jcd - Page 2

  • Imprimer

    ENTITÉ HANNUTOISE > RAPPEL > CETTE SEMAINE, C'EST LA COLLECTE DES SACS TRANSPARENTS

    Ils seront collectés (en plus des conteneurs noirs et verts, des sacs PMC et des papiers-cartons) ces 12, 13 et 14 août.

    N'oubliez pas de sortir vos poubelles la veille au soir.

    Deux camions différents collectent les sacs PMC et les sacs transparents (ils peuvent passer dans la soirée).

    Source > Ville de Hannut sur FB

  • Imprimer

    BON À SAVOIR > DÉCHETS ORGANIQUES ET CHALEUR ON GALÈRE AVEC LES ASTICOTS ET LES MOUCHETTES!

    De plus en plus de communes optent pour un tri sélectif avec une collecte spécifiquement dédiée aux déchets organiques.

    Une collecte qui, avec la chaleur, peut s’avérer problématique. Mouchettes et vers blancs ont certainement fait leur apparition dans des nombreuses poubelles organiques ces derniers jours.

    Si on ne peut lutter contre la nature, quelques petits trucs et astuces pourraient bien vous faciliter la vie. Avant de jeter vos déchets organiques, l’intercommunale namuroise BEP conseille de les emballer dans des sacs à pain ou du papier journal. Évitez aussi de jeter des déchets trop chauds ou trop humides et stockez le sac dans un espace aéré. Dans le fond du sac ou du contenant, vous pouvez aussi placer un paquet de papier journal et 2 grosses cuillères à soupe de bicarbonate, précise l’intercommunale de la région de Mons-Borinage-Centre, Hygea.

    Huiles essentielles

    L’intercommunale carolo Tibi rappelle aussi de bien jeter dans les déchets organiques ses essuie-tout et serviettes de table qui vont absorber l’excédent d’humidité. Pulvériser du vinaigre blanc sur le couvercle, le bord et le fond de la poubelle est aussi conseillé pour lutter contre les asticots. Quant aux mouches, elles n’apprécieront pas les huiles essentielles : diluez trois ou quatre gouttes de lavande, citronnelle, menthe poivrée ou Tanaisie dans 1 litre d’eau et aspergez l’intérieur du conteneur, conseille Hygea.

    Pour ce qui est du conteneur, vidangez-le plus régulièrement pendant l’été. « Nous remarquons que la plupart des citoyens n’utilisent pas le nombre de vidanges annuelles du conteneur à puce « vert » dont ils bénéficient et qui sont comprises dans le service minimum de leur taxe déchet », souligne-t-on du côté de Tibi.

    S’il vous reste de la place dans le congélateur, vous pouvez aussi congeler certains déchets en attendant la collecte.

    Et enfin, last but not least : une des solutions est évidemment d’éviter au maximum le gaspillage alimentaire pour réduire vos déchets.

    Source libre de Sudinfo sur > https://www.sudinfo.be/id234527

    Illustration > RF123

  • Imprimer

    ATTENTION SI VOUS AVEZ UN COMPTE NETFLIX > LES TENTATIVES ONT AUGMENTÉ DE 646%!

    Voici quelques astuces pour mieux repérer les tentatives de phishing sur Netflix.

    Soyez vigilants si vous avez un compte Netflix. Avec le confinement, les tentatives d’escroquerie par phishing ont considérablement augmenté. Des chercheurs de Webroot ont lancé l’alerte, après avoir enregistré une croissance de 646 % des tentatives de fishing.

    « Les techniques de phishing évoluent et se modifient avec l’actualité », explique Kelvin Murray, chercheur pour la menace à Webroot. « Par le passé, on a vu de fausses actualités sur Conor McGregor et Elon Musk qui contenaient des liens malveillants, et maintenant on voit la même chose avec des infos liées à Netflix. Le fait que la plateforme de streaming ait gagné en popularité pendant le confinement n’est pas une coïncidence ».

    Les hackers viseraient également des utilisateurs de Youtube, de Twitch ou de la plateforme de HBO. Le phishing vise notamment à voler des informations sensibles comme les mots de passe, les noms d’utilisateurs ou encore les détails de cartes de crédit.

    « Pour se prémunir de ce genre d’attaques, les internautes devraient être formés à la sécurité sur le web et rester vigilants quant aux e-mails qu’ils reçoivent », poursuit Kelvin Murray.

    Les tentatives de phishing peuvent se repérer grâce à plusieurs éléments : l’adresse e-mail ne correspond pas à celle du site web officiel, l’e-mail ne contient pas votre vrai nom mais des formules comme « cher client », il fait référence à une certaine urgence comme le fait de devoir réagir immédiatement, etc.

    Source libre de Sudinfo sur > https://www.sudinfo.be/id234489

    Illustration > Isopix

  • Imprimer

    CANICULE > ATTENTION À CES 7 FAUSSES BONNES IDÉES…

    Si certains gestes permettent de mieux supporter la canicule, d’autres qui sont pourtant largement répandus et tenus pour vérité augmentent la chaleur.

    Canicule: attention à ces 7 fausses bonnes idées…

    Que faites-vous pour lutter contre la canicule ? Il est recommandé de rester au frais, de boire beaucoup d’eau à température ambiante… Mais si certaines pratiques sont vraiment efficaces, d’autres sont des fausses bonnes idées, comme le rappellent nos confrères français de L’Union.

    Je n’ai pas faim donc je ne mange pas

    Lors d’une période de canicule ou de forte chaleur, il est conseillé de manger des aliments en forte teneur en eau comme les fraises, les concombres, la pastèque, la salade, les radis, des haricots mungo germés, des courgettes, du fenouil, de la tomate, du chou-fleur, des poivrons, du melon, de la pastèque… Mais aussi les sorbets, les laitages comme les yaourts et le fromage blanc. Il est donc conseillé de manger même en l’absence d’appétit et de ne surtout pas attendre pour s’alimenter. Il ne faut en revanche pas manger trop gras, car la digestion d’un tel repas entraîne un effort à l’organisme qui entraîne une hausse de la température corporelle.

    Mettre la climatisation à fond

    Si l’utilisation d’un climatiseur est recommandé, le mettre à la température la plus fraîche ne l’est en revanche pas. Dans l’idéal, il faut régler le thermostat au maximum 5 degrés en dessous de la température extérieure. Si jamais malgré cela, la température reste excessive, un écart entre le dehors et l’intérieur de 8 à 10 degrés est acceptable. Un écart supplémentaire fragilise l’organisme et augmente le risque de tomber malade. Un soin particulier est aussi à porter à l’entretien, des filtres…

    Je bois des boissons brûlantes

    Une légende dit que dans le désert, les peuples consomment des boissons brûlantes pour lutter efficacement contre la chaleur. Mais ce n’est pas forcément une bonne idée. La température du corps est de 37 degrés. Consommer un liquide supérieur à cette température obligera le corps à transpirer et donc entraînera une déshydratation pour éliminer la chaleur stockée. De surcroît, la caféine contenue dans des boissons comme le thé ou le café a un effet diurétique. Dans l’idéal, il faut consommer des boissons entre 12 et 14ºC.

    Lorsque je dors j’oriente le ventilateur sur mon visage

    Une personne qui dort avec le ventilateur pointé sur le visage va se dessécher les sinus, la gorge et les yeux. Cette personne prend donc le risque de se réveiller avec des maux de tête et le nez bouché. Pour profiter au mieux de la chaleur, il est conseillé de reculer le ventilateur, de l’orienter différemment et de placer un récipient d’eau devant pour humidifier l’air. D’une manière générale, il est recommandé de se mouiller le corps plusieurs fois par jour à l’aide d’un brumisateur, d’un gant de toilette ou en prenant des douches. Ces dernières ne doivent pas être prises glacées.

    Je me force à boire au moins trois litres d’eau par jour

    Lors d’un épisode caniculaire, il est recommandé de boire beaucoup d’eau. Mais il ne faut pas se forcer. En général, consommer entre 1,5 et 2 litres d’eau par jour est suffisant. En cas de surconsommation, le corps sera obligé d’évacuer le surplus soit en transpirant, soit en faisant davantage fonctionner les reins et la vessie, ce qui fatiguera l’organisme. Si en une seule journée, plus de 5 litres sont absorbées sans faire le moindre effort physique, la personne peut être également victime d’hyponatrémie, c’est-à-dire un déficit de sodium. Une réaction en chaîne peut potentiellement conduire à un gonflement des cellules, y compris celles du cerveau et donc, la mort.

    Pour m’hydrater rien de mieux qu’une bière

    Oui, l’alcool déshydrate. C’est aussi ce phénomène qui provoque la « gueule de bois » ressentie au lendemain d’un excès. Ce n’est donc clairement pas une bonne idée de consommer de l’alcool durant la canicule. Il vaut mieux rester à l’eau ! La bière fraîche ou le verre de vin en terrasse sont donc à consommer avec modération.

    De même, la caféine contenue dans des boissons comme le thé ou le café, ainsi que les aliments trop gras ou à base de sucre sont à limiter car ils ont un effet diurétique à l’instar de l’alcool.

    Pour boire j’attends d’avoir soif

    Si un individu ressent la sensation de soif c’est qu’il est déjà trop tard. En effet cela veut dire que votre corps vous avertit qu’il souffre de déshydratation. De plus, les experts conseillent de boire régulièrement en petite quantité plutôt que beaucoup d’un seul coup. «  Un taux d’hydratation régulier est préférable à une alternance de phases de déshydratation et de réhydratation  ». D’autres symptômes sont aussi signe de déshydratation comme les céphalées, les vertiges ou la sensation de fatigue.

    Source libre de Sudinfo sur > https://www.sudinfo.be/id234038

  • Imprimer

    ENTITÉ HANNUTOISE vs RESA > RAS LE BOL > DE L’HUMOUR POUR FAIRE PRESSION … & POURQUOI PAS ?

    Courriel du 09/08 d’un Hannutois vers RESA …

    Madame, Monsieur,

    Quel plaisir de reprendre mon clavier pour vous écrire (attention certaines phrases peuvent être ironiques).

    Cela faisait plusieurs jours que je n'avais pas eus à le faire et une l'idée d'associer RESA et professionnalisme arrivait dans mon esprit. Heureusement, les coupures d'hier et de ce jour m'ont bien rappelé la réalité. 

    Je m'étonne que ma précédente plainte n’ait pas été suivie d'une réponse de votre part. Je vous laisse encore un petit peu de temps pour me fournir une explication. Comme votre taux de satisfaction est très élevé d'après vos rapports annuels, j'imagine que vous préférez me répondre que de baisser votre taux de satisfaction (qui entre nous reste au plus bas auprès des utilisateurs).

    Faute de réponse de votre part, je solliciterai le médiateur* régional (Monsieur Marc-Bertrand) pour intervenir. 

    Ces coupures liées à des événements différents, je souhaite connaître les nouvelles raisons de ces fiascos hannutois? Oiseau? Belette? Blaireau? Autre? Je trépigne d'impatience de connaître votre réponse.

    On en arrive même à faire des paris entre voisins, les possibilités sont très nombreuses même si girafes et éléphants sont relativement limités. 

    Ah oui, pour finir, qu'en est-il de la facturation de vos services? Un organisme comme un GRD ne doit-il pas indemniser ou faire preuve de compassion? Dans le privé ce serait certainement le cas... dans le privé vous seriez également sans clients...

    Excellente soirée à la bougie.

    Avec l’aimable autorisation de l’auteur

    Note de la rédaction :

    > Et pourquoi pas ‘‘noyer’’ RESA de courriel à chaque coupure pour faire pression > plaintes@resa.be avec copie à > ville@hannut.be

    *Médiateurs W/B> http://www.federation-wallonie-bruxelles.be

    *Médiateur (Catégorie) > https://www.le-mediateur.be/categorie/l-equipe.html

    Illustration > bol-humoristique

  • Imprimer

    PETIT-HALLET (HANNUT) > LES POMPIERS DE LA ZONE HESBAYE SUR LE QUI-VIVE SAMEDI SOIR

    Les pompiers de la zone de secours Hesbaye ont été appelés samedi soir pour un feu dans un champ à Petit-Hallet et un incendie de bâtiment à Waremme.

    Les incendies dans l’arrondissement Huy-Waremme se multiplient ce week-end. Samedi soir, la zone de secours Hesbaye est intervenue pour un feu dans un champ rue de Wansin à Petit-Hallet (Hannut).

    Appelés peu après 20h00, les pompiers sont restés sur place environ 1h30 pour éteindre cet incendie. Une superficie équivalente à un demi-terrain de football est partie en fumée.

    Un peu plus tard dans la nuit, les ... La suite pour les abonnés à la version digitale sur > https://huy-waremme.lameuse.be/617683

    Source non libre d’accès de «Faits Divers » sur >  https://huy-waremme.lameuse.be

  • Imprimer

    LA TRAQUE AUX TOURISTES D’UN JOUR CONTINUE À LA MER DU NORD: «FAITES PASSER LE MESSAGE, NE VENEZ PAS À LA CÔTE!»

    Ce dimanche, les touristes d’un jour ont été refoulés dans plusieurs villes côtières. Une situation qui se poursuivra à Knokke et pourrait être répétée ailleurs.

    Une réunion est prévue ce lundi 10/08 au niveau de la province.

    Ce week-end, les bourgmestres de Knokke et Blankenberge ont refusé l’accès aux touristes d’un jour. L’affluence du samedi mais aussi, et surtout, la bagarre générale qui a éclaté à Blankenberge ont poussé les maïeurs à prendre, par arrêtés communaux, des mesures strictes.

    « La commune est complète. Les touristes d’un jour qui n’avaient rien à faire à Knokke ont été amenés à faire demi-tour. On avait, ce dimanche, une commune qui ressemblait à nouveau à une commune », résume le bourgmestre Léopold Lippens. En début d’après-midi, les communes de Bredene et du Coq ont également décidé de fermer leurs voies d’accès aux touristes d’un jour.

    Cette restriction ne s’éteindra cependant pas forcément avec la fin du week-end. « Ce lundi, dès 10 heures, les contrôles reprendront », annonce le bourgmestre knokkois. « Et pour les prochains jours, nous aviserons au fur et à mesure. S’il y a beaucoup de voitures, on continuera. Si pas, on changera peut-être notre fusil d’épaule. On ne peut pas mobiliser des policiers pendant 8 heures pour rien. »

    Léopold Lippens demande à nouveau aux touristes de ne pas se rendre à la côte. « Tout est saturé, ça ne sert à rien de venir ajouter 20 ou 30.000 visiteurs ! Faites passer le message : ne venez pas à la côte ! »

    D’autres bourgmestres pourraient emboîter le pas à Léopold Lippens si l’afflux de touristes devenait trop conséquent.

    La décision ne poserait aucun problème sur le plan juridique : voici pourquoi.

    Source libre d’accès de Sabrina Berhin/Sudinfo sur > https://www.sudinfo.be/id233649

    Nous vous rappelons que les liens en bleu développe les mots & le phrases > Ceux-ci sont réservés aux abonnés de la version digitale !

  • Imprimer

    CORONAVIRUS À HANNUT CE 10/08 > TOUJOURS EN STATU QUO DEPUIS LE 27 JUILLET

    Le coronavirus rebondit en Belgique: voici les 230 communes dans lesquelles le seuil d’alarme est dépassé ce lundi

    Le nombre de nouveaux cas de coronavirus continue de grimper en Belgique, et de nombreuses communes ont désormais dépassé le fameux « seuil d’alarme ».

    Avec 580,1 tests positifs au Covid-19 par jour entre le 31 juillet et le 6 août, le nombre de nouveaux cas continue d’augmenter en Belgique, en hausse de 16 % en une semaine, selon les données publiées par Sciensano lundi matin.

    Si l’indicateur s’affiche toujours en augmentation, la progression du virus semble ralentir quelque peu alors que des hausses de 104 % étaient encore constatées fin juillet. La Belgique a détecté, depuis le début de l’épidémie, 74.152 contaminations, soit 751 de plus que dimanche.

    Le nombre de nouveaux cas pour 100.000 habitants augmente aussi, avec 65,9 nouvelles contaminations détectées pour 100.000 habitants, contre 63,3 dimanche.

    Dans de nombreuses communes, le nombre de cas de Covid-19 continue de grimper. Et dans certaines d’entre elles, le fameux « seuil d’alarme » (20 nouvelles contaminations pour 100.000 habitants en une semaine) a même été atteint ou dépassé. Attention donc que ce « seuil d’alarme » est à relativiser dans certaines communes, les plus petites d’entre elles peuvent en effet rapidement le dépasser avec un seul cas.

    Ce lundi 10 août, 230 communes ont dépassé le « seuil d’alarme » selon les dernières données consolidées de Sciensano. Vérifiez dans la carte ci-dessous si votre commune en fait partie (la « Cumulative Incidence » sera donc supérieure ou égale à 20).

    Voici la carte et le tableau reprenant le nombre de cas signalés dans votre commune hier, depuis le début de la phase 3 du déconfinement (le 8 juin) et depuis le début de l’épidémie. Sur site libre d’accès > https://www.sudinfo.be/id233970

    Source libre de Sudinfo /Chiffres Siensano > https://www.sudinfo.be

    coro.jpg