hannut - Page 2

  • Imprimer

    ENTITÉ HANNUTOISE > RAPPEL > CETTE SEMAINE, C'EST LA COLLECTE DES SACS TRANSPARENTS

    Ils seront collectés (en plus des conteneurs noirs et verts, des sacs PMC et des papiers-cartons) ces 12, 13 et 14 août.

    N'oubliez pas de sortir vos poubelles la veille au soir.

    Deux camions différents collectent les sacs PMC et les sacs transparents (ils peuvent passer dans la soirée).

    Source > Ville de Hannut sur FB

  • Imprimer

    ATTENTION SI VOUS AVEZ UN COMPTE NETFLIX > LES TENTATIVES ONT AUGMENTÉ DE 646%!

    Voici quelques astuces pour mieux repérer les tentatives de phishing sur Netflix.

    Soyez vigilants si vous avez un compte Netflix. Avec le confinement, les tentatives d’escroquerie par phishing ont considérablement augmenté. Des chercheurs de Webroot ont lancé l’alerte, après avoir enregistré une croissance de 646 % des tentatives de fishing.

    « Les techniques de phishing évoluent et se modifient avec l’actualité », explique Kelvin Murray, chercheur pour la menace à Webroot. « Par le passé, on a vu de fausses actualités sur Conor McGregor et Elon Musk qui contenaient des liens malveillants, et maintenant on voit la même chose avec des infos liées à Netflix. Le fait que la plateforme de streaming ait gagné en popularité pendant le confinement n’est pas une coïncidence ».

    Les hackers viseraient également des utilisateurs de Youtube, de Twitch ou de la plateforme de HBO. Le phishing vise notamment à voler des informations sensibles comme les mots de passe, les noms d’utilisateurs ou encore les détails de cartes de crédit.

    « Pour se prémunir de ce genre d’attaques, les internautes devraient être formés à la sécurité sur le web et rester vigilants quant aux e-mails qu’ils reçoivent », poursuit Kelvin Murray.

    Les tentatives de phishing peuvent se repérer grâce à plusieurs éléments : l’adresse e-mail ne correspond pas à celle du site web officiel, l’e-mail ne contient pas votre vrai nom mais des formules comme « cher client », il fait référence à une certaine urgence comme le fait de devoir réagir immédiatement, etc.

    Source libre de Sudinfo sur > https://www.sudinfo.be/id234489

    Illustration > Isopix

  • Imprimer

    ENTITÉ HANNUTOISE vs RESA > RAS LE BOL > DE L’HUMOUR POUR FAIRE PRESSION … & POURQUOI PAS ?

    Courriel du 09/08 d’un Hannutois vers RESA …

    Madame, Monsieur,

    Quel plaisir de reprendre mon clavier pour vous écrire (attention certaines phrases peuvent être ironiques).

    Cela faisait plusieurs jours que je n'avais pas eus à le faire et une l'idée d'associer RESA et professionnalisme arrivait dans mon esprit. Heureusement, les coupures d'hier et de ce jour m'ont bien rappelé la réalité. 

    Je m'étonne que ma précédente plainte n’ait pas été suivie d'une réponse de votre part. Je vous laisse encore un petit peu de temps pour me fournir une explication. Comme votre taux de satisfaction est très élevé d'après vos rapports annuels, j'imagine que vous préférez me répondre que de baisser votre taux de satisfaction (qui entre nous reste au plus bas auprès des utilisateurs).

    Faute de réponse de votre part, je solliciterai le médiateur* régional (Monsieur Marc-Bertrand) pour intervenir. 

    Ces coupures liées à des événements différents, je souhaite connaître les nouvelles raisons de ces fiascos hannutois? Oiseau? Belette? Blaireau? Autre? Je trépigne d'impatience de connaître votre réponse.

    On en arrive même à faire des paris entre voisins, les possibilités sont très nombreuses même si girafes et éléphants sont relativement limités. 

    Ah oui, pour finir, qu'en est-il de la facturation de vos services? Un organisme comme un GRD ne doit-il pas indemniser ou faire preuve de compassion? Dans le privé ce serait certainement le cas... dans le privé vous seriez également sans clients...

    Excellente soirée à la bougie.

    Avec l’aimable autorisation de l’auteur

    Note de la rédaction :

    > Et pourquoi pas ‘‘noyer’’ RESA de courriel à chaque coupure pour faire pression > plaintes@resa.be avec copie à > ville@hannut.be

    *Médiateurs W/B> http://www.federation-wallonie-bruxelles.be

    *Médiateur (Catégorie) > https://www.le-mediateur.be/categorie/l-equipe.html

    Illustration > bol-humoristique

  • Imprimer

    PETIT-HALLET (HANNUT) > LES POMPIERS DE LA ZONE HESBAYE SUR LE QUI-VIVE SAMEDI SOIR

    Les pompiers de la zone de secours Hesbaye ont été appelés samedi soir pour un feu dans un champ à Petit-Hallet et un incendie de bâtiment à Waremme.

    Les incendies dans l’arrondissement Huy-Waremme se multiplient ce week-end. Samedi soir, la zone de secours Hesbaye est intervenue pour un feu dans un champ rue de Wansin à Petit-Hallet (Hannut).

    Appelés peu après 20h00, les pompiers sont restés sur place environ 1h30 pour éteindre cet incendie. Une superficie équivalente à un demi-terrain de football est partie en fumée.

    Un peu plus tard dans la nuit, les ... La suite pour les abonnés à la version digitale sur > https://huy-waremme.lameuse.be/617683

    Source non libre d’accès de «Faits Divers » sur >  https://huy-waremme.lameuse.be

  • Imprimer

    LA TRAQUE AUX TOURISTES D’UN JOUR CONTINUE À LA MER DU NORD: «FAITES PASSER LE MESSAGE, NE VENEZ PAS À LA CÔTE!»

    Ce dimanche, les touristes d’un jour ont été refoulés dans plusieurs villes côtières. Une situation qui se poursuivra à Knokke et pourrait être répétée ailleurs.

    Une réunion est prévue ce lundi 10/08 au niveau de la province.

    Ce week-end, les bourgmestres de Knokke et Blankenberge ont refusé l’accès aux touristes d’un jour. L’affluence du samedi mais aussi, et surtout, la bagarre générale qui a éclaté à Blankenberge ont poussé les maïeurs à prendre, par arrêtés communaux, des mesures strictes.

    « La commune est complète. Les touristes d’un jour qui n’avaient rien à faire à Knokke ont été amenés à faire demi-tour. On avait, ce dimanche, une commune qui ressemblait à nouveau à une commune », résume le bourgmestre Léopold Lippens. En début d’après-midi, les communes de Bredene et du Coq ont également décidé de fermer leurs voies d’accès aux touristes d’un jour.

    Cette restriction ne s’éteindra cependant pas forcément avec la fin du week-end. « Ce lundi, dès 10 heures, les contrôles reprendront », annonce le bourgmestre knokkois. « Et pour les prochains jours, nous aviserons au fur et à mesure. S’il y a beaucoup de voitures, on continuera. Si pas, on changera peut-être notre fusil d’épaule. On ne peut pas mobiliser des policiers pendant 8 heures pour rien. »

    Léopold Lippens demande à nouveau aux touristes de ne pas se rendre à la côte. « Tout est saturé, ça ne sert à rien de venir ajouter 20 ou 30.000 visiteurs ! Faites passer le message : ne venez pas à la côte ! »

    D’autres bourgmestres pourraient emboîter le pas à Léopold Lippens si l’afflux de touristes devenait trop conséquent.

    La décision ne poserait aucun problème sur le plan juridique : voici pourquoi.

    Source libre d’accès de Sabrina Berhin/Sudinfo sur > https://www.sudinfo.be/id233649

    Nous vous rappelons que les liens en bleu développe les mots & le phrases > Ceux-ci sont réservés aux abonnés de la version digitale !

  • Imprimer

    CORONAVIRUS À HANNUT CE 10/08 > TOUJOURS EN STATU QUO DEPUIS LE 27 JUILLET

    Le coronavirus rebondit en Belgique: voici les 230 communes dans lesquelles le seuil d’alarme est dépassé ce lundi

    Le nombre de nouveaux cas de coronavirus continue de grimper en Belgique, et de nombreuses communes ont désormais dépassé le fameux « seuil d’alarme ».

    Avec 580,1 tests positifs au Covid-19 par jour entre le 31 juillet et le 6 août, le nombre de nouveaux cas continue d’augmenter en Belgique, en hausse de 16 % en une semaine, selon les données publiées par Sciensano lundi matin.

    Si l’indicateur s’affiche toujours en augmentation, la progression du virus semble ralentir quelque peu alors que des hausses de 104 % étaient encore constatées fin juillet. La Belgique a détecté, depuis le début de l’épidémie, 74.152 contaminations, soit 751 de plus que dimanche.

    Le nombre de nouveaux cas pour 100.000 habitants augmente aussi, avec 65,9 nouvelles contaminations détectées pour 100.000 habitants, contre 63,3 dimanche.

    Dans de nombreuses communes, le nombre de cas de Covid-19 continue de grimper. Et dans certaines d’entre elles, le fameux « seuil d’alarme » (20 nouvelles contaminations pour 100.000 habitants en une semaine) a même été atteint ou dépassé. Attention donc que ce « seuil d’alarme » est à relativiser dans certaines communes, les plus petites d’entre elles peuvent en effet rapidement le dépasser avec un seul cas.

    Ce lundi 10 août, 230 communes ont dépassé le « seuil d’alarme » selon les dernières données consolidées de Sciensano. Vérifiez dans la carte ci-dessous si votre commune en fait partie (la « Cumulative Incidence » sera donc supérieure ou égale à 20).

    Voici la carte et le tableau reprenant le nombre de cas signalés dans votre commune hier, depuis le début de la phase 3 du déconfinement (le 8 juin) et depuis le début de l’épidémie. Sur site libre d’accès > https://www.sudinfo.be/id233970

    Source libre de Sudinfo /Chiffres Siensano > https://www.sudinfo.be

    coro.jpg

  • Imprimer

    HANNUT – HORECA > UN PREMIER BRUNCH POUR L’INSTANT PRÉSENT CE DIMANCHE 9 AOUT !

    Pour faire face à la pandémie de Covid-19 qui nous touche, le bar hannutois L’Instant Présent, installé sur la Grand-Place de Hannut nº17, organise son premier brunch, le dimanche 9 août, de 11 à 15h.

    Également propriétaires d’une société d’événementiel proposant plusieurs services pour des événements privés ou publics, les gérants de L’Instant Présent, Kevin Delathuy et Florian Carpi, ont l’habitude de participer à ce type d’animations.

    hannut,blog,jcd,premier brunch,l'instant présentAvec le Covid-19, la majorité des activités de leur société ont été annulées. Pour y remédier, Kevin Delathuy et Florian Carpi ont eu l’idée d’organiser un brunch dans leur bar à cocktail L’Instant Présent. « C’est un concept encore assez nouveau à Hannut », souligne Kevin Delathuy.

    Pour l’occasion, deux menus seront proposés.

    Le premier, le Manhattan, est un mélange de produits sucrés-salés. On y retrouve, entre autres, des pancakes, de la charcuterie, du fromage, du pain et des fruits.

    « Le second menu, le Brooklyn, est plus healthy, moins calorique et dans l’air du temps », souligne le gérant. Il contient notamment du yaourt, du muesli, du fromage frais, un pot de chocolat et un jus d’orange pressé.

    Un bar à cocktail sera également installé sur la terrasse de l’établissement. « Nous y vendrons en avant-première les nouveaux cocktails de notre prochaine carte », annonce Kevin Delathuy. « Tous nos cocktails, qu’ils soient alcoolisés ou non, sont nos créations. Nous essayons d’innover en proposant des saveurs que l’on ne retrouve pas partout. »

    Afin de respecter les mesures de sécurité, le service s’organisera à table, en portions individuelles.

    DES PRODUITS HANNUTOIS

    L’Instant Présent souhaite privilégier les … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 08/08/2020

    Le prix du brunch est fixé à 25 euros par personne (cocktails non compris).

    La réservation est obligatoire, soit via la page Facebook  https://www.facebook.com/instant.present.hannut/ de l’Instant Présent, soit par téléphone au 0483/40.58.08 ou au 0472/67.23.25.

    Article également en ligne pour les abonnés à la version digitale sur > https://huy-waremme.lameuse.be/616838

  • Imprimer

    CRAS AVERNAS (HANNUT) > DES JOURNÉES «D-STRESSE» AVEC > L'ASBL HANNUTOISE LIFE & JOB

    Les 13, 20 et 27 août, l'ASBL hannutoise Life & Job organisera des journées « D-Stresse ».

    L’objectif : aider à combattre le stress de manière ludique et intelligente à travers des ateliers et des exercices de lâcher-prise.

    Depuis 2019, le Centre de santé interdisciplinaire hannutois Life & Job informe, conseille, accompagne et forme les citoyens afin qu’ils puissent trouver l’équilibre entre vie privée et professionnelle.

    En se tournant vers des problématiques liées à la santé mentale, le projet de l’ASBL est, notamment, d’accompagner la population à gérer le stress et l’épuisement professionnel collectivement.

    Les 13, 20 et 27 août, Life & Job proposera trois journées « D-Stresse ».

    « Le stress engendré au cours de l’année suite au Covid-19 a mis beaucoup de personnes à mal », souligne Anne-Marie Virzi, psychologue clinicienne spécialisée dans … La suite pour les abonnés à la version digitale sur > https://huy-waremme.lameuse.be/616840

    TROIS THÉMATIQUES

    Les journées « D-Stresse » se dérouleront en deux temps.

    Les matins seront consacrés à l’échange de connaissances liées au stress, telles que les effets physiologiques du stess sur le corps humain. L’après-midi, … La suite pour les abonnés à la version digitale sur > https://huy-waremme.lameuse.be/616840

    Les journées « D-Stresse » se dérouleront à Cras-Avernas (Hannut), Rue Raymond Pasleau 7a.

    Le prix est fixé à 70€ la journée, avec un supplément de 5€ pour le dîner. Les trois jours réunis coûtent 180€.

    Informations et inscriptions au 0472 630 417 ou sur le site internet « www.lifeandjob.be ».

    Source non libre d’accès de FIONA SORCE sur > https://huy-waremme.lameuse.be

    L'ASBL HANNUTOISE LIFE & JOB sur Facebook > La page Facebook > https://www.facebook.com/lifeandjob/

    L’article également au grand complet sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 08/08/2020