cdh - Page 3

  • Imprimer

    BENOIT CARTILIER ELU AVEC 90,9% DE VOTES A LA PRESIDENCE DU CDH DE HUY-WAREMME

    Ce samedi 23 avril s’est tenue la proclamation des résultats de l’élection de la présidence du cdH pour le nouvel arrondissement de Huy-Waremme.

    C’est sans surprise l’équipe de Benoît Cartilier, seul candidat à la tête du cdH de l’arrondissement, qui a remporté celle-ci. 90, 9% des votants lui étaient favorables. Il succède ainsi à Sophie du Fontbaré.

    Lire la suite ici ...

    Source & photo > J. Guisse sur > http://www.sudinfo.be

  • Imprimer

    BENOIT CARTILIER, SEUL CANDIDAT A LA TETE DU cdH DE L'ARRONDISSEMENT DE HUY-WAREMME

    Le renouvellement du comité cdH de l’arrondissement de Huy-Waremme aura lieu le 23 avril prochain.

    Une seule équipe d’une quinzaine de membres sera proposée au vote des militants. Le conseiller hannutois Benoît Cartilier (42 ans) est le seul candidat au poste de président.

    Depuis la démission de Sophie du Fontbaré (26 ans), en mars dernier, son nom circulait comme candidat potentiel à la succession de la Braivoise. À une semaine du scrutin interne au cdH, il se … Lire la suite ici ...

    Source >Rédaction en ligne de DR sur > http://www.lameuse.be

  • Imprimer

    LA SECTION CDH DE HANNUT SE CHOISIT UN NOUVEAU PRÉSIDENT.

    Ce samedi, Le cdH de Hannut a élu à l’unanimité des votants son nouveau président.

    Il s’agit de Thomas Fyon,  30 ans. Il succède à Philippe Daxhelet qui a Projet1.jpgsouhaité continuer son action au sein de la section locale dans d’autres fonctions. Lui et son épouse ont été chaleureusement remerciés par la section locale pour leur action pendant ses trois années de mandat.

    Thomas Fyon est titulaire d’un master en sciences politiques de l’ULB, il vit à Petit-Hallet, est marié et papa d’une petite fille.

    Il a fait ses études secondaires au collège Sainte croix de Hannut où il a rencontré son épouse Cécile Kersten. Il travaille au service d’analyse politique du cdh à Bruxelles et assiste l’équipe d’arrondissement dans ses organisations.

    Lors de son intervention, il a insisté sur la nécessité d’entretenir un lien très fort avec les associations hannutoises, au-delà des clivages traditionnels.

    Son ambition est également d’assurer la place des militants dans la vie du parti. Il travaillera avec Benoit Cartilier, Annaïg Tounquet, Sébastien Laruelle et Pascale Désiront afin poursuivre le travail d’opposition constructive de préparer l’échéance électorale de 2018 pour les centristes hannutois.

    Lors du souper, le conseiller Benoît CARTILIER, président du collège des assesseurs, a pris la parole pour annoncer les résultats et faire le bilan du travail des conseillers CDH dans l’opposition.

    Une opposition vigilante :

    Comme dans le dossier de la suppression des titres services où même si la perte de 50 emplois à la commune n’a pu être évitée, les interpellations ont permis de garantir des droits des travailleurs qui avaient été négligés par la majorité notamment en matière de congé.

    Une opposition constructive :

    Comme dans les dossiers d’agrandissement du hall omnisport ou de création de la nouvelle crèche où les conseillers CDH se sont fait le relais des besoins des hannutois auprès des autorités régionales afin d’obtenir les subsides nécessaires à la réalisation de ces dossiers.

    Une opposition apporteuse de solution et d’analyse pertinente :

    Comme dans le dossier de l’ancien home Loriers où après plus de 2 ans d’inaction la nécessité d’une Task force de réflexion était plus évidente que jamais

    Comme dans l’analyse des comptes de la commune ou du cpas où malheureusement les prédictions de déficit se sont avérés réalistes

    Les conseillers CDH se tournent dès lors résolument vers l’avenir pour apporter à Hannut l’ambition d’une ville moderne où il fait bon vivre dans chacun de ses villages et quartiers.

    Contacts :

    Thomas FYON (président) : 0498/26.21.98       Benoît CARTILIER (chef de groupe) : 0476/79.19.48

  • Imprimer

    PIERRE GEORGE, «JE N'IRAI JAMAIS SUR LA MEME LISTE QUE MON PERE»

    111074459_B975222883Z_1_20150406213513_000_G0U490EU1_2-0.jpg

    Pierre George, président des jeunes cdH à Huy-Waremme: «Je n'irai jamais sur la même liste que mon père»

    Discret et préférant (pour l’instant) l’ombre à la lumière, Pierre George, le fils de Joseph George, fait pourtant partie de ceux qui comptent au cdH.

    Engagé depuis douze ans en politique, il est aujourd’hui président des jeunes humanistes de Huy-Waremme, après en avoir été vice-président pendant six ans. Candidat aux provinciales en 2012, il récoltait le deuxième meilleur score de sa liste. Pour La Meuse, le Hutois de 27 ans a accepté de se dévoiler davantage.

    Pierre George, vous êtes très engagé mais peu connu du grand public. Une volonté de votre part ?

    J’aime travailler dans l’ombre, je ne suis pas très médiatique. Je préfère faire passer, s’il y a moyen, des jeunes talentueux devant moi. Et il y en a beaucoup ! Je ne me suis  Lire la suite ici ...

    Source > Annick Govaers  sur > http://www.sudinfo.be/1257548 Photo > Chloé Beaume

  • Imprimer

    OPA DU COLLÈGE COMMUNAL SUR LE CLUB DE FOOTBALL DE HANNUT

    Projet6.jpg

    Le cdH de Hannut et ses mandataires communaux ont appris via la presse (sic) la création d’une nouvelle asbl communale !

    Le cdH ne peut que regretter cette décision unilatérale (et donc non concertée dans les instances communales ad hoc) du Bourgmestre et de son Collège laquelle ne respecte ni les élus communaux, ni les bénévoles de l’école des jeunes et qui ne projette pas le club de Hannut dans l’avenir.

    Une proposition qui ne respecte par les élus locaux du Conseil communal.

    Tant pour l’approbation des statuts que pour la désignation de ses représentants, le code de la démocratie locale (articles L.1234-1 et ss) impose que le Conseil communal soit consulté.

    Dans sa « toute puissance », le Collège communal décide seul la création de cet asbl en plaçant à sa tête le bourgmestre et ses échevins. On notera au passage que l’échevine socialiste a refusé de monter dans  le bateau laissant le soin à un des membres de son parti de cautionner cette OPA sur le club.

    Le groupe CDH interpellera le pouvoir de tutelle de la Région Wallonne sur la légalité de cette situation.

    Par ailleurs, en sa séance du 24 octobre 2013, à l’unanimité, le Conseil communal a décidé de confier pour 25 ans les infrastructures du stade Alfred Ducarme à l’asbl « Ecole des jeunes du Royal Football Club Hannutois ».

    Le Conseil entendait ainsi tirer un trait sur l’ancienne gestion et confier les rênes du football hannutois à une structure basée sur les jeunes et leur développement.

    Cette convention ne peut être résiliée unilatéralement par la Commune.

    En affirmant, dans le point 3 de son communiqué, qu’ils pourraient affecter les infrastructures à leur bon vouloir, le Bourgmestre et son Collège font fi de cette décision démocratique et du choix du Conseil communal.

    Une proposition qui ne respecte pas le travail du comité jeunes, Monsieur Joël Triffaux et son équipe.

    Depuis plus d’un an, la nouvelle équipe mise en place pour la structure jeune travaille d’arrache-pied pour mettre en place une structure performante et pédagogique pour la jeunesse des environs.

    Leur travail a notamment été salué par Monsieur le Ministre des sports, André ANTOINE qui a décidé de leur apporter son soutien en de nombreuses occasions.

    Ayant stabilisé la situation des jeunes, ils ont également présenté, pour l’équipe première, un projet clair et cohérent tant sur le plan sportif que financier.

    Le Bourgmestre et le Collège communal n’ont pas souhaité suivre cette voie constructive en privilégiant une structure nouvelle détaché de la gestion quotidienne du club.

    Les positions relatées dans la presse démontrent que seul l’ancien président Benoît ROBERT a été associé à la création de cette asbl alors que les représentants des jeunes n’ont pas encore pu se prononcer ou même en prendre connaissance.

    En balayant du revers de la main tout le travail effectué et en se ralliant à l’ancienne équipe dirigeante, c’est l’avenir footballistique de plus de 200 jeunes dont le Collège communal ne tient absolument pas compte.

    Une proposition qui ne projette pas le club dans l’avenir.

    La solution proposée par le Bourgmestre et son collège est une solution du passé qui nie tous les efforts entrepris par l’école des jeunes pour proposer un football de qualité.

    Le projet sportif est complètement absent de cette nouvelle structure voulue par le politique et gérée par lui alors qu’il n’a aucune expérience en matière de gestion d’un club sportif.

    L’aspect financier est balayé d’un revers de la main sans préciser la position qui sera adoptée notamment en termes de transparence et de légalité des rémunérations des joueurs et des entraîneurs.

    Le club de Hannut est mort et en liquidation judiciaire. Il est temps de tirer un trait sur cette structure pour redémarrer un projet avec les jeunes et pour les jeunes.

    A l’instar de football club thisnois, champion en P4, et des jeunes du Patro Lensois, relancer une nouvelle équipe s’appuyant sur les jeunes du club et les joueurs du cru semble la seule alternative d’avenir.

    L’asbl « Ecole des jeunes du Royal Football Club Hannutois » doit être au cœur de ce projet au profit de tous les jeunes de la Région, ce comme le Conseil communal l’a décidé en lui confiant la gestion exclusive des infrastructures pendant 25 ans.

    A moyen terme, ce projet devra s’inscrire dans un processus de collaboration avec les autres clubs hannutois qui sont toujours les oubliés de la gestion du Collège actuel et la création d’une école des jeunes à l’échelle de notre belle ville.

    En conclusion

    Le groupe cdH du conseil communal de Hannut :

    • Interpellera la tutelle régionale sur la légalité de la création de l’asbl envisagée par le bourgmestre et son collège.
    • S’opposera à toute création d’asbl politisée pour gérer le football club hannutois.
    • Soutiendra l’asbl « Ecole des jeunes du Royal Football Club Hannutois » dans son projet sportif pour les équipes de jeunes et l’équipe première.
    • Encouragera les synergies entre les différents clubs de l’entité notamment pour la création d’une école de jeunes commune aux clubs de Hannut, Lens-Saint-Remy, Merdorp, Thisnes et Villers-le-peuplier.

    Pour le cdH

    • Philippe DAXHELET, Président de la section locale
    • Benoît CARTILIER, Conseiller communal, chef de groupe (0476/79.19.48)
    • Annaïg TOUNQUET, conseillère communale
    • Sébastien LARUELLE, Conseiller communal
    • Pascale DESIRONT, Conseillère du CPAS

    Source > Communiqué de presse du cdH de Hannut

    JCD > Voir nos articles précédents sur le sujet :> LA MEUSE -& - Communiqué de presse Communal

  • Imprimer

    A HANNUT, TOUJOURS PLUS DE SPORT POUR TOUS !

    Projet3.jpg

    Les infrastructures sportives constituent l’un des pierres angulaires de la politique sportive menée par le Ministre des Sports André Antoine depuis l’entame de cette législature.

    Les clubs et les sportifs hannutois devaient se contenter de bâtiments rendus obsolètes par les effets du temps. Le Hall Omnisports était arrivé à saturation par la croissance démographique de la Commune couplée à l’intérêt des hannutois pour la pratique sportive.

    Dès lors, la section locale du CDH hannutois se félicite des nouveaux investissements sportifs importants dont bénéficiera la Commune de Hannut grâce à l’action du Ministre des sports de la Wallonie et de la Fédération Wallonie-Bruxelles André Antoine.

    André Antoine a entériné l’octroi d’un subside de 644.610 euros, pour un montant total des travaux de 985.063,38 euros, qui permettra de procéder à l’extension du Hall omnisports. Ce dernier sera doté d’un nouveau plateau sportif de 266m², de nouveaux vestiaires, de locaux de rangement ainsi que d’une salle polyvalente. Un incitant considérable pour la promotion du sport dans notre commune !

    Le plus important club sportif hannutois, le Football Club Hannutois Athlétisme pourra compter, quant à lui, sur une nouvelle cage de lancer du disque et du marteau grâce à une nouvelle intervention de 8.500 euros de la part du Ministre André Antoine.

    Après la finalisation prochaine du contournement tant attendu de Hannut, les débuts des travaux du nouveau home du CPAS, le CDH hannutois est fier de montrer qu’il n’a jamais cessé de travailler dans l’intérêt du citoyen hannutois et se réjouit de constater encore une fois que les Ministres régionaux du cdH soutiennent le travail des mandataires hannutois.

    La section hannutoise du CDH continuera par l’entremise de ses représentants : Benoît Cartilier, Annaïg Tounquet et Sébastien Laruelle à encourager la majorité actuelle à déposer des dossiers et de les soutenir auprès des Ministres régionaux !

    Même dans l’opposition, le CDH hannutois préfère l’annonce de faits aux effets d’annonce !

    Source > Les mandataires : Benoît Cartilier - Annaïg Tounquet - Sébastien Laruelle

  • Imprimer

    HANNUT > DEUX CONSEILLERS CDH PRIS DANS UNE SCÈNE DE VIOLENCE

    26700576.jpg

    Dans la nuit de mercredi à jeudi, dans un café de la grand-place de Hannut, une dispute de couple a failli dégénérer.

    Les deux conseillers de l’opposition cdH Benoît Cartilier et Anaïg Tounquet ont été témoins de la scène. Ils ont même failli être blessés par une chaise.

    2-ANNA~1.JPGAu conseil communal de jeudi soir, la conseillère cdH Annaïg Tounquet a évoqué à demi-mot cette scène de violence qu’elle a vécue mercredi soir, dans un café de la Grand-Place de Hannut. Nous la recontactons ce vendredi. Visiblement, elle reste très marquée. «  J’étais avec Benoît (Cartilier, ndlr) Après la commission des sports, nous avions décidé de prendre un verre avant de rentrer. 1_Benoit-Cartilier.jpg

    Dans un coin du café, nous avons vu un monsieur en pleine crise de boisson. Il venait de se disputer avec sa femme. Il s’énervait. Dans sa rage, il s’est emparé d’une chaise qu’il a balancée à travers le bistrot. Elle est retombée sur nos bras ».

    Aucun des deux n’a été blessé. « Mais cela aurait pu être plus grave », affirme la jeune femme.

    Voyant que ça dégénérait, le patron a immédiatement appelé la police de la zone Hesbaye Ouest qui est arrivée sur les lieux. «  Pendant quinze minutes, les agents ont tenté de raisonner le gars. Ils l’ont assis sur une chaise. La conversation était difficile dans la mesure où l’homme ne parlait pas français mais seulement anglais  ». Il s’agit en effet d’un homme d’origine sud-africaine qui n’est pas domicilié à Hannut.

    Annaïg Tounquet confesse qu’elle a eu peur. «  Dans le café, les gens commençaient à s’énerver en voyant que les policiers n’emmenaient pas tout de suite l’énergumène ».

    Emmené au poste, le client violent s’est encore illustré en se rebellant contre les agents qui tentaient de le mettre en cellule. L’un des deux policiers, une policière pour être exact, a été blessée à la main. Depuis, elle est-en en incapacité de travail.

     

    Après une nuit en cellule de dégrisement, l’homme a finalement été relâché. Le parquet de Huy a été avisé des faits.

    Plus d’info dans la Meuse Huy-Waremme d’hier samedi.

    Source > Rédaction en ligne sur http://www.sudinfo.be/801930 photo > DDH

  • Imprimer

    COMMUNIQUÉ DE PRESSE > DÉBAT ÉLECTIONS COMMUNALES 2012

    debat.jpgA l’heure où nos campagnes fleurissent de portraits de nos actuels et peut-être futurs représentants politiques, la Maison des Jeunes vous propose de faire le point !

    Attachée au développement citoyen des jeunes et des moins jeunes, à l’implication de chacun dans un projet de vie, et dans la société qui nous entoure, la Maison des Jeunes se lance à nouveau dans une action citoyenne en vous invitant au débat politique spécial élections communales 2012 qu’elle organisera le vendredi 5 octobre à l’école primaire de l’Athénée de Hannut.

    Seront présents deux représentants de chaque parti (MR, PS, CDH et ECOLO) : la tête de liste accompagnée d’un jeune de moins de 30 ans. Les candidats pourront s’exprimer sur les projets et les enjeux d’aujourd’hui et de demain, mais aussi dialoguer sur base des points de vues de chacun en fonction de leurs aspirations politiques.

    Une première partie sera consacrée à la présentation concrète des programmes de chaque parti.  Notre modérateur invitera chaque représentant à s’exprimer sur les  4 grands thèmes prioritaires de la commune de Hannut :

    • - La jeunesse : la place des jeunes dans la société, les actions, la prévention, la place de la culture et de la musique, la formation, l’information, l’emploi…
    • - L’environnement : les aménagements, les énergies, la propreté, la pollution, la responsabilité du citoyen, la gestion des déchets…
    • - La mobilité : dans les villages, les transports en commun, le covoiturage, les taxis seniors…
    • - La sécurité : les soirées, la police, les pompiers, les caméras de surveillance et les couvre-feux…

     La deuxième partie vous sera réservée ; l’occasion de pouvoir interpeller directement les représentants politiques présents, grâce à un micro circulant dans la salle.logo_web.jpg

    Pour les plus timides, des animateurs se déplaceront dans la salle afin de récolter vos questions, par écrit, avant de les soumettre aux candidats.

    Et pour conclure la soirée, la plaidoirie finale permettra à chaque candidat de se vendre une dernière fois en défendant son projet politique global.

    Envie d’y voir plus clair avant d’aller aux urnes, envie d’avoir des réponses à vos questions, envie de faire de vrais choix… Rejoignez-nous le vendredi 5 octobre à 20h00 à l’école primaire de l’Athénée de Hannut. Entrée Gratuite.

    Renseignements et informations : > Maison des Jeunes de Hannut > Vital Wouters  > 0498/61.21.60 > 019/51.33.16 > mailto:info@mdjhannut.be