herve jamar - Page 3

  • Imprimer

    AU RFC HANNUTOIS, HERVÉ JAMAR SE RETIRE DÉJÀ DE LA PRÉSIDENCE EN ESTIMANT S'ÊTRE TROMPÉ

    365971076_B972312816Z_1_20140324132601_000_GQS25J6E6_1-0.jpg

    Nouveau rebondissement dans le dossier du RFC Hannutois.

    Alors que la situation semblait s’éclaircir avec la création d’une nouvelle ASBL présidée par le bourgmestre, Hervé Jamar a annoncé ce week-end qu’il n’était plus candidat à la reprise du club. Il a également décidé de ne plus prendre part aux discussions concernant le football hannutois.

    Le RFC Hannutois est à nouveau dans une phase trouble. La situation semblait débloquée avec la création d’une nouvelle ASBL décidée par le Collège communal lundi passé. Une ASBL qui devait être présidée par Hervé Jamar. Mais ce week-end, le bourgmestre a fait savoir par communiqué que ce ne serait pas le cas. «  Sans doute me suis-je trompé ! Mais le constater est-il une forme de faiblesse ou de réalisme ?

    1. Après de nombreuses réunions, après un collège communal extraordinaire lundi dernier, dans un souci de fédérer, rassembler, calmer "le jeu", je me suis porté candidat provisoire à la présidence du RFC Hannutois. Je remercie mes collègues échevins lesquels ont adhéré unanimement à cette solution que j'appelais moi-même, la solution de la "3ème voie" possible, après plusieurs débats successifs de tentatives de conciliation. Pour rappel, étant donné l'impossibilité des acteurs actuels du foot hannutois de s’entendre, j’ai proposé de créer une ASBL - non communale - à titre provisoire afin de permettre le maintien des activités actuelles et le rassemblement de toutes les bonnes volontés autour d'un projet foot pour Hannut.

    2. Il y a trois semaines encore, on y était à 99%, et cela indépendamment de ma personne. Pourquoi cela ne s'est-il pas concrétisé ? Je l'ignore sans l'ignorer.

    3. Pour rassurer les esprits chagrins, il n'était nullement question de fonder "une ASBL communale" nouvelle. Ce projet avait pour vocation de rassembler des personnes représentatives de la ville, se battant au quotidien, pour la poursuite des activités du foot à Hannut, dans l'esprit voulu par les anciens et fondateurs, tel Jean Delleuze. J'ai le souvenir de 1994 où un trio Volont-Pirson-Jamar a sauvé le RFCH de la débâcle. Peu s'en souviennent je crois.

    4. Force m'est de constater que d'aucuns ont politisé le débat… C'est leur droit, leur choix. Cette attitude a eu un effet dévastateur et met un terme à ce projet.

    5. Avec regrets et amertume certes, sans nullement renier mon attachement au sport, la culture sur l'ensemble de l'entité (ou ailleurs), j'annonce officiellement que je ne serai pas candidat (je le suis déjà à tellement d'autres choses) à la reprise du club. Je tente depuis des semaines de trouver un consensus. Il s'en est trouvé pour détruire cette volonté. Détruire un mur peut prendre deux heures… le construire des jours. Ceci n'empêche nullement aux échevins et autres élus, de s'investir dans le club cher à nos cœurs, mais agissant, bien sûr à titre individuel. Personnellement, je ne participerai plus à la moindre discussion concernant le football hannutois. Mon excellent échevin des sports, Manu Douette, présidera tout débat sur la question. Comme je l'ai dit: Qui trop embrasse, mal étreint. Je réponds: Qui trop embrasse mal éteint. Je souhaite longue, bonne et heureuse vie au sport à Hannut, au projet foot 4280.Hannut. Un ex futur président qui agira pour le sport et le RFCH dans le strict respect des règlements de la démocratie locale.  »

    Contacté ce dimanche, Hervé Jamar nous a donné de plus amples explications. «  On a flingué l’initiative de toutes parts. Des contacts m’ont fait comprendre que la sauce n’allait pas prendre. Je prends donc du recul même si j’ai de l’amour pour ce club. Mon vœu est maintenant qu’une ASBL voit le jour, que ce soit une nouvelle ou l’ancienne remaniée. La ville ne sortira pas un euro de plus. Je suppose donc que ceux qui ont voté la garantie d’emprunt de 75.000 euros il y a trois ans vont trouver une solution  », commente le bourgmestre hannutois.

    Du côté du cdH, on est heureux de cette décision. «  C’est une bonne chose dans la mesure où le dossier va pouvoir réintégrer la voie sportive. Il faut faire confiance aux membres du club. Je pense que la solution, c’est-à-dire ce qui a été proposé par le comité des jeunes, est sur la table  », déclare Benoit Cartillier.

    Triffaux et Cloots démissionnent

    Le comité des jeunes du RFC Hannutois accueille plutôt favorablement cette décision d’Hervé Jamar. «  C’est un projet dont on savait qu’il n’allait pas fonctionner dès le début  », commente Joël Triffaux, le président démissionnaire du comité des jeunes. «  J’ai donné ma démission, tout comme Rudy Cloots, lors de la réunion de vendredi. Je n’aurais plus su continuer dans ses conditions-là. Et puis Hervé est un ami intime et je ne voulais pas me disputer avec lui.  » Mais cette décision change peut-être la donne. «  Si une nouvelle structure se met en place et que le comité des jeunes est d’accord, je peux toujours revenir. Mais il est urgent de trouver une décision avant le 31 mars. Si on doit rester en P2, c’est la catastrophe. Il faut descendre en P3  », conclut Joël Triffaux.

    Un sujet développé dans La Meuse Huy-Waremme d’hier lundi.

    Source > Cédric Willems sur > http://www.sudinfo.be/968077 Photo > O.J.

     

    La genèse des articles précédents sur le sujet :

    LE FOOT À HANNUT DANS LES JOURS, SEMAINES ET MOIS À VENIR > ICI

    LA VILLE A LA TETE DU FOOTBALL CLUB HANNUTOIS > ICI

    O.P.A. DU COLLÈGE COMMUNAL SUR LE CLUB DE FOOTBALL DE HANNUT > ICI

  • Imprimer

    LA VILLE A LA TETE DU FOOTBALL CLUB HANNUTOIS

    2122158588_B972269177Z_1_20140318182245_000_GI724N2DS_1-0.jpg

    Après plusieurs mois d’incertitude et de rebondissements, l’avenir du RFC Hannutois semble de nouveau s’éclaircir.

    Si l’ancienne direction et celle des jeunes n’avaient pas réussi à trouver un terrain d’entente lors des dernières semaines, le bourgmestre, Hervé Jamar, a pris ses responsabilités en créant une nouvelle ASBL qu’il présidera aux côtés de plusieurs membres du collège communal.

    Découvrez le communiquer de Presse de la ville sur ce blog > ICI

    Découvrez l’article dans le journal numérique.

    Source > Olivier Joie sur > http://www.sudinfo.be/963187 Photo > F. Landeloos

  • Imprimer

    HERVÉ JAMAR (MR): "HUY-WAREMME NE DOIT PAS DEVENIR UN HINTERLAND OUBLIÉ"

     68372_608821489191432_1771764609_n.jpg

    Actualité chargée pour le président du MR de l’arrondissement de Huy-Waremme:

    Le cas Georges Pire, la proposition des Jeunes MR de légaliser le cannabis, un tête de liste FDF qui était candidat à la candidature au MR ou encore son officialisation comme n°1 à la Région.

    Officialisé, sans surprise, tête de liste à la Région. Quel sera l’objectif? Maintenir vos deux sièges sur les quatre qu’envoie l’arrondissement de Huy-Waremme? ………………….. 

    Réponse à cette question & à bien d’autres (10) sur le blog d’origine > ICI

    Source > http://infopol.blogs.sudinfo.be/

     

  • Imprimer

    HANNUT: HERVÉ JAMAR REVIENT SUR SES 20 ANS DE MAYORAT

    Projet5.jpg

    Cette année, Hervé Jamar entre dans sa 20 e  année de mayorat à Hannut.

    Un bail. C’est en effet le 2 janvier 1995 qu’il a prêté serment comme bourgmestre, à l’époque, le plus jeune de Wallonie. Dix-neuf ans plus tard, il n’a rien perdu de sa motivation. « En 2008-2009, après mon retour de Bruxelles et de mon poste de secrétaire d’État, j’ai connu un creux », confesse-t-il. Je me cherchais un peu. Mais maintenant, je me sens à nouveau à fond dedans

    Une interview à découvrir dans La Meuse Huy-Waremme d’hier mardi.

    Source > Rédaction en ligne de DR sur > http://www.sudinfo.be/896056

  • Imprimer

    LE DERNIER TRONÇON DU CONTOURNEMENT EST OUVERT !

    1465383_460739320701998_295415556_n.jpg

    Ce mardi 3 décembre 2013 a eu lieu l’inauguration du dernier tronçon qui termine le contournement d’Hannut.

    Un dossier vieux de presque 40 ans puisque la première ébauche de ce tracé a été réalisée hannut,blog,jcd,contournement,hervé jamar,dernier tronçon,huy,namuren 1974 ! Depuis cette date, le suivi de ce dossier fut loin d’être une sinécure puisqu’il a fallu un peu plus de 10 ans et de nombreuses interventions parlementaires pour le faire aboutir. Hervé Jamar s’en réjoui : ce projet faisait déjà partie de ses priorités pour la législature 1995-2000. C’est donc a force de persévérance et de détermination que le Bourgmestre voit la fin de ce chantier qui facilitera la mobilité ainsi que le développement social et économique de sa commune.

    C’est en 1999 que la 1ère phase des travaux a commencé avec la construction du rond-point de la route de Landen. Durant les 7 années qui ont suivi, les phases se sont succédées comme suit :

    • 2000 : mise en service du rond-point route de Landen ;
    • 2002 : mise en service du rond-point route de Huy et du tronçon reliant la route de Landen à ce dernier avec aménagement du carrefour de la nouvelle caserne de pompiers ;
    • 2005 : mise en service du tronçon allant de la rue de Landen à la rue de Tirlemont ;
    • 2007-2008 : mise en service du tronçon entre la route de Tirlemont et le village de Thisnes (vers Jodoigne) et aménagement de la route de Wavre à la sortie de Thisnes.

    C’est également en 2007 que fut terminé le rond-point de la route de Namur. Il devait être le point de départ de la construction du dernier tronçon de ce contournement qui le relierait à la route de Landen. Depuis cette date, Hervé Jamar n’a cessé d’interpeller les Ministres en charge du dossier (successivement Michel Daerden, Benoit Ludgen et récemment Carlo Di Antonio) mais, jusqu’à l’année dernière, c’est un rond-point isolé au milieu des campagnes qui trônait à la sortie de Hannut, attirant la curiosité des nombreux usagers de la route de la N80.

    Enfin, en septembre 2012, débutaient les travaux de ce dernier tronçon qui signe hannut,blog,jcd,contournement,hervé jamar,dernier tronçon,huy,namurl’aboutissement d’un dossier qui va changer la vie des hannutois ! La situation géographique de Hannut et sa morphologie géocentrique en font une ville particulièrement sujette au trafic de transit. Grâce à cette nouvelle route, c’est près de 3000 véhicules qui n’encombreront plus le centre-ville. De plus, le plan de secteur adopté en 1985 prévoit l’extension urbanistique de la ville autour de ce tronçon situé au sud-est. Jusqu’à présent, cette extension était clairement mise à mal.

    Au final, c’est plus de 6 km de voiries qui ont été construites autour de Hannut pour un contournement qui couvre 3/4 de la périphérie de la ville et qui permettra à celle-ci de poursuivre son développement.

    Retrouvez les photos de l’inauguration >  ici

    Source > http://hervejamar.wordpress.com

    Photos > Emilie Massi

    L’article en ligne de La MEUSE Huy/Waremme > ICI

  • Imprimer

    SAMEDI 16 > BAL DU BOURGMESTRE HERVÉ JAMAR A HANNUT !

    1392585_452233874885828_741806601_n.jpg

    Hervé Jamar, Le Député-Bourgmestre

    Emmanuel Douette, Florence Degroot, Carine Renson, Jean-Claude Jadot et Olivier Leclercq, Les échevins

    Pol Oter, Le Président du CPAS

    Amélie Debroux, la Directrice générale

    Les membres du Conseil communal et du CPAS Le personnel communal et du CPAS

    sont heureux de vous inviter le SAMEDI 16 NOVEMBRE 2013 à 21H au Marché Couvert de Hannut

    Orchestre Pacific – Dj Oli Soquette – LSM Sonorisation – Avec la participation de l’Académie Communale Julien Gerstmans.

    Entrée : 6 € – Boissons : 1,5 € Prévente : 5€ disponibles à l’administration communale, à la piscine et à l’académie.

    Tous les bénéfices seront destinés aux œuvres et aux organisations philanthropiques de la Ville.

  • Imprimer

    LA COMMUNE DE HANNUT MENACE DE COUPER L'ALIMENTATION ELECTRIQUE DU TGV

    331571555_B971267307Z_1_20131023085035_000_G7G1DMMB6_1-0.jpg

    Le bourgmestre de Hannut, Hervé Jamar, menace de couper l’électricité de la ligne haute tension qui alimente le tronçon TGV Louvain-Liège-Cologne, en raison d’un litige qui oppose sa commune, ainsi que celles de Braives et Villers-le-Bouillet, à Elia, peut-on lire mercredi dans le journal l’Echo.

    154931_315355808573636_1334328890_n.jpgLes trois communes wallonnes ont décidé de citer Elia Asset devant le tribunal correctionnel de Huy. Au centre du litige, un conflit qui remonte à 2001 et qui a pour cause la ligne souterraine à haute tension qui relie la centrale nucléaire de Tihange au poste compteur d’Avernas. Cette ligne est stratégique car elle alimente notamment en électricité le TGV Louvain-Liège-Cologne. Hors, depuis 2009 et un arrêt rendu par la Conseil d’Etat, le permis octroyé en 2001 pour la construction de la ligne a été annulé. A l’époque le Conseil reprochait à la Région wallonne d’avoir accordé le permis urbanistique de la ligne à haute tension, sans, au préalable modifier le plan de secteur.

    Si depuis, un arrêté du gouvernement wallon du 12 juillet 2011 a fait en sorte que des lignes à haute tension ne doivent plus faire l’objet d’une inscription au plan de secteur, le permis de la ligne Tihange-Avernas n’a toujours pas été régularisé. S’ensuit une exploitation en toute illégalité de la ligne, que ne conteste pas Elia.

    Le dossier empoisonne la vie politique locale depuis une dizaine d’années. Hervé Jamar s’en prend désormais directement à Elia qu’il accuse de faire traîner le dossier. Les trois communes wallonnes veulent obtenir une condamnation d’Elia et une réparation financière de 25.000 euros par commune pour le préjudice. «Il y a une infraction urbanistique, elle doit prendre fin», s’insurge Hervé Jamar.

     

    Source > Belga via > http://www.sudinfo.be/841283

  • Imprimer

    HERVÉ JAMAR > POUR UNE ACTUALISATION DES SYSTÈMES GPS

    ffre.jpg

    Hervé Jamar suggère la création d’un point de contact au sein du SPW permettant une actualisation des systèmes GPS

    154931_315355808573636_1334328890_n.jpgHervé Jamar, Député-Bourgmestre de Hannut, a défendu au Parlement wallon une proposition de résolution visant à créer, au sein du SPW, un point relais central permettant une meilleure actualisation des systèmes GPS.

    En 2004-2005, la Ville de Hannut a profondément revu le sens de circulation au sein de son centre-ville afin d’y améliorer la mobilité. Or, certaines de ces modifications ne sont toujours pas reprises dans certains systèmes GPS.

    Ceci entraîne des soucis de déplacement mais plus grave, des risques d’accident.

    Ce constat local peut évidemment être étendu à l’ensemble de la Wallonie. La société « TomTom » estime que près de 15% du contenu des cartes d’un GPS sont périmés au bout d’un an.

    On constate également un charroi de poids lourds orienté dans des voiries résidentielles ou non, adoptées du fait de l’effet « pervers » du GPS.

    Afin de pallier au mieux cette situation, Hervé Jamar a donc suggéré que l’on crée au sein du SPW un point central de relais entre les autorités publiques et les éditeurs de systèmes GPS.

    Le but étant que ceux-ci bénéficient régulièrement des modifications importantes en matière routière (changement de sens de circulation, mise à sens unique,…) afin que les automobilistes bénéficient d’informations les plus à jour possible.

    Hervé Jamar a pu constater que sa proposition était bien accueillie par l’ensemble des partis et par le Ministre en charge des travaux publics.

    Celui-ci s’est engagé à travailler, avec ses services, dans le sens souhaité et à revenir au mois de janvier devant le Parlement afin de leur dresser l’état d’avancement de ce projet.

    Hervé Jamar se réjouit que sa proposition puisse être réalisée et ne manquera pas d’interpeller à nouveau le Ministre si nécessaire.

    Source > E. Massi Collaboratrice du Député-Bourgmestre Hervé JAMAR