enfant - Page 5

  • Imprimer

    ABOLENS > ORAYA'S SCHOOL ASBL > PROCHAINEMENT YOGA KIDS

    signature.jpgCours de Yoga pour enfants: YOGA KIDS

    Ces cours ont une pédagogie adaptée à l'enfant entre 8 et 12 ans.

    Cette discipline est dispensée à l'Arrosoir:

    3, rue des Sources > 4280 Abolens  (10’ à peine de Waremme )

    Chaque lundi: 17h30 Yoga Kids

    Nous vous invitons à visiter notre site > www.orayasschool.com

    Notre professeure:

    • Nathalie BontenProjet1.jpg
    • Diplômée de la Fédération belge de Hatha Yoga
    • Monitrice Adeps
    • Animatrice dans le cadre de stage sportif et artistique (AAC, Commune de Berloz,...)
    • Intervenante en milieu scolaire (primaire et secondaire)

     L' Oraya's School ce sont, également, des cours pour ados et adultes de Hatha Yoga et danses orientales:

    • * au Centre Sportif Edmond Leburton: le lundi (en matinée et sur le temps de midi)
    • * à l’Arrosoir: le lundi soir
  • Imprimer

    EN ARRIVANT À L’ÉCOLE, TROP D’ENFANTS SONT DÉSHYDRATÉS

    hydratation-2-enfants-sur-3-deshydrates-arriv-L-5Il11b.jpgEn raison d’apports liquides insuffisants, voire inexistants, beaucoup d’enfants partent à l’école en état de déshydratation, heureusement légère pour la plupart.

    On ignore si ces résultats peuvent être extrapolés à l’ensemble de la population scolaire, mais ils inciteront néanmoins tous les parents à la vigilance. L’étude a été réalisée en France, dans la région de Rennes. Elle a concerné une quinzaine d’écoles primaires et quelque cinq cents enfants (autant de filles que de garçons), âgés de 9 à 11 ans.

    Les chercheurs se sont d’abord intéressés au dernier repas, petit-déjeuner ou, en l’absence de ce dernier, le souper de la veille : 10% des mômes rapportent ne pas prendre de repas – pourtant si important – le matin, et beaucoup n’avalent même aucune boisson. L’hydratation a été évaluée par analyse des urines : 63% de ces enfants se situaient au seuil d’une légère déshydratation, et pour 23% d'entre eux d’une déshydratation modérée.

    La raison, indique le Dr Boris Hansel (JIM) tient à des apports liquides insuffisants – voire inexistants - au petit déjeuner ; qui ne sont certainement pas compensés, le cas échéant, par l’hydratation apportée par les aliments solides. Les garçons sont plus concernés que les filles par ces insuffisances. On ajoutera que les recommandations européennes font état, pour les enfants âgés de 9 à 13 ans, d’une consommation hydrique de deux litres par jour (les trois quarts via les liquides).

    Un article sur le sujet a été publié dans la revue « Annals of Nutrition and Metabolism ». http://content.karger.com/ProdukteDB/produkte.asp?Aktion=Ausgabe&Ausgabe=240276&ProduktNr=223977

    Réagir à cet article > ICI

    Source > http://www.passionsante.be

  • Imprimer

    3 ENFANTS SUR 4 MANGENT TROP PEU DE FRUITS

    1171.jpgTrois enfants sur quatre mangent trop peu de fruits, a indiqué jeudi la coopérative Veiling Hoogstraten au cours d’une conférence de presse à Anvers. Côté adulte, un sur trois n’en consomme pas assez, d’après un sondage réalisé par la coopérative auprès de 1.000 Belges.

    Il ressort ainsi que les Belges ne mangent pas les deux portions de fruits recommandées par jour. 30% des adultes déclarent manger au moins deux fruits par jour. Par contre, seul un enfant sur quatre mange cette quantité de fruits recommandée quotidiennement. De plus, les hommes consomment moins de fruits que les femmes.

    Le Belge est principalement friand de pommes (78%), de bananes (70%) et de fraises (68%). Les fruits qui rencontrent le moins de succès sont les mangues (37%), les fruits des bois (24%) et les ananas (12%).

    Trois quarts des Belges consomment des fruits pour leur goût, et 4 Belges sur 10 en mangent pour leur santé.

    Lors de ses achats, le client prête surtout attention à la fraîcheur des fruits (74%), à leur caractère saisonnier (54%), à leur prix (49%) et à la facilité à les manger (26%).

    Source > http://saveurs.sudinfo.be

  • Imprimer

    2012/2013 A L’ARROSOIR > BIEN-ÊTRE > AIDE AUX ENFANTS EN DIFFICULTÉ(S) D’APPRENDRE

    slider01.jpg

    Cinq animatrices vous proposent divers outils afin d’apporter une aide efficace aux enfants en difficulté(s) d’apprendre.

    • –> Des ateliers/conférences interactifs destinés aux parents et/ou aux enseignants.
    • –> Des ateliers destinés aux duos, trios, quatuors parent(s) / enfant(s) ou parent(s)/ ado(s).

    Accueil un quart d’heure avant le début de chaque atelier.

    Détail du programme :

    * le 7 septembre de 19h30 à 22h/22h30 : la gestion mentale c’est quoi ?

    En deux mots et demi, c’est la pédagogie des moyens d’apprendre, c’est l’étude des divers processus mentaux mis en œuvre lors des apprentissages. Un atelier pour mieux comprendre ces processus et ainsi pouvoir mieux comprendre ce qui « coince ».

    • Public : parents et enseignants. 274032-difficultes-scolaires-eleve-ne-pas.jpg
    • Animé par Catherine MICHIELS.

    * le 28 septembre de 19h30 à 22h/22h30 : l’écoute active et ses principes de base.

    Par des exercices pratiques, nous apprendrons comment l’écoute active représente un levier efficace dans la triangulation parents-enfants-enseignants.

    • Public : parents et enseignants.
    • Animé par Anne-Marie VIRZI.

    * le 19 octobre de 19h30 à 22h/22h30 : à la rencontre des autres, au-delà de nos valeurs.

    Par des exercices ludiques et créatifs, les participants repartiront à la rencontre de leurs valeurs profondes et réfléchiront à la manière dont elles peuvent influencer leur regard sur les autres, entraînant parfois des conflits.

    • Public : parents et enseignants.
    • Par Florence BEUKEN de A l’Ecoute de soi.

    * le 26 octobre de 19h30 à 22h/22h30 : le haut potentiel c’est quoi exactement ?

    Il s’agit d’une intelligence qualitativement différente… A priori, on pourrait croire que c’est à l’école que devrait se révéler en priorité les capacités des enfants à haut potentiel. En pratique, c’est souvent à l’école que ces enfants souffrent le plus car le haut potentiel implique un mode de pensée particulier doublé d’un fonctionnement affectif très spécifique. Ceci rend parfois l’adaptation à l’environnement difficile mais présente également beaucoup de bons côtés. Les enfants HP ont donc besoin de systèmes éducatifs adaptés qui les aideront à exploiter leur potentiel mais surtout à s’épanouir et à être bien dans leur peau. Soirée d’information.

    • Public : parents et enseignants. imagesCA57B5R0.jpg
    • Animé par Valérie DEREPPE de l’asbl Avance Toi

    * le 9 novembre de 19h30 à 22h/22h30 : la gestion mentale au service de la dyslexie.

    En connaissant les mécanismes utilisés lors des apprentissages, cet atelier permettra à chacun de comprendre la dyslexie et d’avoir des pistes pour aider les enfants/ados atteints de ce trouble.

    • Public : parents et enseignants. Idéalement, il est conseillé d’avoir assisté à l’atelier du 7 septembre.
    • Animé par Catherine MICHIELS.

    * le 23 novembre de 19h30 à 22h/22h30 : l’école face aux conflits.

    Cet atelier abordera les mécanismes d’un conflit pour mieux le comprendre et donc mieux y faire face. Comment réagir ? Comment apaiser le climat ? Quelles solutions apporter ? Peut-on anticiper les conflits ? Vous apprendrez à connaître votre stratégie prédominante  ainsi que d’autres stratégies à exploiter.

    • Public : parents et enseignants.
    • Animé par Anne-Marie VIRZI.

    * le 7 décembre de 19h30 à 22h/22h30 : l’analyse transactionnelle au service de la gestion des conflits.

    Quels positionnements de l’analyse transactionnelle peuvent faciliter la gestion d’un conflit ? Quels positionnements occupons-nous et faisons-nous occuper à l’autre le plus souvent ?

    • Public : parents et enseignants. Idéalement, il est conseillé d’avoir assisté à l’atelier du 23 novembre. Projet1.jpg
    • Animé par Anne-Marie VIRZI.

    http://www.arrosoir-atelier.be/

  • Imprimer

    VACANCES > Kids-ID > LA CARTE D’IDENTITÉ POUR LES ENFANTS

    Projet2.jpg

    www.ibz.rrn.fgov.be

  • Imprimer

    LENS-ST-REMY : UN HANNUTOIS BLESSÉ DANS UNE COLLISION

    1862050841_ID7764326_accident_102923_H3W70F_0.JPGLes deux enfants sont indemnes

    Mercredi, aux alentours de 15 h 30, une Hannutoise qui roulait rue Bully à Lens-St-Remy, a percuté une camionnette conduite par un Hannutois. La dame, au volant d’une Mercedes avait deux enfants de 7 et 4 ans à son bord, mais ils n’ont pas été blessés.

    Par contre, le conducteur de la camionnette, Hannutois lui aussi, s’est fait mal au genou. Il a été emmené à la Clinique Notre Dame de Waremme. Ses blessures sont sans gravité.

    Plus de détails dans votre journal d’aujourd’hui

    Source > Sudpresse > Publié le Jeudi 31 Mai 2012 à 10h30 (photo prétexte)

  • Imprimer

    HANNUT: UNE FILLETTE RENVERSÉE

    129666871_ID7760517_passage_105831_H3W4W7_0.JPGMardi vers 16h30, une fillette de six ans a été renversée par une automobiliste, alors qu’elle traversait sur un passage pour piétons en face de l’école des Orchidées, rue de Huy à Hannut (zone 30). La conductrice braivoise, âgée de 43 ans, était à bord d’une Volvo et semblait rouler lentement mais a été momentanément distraite. La petite fille habite dans la rue. Elle a été blessée mais ses jours ne sont pas en danger. Elle a été transportée au CHR de Namur.

    Mardi vers 16h30, une fillette de six ans a été renversée par une automobiliste, alors qu’elle traversait sur un passage pour piétons en face de l’école des Orchidées, rue de Huy à Hannut (zone 30). La conductrice braivoise, âgée de 43 ans, était à bord d’une Volvo et semblait rouler lentement mais a été momentanément distraite. La petite fille habite dans la rue. Elle a été blessée mais ses jours ne sont pas en danger. Elle a été transportée au CHR de Namur.

    Plus d'info dans votre journal d'aujourd'hui !

    Source > Sudpresse > Publié le Mercredi 30 Mai 2012 à 12h05 > Illustration (ADC)

  • Imprimer

    AGENDA > SPECTACLE CONTÉ "DES MOTS... EN MUSIQUE : "A PETITS PETONS""

    Bibliothèque communale de Hannut > Spectacle conté pour enfants de 3 à 6 ans > Samedi 21 avril 2012 à 15h et à 16h15

     

    Projet1.jpg

    Toute en gestes, en tendresse et en rythme, Julie Boitte, conteuse, enchantera les petits par des histoires qui évoquent les liens fraternels, la ruse, les petites peurs et les tendres émotions

    Réservation indispensable au 019/51 23 16