jcd - Page 8

  • Imprimer

    HANNUT > LE CORONAVIRUS CIRCULE TOUJOURS > VOICI LE COEFFICIENT DE RISQUE DE VOTRE COMMUNE

    Le coronavirus circule toujours, et est plus actif dans certains endroits du pays: voici le coefficient de risque de votre commune

    Si le coronavirus a perdu de la force en Belgique, il est toujours bien présent… Et vous, que risquez-vous dans votre commune ?

    À ce jour, un total de 60.550 cas confirmés de coronavirus ont été rapportés, dont 56 % en Flandre, 32 % en Wallonie et 10 % à Bruxelles. Les données sur le lieu de résidence n’étaient pas disponibles pour 2 % d’entre eux.

    Hannut > Coefficient de risque = 12

    • Braives = 0
    • Wasseiges = 0
    • Orp-Jauche = 0
    • Lincent = 0
    • Landen = 6
    • Waremme = 7
    • Gingelom = 24

    La carte interactive des villes belges sur site libre d’accès > https://www.sudinfo.be/id210283

    Comme expliqué vendredi dernier, Sciensano, l’Institut scientifique de santé publique, ne fournit plus de chiffres concernant la propagation du coronavirus en Belgique les dimanches et lundis. Il faudra donc attendre ce mardi matin pour en savoir plus sur la situation de ce week-end.

    Mais en attendant, le virus est, malgré ce que semblent croire de nombreuses personnes, toujours là, et il circule toujours.

    Grâce aux données de la VUB, partagées sur le site « Coronafacts », on peut ainsi déterminer le coefficient de risque de chaque commune. Celui-ci est calculé sur la base du nombre de nouveaux cas au cours des 7 derniers jours par 100.000 habitants.

    Source libre de Sud info sur > https://www.sudinfo.be

  • Imprimer

    HANNUT > 2021 > « PACHAMAMA » UN NOUVEAU RESTAURANT À VENIR … ? > ÉTUDE DE MARCHÉ LANCÉE …

    Gaëlle habite à Thisnes depuis 2011. Tombée amoureuse de la région, elle a décidé de lancer dans les prochains mois son propre restaurant.

    Notre projet vous intéresse et vous souhaiteriez nous aider ?

    Toutes ressources locales peuvent nous être utiles !

    Pachamama aimerait devenir un lieu où vous trouverez:

    • à manger : sandwiches, soupes, salades, petites pâtisseries, ... Une carte minimale, originale et changeante avec les saisons
    • à boire : jus et smoothies vitaminés, thé, café, limonades...
    • de quoi vous asseoir : entre amis, entre collèges, ...
    • de quoi vous détendre : espace enfants, livres à partager...
    • de quoi apprendre : ateliers, animations, ...

    Un endroit qui mettra à l'honneur les acteurs locaux, les personnes désireuses de consommer plus durablement et écologiquement...

    Voici l'enquête sur ce projet... Elle ne vous prendra que quelques minutes.> http://www.pachamama-hannut.be

    Un tout grand pour votre participation, n'hésitez pas à nous suivre sur notre page Facebook https://fb.me/pachamamahannut ou notre site internet www.pachamama-hannut.be, vous pourrez y découvrir le projet sous toutes ses formes !

    Au plaisir de vous recevoir en janvier 2021

    Source de Facebook & de http://www.radiocompile.net

  • Imprimer

    ATTENTION > ARNAQUE > LE SPF FINANCES AVERTIT CONTRE UN RISQUE ÉLEVÉ DE FRAUDE!

    Le SPF Finances avertit d’une activité plus intense des fraudeurs, particulièrement en cette période où les citoyens doivent effectuer leur devoir de contribuable.

    L’administration parle d’un « véritable fléau ».

    Le SPF Finances a créé une nouvelle page internet détaillée pour éviter les tentatives de fraude. Il s’agit de mettre en garde les citoyens contre la fraude en ligne ou par téléphone à savoir les tentatives d’hameçonnage, « phishing », arnaque.

    L’escroquerie ou « phishing » peut se faire par voie téléphonique, par SMS ou par courriel. L’identité du SPF Finances est souvent utilisée afin de tromper entreprises et particuliers et de subtiliser de l’argent ou des données confidentielles.

    La fraude est parfois très subtile. Au lieu de l’extension de courriel officielle @minfin.fed.be, un escroc va par exemple utiliser @minfin.fgov.be. Parfois des extensions officielles d’autres services publics sont utilisées. Il arrive encore que seul un point ou un trait varie dans la version erronée.

    La fraude téléphonique va également très loin. « Nos fonctionnaires proposent leur aide par téléphone en cette période de déclaration fiscale. Des escrocs se sont ainsi fait passer pour un fonctionnaire des Finances et proposent leurs services également dans le cadre de la déclaration.

    Il arrive même que le numéro de téléphone des Finances soit détourné », précise un porte-parole du SPF.

    Source libre de Sudinfo sur > https://www.sudinfo.be/id208902

  • Imprimer

    LE VOL D’UN HANNUTOIS ANNULÉ... JUSTE APRÈS AVOIR RÉSERVÉ > UNE PRATIQUE SUSPECTE

    Il y a quelques jours, le Hannutois, Gaëtan Bartosz a réservé des billets d’avion à destination de la Pologne.

    A peine quelques heures après avoir réservé, la compagnie aérienne annonçait l’annulation du vol...sans expliquer les possibilités de remboursement. Une pratique suspecte de plus en plus utilisée depuis la crise du covid-19.

    Le Hannutois, Gaëtan Bartosz souhaite mettre en garde. Il y a quelques jours, l’animateur de Radio Contact a publié sur ses réseaux sociaux sa mésaventure avec une compagnie aérienne. « J’avais réservé des billets d’avion pour partir en Pologne sur le site de la compagnie aérienne, Polish airlines. Quelques jours plus tard, on me dit que mon vol est annulé. Je ne comprenais pas trop … La suite pour les abonnés à la version digitale sur > https://huy-waremme.lameuse.be/585244

    … / … De son côté Gaëtan Bartosz a finalement pu entrer en contact avec la compagnie aérienne. « Je me suis débrouillé via des contacts et j’ai finalement réussi à avoir quelqu’un au bout du fil. J’ai eu un changement de vol très difficilement..mais … La suite pour les abonnés à la version digitale sur > https://huy-waremme.lameuse.be/585244

    Test Achats réagit

    Du côté de Test Achats, ces pratiques sont bien connues. Et sont d’ailleurs analysées à la lettre. « Nous recevons des plaintes au sujet de vols proposés à des prix alléchants, afin d’attirer les voyageurs. Mais une fois ceux-ci réservés, ils sont annulés parfois quelques minutes à peine après la confirmation de la réservation. Les vols disponibles pour … La suite pour les abonnés à la version digitale sur > https://huy-waremme.lameuse.be/585244

    Depuis ces pratiques suspectes, Test Achats a constaté une augmentation de 30 % des appels reçus. Plus de 20.000 plaintes ont été enregistrées sur les questions concernant les voyages et les vols.

    Source non libre d’accès d’Amélie Dubois sur > https://huy-waremme.lameuse.be

  • Imprimer

    HANNUT > PLAN LOCAL DE PROPRETÉ > PARTICIPER À LA CONSULTATION CITOYENNE

    Participez à la consultation citoyenne via https://www.propretecommunale-monavis.be/consultation/hannut/presentation/contribuez-a-lelaboration-du-plan-local-de-proprete-de-hannut

    Source > Ville de Hannut

    102412962_1630148693815046_8501597869319389184_o.jpg

  • Imprimer

    HANNUT > PARTICIPEZ À LA GRANDE ACTION DE L’ÉTÉ #paramourdulocal

    Malheureusement, personne ne peut encore dire quand la crise du coronavirus sera derrière nous.

    Ce qui est clair, c’est que nous allons encore devoir respecter les « 6 règles d’or » pendant un certain temps.

    Le « made in China » a plus mauvaise presse que jamais, le terme « staycation » est à présent ancré dans le vocabulaire de 2020 et tout le monde prend conscience de l’authenticité et de l’importance du local.

    Et c’est justement ce dernier point que Joyn, Monizze et Payconiq veulent mettre encore plus en avant dans les prochains mois. Voilà pourquoi nous lançons ensemble, cet été, l’action #ParAmourDuLocal et que nous appelons tous les Belges à (continuer à) acheter un maximum local.

    Visiter le site > https://paramourdulocal.joyn.eu/fr/par-amour-du-local

    Source > Ville de Hannut sur FB

  • Imprimer

    IFAPME > DES NOUVELLES FORMATIONS QUI VONT VOUS PLAIRE

    Afin de répondre à la réalité du marché de l’emploi et aux compétences recherchées par les employeurs, l’IFAPME a créé 3 nouvelles formations. Des formations à apprendre dès la rentrée 2020. Il existe près de 200 métiers passionnants à apprendre avec l’IFAPME.

    Focus sur ces nouvelles créations ainsi que les nouveaux métiers à apprendre dans le Centre IFAPME le plus proche de chez vous.

    Plus d’informations ? Rendez-vous lors des Portes Ouvertes virtuelles de l’IFAPME le 24 juin www.ifapme.be/jpo2020  ou contactez-nous au 0800/90.133.

    >Les nouvelles formations de l’IFAPME pour la rentrée 2020 :

    Agenceur d’intérieur

    • En quoi consiste le métier ? L’agenceur d’intérieur traite des surfaces en vue de protéger et d’embellir des bâtiments comme des magasins, bureaux, hôtels ou décors de spectacle par exemple (neufs et/ou en rénovation). Pour cela, il établit lui-même une commande de fabrication avec le matériel adéquat. Sur base d’un plan de fabrication, il réalise des ouvrages/pièces de bois ou dérivés, aluminiums destinés à l’aménagement des lieux. L’agence d’intérieur effectue ensuite le montage et la fixation des éléments réalisés en atelier.
    • Où ? Dans les Centres IFAPME de Braine-le-Comte et Verviers
    • Durée de la formation : 2 ans
    • Âge : dès 18 ans
    • Alternance en entreprise obligatoire : OUI

    Collaborateur rayon frais/bio

    • En quoi consiste le métier ? L’activité du collaborateur rayon frais/bio se base sur la vente, la transformation de produits frais ainsi que le conseil client, essentiellement pour des produits de terroir et issus de la filière bio. Il peut exercer son métier aux rayons frais de grandes, moyennes et petites surfaces ou au sein de boucheries, boulangeries, légumeries, poissonneries et coopératives artisanales.
    • Où ? Dans le Centre IFAPME de Perwez
    • Durée de la formation : 1 an
    • Âge : dès 18 ans
    • Alternance en entreprise obligatoire : OUI

    Ouvrier viticole

    • En quoi consiste le métier ? L’ouvrier viticole travaille dans un domaine viticole. C’est un technicien de la vigne qu’il cultive et entretient avec soin dans un objectif qualitatif et quantitatif de production de vin.
    • Où ? Dans les Centres IFAPME de Perwez et Villers-le-Bouillet
    • Durée de la formation : 1 an
    • Âge : dès 18 ans
    • Alternance en entreprise obligatoire : OUI

    NOUVEAU DANS LES CENTRES IFAPME DE VOTRE RÉGION

    Liège – Nouveautés

    Pour les 15-23 ans :

    Dès 18 ans :

    Verviers – Nouveautés

    Pour les 15-23 ans :

    Dès 18 ans :

     

    Villers-le-Bouillet – Nouveautés

    Pour les 15-23 ans :

    Dès 18 ans :

    IFAPME : Institut wallon de Formation en Alternance et des indépendants et Petites et Moyennes Entreprises. Il a pour mission d’organiser la formation en Alternance sur le territoire de la Région wallonne. Le Réseau IFAPME est constitué d’une Unité d’Administration Publique (UAP) et de 16 Centres de formations situés à Arlon, Braine-Le-Comte, Charleroi, Dinant, Gembloux, La Louvière, Libramont, Liège, Marche-en-Famenne, Mons, Namur, Perwez, Tournai, Verviers, Villers-Le-Bouillet et Wavre.

    Contact pour les Centres IFAPME de Liège, Verviers et Villers-le-Bouillet : Audrey Houba : audrey.houba@centreifapme.be,  04 229 84 41 ou 0495 94 68 30

    Suivez l'IFAPME sur Facebook | Twitter | LinkedIn | Instagram

  • Imprimer

    MANU DOUETTE > PARLEMENT DE WALLONIE > FINANCEMENT DES ZONES DE SECOURS

    (En séance plénière du Parlement de Wallonie, le député Manu Douette a co-signé une motion concernant le suivi du dossier relatif au financement des zones de secours par les provinces.)

    Ce mercredi 17 juin 2020, le Député Manu Douette a interpellé le Ministre Dermagne quant au projet de reprise du financement des zones de secours par les Provinces wallonnes.

    Pour le président de la zone de secours Hesbaye, la proposition d’une reprise à 60% du financement des zones de secours par les provinces est un signal positif envoyé aux communes wallonnes. Cette aide financière est appréciée au niveau communal, d’autant plus au vu des conséquences budgétaires de la crise que nous traversons.

    Cette proposition est équilibrée, car elle tient compte des budgets provinciaux dans l’incapacité d’absorber l’entièreté des dépenses locales dans les 14 zones de secours situées en Wallonie.

    Toutefois, Manu Douette a tenu à interpeller le Ministre des pouvoirs locaux sur le fait qu’il reste encore du travail pour transformer cette proposition en réalité pertinente et efficace.

    Il est maintenant primordial de soumettre cette proposition de reprise du financement aux

    Commandants en chef et Présidents de chaque zone de secours wallonne. Un dialogue entre la Wallonie, les Provinces et les zones de secours doit rapidement être mis en place afin d’étudier les particularités et les situations propres à chaque zone.

    Ensuite, il est important d’établir la manière dont l’intégration des provinces dans les collèges et conseils de zones va s’organiser. Il ne peut être laissé de côté la question du rôle  que joueront les provinces à l’avenir dans la sécurité publique. Les contours de la concertation nécessaire avec les pouvoirs locaux devront également être définis. La question est importante, car ce sont les bourgmestres qui ont et conserveront la responsabilité de la sécurité sur le territoire de leur commune.

    Enfin, Manu Douette a tenu à attirer l’attention sur les futurs investissements des zones de secours. Beaucoup de zones de secours ont établi un plan d’investissement jusqu’en 2024 afin de répondre aux besoins des pompiers en termes de matériel et de confort de travail.

    Cette aide financière provinciale ne pourra se faire au détriment des pompiers et devra tenir compte des investissements prévus jusqu’en 2024.

    Manu Douette a conclu son intervention en se réjouissant de l’aide financière qui va être apportée aux communes en cette période de crise. Mais a mentionné qu’il restera attentif au maintien et à l’amélioration des conditions de travail des pompiers wallons, acteurs majeurs de la sécurité de nos citoyens.

    Source de J.S > Staff du Député-Bourgmestre Manu Douette