trafic - Page 2

  • Imprimer

    BON À SAVOIR > LES INFOS TRAFIC EN LIFE AVEC SUDPRESSE

    Projet2.jpg

    SITE GENERAL & CARTE > http://www.sudinfo.be/services/trafic

    INFO TRAFIC > http://www.sudinfo.be/services/trafic/stats

    PREVISIONS > http://www.sudinfo.be/services/trafic/previsions

    TRAJETS (Durée prévue) > http://www.sudinfo.be/services/trafic/trajets

  • Imprimer

    WASSEIGES > UN TRAFIC SUSPECT INQUIÈTE LES RIVERAINS

    1146358165.jpg

    La rue du Chant des Oiseaux, à Ambressin ne semble plus être un endroit calme où il fait bon se promener.

    Depuis environ cinq mois, ce petit chemin de campagne serait devenu le rendez-vous des trafiquants. «  Les riverains se sont plaints auprès de nous. Ils sont inquiets. Surtout pour leurs enfants qui, pendant les vacances, vont souvent faire du vélo à cet endroit. D’après eux, de manière régulière, il y a un trafic dans ce chemin. Des voitures imposantes, comme des 4X4, s’y garent.

    Elles ont des plaques belges ou françaises. Ces personnes ouvrent leur coffre et échangent de drôles de choses, comme des paquets  », commente Francis Cloux, du groupe de l’opposition Alliance.

    Des panneaux de signalisation ont été placés pour éviter les rassemblements.

    Tous les détails dans La Meuse Huy-Waremme d’hier mardi.

    Source > http://www.sudinfo.be/758754 Photo > DDH

  • Imprimer

    UN HANNUTOIS DE 71 ANS, PURGE SA PEINE DE TRAVAIL POUR TRAFIC DE DROGUE

    117335340.jpg

    Luc, un Hannutois de 71 ans, purge sa peine de travail pour trafic de drogue: «Plutôt avoir mal au dos que d'être en prison»

    Luc, 71 ans, a très mal au dos. Pourtant, deux fois par semaine, il se rend rue de Tirlemont à Hannut couper des cartons à la Maison du Cœur, un centre d’aide aux plus démunis. Un boulot harassant mais qu’il est obligé d’effectuer. C’est sa peine de travail pour avoir trempé dans plusieurs trafics de drogue. C’est pour éviter la prison que Luc a choisi de transformer sa peine en heures de travail. « Plutôt avoir mal au dos que d’être derrière les barreaux », nous a-t-il confié.

    Un choix qui a la cote en 2012 puisqu’une hausse de 43 % de ce type de peine a été constaté dans la région de Hannut.

    Source > http://www.sudinfo.be par Thomas Broux > Photo Th.B.

  • Imprimer

    TRAFIC DE CHIOTS: LA BELGIQUE AU COEUR DU SCANDALE

    1111461400.jpg“ Il y a un trafic de chiots entre des pays de l’est de l’Europe et la Belgique et nos autorités ne font rien. ” Des associations de défense des animaux remontent au créneau après le passage en Belgique d’un journaliste français dont le film va faire grand bruit.

    Frédéric Gilbert prépare pour Gulli TV (une chaîne familiale française que l’on peut capter sur les bouquets numériques) un film d’une heure et demie sur la maltraitance animale. Il sera diffusé fin septembre. Ce qu’il a vu en Hongrie est hallucinant et ce genre de trafic ne concerne pas que la France, mais aussi la Belgique.

    “ Selon la loi belge, les éleveurs habilités par les autorités de votre pays devraient être des négociants vendeurs-éleveurs ”, explique le journaliste. “ Mais les gens que j’ai vus ne sont pas du tout éleveurs, seulement des commerçants. Ils font du ramassage dans des élevages, parfois clandestins […] Les élevages que j’ai vus vont de l’acceptable au pire. Le pire, c’était des centaines de chiens enfermés dans des cages, avec comme nourriture de la viande avariée jetée à même le sol. Les chiens reproducteurs s’éborgnaient en se heurtant aux grilles. Par ailleurs, vaccination ou identification des chiens, tout document est falsifiable, ça je peux vous l’assurer!

    >Ne manquez pas notre enquête exclusive sur ces trafics dans votre journal de samedi.

    Source > Sudpresse > Publié le Samedi 4 Août 2012 à 07h06(Frédéric Gilbert)

  • Imprimer

    LE TRAFIC INTERNET DEVRAIT ÊTRE MULTIPLIÉ PAR 4 D'ICI À 2016

    3b04befec86798a8e7e4cdffa435f27c_L.jpgL’usage croissant des gadgets informatiques tels les tablettes et les Smartphones laissent présager une multiplication par quatre du trafic internet d’ici 2016.

    L’équipementier en télécommunications Cisco estime que le débit internet mondial atteindra 1,3 zettaoctets dans quatre ans, sachant qu’un zettaoctet équivaut à mille milliards de gigaoctets. C’est quatre fois le niveau de 2011, selon le communiqué du groupe californien.

    Cette croissance sera d’abord due à la prolifération des appareils permettant de se connecter à internet, poursuit l’étude, qui cite les tablettes, les téléphones portables et “ autres gadgets intelligents ”.

    D’ici 2016, le nombre de connections devrait atteindre 18,9 milliards --soit près de 2,5 par personne-- contre 10,3 milliards en 2011.

    De plus en plus d’internautes

    “ Que ce soit par les appels téléphoniques avec webcam, les films sur tablette, la télé par internet ou les vidéo-conférences, la somme de nos actions crée non seulement une demande de zettaoctets de bande passante, mais change aussi en profondeur les conditions nécessaires au réseau pour pouvoir satisfaire les besoins ”, a indiqué le vice-président de Cisco, Suraj Shetty.

    Un deuxième facteur de hausse, selon l’étude, réside dans le nombre croissant d’internautes. En 2016, ils seraient 3,4 milliards, soit environ 45 % de la population mondiale, selon les estimations des Nations unies.

    L’étude prend aussi en compte la vitesse croissante du débit, qui serait multipliée par quatre, et la part grandissante du wifi. En 2016, Cisco s’attend à ce que plus de la moitié du trafic internet mondial passe par une connexion sans fil.

    Source > Sudpresse > Publié le Mercredi 30 Mai 2012 à 18h35 AFP 

  • Imprimer

    TRAFIC DE DÉCHETS EN AUGMENTATION!

    La police découvre chaque jour trois cas d’importante fraude aux déchets

    2100741136_ID7496408_depot_clandestin_090833_H3Q883_0.JPGLa fraude aux déchets est un trafic important, également en Belgique. La police découvre ainsi chaque jour plus de trois cas d’importante fraude aux déchets en Belgique.

    Les statistiques annuelles de la police, qui ont pu être analysées par De Tijd, ne font pas de distinctions entre le trafic de déchet organisé et une personne qui laisse quelques sacs poubelles le long de la route. Mais le service environnement de la police fédérale a finalement fait la distinction entre les délits.

    On a dénombré en 2010  > 1.118 cas importants de criminalité en matière de déchets, contre 1.091 cas en 2009 et 1.077 en 2008.

    Il s’agit de cas de trafic de déchets organisé, systématique et de longue durée, un type de criminalité qui brasse des montants importants et provoque d’importants dégâts à l’environnement et à la santé.

    Trois cas en moyenne sont mis au jour quotidiennement. Ce type de fraude est par ailleurs en hausse et sera une des priorités des services de police belges ces quatre prochaines années.

    Source > Sudpresse > Publié le Samedi 17 Mars 2012 à 09h11 > Belga > Photo Arnaud De Cremer