formation - Page 2

  • Imprimer

    JAMAIS TROP TARD POUR SE FORMER! > LE DOSSIER DE JOBSRÉGIONS - FORMATION

    31 000 postes vacants mais un chômage toujours élevé en Wallonie! Le problème: une pénurie de main-d’œuvre adéquate 

    Tant l’UWE (Union Wallonne des Entreprises) que la FEB (Fédération des Entreprises de Belgique) l’a réaffirmé haut et fort en ce début d’année en guise de mise en garde, la pénurie de main-d’œuvre, qui bride la croissance, sera l'un des grands défis de 2018. Un constat qui replace inévitablement la question de l’(in)adéquation entre la formation et les besoins du marché de l’emploi au centre des débats. 

    Une reprise économique

    Selon l’UWE, la Wallonie comptait 31.329 postes vacants à la fin du troisième trimestre 2017. « La reprise économique est là mais la croissance est freinée en Wallonie par une pénurie de main-d’œuvre alors que … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 22/01/2018

    Freinée par la pénurie de main-d’œuvre wallonne

    Les économistes de l’UWE l’assurent : « le taux de croissance de la Wallonie serait d’office supérieur [à 1,8% en 2018] si ce problème d’emplois vacants était résolu. Les entreprises se plaignent de voir leur croissance freinée. Elles ont aujourd’hui la possibilité de … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 22/01/2018

    Une offre de formation conséquente en Wallonie

    La Wallonie ne manque pourtant pas de possibilités et d’offres de formation. En effet, en plus des filières d’enseignement dites classiques (Universités, Hautes-Écoles,etc..), il en existe d’autres, souvent très pragmatiques et très porteuses, car en connexion directe avec le marché du travail : Centre de Compétences (25), Centres d’Insertion Socio-Professionnelle (CISP), formations en alternance, formations professionnelles et qualifiantes, des Centres de validation des compétences, etc... Au moment où le chômage des jeunes restes structurels et importants, il convient de se poser la question de l’orientation à donner à ceux-ci. Celle-ci doit évidemment rencontrer l’intérêt du … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 22/01/2018

    … / … Un pas de plus pour la formation en alternance

    En dotant, lundi 15 janvier dernier, l’Office Francophone de la Formation en Alternance (l’OFFA) de son premier contrat de gestion, le monde politique a défini des priorités claires : optimiser l’offre de places de stage en entreprises, poursuivre les synergies entre le monde de l’enseignement et celui de la formation, assurer la promotion de l’alternance, et mettre en place un monitoring de l’alternance. Une nouvelle très positive pour ce type d’enseignement parfois dit dual , qui a déjà largement fait ses preuves notamment chez nos voisins allemands et suisses, deux pays à la vitalité économique incontestable.

    Pas d’âge pour se former !

    La formation concerne bien évidemment la jeunesse, mais pas seulement. Il n’y a pas d’âge pour continuer à apprendre, s’instruire, évoluer et développer de nouvelles compétences. Si vous souhaitez rester compétitifs et attractifs sur le marché du travail, rien de tel que de compléter et d’aiguiser votre panel de compétences, tout au long de votre carrière. Vous verrez que l’offre de formation continue est suffisamment variée pour rencontrer toutes les aspirations. Il n’y a pas … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 22/01/2018

    Source > Youri Demianoff sur votre journal 7 dimanche de ce 22/01/2018

    LE SITE > https://jobsregions.sudinfo.be/

  • Imprimer

    VILLE DE HANNUT > LUNDI 02 OCTOBRE > FORMATION AU COMPOSTAGE !

  • Imprimer

    EMPLOI > LA 1ère FORMATION DE PIZZAIOLO ARRIVE À LIÈGE

    Bonne nouvelle pour les amoureux des pizzas ! En octobre prochain, une toute nouvelle formation débarque au Château Massart.

    Pour la première fois sur Liège, le centre IFAPME vous permet de devenir un pizzaiolo expérimenté.

    «Nous avons pu constater qu’il y avait une forte demande de main-d’œuvre efficace dans les restaurants et qu’il n’y avait peut-être pas assez de personnes formées », explique la conseillère en formation à l’IFAPME. C’est donc sur base d’une formation de pizzaiolo créée par l’IFAPME dans le Hainaut et à Verviers en 2013 que Liège a finalement pu mettre en place la sienne. Celle-ci doit d’ailleurs débuter le 2 octobre prochain.

    « C’est une formation de 60 heures. Une partie se déroulera au Château Massart tandis qu’une autre prendra place au sein du restaurant ‘Marco Polo’. C’est d’ailleurs le responsable de cuisine de l’établissement qui s’occupera de former les élèves et de leur apprendre à réaliser une pizza au feu à bois. » Une nouvelle formation qui pourra accueillir près de 12 participants par session. Ceux-ci auront d’ailleurs l’occasion de passer en revue l’histoire et la culture de la pizza tout en apprenant les méthodes principales de la sécurité sanitaire des aliments ainsi que le matériel de fabrication. « En moyenne, chaque session devrait durer près de trois mois. La première débute d’ailleurs en octobre et se termine en décembre », poursuit la conseillère en formation.

    Une belle opportunité pour découvrir un métier du futur. « Franchement, quand on m’a proposé de prendre part à cette formation, j’ai directement été intéressé. J’aime vraiment beaucoup l’idée de former des novices et de participer à quelque chose de positif », reprend Enrico Bellani, prochainement formateur pour l’IFAPME et responsable de … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 05/07/2017

    Source > I.ZA.Sur votre journal LA MEUSE Verviers de ce mercredi 05/07/2017

    L’article complet pour les abonnés à la version digitale > http://verviers.lameuse.be/99772

  • Imprimer

    HANNUT > DU 22 AVRIL AU 24 JUIN > FORMATION – HORTICULTURE GÉNÉRALE

    40 périodes du 22 avril au 24 juin.de 08 à 12h

    Parce que rien n’est meilleur que de savourer les légumes de son jardin, et qu’il n’est pas nécessaire de posséder un terrain immense. Que ce soit en ville ou à la campagne, quelques mètres carrés suffisent pour planter des tomates !

    Redonnons du sens à ce que l’on mange, car rien n’est plus sensé et gratifiant que semer une graine et la voir pousser.

    Tout au long de la formation vous aurez l’occasion de découvrir et d’apprendre différentes notions tels que :

    • – multiplication des végétaux, greffes, bouturage, marcottage, semis,
    • – plantes ornementales, arbustes, massifs, rosiers,
    • – normalisation des végétaux et législation sur la distance de plantation,
    • – plantation des végétaux, mottes, racines à nues, en containers,
    • – entretien des végétaux, taille, fertilisation, travail du sol, traitements phytosanitaires,
    • – études et entretien des gazons, différents graminées, méthodes d’engazonnement.
    • – Biologie végétale :
      • anatomie et physiologie de la plantes
      • études d’échantillons végétaux sur place et en laboratoire.
    • – Agronomie :
      • propriétés physiques, chimiques et biologiques du sol,
      • amendements basiques et organiques, fertilisation phosphatée et potassique, éléments secondaires.

    Ces techniques et ce savoir, vous permettront de gérer au mieux votre potager, de rentabiliser votre lopin de terre, ou peut-être de vous donner le goût à la formation et de poursuivre dans cette voie.

    Cette formation de 40 périodes s’organisera les samedis matin du 22 avril au 24 juin à concurrence de 4 périodes par matinée.

    Pour y participer, vous devez être détenteur du CEB ou passer un test d’admission comprenant une épreuve en français, en mathématique et grandeur du niveau CEB.

    Coût de la formation 55€ (exemptés : Demandeurs d’emploi (26€))

    Source > http://www.hannut.be/event/20818/

  • Imprimer

    HANNUT > FORMATION EN HORTICULTURE GÉNÉRALE DU 22 AVRIL AU 24 JUIN

    40 périodes du 22 avril au 24 juin.de 08 à 12h

    Parce que rien n’est meilleur que de savourer les légumes de son jardin, et qu’il n’est pas nécessaire de posséder un terrain immense. Que ce soit en ville ou à la campagne, quelques mètres carrés suffisent pour planter des tomates !

    Redonnons du sens à ce que l’on mange, car rien n’est plus sensé et gratifiant que semer une graine et la voir pousser.

    Tout au long de la formation vous aurez l’occasion de découvrir et d’apprendre différentes notions tels que :

    • – multiplication des végétaux, greffes, bouturage, marcottage, semis,
    • – plantes ornementales, arbustes, massifs, rosiers,
    • – normalisation des végétaux et législation sur la distance de plantation,
    • – plantation des végétaux, mottes, racines à nues, en containers,
    • – entretien des végétaux, taille, fertilisation, travail du sol, traitements phytosanitaires,
    • – études et entretien des gazons, différents graminées, méthodes d’engazonnement.
    • – Biologie végétale :
      • anatomie et physiologie de la plantes
      • études d’échantillons végétaux sur place et en laboratoire.
    • – Agronomie :
      • propriétés physiques, chimiques et biologiques du sol,
      • amendements basiques et organiques, fertilisation phosphatée et potassique, éléments secondaires.

    Ces techniques et ce savoir, vous permettront de gérer au mieux votre potager, de rentabiliser votre lopin de terre, ou peut-être de vous donner le goût à la formation et de poursuivre dans cette voie.

    Cette formation de 40 périodes s’organisera les samedis matin du 22 avril au 24 juin à concurrence de 4 périodes par matinée.

    Pour y participer, vous devez être détenteur du CEB ou passer un test d’admission comprenant une épreuve en français, en mathématique et grandeur du niveau CEB.

    Coût de la formation 55€ (exemptés : Demandeurs d’emploi (26€))

    Source > http://www.hannut.be/event/20818/

  • Imprimer

    HANNUT > DU 22 AVRIL AU 24 JUIN > FORMATION – HORTICULTURE GÉNÉRALE.

    40 périodes du 22 avril au 24 juin.de 08 à 12h

    Parce que rien n’est meilleur que de savourer les légumes de son jardin, et qu’il n’est pas nécessaire de posséder un terrain immense. Que ce soit en ville ou à la campagne, quelques mètres carrés suffisent pour planter des tomates !

    Redonnons du sens à ce que l’on mange, car rien n’est plus sensé et gratifiant que semer une graine et la voir pousser.

    Tout au long de la formation vous aurez l’occasion de découvrir et d’apprendre différentes notions tels que :

    • – multiplication des végétaux, greffes, bouturage, marcottage, semis,
    • – plantes ornementales, arbustes, massifs, rosiers,
    • – normalisation des végétaux et législation sur la distance de plantation,
    • – plantation des végétaux, mottes, racines à nues, en containers,
    • – entretien des végétaux, taille, fertilisation, travail du sol, traitements phytosanitaires,
    • – études et entretien des gazons, différents graminées, méthodes d’engazonnement.
    • – Biologie végétale :
      • anatomie et physiologie de la plantes
      • études d’échantillons végétaux sur place et en laboratoire.
    • – Agronomie :
      • propriétés physiques, chimiques et biologiques du sol,
      • amendements basiques et organiques, fertilisation phosphatée et potassique, éléments secondaires.

    Ces techniques et ce savoir, vous permettront de gérer au mieux votre potager, de rentabiliser votre lopin de terre, ou peut-être de vous donner le goût à la formation et de poursuivre dans cette voie.

    Cette formation de 40 périodes s’organisera les samedis matin du 22 avril au 24 juin à concurrence de 4 périodes par matinée.

    Pour y participer, vous devez être détenteur du CEB ou passer un test d’admission comprenant une épreuve en français, en mathématique et grandeur du niveau CEB.

    Coût de la formation 55€ (exemptés : Demandeurs d’emploi (26€))

    Source > http://www.hannut.be/event/20818/

  • Imprimer

    PROCHAINEMENT À HANNUT > DU 22 AVRIL AU 24 JUIN > FORMATION – HORTICULTURE GÉNÉRALE.

    40 périodes du 22 avril au 24 juin.de 08 à 12h

    Parce que rien n’est meilleur que de savourer les légumes de son jardin, et qu’il n’est pas nécessaire de posséder un terrain immense. Que ce soit en ville ou à la campagne, quelques mètres carrés suffisent pour planter des tomates !

    Redonnons du sens à ce que l’on mange, car rien n’est plus sensé et gratifiant que semer une graine et la voir pousser.

    Tout au long de la formation vous aurez l’occasion de découvrir et d’apprendre différentes notions tels que :

      • – multiplication des végétaux, greffes, bouturage, marcottage, semis,
      • – plantes ornementales, arbustes, massifs, rosiers,
      • – normalisation des végétaux et législation sur la distance de plantation,
      • – plantation des végétaux, mottes, racines à nues, en containers,
      • – entretien des végétaux, taille, fertilisation, travail du sol, traitements phytosanitaires,
      • – études et entretien des gazons, différents graminées, méthodes d’engazonnement.
      • – Biologie végétale :
        • anatomie et physiologie de la plantes
        • études d’échantillons végétaux sur place et en laboratoire.
    • – Agronomie :

     

      • propriétés physiques, chimiques et biologiques du sol,
      • amendements basiques et organiques, fertilisation phosphatée et potassique, éléments secondaires.

    Ces techniques et ce savoir, vous permettront de gérer au mieux votre potager, de rentabiliser votre lopin de terre, ou peut-être de vous donner le goût à la formation et de poursuivre dans cette voie.

    Cette formation de 40 périodes s’organisera les samedis matin du 22 avril au 24 juin à concurrence de 4 périodes par matinée.

    Pour y participer, vous devez être détenteur du CEB ou passer un test d’admission comprenant une épreuve en français, en mathématique et grandeur du niveau CEB.

    Coût de la formation 55€ (exemptés : Demandeurs d’emploi (26€))

    Source > http://www.hannut.be/event/20818/

  • Imprimer

    HESBAYE > NOS POMPIERS ET POLICIERS FORMÉS FACE AUX ATTENTATS …

    Ils apprennent les premiers secours en situation spécifique, comme une explosion ou une fusillade

    Explosion, attentat, fusillade… mais aussi une « simple » intervention qui dégénère. Nos pompiers et polices sont de plus en plus confrontés au risque d’avoir, un jour, à gérer une telle situation. En Hesbaye, deux référents de la zone de secours forment leurs collègues à ces premiers secours spécifiques.

    La pièce est sombre, il y fait un peu frisquet et des bruits d’explosions, de tirs, de cris se font entendre en guise « d’ambiance ». Quatre mannequins sont allongés sur le sol : un bébé, un enfant, un civil et un militaire. Des lésions sont dessinées sur leurs corps en plastique, tant et si bien qu’on s’y laisserait peut-être méprendre…

    Et pourtant non, il ne s’agit pas ici du tournage d’un petit film amateur, mais bien d’une formation. Un module de « premiers secours en situation spécifique » (attentat à la bombe, fusillade de masse…), délivré par deux pompiers de la zone de secours de Hesbaye, à l’attention de leurs collègues mais aussi des policiers de la zone Hesbaye Ouest (Hannut).

    « Le but est que les policiers puissent … La suite dans votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 21/03/2017

    Source > EMILIE DEPOORTER dans votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 21/03/2017

    L’article complet (+ complément & photos) pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/59645