port du masque sur les digues

    Cette mesure entrera en vigueur le 1er septembre. Il faudra toutefois avoir un masque sur soi.

    Source de Belga via Sudinfo > https://www.sudinfo.be/id242015

  • Imprimer

    NOUVELLES DÉCISIONS DU CONSEIL NATIONAL DE SÉCURITÉ > LE MONITEUR BELGE APPORTE DES PRÉCISIONS AUX MESURES PRISES JEUDI

    Le Moniteur belge a apporté des précisions aux mesures prises et annoncées jeudi par la Première ministre Sophie Wilmès lors du CNS.

    Ce jeudi, Sophie Wilmès a annoncé une batterie de nouvelles mesures suite au Conseil national de sécurité. Le Moniteur belge apporte des précisions ce samedi soir.

    Magasins

    – Les magasins peuvent rester ouverts aux jours et heures habituels. Les magasins de nuit peuvent rester ouverts à partir de leur heure d’ouverture habituelle jusqu’à 22 heures.

    – Les achats sont effectués soit seul, soit, sauf décision contraire de l’exploitant du magasin, en compagnie d’une personne et ce, dans le respect de la distance de 1,5 mètre si celle-ci ne fait pas partie du même ménage ou des cinq personnes de la bulle. Par dérogation, un ou deux adultes peuvent accompagner les mineurs vivant sous le même toit ou une personne ayant besoin d’une assistance.

    Rassemblements

    – Sauf disposition contraire prévue par le présent arrêté, les rassemblements de plus de 10 personnes, les enfants de moins de 12 ans non-compris, sont uniquement autorisés dans les conditions prévues et pour les activités autorisées par le présent article. Sous « rassemblements » l’on entend également les réceptions et banquets à caractère privé.

    – Un maximum de 50 personnes peut assister aux activités suivantes : les activités dans un contexte organisé, en particulier par un club ou une association, toujours en présence d’un entraîneur, encadrant ou superviseur majeur ; les camps et les stages d’été dans le respect des règles prévues ; les réceptions se déroulant après les funérailles, dans le respect des règles prévues

    – Un maximum de 200 personnes peut assister aux activités suivantes : les mariages civils ; les enterrements et les crémations, sans possibilité d’exposition du corps ; l’exercice collectif du culte et l’exercice collectif de l’assistance morale non confessionnelle, ainsi que les activités au sein d’une association philosophique non-confessionnelle, dans le respect des règles prévues

    – Un public de maximum 200 personnes peut assister à des événements, représentations, réceptions et banquets assis accessibles au public, des cours en auditoire et compétitions, pour autant qu’ils soient organisés en intérieur, dans le respect des modalités prévues.

    – Un public de maximum 400 personnes peut assister à des événements, représentations, réceptions et banquets assis accessibles au public, et compétitions, pour autant qu’ils soient organisés en extérieur, dans le respect des modalités prévues.

    – Lorsqu’un événement, une représentation, une réception ou un banquet assis accessibles au public, ou une compétition est organisé sur la voie publique, l’autorisation préalable des autorités communales compétentes conformément à l’article 13 est requise.

    – Un maximum de 400 participants peut assister à des manifestations statiques qui se déroulent sur la voie publique, où la distanciation sociale peut être respectée, et qui ont été préalablement autorisées par les autorités communales compétentes.

    Centre commerciaux

    Dans les centres commerciaux, au moins les modalités spécifiques suivantes s’appliquent à l’accueil des clients :

    – un client est autorisé par 10 m2 ;

    – le centre commercial met à disposition du personnel et des clients les produits nécessaires à l’hygiène des mains à l’entrée et à la sortie ;

    – le centre commercial facilite le maintien d’une distance de 1,5 mètre par des marquages au sol et/ou des signalisations ;

    – les courses sont effectuées soit seul, soit sauf décision contraire de l’exploitant du centre commercial, en compagnie d’une personne et ce, dans le respect de la distance de 1,5 mètre si celle-ci ne fait pas partie du même ménage ou des cinq personnes de la bulle. Par dérogation, un ou deux adultes peuvent accompagner les mineurs vivant sous le même toit ou une personne ayant besoin d’une assistance.

    Marchés et brocantes

    Les autorités communales compétentes peuvent autoriser des marchés, en ce compris les brocantes et les marchés aux puces, et des fêtes foraines selon les modalités suivantes :

    – le nombre maximum de visiteurs autorisés dans un marché, les marchés annuels non-compris, s’élève à un visiteur par 1,5 mètre courant d’étal ;

    – le nombre maximum de visiteurs autorisés dans une fête foraine ou dans un marché annuel, s’élève à 200 jusqu’au 31 août 2020 inclus et 400 à partir du 1er septembre 2020 ;

    – les marchands, les forains et leur personnel sont pour la durée d’exploitation d’un étal tenus de se couvrir la bouche et le nez avec un masque, toute autre alternative en tissu ou, lorsque cela n’est pas possible pour des raisons médicales, avec un écran facial ;

    – les autorités communales compétentes mettent à disposition les produits nécessaires à l’hygiène des mains, aux entrées et sorties du marché ou de la fête foraine ;

    – les marchands et les forains mettent à la disposition de leur personnel et de leurs clients les produits nécessaires à l’hygiène des mains ;

    – les marchands et les forains peuvent proposer à la consommation sur place de la nourriture ou des boissons dans le respect des modalités prévues

    – une organisation ou un système permettant de vérifier combien de clients sont présents sur le marché ou la fête foraine est mis en place ;

    – un plan de circulation à sens unique est élaboré, avec des entrées et des sorties distinctes sur le marché ou la fête foraine, sauf dérogation motivée accordée en cas de circonstance exceptionnelle par les autorités locales compétentes qui déterminent une solution alternative.

    – les courses sur le marché sont effectuées soit seul, soit, sauf décision contraire de l’autorité communale compétente, en compagnie d’une personne et ce, dans le respect de la distance de 1,5 mètre si celle-ci ne fait pas partie du même ménage ou des cinq personnes de la bulle. Par dérogation, un ou deux adultes peuvent accompagner les mineurs vivant sous le même toit ou une personne ayant besoin d’une assistance.

    Foire commerciale

    A partir du 1er septembre 2020, l’organisateur de foire commerciale :

    – prend les mesures nécessaires de contrôle des foules, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur des bâtiments, en ce compris sur le parking ;

    – met en place un système de billetterie en ligne ou par téléphone ;

    – n’accueille pas plus d’un visiteur par 10m².

    Culte

    Sont autorisés, l’exercice collectif du culte et l’exercice collectif de l’assistance morale non confessionnelle et des activités au sein d’une association philosophique-non confessionnel, ainsi que les visites individuelles des bâtiments de culte et des bâtiments destinés à l’exercice public de l’assistance morale non confessionnelle. Les organes représentatifs des services de culte et des organisations qui fournissent une assistance morale selon une conception philosophique non-confessionnelle adoptent les mesures nécessaires, et prévoient les lignes directrices, dans le respect des conditions suivantes :

    – le respect des règles de distanciation sociale, en particulier le maintien d’une distance de 1,5 mètre entre chaque personne, sauf pour les personnes qui vivent sous le même toit ;

    – le respect du nombre maximum, fixé au préalable, de personnes par bâtiment, avec un maximum de 200 personnes par bâtiment ;

    – l’interdiction de contacts physiques entre personnes et d’objets par plusieurs participants ;

    -la mise à disposition, à l’entrée et à la sortie, des produits nécessaires à l’hygiène des mains.

    Source libre d’accès de > Sudinfo > https://www.sudinfo.be/id239736

    Publication du 22/08/2020 à 19h50

    Illustration > Belga

  • Imprimer

    AVIN (HANNUT) > LE SPÉCIALISTE DU GAZ CRYOGÉNIQUE DE TAEYE REPRIS PAR FRÉDÉRIC ‘S HEEREN

    L’entreprise de transport Frédéric ‘s Heeren (Hannut) a annoncé la reprise de la société De Taeye Logistics (Geraardsbergen) spécialisée dans la distribution de gaz cryogénique en vrac et en bouteilles.

    Une opération qui indique la volonté du transporteur hannutois de renforcer sa propre activité « gaz ».

    Actif dans le secteur du gaz depuis 2006, Frédéric ‘s Heeren voulait développer ce créneau spécifique. Jusqu’à cette reprise, le parc dédié au gaz cryogénique comptait 5 véhicules (sur un total de 110 tracteurs). Frédéric ‘s Heeren, patron de la société du même nom, explique : « L’occasion s’est présentée de booster cette activité avec la possibilité de reprendre la société De Taeye Logistics dont le patron a annoncé sa retraite ».

    Suite à cette reprise, l’activité ‘gaz’ mobilisera 19 véhicules. Il s’agit d’un secteur porteur avec différents types de gaz – azote, oxygène médical, etc. – dont la demande ne faiblit jamais. Il s’agit d’un bon complément à nos autres activités liées au secteur agricole. » Précisons que la reprise de De Taeye Logistics porte sur l’activité, le parc, mais aussi le personnel.

    Les activités liées au secteur agricole constituent donc la grande spécialité de la société Frédéric ‘s Heeren. Il s’agit notamment de transport de produits agricoles par bennes basculantes et citernes, de distribution d’aliments pour bétail, de transport de dérivés de bois avec des semis à fond mouvant, de transport de déchets par bennes étanches.

    Pour être complet, notons que Frédéric ‘s Heeren a aussi créé une société au Luxembourg baptisée T.S.F. Lux en 2008 et ouvert s’Heeren Truck Service (mécanique poids lourds et truck-wash) en 2013.

    Sur la photo (de g. à d.) : Mr Stéphane De Taeye – Mme Lucia De Backer – Mme Laurence Vandervost – Mr Frédéric ‘s Heeren

    Source : https://transportmedia.be

  • Imprimer

    ATTENTION SI VOUS RECEVEZ CE MESSAGE CONCERNANT VOTRE CARTE BANCAIRE > C’EST PEUT-ÊTRE UNE TENTATIVE DE PHISHING!

    Attention si vous recevez ce message concernant votre carte bancaire: c’est peut-être une tentative de phishing!

    La police met en garde contre une nouvelle tentative de phishing par e-mail.

    Soyez vigilants si vous avez récemment reçu un e-mail vous informant que votre carte bancaire avait été bloquée par Card Stop suite à une tentative de piratage de vos données.

    Il s’agit d’une tentative de phishing. « Les fraudeurs recherchent les coordonnées bancaires de leurs victimes. Le modus operandi consiste à envoyer un message contenant un lien vers un site web – presque parfaitement – contrefait.

    Une fois c’est Bpost, une autre fois, c’est votre banque. Et maintenant, c’est Card Stop (070/344 344) par exemple, qui sert à bloquer cartes et comptes en cas de perte ou de vol », explique la police de Lokeren sur ses réseaux sociaux.

    Le lien se cache ici dans le « bouton » pour débloquer votre compte.

    Si vous recevez ce genre d’e-mails, la police conseille de les transmettre à suspect@safeonweb.be et de ne surtout pas y répondre.

  • Imprimer

    A L’ÈRE DE LA DISTANCIATION SOCIALE, FACEBOOK AJOUTE UN CÂLIN À SES RÉACTIONS

    A défaut de câlins réels, Facebook offrira dès la semaine prochaine la possibilité d’envoyer à ses proches une étreinte virtuelle.

    Par ces temps de pandémie, le premier réseau social du monde a décidé d’élargir la palette des réactions possibles sur sa plateforme.

    A chacun des posts de leurs « amis », les utilisateurs pourront désormais choisir de réagir à l’aide du célèbre bonhomme jaune, serrant cette fois affectueusement dans ses bras un coeur rouge.

    L’emoji, censé apporter un peu de réconfort, sera la septième réaction possible sur Facebook, aux côtés des classiques « J’aime », « J’adore », « Haha », « Waouh », « Triste » et « Grrr ». Cela faisait cinq ans que Facebook n’en avait pas ajouté une nouvelle.

    Le petit nouveau sera « un moyen pour les gens de montrer leur soutien aux autres en cette période inédite », a expliqué un porte-parole de la compagnie, Alexandru Voica, en citant l’épidémie de Covid-19.

    « Cette nouvelle réaction sera disponible la semaine prochaine dans le monde et vous pourrez l’utiliser pour réagir aux publications, commentaires, images, vidéos et autres contenus sur l’application et sur Facebook.com », a-t-il poursuivi.

    Sur l’application de conversation Messenger, le coeur rouge habituel dont les internautes peuvent gratifier un message pourra être transformé par un coeur rose et violet en train de battre.

    Facebook et ses applications de messagerie ont connu une forte hausse de leur trafic depuis le début de la pandémie et la mise en place de mesures de confinement partout dans le monde.

    Source libre sur > https://www.sudinfo.be/id180377

  • Imprimer

    BELGIQUE > TOUTES LES CÉLÉBRATIONS RELIGIEUSES PUBLIQUES ANNULÉES JUSQU’AU 19 AVRIL INCLUS

    Les évêques de Belgique ont décidé de prolonger la suspension de toutes les célébrations religieuses publiques jusqu’au 19 avril inclus

    En raison de la pandémie de coronavirus, indiquent-ils lundi dans un communiqué. Tous les services liturgiques de la Semaine Sainte (5-12 avril 2020) sont dès lors suspendus.

    Pour le Dimanche des Rameaux, quelques célébrations en cercle fermé sont prévues en vue de diffusions à la radio, à la télévision ou en livestream. Les Rameaux bénis ne seront toutefois pas disponibles, pour éviter tout rassemblement. Les Saintes Huiles seront par ailleurs distribuées « après la pandémie, selon les directives de chaque diocèse ».

    Pour le Jeudi Saint, Vendredi Saint, la Veillée pascale et Pâques, des célébrations avec quelques personnes, avec respect de la distance de sécurité, auront lieu pour être diffusées. Le sacrement de réconciliation individuel ne sera pas conféré. « Les évêques de Belgique autorisent les fidèles à reporter leur confession pascale à une date ultérieure », annoncent-ils.

    Quant aux baptêmes d’adultes, les évêques leur proposeront « dès que possible » une autre date. De même pour les baptêmes et mariages religieux, qui sont reportés « jusqu’à ce que ces célébrations soient à nouveau possibles ».

    Les célébrations de la confirmation et de la première communion prévues jusqu’au 19 avril ne pourront pas non plus avoir lieu. Pour celles prévues après le 19 avril, les évêques « communiqueront les informations nécessaires le plus tôt possible et dès que les mesures du gouvernement le permettront ».

    Enfin, les églises restent ouvertes pour la prière individuelle et le recueillement, sauf décision contraire de la commune.

    « L’information sur les services liturgiques diffusés à la radio, à la télévision ou en livestream pendant la Semaine Sainte sera disponible sur le site de cathobel.be/ et de kerknet.be/ ainsi que sur les sites diocésains ou vicariaux. »

    Le pape prononcera lui un message de bénédiction « Urbi et Orbi » vendredi à 18h00, rapporte Cathobel sur son site internet.

    Source > https://huy-waremme.lameuse.be

  • Imprimer

    HANNUT > RETOUR D’ALAIN BRONCKART SUR LES ANTENNES RADIO > AVEC UNE ÉMISSION 100 % CULTURELLE

    Alain Bronckart (Directeur du Centre Culturel de Hannut) nous annonce officiellement son retour à la radio via les réseaux sociaux !

    Il animera dès janvier une émission hebdomadaire de 50' à destination des auditeurs de toute la Belgique francophone.

    PASSEUR D’ART, L’ÉMISSION QUI DONNERA LA PAROLE AUX ARTISTES ET AUX ACTEURS DU MONDE DES ARTS > sur « RCF »

    Une nouvelle émission 100 % culturelle qui tente de vous offrir ce que vous pourriez aimer.

    Il recevra des artistes ainsi que des invités qui n’ont qu’une envie : partager leur amour des arts avec vous.

    © Passeur d’art, magazine hebdomadaire.

    Pourquoi est-il important qu’une radio encourage et soutienne les artistes ?

    La Culture et les Beaux-Arts sont de merveilleux outils de démocratie !

    L’Art, c’est ce qui nous permet d’entrer en relation avec l’autre. Il ouvre et alimente nos imaginaires et nous pose comme des êtres libres, acteurs du monde qui nous entourent. L’Art est un espace de rencontre, d’expression et, aussi, d’expérimentation. Il suscite le dialogue et l’ouverture à l’autre. Il encourage les citoyens à s’exprimer, à mieux se connaitre, à découvrir de nouveaux horizons et à s’épanouir. L’Art est la clé d’une société démocratique digne de ce nom.

    Par le biais de cette nouvelle émission, la radio a pour vocation d’inciter les auditeurs à participer activement à la vie artistique belge.

    L’ART : CŒUR ET ÂME DE LA DÉMOCRATIE

    Émission décontractée, informative, instructive et divertissante.

    Au programme : des invités, acteurs culturels, artistes, en alternance avec une programmation musicale privilégiant les artistes de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

    Les chroniqueurs :

    - Lucien Rama, critique d’art international et membre du Conseil national des arts plastiques.

    - Alexandre Pintiaux, Avocat au Barreau de Bruxelles, spécialiste des droits de l’art.

    - Jimmy Beltrame, journaliste culturel

    >> Écouter en direct ou http://www.maradio.be/files/player/rcfliege

    >> La page de la radio: RCF Liège 93.8 FM

    La page générale de RCF > https://rcf.be/

    RCF Liège > http://rcf.be/category/liege-cat

    Généralités. RCF constitue un réseau réparti sur deux pays, la France et la Belgique. Ce réseau est constitué de 64 stations de radio locales, ayant chacune plusieurs fréquences FM à disposition, le nombre de fréquences total étant de 270.

    Source > Le post d’Alain B hier sur FB (Avec son aimable autorisation)

    Plus d’info sur les jours & heures de passage de l’émission dans quelques semaines !