liste - Page 3

  • Imprimer

    HUY-WAREMME: LA LISTE NOIRE DES ROUTES LES PLUS DANGEREUSES POUR LES MOTARDS

    1358052455_ID7727778_webmoto_184722_H3VFVC_0.JPGAvec la belle saison, les motards sont à nouveau de sortie. Non sans risque. Etat des lieux des routes les plus dangereuses dans l’arrondissement de Huy-Waremme avec le capitaine de route du club de motos d’Amay, le Street Biker.

    >Vallée du Néblon, entre Ocquier et Hamoir. Cette vallée magnifique est fort prisée par les deux roues, “ mais il faut être suicidaire pour l’emprunter ”, estime Eric Kelkeneers. L’axe est, dit-il, truffé de nids-de-poule, crevasses et stries qui sont autant d’obstacles aux deux roues. “ L’an passé, son état était encore potable mais il s’est fort dégradé ces derniers mois ”.

    >Du Fond d’Oxhe jusqu’à Nandrin. L’axe qui va d’Amay à Nandrin en passant par Modave est devenu zone à risques suite... aux réparations. Explication: “ Les nids-de-poule ont été réparés avec du tarmac à froid. Résultat: à ces endroits-là, la chaussée est légèrement surélevée. En ligne droite, pas de souci, on a le temps de le voir. Mais dans un virage, c’est nettement plus difficile ”.

    >À Amay, dans le virage de la rue Rochamps et de la rue Paix-Dieu. “ La route est très belle, mais dans le virage, juste avant d’entrer dans la rue de la Paix-Dieu, on a aménagé un îlot en pavés de rue. C’est très beau, très décoratif tout ce que vous voulez mais c’est aussi inutile et dangereux ”, estime le capitaine de route.

    >À Huy, le rond-point du Pont Roi Baudouin. Ce que reproche notre expert, c’est l’absence de signalisation dans le rond-point. “ Aucune bande de circulation n’est dessinée. Dans ces conditions, pour un motard, c’est très difficile de se glisser dans le trafic. On ne sait jamais si on se trouve sur la première ou la deuxième bande puisqu’aucune n’est tracée. ”

    >À Amay, le rond-point de la Paix-Dieu. Les critiques du rond-point de Huy valent pour celui d’Amay: manque de signalisation et difficulté de se positionner dans le trafic quand on circule à deux-roues.

    >Entre Marchin et Modave, à quelques encablures de Pont-de-Bonne. Toute la vallée est très jolie et les routes sont en relatif bon état. Sauf, pointe Dominique Sluse, à la sortie de la vallée, en repartant vers Vyle-Tharoul. ”

    Dans la Meuse de Huy-Waremme de ce samedi, lire les réactions de Fédémot.

  • Imprimer

    BURDINNE: CINQ NOUVELLES TÊTES SUR LA LISTE IC

    173646407_ID7676567_webburdinne_133059_H3UHET_0.JPGÀ Burdinne, la majorité IC a présenté ce vendredi 04 mai au matin sa liste complète pour les élections communales d’octobre 2012. Sans surprise, c’est le bourgmestre sortant Luc Gustin qui conduit la liste. L’échevin des finances Christian Elias occupe la 11e et dernière place. Cinq nouvelles têtes font leur apparition.

    Il s’agit d’Alexandre Giroulle (34 ans) d’Oteppe, ingénieur technique chez TNT Airways; Evelyne Lambié, de Marneffe, la benjamine de la liste puisqu’elle n’a que 22 ans. Elle est toujours étudiante; Hugues Joassin (40 ans), enseignant, de Lamontzée; Francine Tiscal (45 ans) employée, de Marneffe et enfin Dominique Bovenisty (49 ans), infirmier, de Burdinne.

    Les autres candidats de la liste sont Maude Rigo-Mathieu, Mariette Amel, Frédéric Bertrand et Laurence Bulon-Franquin. Tous les quatre avaient été élus en 2006.

    Cinq candidats de 2006 ne se représentent plus: l’échevin des travaux, Francis Brasseur, Paul Genon, André Detiège (conseiller), Estelle Busin (conseillère et enfin Carine Goffin (conseillère).

    La liste affiche une moyenne d’âge de 43 ans.

    Si Luc Gustin est réélu, ce sera son 6e mandat à la tête de la commune.

    Source > Sudpresse > Publié le Vendredi 4 Mai 2012 à 13h53

  • Imprimer

    BRAIVES: NEUF NOUVELLES TÊTES SUR LA LISTE ENTENTE COMMUNALE

    La liste Entente communale au complet. 

    485359303_ID7527639_webbraives_190839_H3QJC0_0.JPG

    À Braives, neuf nouvelles têtes intégreront la liste Entente communale, menée par Pol Guillaume, en vue des élections communales du 14 octobre prochain. La moyenne d’âge de la liste est de 43 ans. Le slogan: “ Gardons le cap ”. Liste communale gère Braives depuis douze ans.

    La liste complète des candidats:

    Pol Guillaume, 51 ans de Braives Cécile Bataille, 41 ans de Fumal, Xavier Lisein, 33 ans d’Avennes, Stéphane Rocour, 51 ans de Latinne, Ingrid Kempeneers, 46 ans de Ciplet, Emilie Grégoire, 25 ans de Ville-en-Hesbaye, Justine Doyen, 26 ans de Tourinne, Michel Onssels, 57 ans de Fallais, Bruno Louis, 48 ans de Latinne, Emmanuelle Hougardy, 34 ans de Braives, Pierre Marin, 40 ans de Braives, Nadine Heine, 51 ans de Fallais, Jérôme Riguelle, 22 ans de Braives, Annick Collet, 56 ans de Ville-en-Hesbaye, Laurence Laruelle, 43 ans de Ciplet, Luc Vincent, 57 ans d’Avennes, François-Hubert Mince du Fontbare, 47 ans de Fumal.

    Source > Sudpresse > Publié le Dimanche 25 Mars 2012 à 21h10 > Photo Olivier Joie

  • Imprimer

    HANNUT > UNE PREMIÈRE LISTE D’ATTENTE DANS UNE ÉCOLE DE L’ARRONDISSEMENT

    125209484_ID7549501_webdirlo_161904_H3R5V3_0.JPGLe directeur du Lycée, s’attendait à une hausse

    Entre le 27 févier et le 16 mars, 294 élèves ont introduit une demande d’inscription en 1ère année secondaire au Lycée Notre-Dame de Hannut. Soit trente de plus que la capacité d’accueil de l’école (264). Du jamais vu dans l’établissement (et dans l’arrondissement!) confronté pour la première fois à une liste d’attente.

    L’an passé, au même stade de la procédure, l’école disposait encore d’une quarantaine de places pour les éventuels retardataires. Cette année, bernique. C’est déjà archi complet. Le directeur est désespéré: “ C’est la plus grosse tuile qui me soit arrivée depuis ma nomination il y a 15 ans’.

    Depuis que le CIRI (la commission inter réseaux de régulation des inscriptions) à envoyer sa liste des élèves classés en ordre utile (211 sur les 294), il est noyé sous les coups de fils, les courriels et les interpellations des parents inquiets, mais aussi étonnés de ne pas avoir été retenus: “ sur les 83 élèves qui sont en attente d’une attribution d’école, 30 proviennent de nos propres écoles primaires ”, confirme le directeur.

    Incroyable. > Le lycée est à présent en attente du deuxième classement opéré par le CIRI. Il devrait intervenir dans le courant de la seconde quinzaine du mois d’avril. Mais d’ici là, la direction tient à rassurer les parents: “ nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour accueillir les élèves qui se sont inscrits lors de la première phase d’inscription. Nous allons introduire une demande de révision de la capacité d’accueil. D’après nos renseignements, elle est rarement refusée ”.

    Pour le PO, ce choix s’imposait: “ on ne pouvait pas prendre le risque de laisser sur le carreau ceux qui depuis la maternelle nous font confiance ”.

    Concrètement, cela impliquera une classe en plus. Mais aussi une nouvelle gestion des heures de cours. “ Il faut le savoir, nous n’avons pas choisi la solution de facilité. Mais nous voulons relever ce défi ”, conclut le directeur.

    Source > Sudpresse > Publié le Samedi 31 Mars 2012 à 06h13