offre - Page 3

  • Imprimer

    EMPLOIS > LA MIRHW RECHERCHE POUR HANNUT UN COLLABORATEUR POLYVALENT (CAISSE/ CUISSON/ LAVERIE) (H/F)

    DESCRIPTION > LIEU : Hannut >  SECTEUR D'ACTIVITE : Horeca TYPE DE CONTRAT : CDD puis CDI

     Collaborateur Laverie

    •  Vider les chariots
    •  Vider et nettoyer les plateaux
    •  Remplir et vider le lave-vaisselle
    •  Nettoyer le lave-vaisselle
    •  Réassortir la vaisselle aux endroits prévus
    •  Maintenir la laverie propre et rangée
    •  Débarrasser et nettoyer les tables ainsi que les chaises
    •  Nettoyer le sol de la salle
    •  Approvisionner les tables en sel et poivre
    •  Sortir les poubelles et les cartons
    •  Maintenir la salle propre et rangée
    •  Veiller au respect des normes d’hygiène en salle

    Collaborateur Vente/ caisse:

    • Met en marche les installations des stands ;
    •  Remplit les comptoirs froids (desserts, boissons,…) à l’exception des comptoirs chauds ;
    •  Encaisse les sommes correspondant aux produits vendus ;
    •  Accueille et sert la clientèle ;
    •  Réassort la vaisselle ;
    •  Entretient le comptoir et la vaisselle.

    Collaborateur Production/ Stand :

    • Met en marche les installations des stands chauds ;
    •  Place les plats et accessoires pour le service dans les stands ;

     Informe les clients sur les choix …… Voir la demande complète sur le site source > Sur > http://www.mirhw.be/pages/chercheur/offres.php

  • Imprimer

    « NOUS ŒUVRONS A L’INTERNET DE DEMAIN »

    Tessares est au cœur de la prochaine révolution de l’Internet: plus rapide, plus robuste et plus sécurisé par le biais d’un nouveau protocole permettant d’agréger les réseaux fixes et sans fil.

    Le développement de cette spin-off passe par le recrutement de collaborateurs IT.

    Sa solution a été récemment primée lors d’un salon international à Londres. Tessares, qui a notamment attiré les capitaux de Proximus, veut doper les connexions Internet existantes en en faisant converger les réseaux d’accès. Le point avec son CEO, Denis Périquet, qui a bifurqué de l’univers des grandes enseignes télécoms afin de co-fonder cette 70e spin-off de l’UCL.

    Quelle est l’activité de Tessares?

    Notre mission est d’aider les opérateurs à proposer des connexions à l’Internet plus rapides, plus robustes, plus mobiles et plus sécurisées en combinant les réseaux fixes et sans fil. Nous avons développé un logiciel qui peut être très facilement greffé à un routeur et qui permet de faire transiter une partie du flux de la liaison fixe (câble, ADSL) vers le réseau mobile (4G, etc.). Notre logiciel permet de distribuer le trafic sur différents réseaux et de le reconstituer ensuite, dans les deux sens évidemment.

    Quels sont les profils qui sont attirés par une spin-off?

    Des gens qui sont avant tout séduits par le projet, à haute teneur technologique. Ils sont aussi attirés par l’idée de prendre part à cette aventure depuis le début et d’exercer un impact réel sur la réussite de celle-ci. Pareille motivation est partagée tout autant par les plus jeunes que par les plus expérimentés. J’ai recruté dernièrement une personne dans la cinquantaine, avec qui j’avais travaillé précédemment: ses enfants sont grands, il a effectué une belle carrière et, davantage que la rémunération ou la sécurité, c’est vraiment l’idée de prendre une part active dans ce projet qui l’intéresse. C’est d’ailleurs exactement la même motivation qui m’a animé, alors que j’ai effectué toute ma carrière dans des grands groupes. Les valeurs sur lesquelles nous avons travaillé, comme l’excellence, la liberté, la fluidité et le plaisir, devraient nous permettre de séduire des profils qui ont la fibre entrepreneuriale et veulent, comme nous, œuvrer à l’Internet de demain.

    Quels sont les profils qui vous intéressent?

    Essentiellement des ingénieurs qui font du développement et qui disposent pour ce faire d’une expertise dans les protocoles Internet: nous avons recruté des gens qui ont effectué leur mémoire sur le sujet, des informaticiens spécialisés en open source ou en réseaux, entre autres. Nous aurons aussi besoin de profils qui vont nous aider à valider les solutions sur le plan technologique, à les présenter au marché, entre autres: des ingénieurs donc, mais aussi des bacheliers, des doctorants. Pour certaines fonctions, plus commerciales, c’est moins le diplôme que la personnalité et le réseau du candidat qui feront la différence.

    Source > Texte: Benoît July sur > http://www.references.be

    Liens utiles > informatique / Evoluer / IT & internet

  • Imprimer

    COLRUYT GROUP: 300 POSTES À POURVOIR D'ICI MARS 2016

    Le service logistique de Colruyt Group, ce sont plus de 6.000 personnes et une croissance continue 

    Colruyt Group engage dans le secteur de la logistique.

    Environ 300 postes supplémentaires sont à pourvoir d’ici le mois de mars 2016. Des profils variés sont recherchés : du préparateur de commande au team leader en passant par l’opérateur. 

    300 postes supplémentaires en quelques mois, ce n’est pas rien ! Et pourtant, c’est ce que Colruyt Group propose pour son service logistique. «Nous sommes actuellement 6.000 et nous poursuivons notre croissance », annonce Lionel Delaby, team leader à Ollignies. 

    Parmi les profils recherchés d’ici mars 2016, nous retrouvons 25 team leaders, 5 gestionnaires de stocks et/ou plannings, des préparateurs de commandes, des opérateurs, et de nombreux autres collaborateurs. 

    Les teams leaders doivent gérer une équipe de 40 personnes. Ils remplissent un rôle de coaching pour faire grandir les membres de l’équipe mais aussi détecter les talents afin de Lire la suite ici ...

    Source > SABRINA BERHIN Sur > http://www.jobsregions.be

  • Imprimer

    « EXTRA » VA RECRUTER UNE CINQUANTAINE DE COLLABORATEURS L’AN PROCHAIN

    Après avoir fédéré les enseignes Lediscount et Eurobazar sous le label Extra, le groupe Distriled va ouvrir sept nouveaux magasins l’an prochain.

    Focus sur cette chaîne 100 % wallonne pourtant gérée… au départ de la Flandre.

    Fort de 24 points de vente et 210 collaborateurs, le groupe Distriled a été créé et est toujours géré par Stephan Lesage. Qui lui applique des recettes de management «maison», avouant, l’âge aidant, accorder désormais autant d’importance à la raison qu’aux tripes et aux sentiments.

    Quelle est la spécificité de votre enseigne de distribution?

    Depuis l’ouverture de notre premier magasin en 1992 à Comines, nous sommes spécialisés dans le déstockage d’articles d’entretien et de produits cosmétiques. Nous achetons chez de gros fabricants comme Procter & Gamble, Unilever et autres Henkel, des produits qui, par exemple, font l’objet d’un emballage particulier ou d’une promotion spécifique dans le cadre d’une action commerciale et ont été retirés de la vente à l’issue de celle-ci. Nous vendons aussi des articles de décoration pour la maison et des produits de saison, dédiés aux fêtes de fin d’année par exemple.

    Tous les magasins Lediscount et Eurobazar, désormais fédérés sous l’enseigne Extra, sont situés en Wallonie. Le «discount» y fonctionne-t-il mieux qu’ailleurs?

    Notre implantation en Wallonie est surtout le fruit de notre histoire. C’est là que nous avons ouvert notre Lire la suite ici ...

    Source > Texte: Benoît July sur > http://www.references.be

    Liens utiles > manager / Evoluer / Distribution (Détail & Gros)

  • Imprimer

    VOUS AIMEZ LES DEFIS ? TROUVEZ UN JOB D’ACHETEUR !

    Vous avez fait des études de commerce, mais vous ne vous sentez pas l’âme d’un vendeur ?

    Vous souhaitez néanmoins mettre vos talents commerciaux à profit ?

    Vous avez l’esprit d’équipe ? Vous savez négocier et les défis ne vous font pas peur ? Devenez acheteur

    Les achats constituent une activité aussi importante que les ventes pour l’entreprise. On trouve ainsi des acheteurs, ou purchasers, dans la plupart des branches et secteurs. Et la bonne nouvelle, c’est qu’il n’est pas si difficile de dénicher un emploi dans ce domaine. 

    Écumer le marché

    Le buyer, ou acheteur, est responsable de l’achat de marchandises ou services pour l’entreprise qui l’emploie. Il écume activement le marché en quête de nouveautés et de produits appropriés, établit un budget et négocie avec les acheteurs et fournisseurs.

    L’assistant achats est le bras droit de l’acheteur, auquel il apporte un soutien administratif. Pour cette mission, un diplôme de bachelier en marketing, office management ou gestion d’entreprise suffit. Une fonction d’acheteur nécessite en revanche un diplôme de master ou de bachelier dans une orientation ad hoc, à savoir une filière qui vous permet de bien connaître le produit ou service que vous allez acheter.

    Capacités de leadership

    Vous préférez diriger une équipe ? C’est également possible dans le secteur des achats, en qualité de procurement manager ou purchasing manager.

    Le procurement management est un terme général qui regroupe l’ensemble des missions liées aux achats. Le procurement manager gère les contacts avec tous les fournisseurs, suit les contrats et les évalue. Le purchasing manager dirige quant à lui une équipe d’acheteurs et développe une stratégie d’achats pour l’entreprise. Ce type de fonction requiert plusieurs années d’expériences dans le domaine des achats.

    Consultez ICI toutes les offres d’emploi dans le domaine des achats.

    Source > Texte: Rédaction sur > http://www.references.be

    Liens utiles > sales / Postuler / Logistique / Transport & Distribution

  • Imprimer

    EMPLOIS > PURATOS VISE UNE ORGANISATION PROFESSIONNELLE

    Agir préventivement pour réduire le stress des techniciens de maintenance

    Chez Puratos un groupe international avec un assortiment de produits et solutions innovants dans les secteurs de la boulangerie, pâtisserie et chocolat on essaie d’investir au maximum dans son propre personnel.

    «Nous avons bien évidemment recours à la sous-traitance pour des travaux répétitifs ou très spécialisés. Mais pour tout ce qui est maintenance, c’est beaucoup mieux de nous en occuper nous-mêmes. Nous recherchons donc des personnes pour renforcer notre personnel», détaille Dimitri Malschaert, maintenance manager. 

    Pour l’instant, la société recrute un Team Leader de maintenance. Sa mission ? Gérer les techniciens qui travaillent en équipe, soit une douzaine de personnes. Puratos recherche un ingénieur industriel avec des compétences de leadership pour occuper ce poste. 

    Un technicien-électromécanicien, de niveau A2 au minimum, est aussi recherché en ce moment. Ce dernier sera amené à effectuer des dépannages ainsi que de la maintenance préventive. 

    BIEN S’ORGANISER 

    Puratos vise une organisation professionnelle. «On accorde beaucoup d’importance à la maintenance préventive», confie Dimitri Malschaert. Si celle-ci garantit plus de sécurité, elle permet également de réduire le stress au travail. «La plupart des gens n’aiment pas travailler dans l’urgence, en dépannage, et c’est normal.» 

    Cette réduction du stress est aussi un moyen trouvé par l’entreprise pour garder son personnel et éviter le départ des bons profils. « Le tout n’est pas de trouver les gens. Il faut aussi savoir les garder chez nous.» 

    Le site de l’entreprise > http://www.puratos.be/fr/

    Source > S.B. sur > http://www.jobsregions.be

  • Imprimer

    EMPLOIS > LES FILIERES TECHNOLOGIQUES ONT LE VENT EN POUPE

    La reprise économique pourrait générer la création de plusieurs milliers d’emplois dans les entreprises « technologiques »

    Mais les formations qui mènent à de tels débouchés ne recueillent pas suffisamment de candidats.

    Cela fait plusieurs mois déjà que des nouvelles positives se profilent sur le plan de l’emploi. Autant de statistiques qui donnaient à penser que les entreprises, qui avaient dû reporter leurs embauches pendant de trop longues années à la suite de la crise de 2008, allaient enfin recommencer à s’activer sur le marché de l’emploi. La première confirmation chiffrée en a été donnée par la fédération de l’industrie technologique Agoria, cette semaine : quelque 1.500 emplois devraient être créés d’ici 2016 par les entreprises du secteur, ce volume pouvant éventuellement être porté à 10.000 d’ici 2020, « si la réduction du handicap salarial se poursuit », affirme son CEO, Marc Lambotte.

    Entre les lignes, on perçoit que l’amélioration conjoncturelle n’est qu’une partie de l’explication. Les entreprises sont structurellement en défaut de main-d’œuvre qualifiée, en particulier dans le secteur labellisé « technologies de l’information et de la communication » au sens le plus large. La numérisation de notre économie entraîne en effet une forte demande auprès des entreprises TIC spécialisées dans les services, le développement de logiciels et les solutions B2B. « De plus en plus d’entreprises belges font appel à des services externes pour leur gestion TIC, poursuit Marc Lambotte. Contrairement à ce que prétendent certains, la numérisation de notre économie favorise donc la croissance et génère de nouveaux emplois. »

    Comment expliquer, dès lors, que les filières qui mènent à un job dans de tels secteurs ne rencontrent pas le succès escompté ? Le responsable du baccalauréat en e-Business de la haute école Condorcet, à Tournai, affirme pouvoir accueillir davantage d’étudiants dans cette section, précisément créée pour répondre aux besoins des entreprises. La semaine dernière, Références interrogeait la responsable du baccalauréat en technologies de l’informatique de l’Ephec, à Louvain-la-Neuve, qui estimait ne pas diplômer suffisamment de jeunes pour répondre aux demandes des entreprises qui lui sont directement adressées. Et ce, alors que trois des plus grandes fédérations d’entreprises (Agoria, Essenscia et la Confédération de la construction wallonne) estiment qu’il faudrait former 500 ingénieurs de plus chaque année pour répondre aux besoins de leurs membres…

    Source > Texte: Benoît July sur > http://www.references.be

    Liens utiles > technologie / Evoluer / Electronique & Electromécanique

  • Imprimer

    10 JOBS POUR CEUX QUI ONT LA COMMUNICATION FACILE

    On dit souvent que ceux qui « ont le contact facile » peuvent aller loin.

    Et ce n’est pas faux : beaucoup d’emplois exigent de bonnes aptitudes de communication.

    Parce que, par exemple, il faut être à l’écoute du client, être persuasif ou parce qu’il faut pouvoir expliquer simplement des questions compliquées. Dix métiers pour ceux qui n’ont pas leur langue dans leur poche.

    1. Manager de réseaux sociaux

    De plus en plus de sociétés attachent de l’importance à la communication par le biais des réseaux sociaux. Aujourd’hui, il n’est dès lors pas inhabituel de charger quelqu’un de s’en occuper à plein temps. Vous avez la communication facile et vous connaissez en outre les dernières tendances du monde virtuel et des technologies de pointe ? Dans ce cas, ce job pourrait être fait pour vous. Évidemment, il ne suffit pas d’être à l’aise avec Facebook et Twitter. Vous devez être en mesure de représenter l’image de votre entreprise et de créer un lien avec vos adeptes et vos fans.

    Trouvez un job comme manager de réseaux sociaux

    2. Infirmièr(e)

    Comme infirmière, vous entretenez des relations étroites avec les patients que vous soignez. Vous dépassez les aspects purement médicaux, pour également vous impliquer socialement. Vous êtes un premier contact et vous devez souvent réconforter des gens ou les mettre à l’aise. En outre, vous devez bien sûr aussi pouvoir communiquer facilement avec vos collègues infirmiers et avec le personnel médical.

    Trouvez un job comme infirmièr(e)

    3. Concepteur de logiciels

    On pense souvent que les travailleurs en TIC sont scotchés derrière leur écran d’ordinateur et s’isolent de leurs collègues. Faux : la communication est au contraire très importante dans ce métier. La conception de logiciels est non seulement un travail d’équipe, mais il est en outre important de pouvoir s’exprimer de manière intelligible sur des questions techniques compliquées.

    Trouvez un job comme concepteur de logiciels

    4. Responsable RP

    Un job dans les RP dépasse le simple fait de monter un « show-de-bonnes-nouvelles ». Vous devez souvent aussi éteindre de petits incendies et limiter les dégâts par une communication bien pensée lorsque l’organisation vient à se trouver dans l’œil du cyclone. Vous devez maîtriser le verbe, être au taquet et être capable de développer un réseau de qualité.

    Trouvez un job comme responsable RP

    5. Interprète

    La tâche de l’interprète consiste à traduire in situ et instantanément ce que quelqu’un raconte. Bien sûr, cela implique bien plus que de simplement placer quelques mots dans le bon ordre. Il est important de pouvoir rendre les justes nuances à l’allure de l’éclair, tout en tenant compte des différences culturelles entre l’orateur et l’auditeur.

    Trouvez un job comme interprète

    6. Wedding planner

    Votre mariage devrait être le plus beau jour de votre vie. Dès lors, si vous décidez d’en déléguer l’organisation à un wedding planner professionnel, vous attendez bien sûr de lui qu’il exhausse vos souhaits dans les moindres détails. Capacité d’écoute, beaucoup d’empathie et évidemment un grand talent d’organisation sont dès lors des atouts qu’un wedding planner doit posséder.

    7. Responsable des ventes

    On attend d’un bon vendeur qu’il puisse vendre un frigo à un Esquimau. C’est peut-être un peu exagéré, mais dans le monde de la vente, il est primordial de pouvoir bien expliquer les choses. Ainsi, vous devez être capable de fournir des explications détaillées sur tous les produits que vous vendez. Pour pouvoir rencontrer les attentes de vos clients, il est au moins aussi important d’être à l’écoute.

    Trouvez un job comme responsable des ventes

    8. Présentateur

    Il n’est pas donné à tout le monde de mener à bien un show. Que ce soit à la radio, à la télé ou lors d’un événement en direct, il faut un grand talent d’orateur pour respecter les timings souvent très serrés et pallier les événements imprévus, tout en assurant une bonne ambiance.

    9. Politicien

    Les politiciens qui ne sont connus que pour le nombre de dossiers qu’ils ont accumulés au cours de leur carrière sont dépassés. Aujourd’hui, il est également important de pouvoir communiquer facilement au sujet de votre gestion, et ce, avec des gens de tout plumage : les journalistes, les représentants de la société civile, mais aussi l’homme de la rue. Vous devez en outre donner l’image de quelqu’un de clair, de compétent et de sympathique.

    10. Coach

    Que vous soyez un coach sportif, un coach professionnel ou un coach d’assainissement de style de vie, vos paroles doivent être suffisamment inspirantes pour que votre « coaché » puisse y puiser de la motivation pour continuer. Votre vocabulaire devra dès lors s’étendre au-delà d’un simple cri d’encouragement du genre « Allez ! ». 

    Trouvez un job comme coach

    Source > Texte: Steven Heyse sur > http://www.references.be

    infirmière / sales / account manager / communication / Evoluer / Promotion / Fonctions / Conseils carrière / Médias Entertainment & Communication