nouveau - Page 9

  • Imprimer

    LE BLOG SUDINFO (LA MEUSE H/W) DE HANNUT DÉSORMAIS EN DIRECT SUR FACEBOOK

    BON A SAVOIR !

    L’ensemble des articles sur Hannut & plus, en direct sur Facebook sur > https://www.facebook.com/Sudinfo-Hannut-1203571939711403/

    N’hésitez à vous y abonner, vous recevrez les informations en live.

    Amicalement > Jean-Claude DUBOIS (Bloggeur bénévole)

  • Imprimer

    ZONE DE SECOURS DE HESBAYE > UNE TEAM DÉDIÉE AUX ANIMAUX

    Une permanence de 24h tenue par les pompiers

    Dès le 1 er janvier 2017, la zone de secours de Hesbaye mettra en place une nouvelle équipe spécialisée : la « Rescue Animal Team ». Comme son nom l’indique, elle interviendra pour tout animal impliqué ou en situation périlleuse. Une permanence sera tenue 24h/24h.

    Nos pompiers sont de plus en plus confrontés aux interventions impliquant des animaux. Et elles ne se 557_A.R.T_Animal_Rescue_Team_ 005.jpglimitent pas au traditionnel gentil chat coincé dans un arbre. La Hesbaye (et la région liégeoise) n’y échappe pas. « Un cheval échoué dans une rivière, des bovins coincés dans un incendie, un chien agressif dans une rue, la découverte d’un serpent dans un champ, d’une autruche en plein centre-ville ou d’une grosse tortue en bord d’étang… Les opérations sont très diverses et peuvent s’avérer dangereuses, tant pour le bien-être de l’animal concerné que pour les sauveteurs ou les citoyens. »

    Partant de ce constat, le sergent Michaël Robert, expert animalier au sein de la zone de secours de Hesbaye, a mis sur place une « Rescue Animal Team » (RAT). Il s’agit d’une équipe spécialisée qui sera effective au 1 er janvier 2017 : trois hommes seront, en permanence (24h/24h), prêts à descendre sur le terrain pour toute intervention impliquant un animal en situation périlleuse.557_A.R.T_Animal_Rescue_Team_ 018.jpg

    Au total, 18 personnes (12 pompiers et 6 chefs d’équipe) ont été formées à ces interventions spéciales (cf. encart). Un véhicule rapide et du matériel adapté (crochets, filets, harnais, perches, bacs, etc.) ont été acquis par la zone. Et des vêtements spécifiques, différents de ceux destinés aux incendies, habilleront prochainement ces pompiers spécialisés.

    « Aussi, c’est le poste de Waremme qui a été choisi pour des raisons opérationnelles et géographiques, notamment car cette équipe doit se trouver sur les lieux de l’intervention endéans les 30 minutes », a précisé le sergent Robert. « Car cette équipe pourra travailler en partenariat avec d’autres zones de secours et ne se limitera donc pas qu’à la Hesbaye. C’est un échange de bons procédés. Liège est, par exemple, spécialisée en interventions chimiques et radiologiques… Nous, ce sera les animaux. »

    557_A.R.T_Animal_Rescue_Team_ 039.jpgIl peut s’agir d’un animal de compagnie, mais aussi de plus grosses bêtes (comme des bovins, chevaux…), issues de notre faune sauvage (sangliers, biches, castors…) ou des plus exotiques, qualifiées de « NAC ». « On estime à … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi16/12/2016

    Source > EMILIE DEPOORTER dans votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi16/12/2016

    L’article sur le web > http://www.lameuse.be

    Autre article sur la page de votre journal > Ces hommes, en formation continue avec des experts

    557_A.R.T_Animal_Rescue_Team_ 047.jpg

  • Imprimer

    HANNUT > SORTIE DU PREMIER LIVRE DU KC HAUT-GEER 100% COMTESSES DE HESBAYE

    Saint Nicolas et Noël approche à grand pas, et vous ne savez pas quoi offrir à vos petits loups!

    Ne cherchez plus, offrez leur le livre "Zadie a perdu sa couronne" du Kiwanis Haut-Geer Comtesse de Hesbaye aux profits des œuvres sociales que nous soutenons.

    Une édition spéciale numérotée avec les textes, dessins & production 100% réalisé par les membres !

    Ce livre, en histoire complète est dédié aux enfants de 5 à 6 ans & bien entendu aux parents à lire aux plus jeunes …

    Le prix du livre est de 17 euros et 21 euros accompagné de son adorable porte-clefs.

    Pour les commandes, téléphonez à Delphine Cuvelliez au 0472/60.83.34.- cuvelliez_delphine@hotmail.com

    Le livre est également disponible à l’Imprimerie Daxhelet rue du Mohéry > 4280 AVIN (Hannut)

    Textes > Joëlle Condrotte

    Dessins > Delphine Cuvelliez

    Couleurs > Martine Dechambre

    Mise en page > Isabelle Daxhelet

    Impression > Imprimerie Daxhelet

    A très bientôt.

    Et je vous souhaite déjà de passé un bon moment avec vos petits

    N'hésitez pas à réserver votre exemplaire !!

  • Imprimer

    NOUVEAU A HANNUT > FABIAN VANESSE OUVRE SON ATELIER

    Ce samedi, c’est le grand jour pour Fabian Vanesse.

    Le Hannutois va en effet ouvrir son nouvel atelier de maroquinerie. Grand de 300m², le bâtiment abritera un magasin doté d’une vitrine de 30m. Un pas de géant pour ce maroquinier de 48 ans qui vient de passer en société.

    Le magasin proposera du matériel d’équitation, des articles de chasse comme des housses de fusil et des trépieds, et bien évidemment des sacs en cuir. « Il y aura ainsi six nouveaux sacs pour la collection hiver », ajoute-t-il. « Une cordonnerie où l’on pourra réaliser des réparations liées au cuir sera également mise en place ».

    « Ça évolue très bien », dit Fabian Vanesse d’une voix enjouée. « J’ai engagé deux personnes : une vendeuse, ainsi qu’un ouvrier porteur d’un handicap. »

    Voilà l’objectif que s’était fixé le Hannutois. Il a tenu parole. « Je travaille avec le Centre d’apprentissage des métiers du cuir à Ciney », s’enthousiasme-t-il. « Dès l’ouverture du magasin, j’aurai deux stagiaires qui présentent un handicap. Je continuerai à engager, en donnant la chance à ces personnes. »

    DES ARMURIERS

    En parallèle, Fabian Vanesse s’est développé sur le marché français. « J’ai trouvé un commercial qui va faire la tournée des armuriers français. Nous en avons sélectionné 750, et rencontré une cinquantaine. Jusqu’à présent, aucun n’a refusé de travailler avec nous », sourit-il.

    Une belle issue pour cet artisan de 48 ans qui est passé par quelques épreuves. Après avoir perdu l’usage de … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce 06/09/2016

    Source > JÉRÔME GUISSE sur > LA MEUSE H/W de ce 06/09/2016

    Voir l’article en ligne sur > http://www.lameuse.be

  • Imprimer

    HANNUT > UN IMMEUBLE À APPARTEMENTS IMPASSE AUX BOIS, À L’ARRIÈRE DU CARREFOUR MARKET

    Le projet passe en septembre à la CCAT. Trois maisons insalubres et trois garages seront démolis 

    Après s’être lancé dans la réhabilitation et la transformation des anciens entrepôts Doneux en logements, la Maçonnerie de Hesbaye de Lens-Saint-Remy en partenariat avec la société Sedab de Geer envisage de s’attaquer à un nouveau chancre du centre-ville de Hannut.

    Elle a introduit une demande de permis de bâtir un immeuble à appartements impasse aux Bois, sur le terrain situé à l’arrière du magasin Carrefour Market.  

    Le dossier doit passer, pour avis, à la CCAT le 6 septembre prochain. Il sera ensuite transmis au Collège pour avis, puis à la Région pour accord.

    Le promoteur est la Maçonnerie de Hesbaye de Lens-Saint-Remy. Comme pour la réhabilitation des entrepôts Doneux (rue Albert Ier), la société lensoise s’est associée avec Sedab de Geer pour monter un projet de réhabilitation et transformation en logements impasse au bois, à l’arrière du Carrefour Market.

    Réunis en SPRL sous le nom de S et M Développement, les deux promoteurs espèrent obtenir le permis pour fin octobre et commencer les travaux cette année ou tout début 2017. Aucune réclamation n’avait été déposée lors de l’enquête publique.

    Comme pour le site Doneux, le chantier débutera par une phase de démolition. Les trois maisons insalubres, à droite, à l’entrée de l’impasse aux Bois, seront démolies. Elles appartiennent au patron du GB et étaient inoccupées depuis plusieurs années. À proximité, les trois garages exploités par des particuliers seront également détruits puis reconstruits par S et M Développement. C’est le deal conclu avec les propriétaires : les trois nouveaux garages seront aménagés au rez-de-chaussée de l’immeuble d’un étage (Rez +1). Au total, sept appartements de deux et trois chambres sont prévus. Soit cinq de moins que dans le projet initial. Tous sont dotés d’une terrasse, en ce compris les logements du rez-de-chaussée, et d’un parking en sous-sol. L’accès à ce parking se fera via la rue Jean Mottin, une manière pour les promoteurs de ne pas La suite dans votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 30/08/2016

    Source > MARIE-CLAIRE GILLET dans votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 30/08/2016 > Photos JCD

  • Imprimer

    HANNUT > UNE PRISE DE COURANT ÉTANCHE UNIQUE EN BELGIQUE

    Développée par la société hannutoise « Arpi », cette prise de sol résiste aux intempéries grâce à un couvercle.

    Une voiture peut rouler sur la prise sans causer de dégât»

    Une prise à l’abri de l’eau : voilà ce que propose l’entreprise hannutoise « Arpi » depuis le mois de mai. Ils sont les seuls en Belgique à proposer ce système de prise de sol étanche.

    La protection étanche se retire à l’aide d’une pièce de deux euros.

    Si ces prises ne sont pas disponibles dans de grandes surfaces mais auprès de grossistes, elles ne sont toutefois pas réservées aux professionnels.

    « Celui qui est un peu bricoleur peut l’installer facilement », indique Philippe Boulvin. Deux grandes familles de modèles sont disponibles: celle en laiton, à 79 euros, et celle en inox à 89 euros. «Il s’agit de matériaux nobles », souligne le co-directeur. «L’inox a la particularité qu’il ne change pas de couleur avec la lumière, contrairement au laiton. C’est pourquoi ce dernier est plus adéquat aux intérieurs. »

    À noter qu’il est possible de personnaliser les «capuchons » des prises de sol avec des motifs ou des inscriptions. « Là, le tarif dépend de ce que vous souhaitez que l’on grave », conclut Philippe Boulvin.-

    Actuellement, la prise de sol nécessite un « couvercle » rond pour bénéficier d’une étanchéité.

    Toutefois, l’entreprise a pour ambition de lancer une prise complètement étanche. Il serait ainsi possible d’y connecter des appareils, même lors d’intempéries. «Ce sera avec une fiche complémentaire qui viendra se visser dessus », indique Philippe Boulvin.

    « Elle pourra se glisser sur notre prise pour garder branché ce qui peut résister à l’eau. » Le codirecteur précise qu’il ne vaut mieux pas y connecter une radio ou des objets sensibles aux intempéries.

    «On peut imaginer alimenter certains types de lampes », continue t’il.

    En raison d’une forte demande, Arpi préférait sortir les prises de sol étanches avec protection plutôt que de commercialiser immédiatement ces futures prises totalement étanches.-

    Source > J.G.sur votre journal LA MEUSE de ce samedi 30/07/2016

    L’article en ligne & une vidéo explicative sur > http://www.lameuse.be

  • Imprimer

    LE HANNUTOIS RENAUD MARÉCHAL LANCE LE CONCEPT DE HAMBURGERS U.S. HAUT DE GAMME

    Lorsque le ventre crie famine et que l’envie de cuisiner nous manque, se faire livrer reste la seule solution. Sauf que le choix s’arrête souvent aux pizzas.

    Mais ce temps est désormais révolu. Comment ? Grâce au concept de hamburgers « made in US » haut de gamme livrés à domicile par le hannutois Renaud Maréchal. À 22 ans, il installera très prochainement son foodtruck ambulant dans le centre de Hannut.

    Se faire livrer des hamburgers à domicile ? C’est désormais possible !

    Que les hannutois se pourlèchent déjà les babines car le concept de hamburgers haut de gamme arrivera prochainement dans leurs assiettes. En effet, avec sa société Marshall Corp, Renaud Maréchal innove

    Ce hannutois de 22 ans possédait déjà deux friteries ambulantes dont l’une était installée à Tongres et l’autre au moulin de Ferrières. « Il s’agit d’un boulot après journée. J’ai lancé mes baraques à frites il y a 7 mois. Au début c’était pour passer des soirées entre amis et puis, je me suis très vite fait connaître et la demande a été très vite importante », explique le jeune Hannutois. Mais soucieux de vouloir offrir de la qualité à sa clientèle, Renaud a souhaité ouvrir un tout nouveau concept et élever l’une de ses baraques ambulantes (celle située à Tongres) en réelle enseigne reconnue proposant des produits US de qualité. « J’ai tout changé, du style de la barque au concept. Le lettrage s’inspire d’un style américain ainsi que les couleurs. Cela tape à l’œil puisque le but est de me différencier des autres. C’est comme ça, soit tu suis, soit tu innoves ! » Pour marquer le coup, ce jeune entrepreneur proposera désormais un produit 100 % US livré à domicile. « Je lancerai cette initiative dès que j’aurais mon poste fixe dans le centre-ville.

    Il est fort probable que je m’installe en lieu et place de l’ancienne baraque à frite située au carrefour de la rue Zénobe Gramme. » Son point fort ? La qualité de ses ingrédients. « Le produit est mis en valeur dans le sens où je vais travailler avec de la viande hachée pure bœuf, mais également avec des pains différents, au chili par exemple. Pour pousser le concept américain encore plus loin, je compte travailler avec des potatoes au lieu des vulgaires frites. »

    Une chose est sûre, au-delà du produit, le hannutois est surtout attiré par les Etats-Unis. « C’est une autre culture.

    C’est plus focalisé sur la réussite, le leadership et entreprenariat. De plus, c’est la destination pour manger des choses grasses. Je compte aussi réaliser une vidéo pour le lancement.

    À 1.000 partages, j’offrirai 100 hamburgers. Plus il y aura de partages, plus il y aura de burgers offerts. » Envie de connaître la date d’ouverture officielle ?

    Infos au 0498/20.07.33.

    Source > C.L. Sur votre journal LA MEUSE H/W de ce 23/07/2016

  • Imprimer

    BRAIVES > UN PREMIER SINGLE POUR « ZOLA »

    Avec « Cette Mouvance », la Braivoise de 28 ans se dévoile

    Zola.jpgL’année 2016 est riche en découvertes musicales, la preuve en est avec la sortie du tout premier single de « ZOLA » intitulé « Cette Mouvance ».

    À 28 ans, la Braivoise propose un univers musical pop français. Elle prévoit déjà la sortie d’un EP « Première prise » pour le mois de septembre. Rencontre.  

    C’est désormais officiel, le monde musical hesbignon accueille une nouvelle représentante avec l’arrivée de « ZOLA », une Braivoise de 28 ans à l’univers pop français. Aujourd’hui, elle dévoile son talent au grand jour avec la sortie de son premier single : « Cette Mouvance ». «Cela raconte l’histoire d’une fille qui se lâche sur une piste de danse, qui s’affirme et ne se laisse pas faire », explique la Braivoise.

    Un premier titre qui en prévoit en réalité bien d’autres puisque son manager, Jonathan Vertenoeil (alpha music), annonce la sortie de son EP 5 titres « Première prise » pour le mois de septembre. « Tous les textes de l’EP ont un point commun dans le sens où ils parlent de l’amour sous de nombreuses facettes telles que la passion, la liberté etc. », poursuit Zola …

    (Extrait du Journal LA MEUSE H/Wde ce samedi 21/05)

    Source > C.L. sur LA MEUSE H/W du samedi 21/05 > Photo > Tess Meurice