hannut - Page 12

  • Imprimer

    «POUR CONTRER UNE NOUVELLE VAGUE», VOUS AVEZ TOUT INTÉRÊT À DÉCROCHER VOTRE TÉLÉPHONE SI CE NUMÉRO VOUS APPELLE…

    La Wallonie a décidé d’attribuer le marché de son « contact tracing » au Groupement Autonome des Mutualités associé à des opérateurs spécialisés.

    Au total, 570 personnes seront engagées dans ce cadre. Voici comment cela va fonctionner.

    Après la mobilisation des acteurs publics pour la phase pilote (AVIQ, SPW et autres organismes publics), un consortium gérera, dès le 11 mai, le suivi de contact en Wallonie, a annoncé mercredi l’exécutif régional.

    À la suite de l’analyse des offres reçues, l’AViQ a en effet d’attribuer le marché au Groupement Autonome des Mutualités (Solidaris, Mutualité chrétienne, Mutualités libres, Mutualité libérale et Mutualités Neutres) associé aux entreprises Ikanbi et CallExcell, deux opérateurs spécialisés en contact center, à l’entreprise de travail adapté ENTRA, call center qui offre des emplois de qualité aux personnes fragilisées par la maladie ou le handicap, et à l’agence d’intérim LEM Intérim.

    Concrètement, ce consortium sera chargé d’engager 570 personnes qui effectueront, en collaboration avec les citoyens, le suivi de leurs contacts tant par téléphone que sur le terrain, si les contacts téléphoniques n’aboutissent pas. Pour ce faire, 405 agents de call center et 21 superviseurs de call center ainsi que 135 agents de terrain et 8 superviseurs de terrain seront recrutés dans les prochains jours, le Forem s’étant d’ores et déjà proposé comme partenaire privilégié pour leur recrutement.

    Deux numéros

    Leur mission débutera progressivement le 11 mai. Elle sera supervisée par la Cellule de Surveillance des maladies infectieuses de l’AViQ.

    « La participation des citoyens est indispensable pour contrer une nouvelle vague du virus. Lister spontanément ses contacts, répondre à l’appel du 02/214 19 19, donner les informations les plus complètes possibles mais aussi respecter les recommandations de prévention personnalisées dont l’isolement permettra de protéger les autres.

    C’est un acte citoyen, sanitaire et solidaire contre la maladie », insistent enfin les autorités wallonnes.

    Si vous avez été testé positif au coronavirus grâce à un test ou chez votre médecin, votre interlocuteur, qui pourra éventuellement vous contacter par sms au 8811, va donc vous demander avec qui vous avez été en contact et dans quelles conditions. L’idée est évidemment de retracer au mieux le parcours du virus éventuel. Les personnes que vous avez contactées seront, si vous êtes porteur du virus, mise au courant.

    Attention, évidemment, à ne répondre qu’à ces deux numéros.>>> Il a déjà été prouvé à maintes reprises durant cette crise que les tentatives d’arnaques sont nombreuses.

    Source en ligne libre d’accès de Sudinfo avec Belga > https://www.sudinfo.be/id186505

  • Imprimer

    MAUVAISE NOUVELLE > TAX-ON-WEB ET D’AUTRES PLATEFORMES DES AUTORITÉS PEU OU PAS ACCESSIBLES

    Mauvaise nouvelle si vous vouliez rentrer votre déclaration:

    Le système d’identification des autorités fédérales connait quelques ratés qui freinent fortement voire empêchent l’accès à certaines plateformes en ligne comme Tax-on-web ou mypension.be, confirme mercredi le SPF Finances.

    «Les services en ligne ne sont momentanément pas accessibles en raison d’un problème avec le système d’identification fédéral», indique le SPF Finances.

     «Cela ralentit ou cela ne fonctionne pas du tout pour s’identifier. Mais une fois que l’on a pu arriver dans Tax-on-web, il n’y a plus de problème et tout se passe bien», ajoute un porte-parole de l’administration des Finances.

    Ce souci technique tombe mal alors que Tax-on-web est disponible depuis mardi après-midi pour les déclarations d’impôt 2020 (exercice fiscal 2019).

    Le système d’identification est géré par le SPF Stratégie et Appui (BOSA). Ce dernier confirme que la plateforme d’identification est surchargée en raison d’une activité en ligne très chargée à la suite du coronavirus mais aussi de l’envoi prochain aux contribuables de près de quatre millions de propositions de déclarations simplifiées. D’autres applications et certains sites internet et réseaux des autorités fédérales ont également connu des difficultés.

    Le SPF BOSA fait le maximum pour normaliser la situation le plus rapidement possible, assure une porte-parole.

    La capacité de la plateforme a ainsi été «considérablement augmentée».

    Source libre d’accès de Sudinfo avec Belga > https://www.sudinfo.be/id185860

  • Imprimer

    HANNUT > DES CHÈQUES OFFERTS AUX HANNUTOIS POUR SOUTENIR LE COMMERCE LOCAL

    Ce mercredi, le Collège de Hannut, représenté par son bourgmestre Manu Douette et son échevin des affaires économiques

    Olivier Leclercq, a présenté son plan de relance économique post covid-19. 425.000 euros vont être injectés dans l’économie locale via un système de chèques achats offerts aux Hannutois.

    En introduction de la conférence de presse donnée en visioconférence, le bourgmestre Manu Douette a rappelé la vocation commerciale de Hannut. « Dès le départ, nous avons voulu être à côté de nos commerçants  … La suite pour les abonnés à la version digitale sur > https ://huy-waremme.lameuse.be/554949

    D’où l’idée d’un plan de relance économique qui vise à soutenir les commerces, à court et à long terme.

    … / … Comment ? En injectant 425.00 euros dans l’économie locale. « Chaque habitant de Hannut, peu importe son âge, va recevoir un chèque-achat de 20 euros valable auprès des commerces et entreprises de Hannut ». Les grandes surfaces et l’Horeca ne sont pas concernés.

    Un second chèque d’une valeur de 5 euros valable dans l’Horeca sera également offert.

    Valables en été

    Ces deux chèques seront valables pendant juillet et août.

    Ces 425.000 ont été puisés dans le bas de laine de la commune. « Cette somme représente … La suite pour les abonnés à la version digitale sur > https ://huy-waremme.lameuse.be/554949

    Renforcer l’attractivité du 4280

    À moyen et long terme, le Collège souhaite renforcer l’attractivité du centre-ville et le maintien de la vitalité commerciale. « Nous allons mettre en œuvre des moyens novateurs », a annoncé … La suite pour les abonnés à la version digitale sur > https ://huy-waremme.lameuse.be/554949

    Source de Marie-Claire GILLET sur site non libre d’accès > https://huy-waremme.lameuse.be

  • Imprimer

    HANNUT CE 06/05/2020 > NOUVELLE MISE À JOUR DE LA LISTE > VOTRE RESTAURATEUR PEUT DEVENIR VOTRE TRAITEUR

    Suite à la fermeture des restaurants, certains établissements hannutois ont décidé de se lancer dans la confection de repas à emporter ou à livrer.

    Avis aux restaurateurs, vous organisez quelque chose mais votre nom ne figure pas sur la liste ?

     Vous modifiez vos horaires ? Merci de contacter la Gestion centre-ville afin que la liste puisse être mise à jour (0497/649710 ou martine@4280.be )

    La nouvelle liste sur > https://www.hannut.be/wp-content/uploads/2020/04/restaurants0605.pdf

  • Imprimer

    VILLE DE HANNUT > INFORMATION IMPORTANTE D’INTRADEL

    Depuis samedi 2 mai, l'ensemble des recyparcs ainsi que le Biocentre de Soumagne seront à nouveau ouverts pour accueillir UNIQUEMENT :

    • les déchets verts,
    • les encombrants,
    • les inertes.

    Consignes d’accès > Horaire > liste des recyparcs ouverts > https://bit.ly/2zHdoVl

    Et n'oubliez pas qu'enrayer la pandémie est l'affaire de tous !

    Intradel rappelle que la période de confinement est toujours d’actualité et conseille aux citoyens de ne se déplacer qu’en cas de nécessité impérieuse.

    Source > Ville de Hannut sur FB

  • Imprimer

    LE COMPTE FACEBOOK D’UNE HANNUTOISE PIRATÉ PAR UN ESCROC

    Vivienne Volont, une Hannutoise de 59 ans, est désespérée.

    Un pirate informatique a pris le contrôle de son compte Facebook qu’il utilise pour commettre des escroqueries. « Je n’en peux plus. Je veux que cela s’arrête », implore-t-elle.

    Le cauchemar de cette Hannutoise a démarré le 22 février dernier lorsqu’elle a mis en vente des chaises sur MarketPlace. « Un acheteur m’a contacté assez vite. Il souhaitait que la livraison soit réalisée par le transporteur DPD », se souvient Vivienne Volont.

    La Hannutoise ne se méfie pas. Sur le compte DPD, elle renseigne son adresse e-mail et le numéro du compte bancaire où l’argent doit être versé, soit une cinquantaine d’euros. Et envoie même, comme il lui est demandé, une copie de sa carte d’identité.

    Le document est à peine renvoyé qu’une personne se faisant passer pour un employé de DPD l’appelle. « Il m’affirme qu’il y a un souci avec mon compte en banque ». La quinquagénaire s’étonne mais à ce moment-là ne fait pas le lien avec le fait que ce compte est vide. « Il était à zéro, je venais de payer toutes mes factures. »

    Elle lui propose alors de verser l’argent sur son second compte en banque. Celui sur lequel il y a encore quelques centaines d’euros...

    «Il salit mon nom »

    A partir de là tout va très vite. Par téléphone, l’escroc parvient à la convaincre de sortir sa carte bancaire, de la glisser dans le digipass puis à lui livrer son SecureCode. Le piège vient de se refermer sur la Hannutoise.

    « Ce n’est que le lendemain, en voulant payer mes courses au magasin que je me suis aperçue que mon compte était bloqué et qu’on m’avait pris pratiquement la totalité de ce qui s’y trouvait, soit 265,95 cents. ».

    Dans les jours qui suivent, elle constate que l’escroc qui a abusé de sa crédulité a aussi piraté sa boîte mail et son compte Facebook. « Et maintenant, depuis deux mois, il se sert de mon profil pour faire d’autres victimes. »

    … La suite de l’article pour les abonnés à la version digitale sur > https://huy-waremme.lameuse.be/554448

    Claire Hardenne parmi les victimes

    Depuis fin février, l’escroc a déjà utilisé plusieurs fois le profil de Vivienne Volont pour appâter ses victimes. Claire Hardenne en fait partie. Début avril, l’opticienne hannutoise nous avait  … Lire l’article précédent sur ce blog > TOUCHÉE PAR LE CORONAVIRUS, UNE COMMERÇANTE HANNUTOISE A ÉTÉ ESCROQUÉE DE 6.000€ SUR INTERNET > https://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2020/04

    En attendant, elle a déposé plainte à la police de la zone Hesbaye-Ouest pour escroquerie et usurpation d’identité.

    Source non libre de l’ACTU en ligne sur > https://huy-waremme.lameuse.be

  • Imprimer

    HANNUT > LES VIDÉOS D’UNE MÈRE CONFINÉE ONT FAIT UN CARTON

    Véronique Gallo n’a pas fini de nous surprendre.

    L’humoriste hannutoise a vu ses courtes capsules vidéo, dédiées à la vie d’une mère confinée, diffusées par RTL-TVi dans l’émission quotidienne Belges à domicile. Avec des très belles audiences la clé.

    Quelle mère de famille ne s’est pas reconnue dans les coups de gueule hebdomadaires de Véronique Gallo ? L’humoriste hannutoise s’est forgé un nom grâce à la série « Vie de Mère », diffusée sur YouTube et Facebook, multipliant le nombre de vues. Un succès qui a attiré l’oeil de M6 puis de RTL-TVi qui a diffusé ses séquences et même son spectacle.

    A l’aube du confinement, la chaîne privée a naturellement contacté l’humoriste dans le cadre de sa nouvelle émission « Belges à domicile », diffusée après le JT de 19h. « Ils étaient à la recherche d’un court format à programmer tous les jours, sur le quotidien d’une mère pendant le confinement. J’allais de toute façon aborder la problématique avec mon personnage dans la série Vie de Mère, ici c’était une superbe occasion d’être diffusée quotidiennement à la télévision et donc d’avoir … La suite pour les abonnés à la version digitale sur > https://huy-waremme.lameuse.be/554425

    600.000 téléspectateurs … / …

    La fin de sa tournée reportée en septembre … / …

    Source non libre d’accès d’A.G. Sur > https://huy-waremme.lameuse.be

    L’article également au grand complet sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 06/05/2020

  • Imprimer

    LES CENTRES CULTURELS DE HUY-WAREMME-HANNUT INQUIETS POUR LEUR AVENIR

    Officiellement à l’arrêt jusqu’au 30 juin, les centres culturels s’attendent à une reprise bien plus lointaine, s’inquiétant pour les artistes et redoutant un lent retour du public.

    Le secteur culturel a été frappé de plein fouet par la crise du Covid-19, devant cesser toutes ses activités, considérées « non-essentielles ». Dans les centres culturels (CC) de l’arrondissement de Huy-Waremme-Hannut, on accuse le coup.

    Après les annulations en cascade et les remboursements, il faut préparer la saison à venir dans un climat d’incertitude généralisé.

    Reporter ? Pas si simple

    À Huy, comme dans les autres centres culturels, les ... / ...

    À Remicourt, Samuel Nicolaï est devenu ... / ...

    A quand la reprise ?

    « On voulait reporter nos conférences à septembre, mais je ne pense même pas que ça sera possible à ce moment-là, » confie Alain Bronckart, directeur du CC d’Hannut. Les activités ne reprendront sûrement pas avant janvier.

    Miser sur le virtuel ? Ils ne sont pas tous d’accord

    En confinement, le centre culturel d’Hannut mise beaucoup sur les réseaux sociaux pour maintenir un service, en proposant des défis ludiques, des critiques littéraires et de l’analyse artistique. « Sur le net, l’impact est fou, s’étonne Alain Bronckart. On essaie de faire vivre le CC comme si on était là.

    À l’avenir, on accompagnera toujours nos activités de vidéos et de chroniques sur Internet. »

    Il faudra plusieurs années avant que tout ne revienne totalement à la normale. »

    Même son de cloche à Huy, où la directrice préfère retarder les … La suite pour les abonnés à la version digitale sur > https://huy-waremme.lameuse.be/554414

    Plus difficile pour les artistes

    Les centres culturels semblent globalement épargnés par les pertes financières directes. Ils continuent de bénéficier de leurs subsides, sans … La suite pour les abonnés à la version digitale sur > https://huy-waremme.lameuse.be/554414

    Source non libre de P.Tar. Sur > https://huy-waremme.lameuse.be

    L’article également au grand complet sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 06/05/2020