noel - Page 3

  • Imprimer

    NOËL À GRAND-HALLET (HANNUT) AVEC LES AMIS DU FAYIMI

    Rencontrer le Père Noël et déguster une bonne bière de noël ou un bon vin chaud dans une ambiance de Noël ça vous dit ?

    Rejoignez-nous le samedi 12 décembre à partir de 20h au Foyer !

    ENTREE GRATUITE !

    Les Amis du Fayimi vous remercient encore pour votre participation lors de nos événements 2015, vous avez contribué au succès de chacun d’entre eux.

     C’est aussi grâce à votre enthousiasme que nous avons pu mener à bien nos projets dans la bonne humeur. Vous nous motivez à perpétrer nos traditions depuis plus de 20 ans et pour de nombreuses années encore !

    Le comité vous souhaite de chaleureuses fêtes de fin d’année et vous donne déjà rendez-vous l’année prochaine pour de nouvelles aventures !

    Source > https://www.facebook.com

  • Imprimer

    BON A SAVOIR > HANNUT > COLLECTE DES SAPINS DE NOËL

     

    184723pou_3.jpg

    Chaque année, après les fêtes, les usagers se débarrassent massivement de leur sapin de Noël dans les rues.

    Cette pratique peu écologique et illicite entraîne un coût de traitement important et ne permet pas de donner une seconde vie aux sapins. La Ville de Hannut propose une collecte de vos sapins naturels afin qu’ils soient compostés et rejoignent le cycle de la nature.

    Remarque : il doit impérativement avoir été “déshabillé”. Le sapin ne sera pas repris s’il est synthétique, emballé, encordé ou décoré. Il ne doit pas y avoir de pot ou de clous car ils peuvent blesser les ouvriers.

    Sortez votre sapin dès la veille au soir de la collecte :

    >>> Vendredi 9 janvier : Hannut, Avernas-Le-Bauduin et Villers-Le-Peuplier.

    >>> lundi 12 janvier : Avin, Blehen, Lens-St-Remy, Merdorp et Moxhe.

    >>> mardi 13 janvier : Crehen, Thisnes, Grand-Hallet, Petit-Hallet, Wansin.

    >>> mercredi 14 janvier : Abolens, Bertrée, Cras-Avernas, Poucet et Trognée.

    Source > Hannut Actu Décembre

     

  • Imprimer

    POURQUOI MANGE-T-ON DE LA BÛCHE À NOËL … ???

    1406596758_B971681309Z_1_20131224181932_000_G9R1N1URA_1-0.jpg

    Pourquoi propose-t-on une bûche en fin de repas lors du réveillon de Noël ?

    L'explication est à rechercher dans les traditions et les légendes hivernales.

    Depuis le Moyen Age, dans le prolongement des rites païens de célébration du solstice d'hiver, la coutume voulait que l'on brûle une bûche le soir de Noël, afin de s'assurer de bonnes récoltes durant l'année à venir. Le choix se portait sur une bûche d'arbre fruitier, symbole d'abondance, avec aussi une combustion lente, qui pouvait durer plusieurs jours. Les vignerons l'arrosaient de vin pour de riches vendanges, d'autres la saupoudraient de sel pour se protéger contre les sorcières.

    Dans la tradition chrétienne, la bûche placée dans l'âtre à Noël rappelait que Jésus était né dans une étable, avec comme seul moyen pour se réchauffer le souffle d'un âne et d'un bœuf. Il était important que le feu ne s'éteigne pas pendant la nuit. Un membre de la famille était désigné pour rester à la maison, surveiller et raviver le foyer, alors que les autres assistaient à la messe de minuit. Lorsque la bûche s'était consumée, les cendres étaient conservées afin de protéger la maison contre la foudre.

    La pâtisserie en forme de bûche serait apparue vers 1870. Il s'agissait d'une génoise fourrée de crème au beurre. Depuis, la préparation se décline en de multiples variations. Une chose n'a pas changé : le plaisir de la dégustation.

    Source > http://www.passionsante.be

  • Imprimer

    HANNUT : VILLAGE DE NOËL ET PATINOIRE COUVERTE SUR LA GRAND'PLACE

    Projet44.jpg

    • Samedi 27 : La Guingette à Soquette - La vraie, by Oli, le vrai :)

    Village de Noël - Grand-Place - Hannut  >Du 5 décembre à 18:00 au 4 janvier 2015 à 21:00

    Cette année encore, et durant 1mois, du 5 décembre au 4 janvier, venez nombreux profiter de la Patinoire et passer une soirée en famille, entre amis ou en amoureux aux différents chalets proposés par vos commerçantsCommerçants hannutois, la Gestion Centre Ville et l’asbl Handi-Actif.

    LE VILLAGE DE NOEL

    HORAIRES

    De 16h à 22h les mercredis et jeudis

    De 12h à 00h les vendredis, samedis & dimanches

    PROGRAMME

    • Vendredi 26 : La voix de ses Maîtres. Style Manouche

    • Samedi 27 : La Guingette à Soquette - La vraie, by Oli, le vrai :)

    • Vendredi 02 : Sir Charles Sax - Show Saxo!

    • Samedi 03 : Soirée années 80' & 90'

    LA PATINOIRE

    HORAIRES

    Ouverte TOUS les jours

    Les Jours scolaires : >>> du lundi au jeudi de 08h30 à 19h >>> le vendredi de 08h30 à 21h

     Tous les samedis de 13h à 21h

     Tous les dimanches de 11h à 21h *

    Les vacances scolaires de 13h à 21h

     Les 24, 25 & 31/12 ainsi que le 1er de 13h à 17h

     *Le dimanche de 11h à 13h, école de glace pour les enfants. Les cours sont gratuits!

    TARIFS

    • Entrée générale (1h30) : 6€
    • Prolongation 1 heure : 3€
    • Abonnement 10 séances : 50€
    • Enfants de moins de 4ans, accompagnés : Gratuit
    • Ecoles et groupe sur réservation : 3€

    Les personnes venant avec leurs patins ont droit à 30 minutes supplémentaires.

    Source > https://www.facebook.com

  • Imprimer

    DIX TRADITIONS DE NOËL DANS LE MONDE …

    1775529.jpg

    Petit tour du monde des us et coutumes de Noël.

    En Russie et dans d’autres pays orthodoxes, Noël n’est pas célébré le 25 décembre mais dans la nuit du 6 au 7 janvier. Une question de calendrier : l’Église orthodoxe russe a conservé le calendrier « julien » (introduit par Jules César), qui comporte actuellement 13 jours d’écart par rapport au calendrier occidental « grégorien » (institué par le pape Grégoire XIII au XVIe siècle), qui est devenu le calendrier civil.

    En Irlande, les enfants préparent l’arrivée du Père Noël en laissant un « mince pie » (petit gâteau) et un verre de Guinness pour lui.

    En Espagne, au Portugal et en Italie, parmi les santons de la crèche figure le « Caganer », un homme qui défèque accroupi le pantalon baissé, laissant une montagne d’étrons sous lui. Il représenterait symboliquement la fertilisation de la terre, synonyme de bonnes récoltes pour l’année à venir. Les caganers, à l’origine des hommes anonymes en costume traditionnel, sont désormais représentés sous la forme de célébrités (tous les grands de ce monde, d’Angela Merkel à Lionel Messi).

    Dans d’autres pays > En République Tchèque > En Corée du Sud > En Ukraine > En Norvège > A Caracas > Au Japon > En Suède > Suivez le guide ...

    Source > http://www.lesoir.be/387766

  • Imprimer

    HANNUT > COLLECTE DES SAPINS DE NOËL

    Copie de sans-titre.jpg

    Chaque année, après les fêtes, les usagers se débarrassent massivement de leur sapin de Noël dans les rues.

    Cette pratique peu écologique et illicite entraîne un coût de traitement important et ne permet pas de donner une seconde vie aux sapins. La Ville de Hannut propose une collecte de vos sapins naturels afin qu’ils soient compostés et rejoignent le cycle de la nature.

    Remarque : il doit impérativement avoir été “déshabillé”. Le sapin ne sera pas repris s’il est synthétique, emballé, encordé ou décoré. Il ne doit pas y avoir de pot ou de clous car ils peuvent blesser les ouvriers.

    Sortez votre sapin dès la veille au soir de la collecte :

    >>> Vendredi 9 janvier : Hannut, Avernas-Le-Bauduin et Villers-Le-Peuplier.

    >>> lundi 12 janvier : Avin, Blehen, Lens-St-Remy, Merdorp et Moxhe.

    >>> mardi 13 janvier : Crehen, Thisnes, Grand-Hallet, Petit-Hallet, Wansin.

    >>> mercredi 14 janvier : Abolens, Bertrée, Cras-Avernas, Poucet et Trognée.

    Source > Hannut Actu Décembre

  • Imprimer

    UN SAPIN DE NOËL, … OUI, MAIS POURQUOI ? … LE SAVOIR ICI !

    bandeau-sapin.jpg

    S'il est clair que la coutume du sapin de Noël moderne remonte à la Renaissance dans les pays germaniques (attestation au XVe siècle dans les cérémonies de fin d'année des guildes germaniques et livoniennes, Riga prétend officiellement qu'a été érigé et décoré le premier arbre de Noël dans sa cité en 1510[5]), il existe un certain nombre de théories qui spéculent quant à son origine plus lointaine

    L'image de l'arbre comme symbole de renouveau de la vie est un thème traditionnel païen qui se retrouve dans le monde antique et médiéval (voir notamment le culte idolâtrique et les nombreuses mythologies liées à l'Arbre du Monde) avant que ce symbole soit assimilé par le christianisme. Le sapin et l'épicéa, conifères à feuilles persistantes, rappellent depuis longtemps ce symbolisme de la renaissance lors du solstice d'hiver, comme en attestent les gravures rupestres dans les régions scandinaves[7].

    Selon l'Encyclopædia Britannica, l'utilisation d'arbres à feuilles persistantes, de couronnes et de guirlandes pour symboliser la vie éternelle est une coutume antique chez les Égyptiens, Chinois et Hébreux. Les Romains lors des Saturnales décorent leurs maisons de branches de laurier, de buis ou d'olivier et laissent allumées des lampes pour éloigner les démons[8]. Le culte des arbres est courant dans l'Europe païenne et survit à sa conversion au christianisme dans les coutumes scandinaves où persiste la tradition lors des fêtes d'hiver de Yule de décorer la maison et la grange avec des conifères auxquels on attache des torches et des rubans de couleur ou de suspendre des branches de sapin dans la maison pour chasser les mauvais esprits[

    D'autres théories lui attribuent une origine chrétienne en Gaule. La coutume du sapin décoré remonterait au missionnaire saint Colomban qui fonde en 590 le monastère de Luxeuil au pied des Vosges. Un soir de Noël, il emmène avec lui quelques-uns de ses religieux jusqu’au sommet de la montagne où préside un antique sapin, objet de culte païen. Les moines accrochent à l’arbre leurs lanternes et leurs torches et dessinent une croix lumineuse au sommet. Cet acte syncrétique permet à saint Colomban de raconter les merveilles de la naissance de Jésus aux paysans accourus voir ce spectacle et d'en convertir plusieurs, lançant la coutume d’installer chaque année des sapins illuminés [10]. Cependant aucune tradition écrite ne relate cette histoire à cette époque où l’arbre symbolique par excellence dans les forêts druidiques est le chêne, l'épicéa étant également chez les Celtes l’arbre de l’enfantement : associé au 24 décembre, il est décoré lors des rites du solstice d'hiver de fruits, de fleurs et de blé[11]. Une autre légende du VIIIe siècle est l'histoire du chêne de Thor de Boniface de Mayence qui illustre bien la confrontation entre le chêne païen et le sapin chrétien. La forme conique du sapin permet à … Tout savoir & plus ici ..

    Source > http://fr.wikipedia.org Photo > http://www.momes.net

  • Imprimer

    IL EST GRAND TEMPS POUR UN NOËL GOURMAND AVEC LE KIWANIS HANNUT GEER-MEHAIGNE !

    invitation_LR-page-002 - Copy.jpg

    Chaque année le service-club Hannut Geer-Mehaigne organise une vente d’huitres, champagne, vin blanc, vin rouge et foie gras.

    Tout ceci au profit de nos œuvres.

    Tous ces produits sont de première qualité à des prix hors concurrence !

    Bien sûr, si vous envisagez de vous procurer un de ces produits, vous nous feriez grand plaisir de les commander chez nous.

    Projet1.jpg

     

    Rien de plus facile : vous cliquez sur le lien ci-après pour passer  votre commande « on line » : .http://www.kiwanis.be/hannut/68/noel2013

    Vous serez fourni à l’adresse indiquée le mardi 23/12  (en soirée).

    Dans l’attente de vos nouvelles, nous vous souhaitons déjà de bonnes fêtes de fin d’année et  une bonne et heureuse année 2015.

    Amitiés KIWANIENNES des membres & excellentes fêtes