patrimoine - Page 3

  • Imprimer

    MOXHE (HANNUT) LE 20 AOUT > VISITE GUIDÉE « PATRIMOINE ET PAYSAGE »

    À l’entrée du village de Moxhe, le long de la route de Hannut, se dresse le château et son grand parc avec étangs ainsi que la ferme Hobé, qui lui servait de basse-cour et sa tour de protection en silex du 17e siècle.

    L’église actuelle remplace un édifice plus ancien dont il ne reste que quelques vestiges de l’ancien cimetière.

    Le hameau se développe sur un versant de la Mehaigne qui, en creusant sa vallée, en a façonné le relief. On pense même qu’elle a donné son nom au village ; elle s’appelait la « Moxha ». Le patrimoine du Pays mosan vous invite à découvrir, ce dimanche 20 août, le petit village de Moxhe, marqué par sa dépendance aux 3 principautés de Liège, du Brabant et de Namur durant l’Ancien Régime. La balade démarrera de l’Église Saint-Gangulphe, rue du Curé nº4 à 10 et 14h.

    Dimanche 20 Août à 10 et 14h. PAF : 4€ par personne

    Info : 0/85.21.21.71 ou www.patrimoine-pays-mosan.sitew.com

  • Imprimer

    PROCHAINEMENT > TOUR DES VILLAGES À VILLERS-LE-PEUPLIER (HANNUT) > BALADE … & CONCERT … !

    Musique, Jeunesse et Patrimoine > Le dimanche 10 septembre 2017 à 14h00 à l’arrière du centre Oger Charlier, rue de la Crosse n°5.

    Pour cette première journée du Tour des Villages 2017, nous vous attendons à 14h00 précises ce dimanche 10 septembre 2017, journée du patrimoine, dans la cour arrière du centre Oger Charlier (ancienne école communale), rue de la Crosse n° 5. Vous pourrez facilement parquer votre voiture au voisinage de l’église, du centre Oger Charlier ou dans les rues adjacentes.

    Le début de la balade vous permettra de découvrir la plus ancienne maison du village, datant de … La suite sur le site source de l’évènement > http://letourdesvillageshannut.be/villers-le-peuplier.html

    Temps de balade : 1h30

    Distance : 2,75 km

    PMR : accessible mais aide nécessaire sur le sentier entre le RAVeL et la rue Dieu-le-Garde ; l’église n’est accessible que par un escalier.

    Points-clé : mobilier et œuvres d’art dans l’église, tour de l’ancien château, grange de la ferme du Vivier, ancien point d’arrêt du chemin de fer, RAVeL 127, centre Oger Charlier...

    Guides : les élèves de l’école communale de Lens-Saint-Remy.

    Le site > http://letourdesvillageshannut.be/index.html

    CONCERTS

    Lors de cette année 2017, le Tour des Villages de Hannut ASBL continue à mettre en évidence des jeunes talents et souhaite vous faire découvrir un programme varié et pédagogique.

    Vous voyagerez à travers le temps à partir d’œuvres de l’époque baroque vers l’époque moderne. Laissez-vous transporter de Bach à Beatles et de l’Italie à l’Angleterre. Les concerts sont prévus à 17h00 dans l’église de chaque village.

    De-Bach-aux-Beatles

    Les-hits-du-baroque

    Purcell-and-friends

    INFOS PRATIQUES & RESERVATIONS > http://letourdesvillageshannut.be/infos-pratiques.html

    A voir également sur le site > les 6 dossiers du patrimoine hannutois > dossiers-du-patrimoine

  • Imprimer

    MOXHE (HANNUT) LE 20 AOUT > VISITE GUIDÉE « PATRIMOINE ET PAYSAGE »

    À l’entrée du village de Moxhe, le long de la route de Hannut, se dresse le château et son grand parc avec étangs ainsi que la ferme Hobé, qui lui servait de basse-cour et sa tour de protection en silex du 17e siècle.

    L’église actuelle remplace un édifice plus ancien dont il ne reste que quelques vestiges de l’ancien cimetière.

    Le hameau se développe sur un versant de la Mehaigne qui, en creusant sa vallée, en a façonné le relief. On pense même qu’elle a donné son nom au village ; elle s’appelait la « Moxha ». Le patrimoine du Pays mosan vous invite à découvrir, ce dimanche 20 août, le petit village de Moxhe, marqué par sa dépendance aux 3 principautés de Liège, du Brabant et de Namur durant l’Ancien Régime. La balade démarrera de l’Église Saint-Gangulphe, rue du Curé nº4 à 10 et 14h.

    Dimanche 20 Août à 10 et 14h. PAF : 4€ par personne

    Info : 0/85.21.21.71 ou www.patrimoine-pays-mosan.sitew.com

  • Imprimer

    LA CULTURE DU FRITKOT RECONNUE AU PATRIMOINE IMMATÉRIEL DE LA BELGIQUE (VIDÉOS)

    Les ministres de la Culture et de l’Agriculture des entités fédérées ont tenu jeudi à l’Atomium la session académique liée à la reconnaissance de la culture du fritkot belge au patrimoine immatériel de la Belgique.

    Une procédure à l’Unesco n’est pas encore à l’ordre du jour.

    La Communauté flamande a reconnu cette culture en 2014, alors que la Fédération Wallonie-Bruxelles a fait de même en 2016. Cette année, c’était au tour de la Communauté germanophone, le 13 avril, alors que la Région bruxelloise a inscrit en juin cette culture à son inventaire du patrimoine culturel immatériel.

    La Belgique compte quelque 5.000 friteries sur son territoire. Elle a produit 4,4 millions de tonnes de pommes de terre transformées l’an dernier et est le premier exportateur mondial de pommes de terre surgelées.

    Cette reconnaissance de la culture du fritkot constitue un bon exemple de ce que l’agriculture peut apporter à la culture et inversement, a commenté René Collin, ministre wallon de l’Agriculture.

    Si une procédure de classement à l’Unesco a été évoquée par l’un ou l’autre acteur présent, aucune demande officielle n’a encore été introduite auprès de l’organisation onusienne. «Ceux qui devaient d’abord se rendre compte de ce patrimoine, c’est nous les Belges», a indiqué Bernard Lefèvre, président de l’Union nationale des frituristes (Unafri). «Une éventuelle candidature à l’Unesco nécessiterait beaucoup de travail», a-t-il ajouté avant d’être incité par le prince Laurent, présent à la session académique, à frapper à la porte de l’Unesco. «La pomme de terre est le plat social par excellence», estime le prince qui a été intronisé jeudi au sein de l’Ordre national du Cornet d’or. «En outre, elle est plus populaire en Belgique qu’en France. En France, c’est un mets. En Belgique, c’est un folklore», a-t-il souligné.

    La bière à l’Unesco

    Lefèvre a alors précisé qu’une démarche auprès de l’Unesco ne dépendait pas que de l’Unafri. Le Conseil du fritkot fondé en 2013 et composé de représentants du monde professionnel (Apaq-W, Belgapom, Boerenbond, Unizo, Vlam...) et le monde politique devraient se mobiliser.

    La culture de la bière belge a été inscrite au patrimoine immatériel de l’Unesco le 30 novembre dernier. La candidature de la bière belge avait été introduite il y a deux ans, par le biais de la Communauté germanophone, afin d’éviter la longue file d’attente qu’aurait dû suivre le dossier s’il avait été déposé directement par la Belgique, la Flandre ou la Fédération Wallonie-Bruxelles.

    Voir les vidéos en ligne sur le site source > http://www.sudinfo.be

    Source > Belga sur > http://www.sudinfo.be/1889874

    Illustration > Photo News

  • Imprimer

    LA BIÈRE BELGE RECONNUE PAR L'UNESCO

    L’UNESCO a inscrit la culture de la bière en Belgique sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

    C’est la Communauté germanophone qui avait introduit le dossier à l’UNESCO au nom de toute la Belgique, avec le soutien d’organisations de brasseurs, d’associations de zythologues, de promoteurs de la bière, d’ONG spécialisées et d’instituts de formation. L’évaluation du dossier a pris un an et demi et a passé une procédure de sélection très stricte.

    Une diversité inégalée

    Les ministres en charge de la Culture dans les Communautés germanophone, française et flamande, Isabelle Weykmans, Alda Greoli et Sven Gatz, ainsi que le ministre-président de la Région de Bruxelles-Capitale, Rudi Vervoort, compétent pour le patrimoine immatériel, se sont réjouis de la bonne nouvelle. «C’est grâce à la diversité inégalée de l’art brassicole et à l’intensité de cette culture, faisant partie intégrante de notre vie quotidienne et des fêtes dans notre pays, que ce savoir-faire s’inscrit dans l’identité et le patrimoine culturel de l’ensemble du pays», ont-ils affirmé dans un communiqué.

    Source > Rédaction en ligne libre sur > http://www.sudinfo.be/1730743

    Le site de l’UNESCO en ligne avec un article > La culture de la bière en Belgique > https://ich.unesco.org/fr/RL/la-culture-de-la-biere-en-belgique

  • Imprimer

    VILLE DE HANNUT > OUVERTURE DU BUREAU DE PERMANENCE DE LA COMMISSION D’HISTOIRE LOCALE !

    Créée en 2016, la commission d’histoire locale compte actuellement une quarantaine de membres.

    Cette commission s'est réunie pour la première fois le 17 février 2016 en présence d'une vingtaine de personnes intéressées par la sauvegarde de notre patrimoine.

    Au fil des réunions, d'autres passionné(e)s nous ont rejoints et nous comptons actuellement une quarantaine de membres.

    Des groupes de travail sont en train de se constituer en fonction des affinités de chacun et différents thèmes y seront abordés (répertorier et photographier le patrimoine matériel, recenser le patrimoine immatériel, étudier le changement du nom des rues,  l'évolution du territoire, retracer notre histoire industrielle, commerciale, folklorique…).

    Une plateforme informatique a aussi été initiée par la Commission. Cet outil permettra de créer un véritable catalogue en ligne des ressources historiques de Hannut et ses 17 villages. Il vous sera bientôt accessible via le site de notre commune.

    La Ville de Hannut a mis à notre disposition un espace dans le bâtiment de la bibliothèque communale sis route de Landen ainsi que du matériel professionnel pour scanner les documents qui nous sont prêtés afin de les archiver.

    Cet espace a été ouvert pour la première fois ce lundi 03 avril 2017, vous pourrez ainsi y déposer vos archives et consulter d'autres documents relatant l'histoire de nos villages et notre entité hannutoise.

    L'Office du Tourisme de Hannut reste bien entendu accessible pour le dépôt de divers documents et objets patrimoniaux.

    Vous souhaitez nous rejoindre? Vous avez des questions, des suggestions?

    Contactez-nous par email (commissionhistoirelocale@hannut.be  ou culture@hannut.be ) par courrier (Commission d'histoire locale - route de Landen, 43 – 4280 Hannut) par téléphone au 019/51 91 91 – 0478/233 424.

    Les objectifs de la Commission sont les suivants :

    • Répertorier, protéger, sauvegarder ce qui compose les racines de nos villages, le patrimoine matériel (chapelles, four à pain, arbres remarquables, etc.) et immatériel (traditions folkloriques et religieuses, anecdotes, souvenirs, patois, etc.).
    • Valoriser et faire connaitre les éléments recueillis par la mise en place de différentes actions, évènements, publications à définir.
    • Renseigner les étudiants, le personnel enseignant, les citoyens grâce à la documentation accumulée (livres, cartes postales, photos, journaux d’époque, plans, drapeaux, insignes et autres objets d’époque).

    Le local situé dans la bibliothèque communale de Hannut vous est ouvert les lundis de 09h30 à 12h00 ainsi que les mercredis sur rendez-vous

    Le W.E. > Les 1ers samedis du mois de 09h30 à 12h00

    Fermé du 15 juin au 15 septembre & du 23 décembre au 02 janvier

    Adresse de la commission > Rue de Landen, 43 Bibliothèque communale de & à 4280 > Hannut

    Le site de la commission sur Facebook > https://www.facebook.com/groups

    Sur la photo :

    Zoé LOWARD > Directrice de la bibliothèque communale

    Luc LARUELLE > Président de la commission d’histoire locale (Gauche)

    Daniel Vanderslycken >  Coordinateur communal de la commission (Droite)

  • Imprimer

    PATRIMOINE > HANNUT EN 68 IMAGES DANS UN CARNET EN VENTE À L’OFFICE DU TOURISME

    L’institut du Patrimoine Wallon sort chaque année de nouveaux carnets afin de faire connaître au public les merveilles de nos régions.

    Choisies au coup de cœur, les communes concernées recèlent bien souvent des trésors insoupçonnés du grand public et même de leurs propres citoyens.

    La ville de Hannut est ainsi mise à l’honneur puisque c’est aujourd’hui que l’institut présentait son nouveau carnet dédié à la commune. C’est donc Jacques Verstraeten, déjà auteur du Carnet du Patrimoine de la ville de Villers-Le-Bouillet qui s’est investi dans cet ouvrage : « J’ai été ébloui par la richesse immense de la commune et de ses villages. Au total, ce ne sont pas moins de dix-sept villages qui ont fusionné pour créer l’actuelle commune », annonce l’auteur. Au fil des pages, il décrit l’histoire de Hannut, les merveilles architecturales que l’on peut y découvrir et les autres curiosités de la région. «J’ai été étonné par le nombre impressionnant de potales », souligne-t-il. « J’ai eu un coup de foudre pour Trognée. Son église et son château dans ce parc fermé offrent un spectacle des plus irréalistes. Cras-Avernas m’a aussi ébloui avec son château néogothique », avoue l’historien.

    Le bourgmestre, Emmanuel Douette, présent pour l’occasion, remerciera l’auteur ainsi que … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 23/02/2017

    Le Carnet du Patrimoine sera également vendu dans les librairies et via le site internet de l’IPW au prix de 6 €.

    Source > C.B sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 23/02/2017

    L’article complet pour les abonnés à la version digitale >http://huy-waremme.lameuse.be/48624

  • Imprimer

    PROMENADE NATURE ET PATRIMOINE DE CE SAMEDI 8 OCTOBRE

    Les sentiers dans tous leurs états !

    Comme prologue de la Semaine des sentiers qui s’échelonne du 10 au 16 octobre, la Ville de Hannut a organisé une promenade de huit kilomètres à travers les villages de Grand-Hallet et de Petit-Hallet.

    Ce ne sont pas moins de quatre kilomètres de sentiers et de chemins réservés qui ont été parcourus !

    Deux groupes de trente personnes sont partis, en début d’après-midi ce samedi, à la découverte des différentes fonctions que remplissent les sentiers.

    La promenade était en effet ponctuée de différentes animations qui ont pu mettre en exergue les différentes facettes des sentiers hesbignons :

    -Explication patrimoniale du Moulin de Grand-Hallet

    -Découverte d’un rucher au sein du village de Petit-Hallet

    -Différents jeux géants ont été proposés par l’ASBL ‘les amis réunis‘ à Petit-Hallet

    -En fin de journée, les différents participants ont pu découvrir la toute nouvelle école de Grand-Hallet.

    L’ensemble de la promenade a été effectuée en compagnie des ânes Tartine et Biscotte pour le plaisir des plus petits...

     Source > Communiqué de presse de la ville de Hannut