herve jamar - Page 4

  • Imprimer

    HANNUT > LE MOT DU BOURGMESTRE & DE L’INITIATEUR DE SAGA AFRICA

    hannut,blog,saga,africa,pol oter,bourgmestre,hervé jamar

     

    MOT DU BOURGMESTRE HERVE JAMARhannut,blog,saga,africa,pol oter,bourgmestre,hervé jamar

    Quand l’Echevin de la Culture et de la Participation citoyenne m’a parlé de ce projet « Saga Africa », j’ai de suite pensé qu’il s’agissait non seulement d’une idée originale mais aussi d’une opportunité pour Hannut d’apporter sa pierre à l’édifice de la solidarité internationale.

    Allier la fête populaire, bien ancrée dans la tradition hannutoise, à la découverte des actions entreprises par de nombreuses associations en faveur de l’Afrique : une belle contribution de la Ville et de ses citoyens à la coopération et au développement durable.

    « Saga Africa » est, en quelque sorte, la fête régionale de la solidarité internationale !

    Nous voici déjà à la sixième édition et j’espère que cette expérience pourra continuer.

    La Ville de Hannut, pôle régional depuis de nombreuses années, et ses citoyens, ont un rôle important à jouer en matière de coopération au développement : une nouvelle dimension au rayonnement de notre cité.

    Hervé Jamar, > Député-Bourgmestre

     

    MOT DU PRESIDENT DU CPAS, POL OTERhannut,blog,saga,africa,pol oter,bourgmestre,hervé jamar

    La commune est un des acteurs performants du développement durable et de la coopération.

    Ce rôle fondamental et citoyen, elle peut l'exercer sans porter préjudice à ses finances, en valorisant ce dont elle dispose. Moteur d'économie sociale et révélateur des potentiels locaux, la commune est la base d'une coopération constructive, valorisante et rationnelle.

    Hannut voudrait, à travers son action, que les communes prennent conscience du rôle "primordial" qu'elles occupent dans le renouveau de la coopération ! La commune est l'avenir de la coopération et du développement durable. Ciment de l'espoir d'un futur prometteur, elles disposent de l'expérience du terrain, de la motivation citoyenne, de l'habitude d'une gestion humaine, de l'action concrète et du travail solidaire !

    C'est dans ce cadre que la Ville de Hannut a développé le projet « SAGA AFRICA » !

    Après cinq éditions couronnées de succès, nous vous invitons à nous rejoindre pour une sixième aventure africaine, teintée de convivialité, de grands moments musicaux, de rencontres étonnantes, touchantes ou interpellantes.

    « SAGA AFRICA » n’est ni un festival musical, ni un « salon » de la coopération : c’est un endroit où chacun peut passer un moment magique en découvrant l’action de centaines de bénévoles, actifs au sein de dizaines d’associations. C’est un endroit d’où chacun sort avec des images « plein les yeux », des saveurs « plein les papilles », de la chaleur « plein le cœur », de la solidarité dans l’âme !

    Pol OTER > Président du CPAS > En charge de la Vie associative et du Tourisme

    Voir les articles précédents sur ce blog :

    Le 22/09 > SAGA AFRICA LE WE PROCHAIN DES 28 & 29/09 > LE  CONCEPT > ICI

    Le 23/09 > SAGA AFRICA C’EST AUSSI LES ONG & LES AMBASSADES > ICI

    Le 24/09 > SAGA AFRICA A HANNUT CE PROCHAIN WE > LES OBJECTIFS > ICI

    Le 25/09 > LE PROGRAMME DES DEUX JOURNÉES DE SAGA AFRICA > ICI

    Le site > http://saga-africa.hannut.be

     

  • Imprimer

    LA FERMETURE PARTIELLE DU CAFÉ ‘LE FO2' À HANNUT EST PROLONGÉE

    1457198404.jpg

    L’arrêté de fermeture partiel d’une durée de 90 jours pris par le bourgmestre de Hannut à l’encontre du café ‘Le FO2’ est prolongé, a annoncé vendredi le bourgmestre de Hannut Hervé Jamar (MR).

    L’arrêté pris en mai dernier prévoit que le café doit fermer ses portes chaque soir à partir de 22 heures et ne peut les rouvrir qu’à 6 heures. L’arrêté qui devait arrêter de sortir ses effets samedi est prolongé jusqu’au 31 août. Au terme de cette durée, la situation sera réévaluée.

    Des problèmes de tapage nocturne mais aussi un irrespect des règles par les cafetiers avaient convaincu le bourgmestre à prendre la première mesure.

     «Un rapport de police dit que la situation est rentrée dans l’ordre. De plus, les tenanciers comptent remettre leur établissement. Dans ce contexte transitoire, à titre de garantie globale, on a décidé de prolonger jusqu’au 31 août», a indiqué Hervé Jamar.

    Source Belga > Rédaction en ligne sur > http://www.sudinfo.be/783124

  • Imprimer

    STADE NATIONAL > COMMUNIQUE DE PRESSE DU MR > HERVEJAMAR

    bauduin.jpg

     « Toujours pas d’éclaircie ! »

    Interpellé par le Député MR Hervé JAMAR ce mercredi en Commission des Sports de la Fédération Wallonie-Bruxelles, le Ministre André Antoine (cdH) est encore une fois resté très vague concernant le projet du futur stade national. Volonté de rester discret ou mise à l'écart de ce dossier épineux ? La question est restée sans réponse.

     « Cependant, les déboires concernant ce projet n'ont pas manqué de faire la une des journaux ces dernières semaines : la majorité Olivier est divisée. Quoi qu'il en soit, 1566940218.jpgl'échéance de l'Euro 2020 approche et il est impensable que la Belgique soit dépourvue d'un stade digne de ce nom. Il convient donc d'avancer », explique Hervé JAMAR.

    Malheureusement, les questions du Député, restées sans réponse il y a 15 jours en Séance plénière, sont encore une fois passées à la trappe : pas d'éclairage sur l'avenir du Mémorial Van Damme, ou sur les difficultés rencontrées avec le Gouvernement flamand et la commune de Grimbergen, ou encore sur les tensions existantes sur ce dossier au sein de la majorité Olivier et au sein du cdH même. « Même inconnue en ce qui concerne la mise en place de la concertation envisagée par Monsieur Antoine afin de faire « retomber la tension ». Le Ministre affirme cependant « qu'il vaut mieux une équipe nationale qu'un stade national». Cela en dit long sur son soutien dans ce dossier ! », Ajoute encore Hervé JAMAR.

    Source > Contact Presse : Johanne Moyart.    Site Internet : www.mr-pcf.be

  • Imprimer

    HERVÉ JAMAR, DÉPUTÉ – BOURGMESTRE, PRÉSIDENT DE FÉDÉRATION DU MR HUY-WAREMME

    banner-site-rv-4.jpg

     Finances des communes : Hervé Jamar interpelle le Gouvernement wallon sur le « droit de tirage étendu »

    Le MR est en faveur du droit de tirage étendu. Il doit malheureusement déplorer la schizophrénie gouvernementale wallonne en la matière.

    Alors que la Déclaration de politique générale adoptée par les membres du gouvernement prévoit la simplification et la rationalisation des subsides octroyés aux pouvoirs locaux pour leurs investissements grâce, notamment, à la mise en œuvre d’un droit de tirage basé sur des critères objectifs et transparents, à ce jour, nous constatons que seul le Ministre Furlan a entrepris des démarches en ce sens avec, dans un premier temps, la création d’un droit de tirage pilote qui débouche aujourd’hui sur la création du fonds d’investissement.

    Interrogé à plusieurs reprises, tant lors de travaux parlementaires que dans la presse, ce dernier n’a pas hésité à mettre en cause les autres membres du gouvernement. Le député MR Hervé Jamar souhaitait ré-interpeller le Ministre-Président de la Région wallonne, Rudy Demotte, sur les intentions du Gouvernement quant à la création d’un droit de tirage étendu à d’autres compétences telles que le sport, les subsides PCDR, la rénovation urbaine et les subsides Ureba. Sa question a été redirigée vers le Ministre Furlan lors de la séance de commission de ce 11 juin.

    Pour le MR, alors que les pouvoirs locaux doivent faire face à plusieurs inconnues quant à leur avenir financier, le droit de tirage étendu présenterait plusieurs avantages :

    • - Plus de prévisibilité aux communes au niveau de leurs dépenses.
    • - Une simplification administrative.
    • - Une gestion communale orientée « stratégie » et non « effet d’aubaine ».
    • - Moins de gaspillage inutile de l’argent public dans des études qui, au final, ne verront jamais le jour en cas de non octroi des subsides demandés.
    • - Plus de transparence et d’objectivité de la part du Gouvernement.

     >>> Affaire à suivre…

    Source > http://hervejamar.wordpress.com/2013/06/17

    Posted on 17 juin 2013 par emiliemassi

     

    Article précédent > NON HANNUT N’EST PAS EN FAILLITE !

    Posted on 29 mai 2013 par emiliemassi

  • Imprimer

    HANNUT ADOPTE LE « PROGRAMME STRATÉGIQUE TRANSVERSAL COMMUNAL (PST) »

    14Hannut480.jpg

    Excellente nouvelle nous dit Hervé Jamar, Hannut est sélectionnée parmi les 24 villes et communes de Wallonie pour l’application du programme stratégique transversal. Faire de la politique, c’est également voir le moyen et long terme.

    Envisager la politique de notre commune non pas au coup par coup mais sur le moyen terme en développant des outils de suivi. Nous serons une des premières communes à appliquer ce modèle de management

    En savoir plus …

    hannut,blog,hervé jamar,PST,progammeLe Programme stratégique transversal communal (PST) est une démarche destinée à aider les communes à progresser dans le sens d'une gouvernance moderne en développant une culture de la planification et de l'évaluation.

    Le PST doit permettre à chaque commune de se doter d'une vision globale, qui sera ensuite déclinée en objectifs stratégiques et opérationnels et enfin en actions. Le tout est réuni en un document unique et évolutif qui guide l'action communale tout au long de la législature.

    Les communes qui le souhaitaient pouvais réaliser un PST dès après les élections communales de 2012, en lieu et place du Programme de politique générale.

    Pour présenter le PST aux communes et les aider à se lancer dans la démarche, l'Union des Villes et Communes de Wallonie a publié un premier vade-mecum du PST, sous forme d'un hors-série du Mouvement communal  (12/2011). Mais l'UVCW ne s'est pas arrêté en si bon chemin. Dans le cadre de l'opération pilote PST, l'UVCW et BSB Management Consulting ont édité un guide pratique "PST, objectifs et indicateurs" dont le but est de vous donner les clés utiles pour construire votre programmation stratégique

    Réalisé en étroite collaboration avec la Wallonie, le Cabinet du Ministre des Pouvoirs locaux et ses Administrations (DGO5, DGO1, CRAC), cet ouvrage propose une marche à suivre pour construire un PST pas à pas, donne les principes de base pour le faire vivre tout au long de la mandature, en planifier la réalisation, l'actualiser et l'évaluer. Objectifs stratégiques, objectifs opérationnels, actions, indicateurs, tableau de bord, … autant de notions nécessaires à une stratégie communale que le guide présente de manière claire et vulgarisée.

    Le guide est édité par Politeia, la maison d'édition de l'UVCW, dans la collection "Gouvernance et Stratégie

    Site > http://www.uvcw.be > Avec possibilité de téléchargement du guide & des fascicules !

    Source > https://www.facebook.com/herve.jamar

  • Imprimer

    ACTION DE SENSIBILISATION AU DON D'ORGANES > COMMUNIQUE DE PRESSE :

    az.jpg

    Au mois de juin dernier, le Parlement wallon adoptait une proposition de résolution à l'initiative de Hervé Jamar invitant les communes wallonnes à sensibiliser les électeurs au don d'organes dans les bureaux de votes le 14 octobre 2012.

    154931_315355808573636_1334328890_n.jpgA Hannut, l'opération a eu un réel succès puisqu'elle a amené 103 inscrits en plus. Mais qu'en est-il des autres communes et de la pérennité de cette action ?

    La demande d'organes est plus importante que l'offre et si la loi du 13 juin 1986 autorise le prélèvement d'organes chez tout citoyen domicilié en Belgique qui ne s'y serait pas opposé, dans la pratique, les familles peuvent refuser le don d'un proche décédé subitement. Une décision difficile à prendre en l'absence d'opinion exprimée par le donneur présumé. D'où l'importance d'accepter le don d'organes de son vivant.

    A un peu plus d'un an des élections régionales et fédérales, Hervé Jamar a interrogé le Ministre Furlan quant au bilan de cette première sensibilisation et à la possibilité de la renouveler lors de ce nouveau scrutin.

    En ce qui concerne le bilan de cette première opération, « l'administration ne dispose pas encore de données suffisamment précises quant au suivi des actions menées sur le terrain local » répond Paul Furlan. « Je ne manquerai pas de revenir vers vous dès que ces données seront disponibles ».

    Quant à la pérennité de l'action, le Ministre s'est montré très positif « ... moyennant l'assentiment des autorités fédérales, je suis très favorable à la pérennisation de cette action de sensibilisation lors de chaque scrutin ».

    Hervé Jamar ne manquera pas réinterroger le Ministre d'ici quelques mois afin de concrétiser cette nouvelle proposition pour le scrutin 2014.

    Source > Emilie Massi - Collaboratrice du Député-Bourgmestre Hervé Jamar