chien - Page 3

  • Imprimer

    WASSEIGES: «ON A VOLÉ LA CHARRETTE DE MON CHIEN HANDICAPÉ PHOEBE»

    76704093_B971954903Z_1_20140205233418_000_G2N1T6QPC_1-0.jpg

    Jeudi dernier, Daniel Begon, le gérant du camping de Wasseiges, s’est fait voler sa voiture sur le parking du Colruyt de Hannut. 

    La police l’a retrouvée. Mais la petite charrette qui permettait à Phoebe, son chien handicapé, de se déplacer a disparu. Le voleur l’a jetée dans les campagnes.

    Jeudi dernier, Daniel Begon, le gérant du camping de Wasseiges est allé faire ses courses au Colruyt de Hannut. Comme il en a l’habitude, il a laissé les clés sur le contact de sa voiture et son chien, un Yorkshire nommé Phoebe, à l’intérieur. « J’étais dans les rayons quand on a annoncé qu’un chien errant était sur le parking. Je suis sorti pour voir, j’ai vu que c’était le mien. J’étais surpris. Sur le moment, j’ai cru que j’avais fait une bêtise, en laissant la porte de la voiture ouverte. Mais je me suis vite aperçu qu’en fait, mon véhicule avait disparu.  La charrette de mon chien handicapé est restée dans la voiture ».

    Tous les détails dans La Meuse Huy-Waremme de ce jeudi.

    Source > Rédaction en ligne de DDH sur > http://www.sudinfo.be/928140 

  • Imprimer

    FRANKY TIFFANY'S, LE FAIMOIS CONDAMNE POUR AVOIR MALTRAITE SON CHIEN, S'EXPLIQUE

    2108966841_B971750225Z_1_20140107180203_000_GCH1OENCH_1-0.jpg

    L’épouse de Franky Tiffany’s a souhaité donner sa version des faits. Elle affirme que le chien a dû être attaché à la demande de la police. « C’était un chien qui s’échappait tout le temps. Il grimpait par-dessus son enclos, il grignotait le grillage... La police nous a demandé de l’attacher car, en s’échappant, il risquait de provoquer un accident. A force de tirer sur le collier et la chaîne, le cou a été blessé ».

    Que répond l’épouse de Franky face aux photos du chien, visiblement atrocement blessé ? « Ce chien était soignable, affirme-t-elle. Je suis tombée malade et je n’ai pas pu m’en occuper pendant un certain temps, notre fille, avec qui nous avons eu des problèmes a alors porté plainte. La SRPA a décidé de l’euthanasier, mais ce n’est pas nous qui l’avons tué ».

    Pour exécuter ses tours de magie, Franky Tiffany’s utilisait des animaux. Son épouse soutient qu’ils n’ont jamais été maltraités. « Nous avions des tourterelles, une dizaine de lapins... Nous nous en occupions très bien, nous disposons d’ailleurs de plusieurs témoignages qui en attestent ». L’interdiction, à vie, de posséder des animaux est évidemment un coup dur pour l’activité professionnelle du couple. « C’est très difficile pour nous. C’est toute notre activité professionnelle qui est en jeu. Nous réfléchissons à la possibilité de faire appel ».

    Notre premier article sur cette affaire > ICI le second > ICI

    Les vidéos de l’artiste : > Première & deuxième prestation à Belgium's Got Talent > ICI

    Source > A.BT sur > http://www.sudinfo.be/896837

  • Imprimer

    UN CANDIDAT DE BELGIUM'S GOT TALENT AU TRIBUNAL POUR MALTRAITANCE ANIMALE

    733379603_B971631946Z_1_20131217145547_000_GIO1M2TUQ_1-0.jpg

    Un illusionniste et lanceur de couteaux âgé de 53 ans, habitant de Faimes, a répondu ce mardi devant le tribunal correctionnel de Liège de faits de négligence grave envers son chien. Le professionnel du spectacle, sélectionné en 2012 par le jury de l’émission de télévision «Belgium’s Got Talent», avait laissé grandir l’animal avec un collier trop serré, qui a finalement entraîné sa mort.

    Au cours de l’année 2010, la SRPA était intervenue au domicile du prévenu pour mettre fin aux souffrances du chien en question. L’animal avait été retrouvé sous-alimenté, privé de soins et porteur d’un collier trop serré, qui lui occasionnait des souffrances importantes car la chair avait été lacérée. Durant plusieurs mois, le cou du chien s’était développé autour de ce collier qui s’était incrusté dans la peau de l’animal au fil de sa croissance. La SRPA a fini par l’euthanasier.

    Le prévenu s’était désintéressé du sort du chien, dont il estimait que sa fille était responsable. Ce professionnel du spectacle utilise notamment les animaux dans le cadre de ses représentations, en tant qu’illusionniste et lanceur de couteaux. La défense a plaidé une sanction clémente qui permettrait au prévenu de continuer à utiliser des animaux dans le cadre de ses spectacles.

    Le parquet a requis à l’encontre de l’illusionniste une peine de 6 mois de prison, assortie d’une interdiction à vie de détenir des animaux.

    Le jugement sera connu le 7 janvier

    Source > Rédaction en ligne sur > http://www.lameuse.be/883795 Photo > D.Toussaint

    Photo > Francky Tiffany’s exerce le métier de lanceur professionnel

  • Imprimer

    LE PASSEPORT POUR CHIENS > CAMPAGNE D’INFORMATION DE L’ABIEC

    ff.jpg

    Association Belge d’Identification et d’Enregistrement des Chiens

    (Association Belge d’Identification et d’Enregistrement des Chiens),

    En partenariat avec votre Administration communale

    Identification et enregistrement.

    Depuis le 1er septembre 1998, tout chien doit être identifié et enregistré lorsqu’il acquiert un nouveau maître et en tout cas avant qu’il ait atteint l’âge de 4 mois.

    Pourquoi identifier et enregistrer son chien?

    Malgré l’amour et le soin que vous lui apportez, votre chien peut s’échapper, faire une fugue, prendre peur et déjouer votre attention. Allez-vous le retrouver ? Si votre chien est enregistré, le refuge pour animaux, le policier, le vétérinaire chez qui on présentera votre chien, contrôlera l’identité de votre chien et retrouvera vos coordonnées afin que votre ami soit rapidement de retour à la maison.

    Quelle est la procédure ?

    Lorsque vous achetez un chien, celui-ci doit avoir été enregistré par le vendeur.

    Il vous donnera le passeport de l’animal et veillera à ce que votre nom soit inscrit dans la banque de données. Si votre chien donne naissance à des chiots, vous devez les faire identifier et enregistrer.

    Votre vétérinaire sera votre personne de contact. Il vous remettra un passeport pour chaque chiot et transmettra les informations à l’ABIEC. Vous recevrez des étiquettes autocollantes contenant vos données et celle du chien, que vous collerez dans le passeport.

    Aspect pratique de l’identification

    Le passeport réunit en un seul document toutes les données de votre chien sur l’identification, les vaccinations et les traitements prodigués au chien.

    Contacts utiles

    Association belge d’Identification et d’Enregistrement des chiens (A.B.I.E.C.)

    Boîte postale 168 — 1060 Bruxelles– tél 070/222,445 — fax 070/222,446

    www.abiec-bvirh.be  – info@abiec-bvirh.be

    Service public fédéral de Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement

    Service Bien-être animal Tél 02/524.97.97 – fax 02/524.74.48 www.health.belgium.beinfo@santé.belgique.be

     

    Source > hannut.be

     

    Projet111.jpg

  • Imprimer

    L'AMERICAN STAFF AVAIT ATTAQUÉ 2 GÉNISSES À BRAIVES:«IL QUITTE LA COMMUNE OU C'EST L'EUTHANASIE», DIT LE BOURGMESTRE

    1980534757.jpg

    Jeudi dernier, dans une ferme de Braives, un american staff a gravement attaqué deux génisses. Un fait inacceptable pour le bourgmestre, Pol Guillaume, qui a demandé aux propriétaires que le chien quitte la commune ou soit euthanasié. « Un animal qui a goûté au sang devient dangereux et je ne le veux plus à Braives », nous a-t-il confié.

    La famille Maréchal, qui possède une ferme sur la commune de Braives, a connu un malheureux épisode jeudi dernier. Deux chiens, qui s’étaient échappés du domicile de leur maître, ont attaqué deux de leurs génisses. «  Il n’y a vraisemblablement qu’un seul chien qui a attaqué. Un american staff », précise Pol Guillaume, le bourgmestre de Braives, qui a décidé de prendre les mesures nécessaires face à ce genre de situation. «  Pour ce qui est du second chien, un vétérinaire décidera s’il est méchant ou non. Mais pour le premier, nous en sommes certains et je ne peux pas laisser passer ça  ».

    Notre article précédent > ICI

    La suite de cet article dans notre édition régionale de ce mardi 11 juin.

    Source Thomas Broux > http://www.sudinfo.be/740988 Photo N.B.

  • Imprimer

    BRAIVES : DEUX GÉNISSES ATTAQUÉES PAR UN AMERICAN STAFF.

    181638670.jpg

    «Le molosse dangereux voulait les dévorer», témoigne l'agriculteur

    Un american staff a fait des dégâts dans la ferme de Jean-Marie Maréchal, un agriculteur de Braives. Il est entré dans l’étable et s’est attaqué à deux jeunes génisses, de manière très violente. L’une d’entre elles a fort peu de chance de s’en sortir. Elle est très gravement blessée aux jarrets. Fort heureusement, le chien n’a blessé aucun humain.

    Jeudi après-midi, la famille Maréchal a eu une grosse frayeur. Un chien, une femelle american staff, est entré dans leur étable et s’est attaqué à deux jeunes génisses. « L’american staff s’en est pris à deux génisses. Ça a été très violent. La bête en avait attrapé une par le jarret et tirait pour l’arracher. Cette bête est tellement puissante que la génisse était pendue par le collier. C’était vraiment impressionnant  ».

    Tous les détails dans la Meuse Huy-Waremme d’hier samedi.

    Source > http://www.lameuse.be/739500

  • Imprimer

    HANNUT: LEUR CHIENNE ATTAQUÉE PAR UN AMERICAN STAFF ET UN ROTTWEILER

    5008216_.jpg

    Tayllie devra se passer de ses petites promenades pendant quelque temps. Cette adorable chienne shiatsu a été attaquée ce samedi dans le village de Wansin (Hannut).

    Martine Corbisier et son fils Nicolas Basilio ont eu très peur pour leur chienne.

    Un american staff et un rottweiler se sont jetés sur elle. Martine Corbisier, sa maîtresse a réussi à éloigner le rottweiler, mais le staff a attrapé la hanche de Tayllie. Un voisin a dû intervenir pour lui ouvrir la gueule. Un calvaire pour Martine et son animal qui ont été blessés.

    Les faits se sont déroulés ce samedi, alors que la Wansinoise se rendait chez une amie, rue Warichet, en compagnie de son petit animal. Soudain, deux molosses en liberté totale et sans muselière ont surgi. L’american staff et le rottweiler se sont directement dirigés vers la chienne de quatre ans. «L’american staff est arrivé comme un fou, sans aboyer. Il a attrapé la hanche de Tayllie dans sa gueule», nous raconte Martine Corbisier. Très courageuse, cette amoureuse des chiens n’a pas hésité à pousser le rottweiler. «Je lui ai mis la main sur la gueule pour qu’il ne s’approche pas de mon chien». «C’était sans doute par réflexe pour la sauver à tout prix», commente son fils, Nicolas Basilio, également très choqué.

    Tayllie totalement bloquée dans la gueule du staff ne pouvait plus bouger. Et qu’importent les coups de sa maîtresse pour libérer le shiatsu, ce molosse ne voulait pas lâcher la pauvre bête. Un véritable calvaire. «Cela m’a paru une éternité. Je ne pensais pas à ma sécurité, seulement au chien. Le staff la tenait. Il y avait des gens dans la cour de leur maison, qui ont assisté à la scène. Je leur ai demandé de venir m’aider. Un voisin est intervenu et a ouvert la gueule du staff». Ouf!

    La suite dans La Meuse Huy-Waremme d’hier mercredi.

    Source > http://www.sudinfo.be/732555 Photo > DT.

  • Imprimer

    HANNUT : «IL SE CRASHE POUR ÉVITER DEUX SAINT-BERNARD»

    saint_bernard_3.jpg

    Samedi matin, aux alentours de midi, un conducteur qui roulait route de Landen a été surpris par le passage impromptu de deux saint-bernards au milieu de la voirie.

    Pour ne pas blesser les animaux, le conducteur a fait un écart et perdu le contrôle de son véhicule. Il est allé terminer sa course dans un pylône. Fort heureusement, il n’a été que très légèrement blessé et les chiens s’en sont sortis indemnes. Ils ont continué leur route sans soucis.

    Source > http://www.sudinfo.be SP.