bureau - Page 2

  • Imprimer

    5 FAÇONS DE VOUS FAIRE RESPECTER AU TRAVAIL

    shutterstock_190459373b.jpg

    Avoir le respect de vos collègues, de votre patron ou de vos employés est fondamental pour votre bien-être au travail.

    Il conditionne les bonnes relations avec vos paires et la qualité de votre travail lui-même, a fortiori si vous travaillez en équipe ou si votre travail est étroitement lié à celui d’un autre. Le respect est toutefois assez difficile à gagner et, surtout, à préserver. Telle un château de cartes, une réputation que nous avons mis des années à construire peut s’écrouler en un instant. Voici donc 5 façons de vous faire respecter au travail.

    1. Définissez vos valeurs

    Les gens suivent la force et la compétence. Pensez à ce qui fait de vous une meilleure, une plus forte personne. Dressez la liste des valeurs que vous voulez incarner et défendre et des habitudes dont vous voulez vous défaire. Relisez régulièrement cette liste et essayez de vous y conformer au maximum.

    2. Découvrez votre passion

    Vous atteindrez plus facilement vos objectifs si vous avez en vous une passionmotrice, dans laquelle vous puiserez l’énergie qui vous permettra de tenir le coup sur la durée. Les employés passionnés ont tendance à s’impliquer plus dans la vie de l’entreprise et gagnent ainsi davantage de respect et de considération de la part de leurs collègues.

    3. Fixez-vous un objectif

    Le monde du travail est devenu de plus en plus alambiqué et abstrus. Au cours de votre carrière, vous foulerez des chemins sinueux, parfois jalonnés de désillusions et de déceptions. Fixez-vous un objectif et maintenez le cap en toute circonstance. Si votre but est par exemple de proposer un meilleur service clientèle que n’importe quelle autre société, gardez cette idée à l’esprit. Votre ténacité et votre caractère positif et volontaire vous feront rapidement gagner le respect de vos congénères.

    4. Projetez-vous dans l’avenir

    Prenez un peu de temps pour vous projeterdans l’avenir. Essayez de visualiser votre situation lorsque vous aurez enfin gagné le respect et la considération de vos paires. Agissez ensuite comme si la chose était acquise. En adoptant une attitude respectable, vous éveillerez en effet naturellement le respect de vos collègues.

    5. Intéressez-vous aux autres

    Avez-vous déjà remarqué que quand vous regardiez une photo de groupe dans laquelle vous apparaissiez, vous vous regardiez toujours en premier ? Les êtres humains sont des êtres égocentriques par excellence. Tournez ce défaut à votre avantage en flattant l’égocentrisme des autres : intéressez-vous de près à vos collègues et complimentez-les pour le travail bien fait. Veillez toutefois à rester sincère. La flatterie gratuite sera vite démasquée et vous desservira au final. Vous gagnerez également personnellement à vous intéresser aux autres : vous en apprendrez davantage sur votre entreprise et sur la dynamique qui l’anime.

    Source : Business Insider via > http://www.references.be

  • Imprimer

    5 CONSEILS POUR UNE BONNE AMBIANCE ENTRE COLLÈGUES

    36_1058.jpg

    Vous passez une grande partie de votre temps avec vos collègues. Il vaut donc mieux que l’ambiance entre vous soit bonne. Un petit geste amical de temps en temps peut faire des miracles. Voici 5 façons de montrer à vos collègues votre appréciation.

    Saviez-vous qu’en plus, un petit geste amical chaque jour réduit de moitié les absences pour cause de maladie? Les travailleurs viennent plus volontiers au travail s’ils reçoivent régulièrement un mot d’encouragement. Cela les rend heureux, renforce leur confiance en soi et les motive à travailler encore mieux et à prendre de nouvelles initiatives.

    Voici quelques façons de montrer votre appréciation à vos collègues:

    1. Remercier

    Ce n’est pas difficile. Lorsqu’un collègue fait quelque chose pour vous, même si cela va de soi, un simple ‘Merci beaucoup’ peut faire la différence. La prochaine fois, votre collègue vous aidera à nouveau avec plaisir.

    2. Faire un compliment

    Faire de temps en temps un compliment à un collègue améliore l’ambiance de travail. Vous pouvez le complimenter sur le bon travail qu’il a fourni. Un compliment ne demande pas forcément un long discours. Un simple sourire fait souvent des miracles. Un clin d’oeil ou un pouce levé sont également recommandés. Car la règle qui vaut en matière de compliments: ce que vous donnez, vous le recevrez en retour.

    3. Soutenir

    Offrez votre soutien, une oreille attentive, si un collègue en a besoin. Savoir qu’il y a quelqu’un sur qui l’on peut compter lorsque l’on va moins bien aide à se relever plus vite.

    4. Montrer votre bonne humeur

    Essayez de montrer votre bonne humeur et de travailler avec le sourire. Penser à l’effet qu’a sur vous la bonne humeur d’autres collègues.

    5. Apporter quelques douceurs

    On dit généralement qu’on séduit un homme par son estomac. Cette règle vaut également pour vos collègues. Apportez quelques sucreries pour votre anniversaire. Ou juste pour le plaisir. Autre idée qui marche: achetez quelques viennoiseries pour vos collègues le matin et mangez-les ensemble.

    Texte: Mies Cosemans - Source: ISW Limits via > http://www.references.be

  • Imprimer

    INFO BOULOT > 5 ASTUCES POUR PLUS DE BONHEUR AU TRAVAIL

    gelukkig.jpg

    Beaucoup de Belges sont actuellement en incapacité de travail pour cause de dépression.

    L'hiver tire en longueur, c’est le moment pour vous dispenser quelques conseils. Objectif: se sentir mieux au travail!

    Depuis juillet 2012, le 20 mars a été déclaré journée internationale du bonheur par l'ONU. L'occasion de promouvoir le bonheur au travail!

    Vous passez une grande partie de votre temps au travail, mieux vaut donc apprécier ces huit heures par jour. Selon plusieurs études, quelqu’un qui n’aime pas son travail court plus de risques de développer du diabète ou des maladies cardio-vasculaires. Une raison de plus pour être de bonne humeur au boulot.

    L’auteur danois Alexander Kjerulf veut renforcer le bonheur de travailler partout dans le monde. Il donne pour cela cinq astuces à suivre. Pourquoi ne pas vous en inspirer ?

    1. Complimentez vos collègues

    Offrir un compliment à quelqu’un à propos de son travail est la manière la plus facile et la plus efficace de le rendre heureux. Faites-en une habitude.

    2. Dites "bonjour"

    Il y a trop de lieux de travail où les employés ne prennent pas la peine de se saluer le matin avant de s’installer à leur bureau. Un simple ‘bonjour’ peut changer beaucoup de choses. Conseil : établissez un contact visuel et utilisez le prénom de la personne que vous saluez.

    3. Soyez amical

    C’est agréable de faire plaisir à vos collègues, surtout quand c'est inattendu. Apportez une tarte, remerciez-les pour les services qu’ils vous rendent avec un post-it sur leur écran d’ordinateur, échangez des films ou des CD avec eux, proposez de leur rapporter un lunch s'ils sont débordés... Il y a beaucoup de façons de montrer de la camaraderie.

    4. Prenez du temps pour vous

    Peu importe tout le boulot qui vous attend, prenez chaque jour quelques minutes pour vous demander "Comment vais-je aujourd’hui" ? Sortez faire un tour si vous apercevez un rayon de soleil par la fenêtre, faites un détour par la boulangerie les matins où vous n’êtes pas en forme : faites-vous plaisir.

    5. Apprenez à mieux connaître vos collègues

    Discutez un peu avec vos collègues, de tout et de rien : leur film préféré, leurs dernières vacances, leur famille, leur jeunesse… Cela renforce les liens au bureau et offre une ambiance plus détendue,  moins boulot-boulot.

    Tous ces conseils peuvent sembler dérisoires, mais c’est d’après Kjerulf la raison de leur efficacité. Allez-vous les mettre en pratique ?

    Pour en savoir plus : www.happinessday.be

    Participez sur Twitter via le hashtag #behappyday

    La très chouette vidéo de la campagne pour le bonheur au travail :ICI

    Source > http://www.references.be

  • Imprimer

    INFO BOULOT > CE QUE VOTRE BUREAU DIT DE VOUS

    Projet1.jpg

    57% des travailleurs américains admettent avoir déjà jugés leurs collègues sur base de la propreté de leur bureau.

    Maniaques de la propreté ou bordéliques en puissance se voient donc jugés sur base de leur espace de travail… Mais est-il réellement le reflet de leurs compétences ?

    Si cela vous est déjà arrivé de juger votre collègue parce que son bureau est un amoncellement de piles de documents, de post-it et de restes de déjeuner en décomposition, alors c’est sans doute que votre bureau a déjà été jugé par vos collègues aussi… Que dit-il de vous ?

    • Le minimaliste

    Un peu par goût, un peu par paresse, un peu par méfiance, vous n’avez jamais décoré votre bureau avec des objets personnels. Celui-ci ne comprend qu'un ordinateur, un clavier et une souris (et aucun signe de vie). Télétravail, réunions à l'extérieur, longue pauses déjeuner, vous êtes d'ailleurs le plus souvent possible hors du bureau... Les quelques collègues qui ne pensent pas que votre bureau est inoccupé vous prennent pour une personne froide et distante. Derrière votre dos, ceux qui sont jaloux de tant d’ordre répètent la phrase d’Einstein : « Si un bureau en désordre est la preuve d’un esprit brouillon, que dire d’un bureau vide ? »

    • Le plein à craquer

    Petit, vous faisiez des réserves de nourriture en cas d'attaque de zombies. Aujourd'hui, vous avez toujours du mal à jeter les choses, même les dossiers clôturés depuis des mois. Résultat : votre bureau... déborde. Tous les tiroirs sont remplis d'archives, votre ordinateur a du mal à se faire une place parmi vos anciennes notes de réunions et vous voyez à peine votre écran avec tous ces post-it. Vos collègues savent que vous êtes un bosseur, mais aussi que vous voulez sans cesse tout contrôler et que vous êtes très exigeant.

    • Le crade

    Ça fait longtemps que la nouvelle femme de ménage à renoncé à passer un coup de loque sur votre bureau. On dit même que c'est ce bureau qui est la cause de la démission de la précédente... Vous avez la fâcheuse habitude de laisser traîner les denrées périssables. Tasses de café à moitié remplies recouvertes d'une couche de moisissure, fruits pourris, emballages de gâteaux et vieux tupperwares non nettoyés dégagent une odeur caractéristiques. Il se murmure même qu'un jour, Jean-Pierre de la compta y a vu une souris. Vos collègues vous aiment bien, mais ils évitent toujours de s'asseoir à côté de vous en réunion.

    • Le documentaliste

    Votre bureau est le musée de votre vie. Il déborde de photos de famille, de dessins d’enfants, de cartes postales, de souvenirs ramenés du dernier team-building, voire même de vos diplômes de primaire… Très amical et chaleureux, vous considérez tous les business lunches comme de jolis souvenirs. Vos collègues apprécient le fait que vous gardez toujours deux ou trois copies de chaque dossier dans vos archives, mais redoutent le jour où vous encadrerez un e-mail confidentiel.

    • Le technologique

    Vous êtes le premier à tester toutes les nouveautés. Que vous soyez comptable, vendeur ou responsable IT, votre bureau est équipé de tous les gadgets technologiques inventés pour « augmenter la productivité ». Votre bureau impressionne vos collègues : Il y a plusieurs écrans LCD d’ordinateurs, plein de gadgets et un amoncellement de chargeurs et de fils électriques derrière. Vos collègues sont agacés par votre jargon incompréhensible et craignent secrètement que vous ne fassiez sauter les plombs en branchant un énième prototype.

    • Le zen

    Entre les petits Bouddha en pierre, les pousses de bambous, le bonzaï et les citations du Dalaï-Lama, on aperçoit un mini-jardin de sable où vous pouvez vous détresser en dessinant des formes avec votre mini-râteau. Des ondes positives émanent de votre bureau, et vos collègues aiment s’y rendre pour se calmer et relativiser leurs problèmes. Par contre, ils se méfient de votre non-respect pour les deadlines… Et de votre tendance à méditer pendant les réunions.

    Source : Marketo Via > http://www.references.be

  • Imprimer

    TENUES D’ETE AU BUREAU > LES FAUX PAS A EVITER

    21_1481.jpg

    La chaleur estivale provoque parfois des faux pas vestimentaires.

    On voit soudain les employés débarquer en tenue de vacances au travail. Les codes vestimentaires professionnels sont remisés au placard dès les premiers rayons de soleil. Voici les erreurs à éviter pour rester élégant même en été.

    Jupes courtes et shorts

    Tous les bureaux ne sont pas équipés d’air conditionné. Mais ce n’est pas une raison pour venir travailler en mini-jupe ou en short. Si vous allez bosser comme si vous étiez en vacances à la Costa Del Sol, comment voulez-vous être pris(e) au sérieux.

    Bermuda et polo

    Le barbecue annuel de l’entreprise est toujours très sympa, mais ce n’est quand même pas la même chose qu’un dimanche après-midi au jardin avec des amis. Un pantalon de toile et une jolie chemise d’été à manche longue constituent la tenue professionnelle à adopter.

    Un petit top sans rien au-dessus

    En cas de forte chaleur, on préfère porter le minimum. Ne commettez toutefois pas l’erreur classique de ne pas porter de blouse ou de gilet sur votre top lorsque vous allez travailler ou postuler.

    Une chemise à manches courtes

    Toujours très populaire auprès des messieurs en été, mais pourtant fortement déconseillée. Une chemise à manches courtes donne une impression non-professionnelle et douteuse.

    Lingerie visible

    Sous des matières légères et transparentes, votre lingerie devient très visible. Dans un environnement professionnel, les sous-vêtements doivent toutefois rester cachés, quelle que soit la température extérieure.

    Lunettes de soleil

    Par temps ensoleillé, les lunettes de soleil deviennent aussi des accessoires de coiffure. Nous conseillons toutefois de les ranger dans votre sac lorsque vous entrez au bureau. Le contact visuel pendant un entretien professionnel est en effet très important et des lunettes sombres sur votre visage peuvent susciter la méfiance chez votre interlocuteur.  

    Sandales et tongs

    Des sandales ou des tongs ont beau être très confortables, elles ne s’accordent toutefois pas du tout avec une tenue professionnelle. Faites ce test très simple: si c’est une paire de chaussures que vous porteriez à la plage, elle n’est pas faite pour le bureau.

    Abus de produits auto-bronzants

    Ces crèmes et lotions auto-bronzantes sont des produits miracles. Nous n’avons pas toujours le temps de prendre le soleil pour obtenir un joli teint halé. Mais avec un teint trop bronzé, voire carrément orange, vous ne récolterez que quelques ricanements sous cape.

    Avec la collaboration de Twizted Images Via > http://www.references.be

  • Imprimer

    PUIS-JE RESTER À LA MAISON S'IL FAIT TROP CHAUD AU BUREAU?

    sun_0.jpg

    L’été est là. Pour ceux qui n’ont pas l’airco au travail, l’atmosphère sera probablement très lourde. Mais votre employeur est obligé de prendre certaines mesures par cette chaleur.

    Que dit le Règlement général pour la protection du travail?

    A partir de quelle température l’employeur doit-il intervenir?

    La température maximale à partir de laquelle votre employeur doit intervenir dépend du travail que vous effectuez. Cette température est fixée sur le WGT-Index (Wet Bulb Globe Temperature). Cet index prend en compte la température et l'humidité de l'air et est  mesurée à l'aide d'un thermomètre à globe humide. Ce type de thermomètre indique une température inférieure (de 5 degrés environ) à celle des thermomètres d'intérieur habituels. La chaleur maximale autorisée est:

    • Travail léger (=150 Kcal/heure d'effort physique): 29 WBGT, par exemple 29°C avec 100% d'humidité de l'air ou 31°C avec 75% d'humidité de l'air.
    • Travail mi-lourd (=250 Kcal/heure d'effort physique): 26 WBGT
    • Travail lourd (=350 Kcal/heure d'effort physique): 22 WBGT, par exemple 28°C avec 75% d'humidité de l'air.

    La mesure de la température à ne pas dépasser, se fait sur le lieu de travail. Ce n'est que lorsque les travailleurs travaillent à l'extérieur que l'on mesurera la température extérieure.

    Quelles mesures doit-il prendre?

    Si la température maximale est dépassée, l'employeur est tenu de prendre les mesures suivantes:

    • les travailleurs exposés aux rayons directs du soleil reçoivent des moyens de protection individuels ou collectifs. C'est au médecin du travail qu'il revient de déterminer au préalable quels moyens de protection sont indiqués (lunettes de soleil, parasols, ...) et de quelle manière ils peuvent être utilisés;
    • l'employeur doit mettre des boissons fraîches adaptées à la disposition des travailleurs. Dans ce cas-ci, également, c'est le médecin du travail qui détermine ce qu'il convient d'entendre par boissons fraîches appropriées;
    • l'employeur doit, endéans les 48 heures suivant le moment où le dépassement de température a été constaté, prévoir une ventilation artificielle au sein des locaux de travail.

    Si le désagrément se poursuit au-delà de ces 48 heures, l'employeur doit introduire un système de présence limitée sur le lieu de travail et de temps de repos. A mesure que la température augmente, les travailleurs ont droit à des pauses plus longues. On ne peut donc pas tout simplement décider de rester à la maison.

    Avec la collaboration de SD Worx Via > http://www.references.be

  • Imprimer

    LES 5 RÈGLES DU PORT DE LUNETTES DE SOLEIL AU BUREAU

    shutterstock_24913150.jpg

    C’est l’été, le soleil tape, et vous avez pour l’occasion sorti vos plus belles lunettes de soleil.

    Mais au moment de passer la porte de votre bureau ou de rencontrer un client, vous avez un instant d’hésitation : les lunettes noires sont parfaites pour frimer au volant, protéger ses yeux du soleil en terrasse ou afficher votre sens du style… Mais sont-elles aussi professionnelles ?

    1. Enlevez-les à l’entrée du bureau

    Quoiqu’il arrive, enlevez vos lunettes de soleil dès que vous êtes à l’intérieur. Les garder est ridicule : il n’y a pas de soleil. Vous pourriez en plus passer pour quelqu’un qui a quelque chose à cacher : Avez-vous une conjonctivite ? Avez-vous la gueule de bois ? Avez-vous peur que l’on vous reconnaisse ? Regarder les gens dans les yeux est le b.a.-ba du professionnalisme.

    2. Cachez-les immédiatement

    Ne les placez pas au-dessus de votre tête, ou encore pire, à l’arrière de votre tête. Cela vous donne une allure beaucoup trop décontractée, qui revient presque à porter des tongs au bureau. C’est en plus la meilleure manière d’abîmer vos lunettes.  Les ranger directement dans leur étui est plus indiqué.

    3. Pas de cordon

    Bien pratique, ce cordon flanqué d’un gros logo publicitaire (ou autre accessoire en plastique destiné à retenir vos lunettes une fois enlevées). Pratique oui, mais un peu « beauf » et complètement inapproprié dans un contexte professionnel.

    4. Prenez soin de vos verres

    La paire de lunettes qui gît sur votre bureau dit malgré tout quelque chose sur vous. Vos lunettes de soleil font partie intégrante de votre style, prenez-en donc autant soin que de vos vêtements. Pas de tâches de gras dessus, pas de griffes… Tout comme une belle paires de chaussures cirées, les lunettes de soleil bien entretenues et choisies avec goût indiquent que vous êtes impliqué et fiable.

    5. Pas de montures fluo

    Une monture audacieuse est un bon choix si celle-ci colle avec votre personnalité et votre style tout en restant classe. Mais mieux vaut dans tous les cas éviter les montures trop flash ou fluorescentes. Vos collègues pourraient penser que vous voulez à tout prix attirer l’attention sur vous.

    Source: Bloomberg Businesswee Via > http://www.references.be

  • Imprimer

    DE MAUVAISE HUMEUR AU BUREAU : QUE FAIRE ?

    mauvaise_humeur.jpg

    Ce matin, vous vous êtes levé du pied gauche. Vous vous êtes disputé avec votre chien la veille, vous avez cogné votre petit orteil contre le coin du lit, renversé votre verre de jus d’orange sur votre nouvelle chemise et pour couronner le tout, vous êtes resté coincé dans les embouteillages une demi-heure.

    Résultat : vous êtes arrivé au travail en bougonnant et maintenant, vous êtes de mauvaise humeur pour la journée. Et c’est plutôt ennuyeux, car vous avez une longue journée devant vous, plein de réunions et de rendez-vous avec des clients... Comment faire pour retrouver le sourire qui vous permettra d’affronter tout ça ?

    • Rafraichissez-vous

    Direction les toilettes. Quand vous ressassez des idées noires, commencez par vous passer de l’eau sur le visage (si vous êtes un homme qui ne craint pas pour son maquillage) ou vous mettre une serviette froide sur le front. Prenez le temps de respirer quelques instants.

    Vous pouvez ensuite rectifier un peu votre allure : quand on se trouve beau, on est de meilleur poil. Si vous en avez la possibilité, adaptez un peu votre tenue pour booster votre confiance en vous.

    • Rendez service

    Cela peut vous sembler étrange, et pourtant c'est très efficace. Aidez vos collègues et rendez-leur la vie un peu plus agréable : tenez-leur la porte, faites-leur un compliment sincère ou rendez-leur un petit service.

    Un vrai sourire de gratitude ou un franc "merci !" peuvent facilement chasser votre mauvaise humeur à votre place !

    • Agissez sur votre environnement

    Plusieurs études ont prouvé que l’environnement jouait un rôle direct sur le moral. Si la seule vue de votre bureau vous déprime, pensez à acquérir quelques plantes. Un arbre de jade, une langue de belle-mère ou un plant de bambou sont par exemple des options robustes qui purifient l'air.

    Si vous n’avez pas la main verte, pensez à décorer votre espace de travail avec des images, des photos ou un calendrier qui reprend vos évènements privés. Par ailleurs, essayez d’avoir toujours un bureau en ordre : la désorganisation peut se révéler très stressante.

    • Offrez-vous une pause

    Parfois, tout ce dont vous avez besoin, c’est une pause. Les possibilités sont nombreuses : allez faire un tour dehors, écoutez votre chanson-bonne-humeur du moment sur Youtube, passez un coup de fil à un bon ami…

    Les gourmands seront peut-être tentés de craquer sur le distributeur de calories du bureau. Mais compenser une humeur maussade par du sucre n’est pas une bonne idée : après un pic de glycémie, vous serez encore plus mou et irritable. En cas de fringale, tournez-vous vers un snack plus sain.

    • Faites quelque chose que vous détestez

    Vous êtes d’une humeur massacrante ? Perdu pour perdu, faites les choses que vous détestez le plus en général (tâches administratives, agenda de la prochaine réunion, rapports mensuels…)

    La sensation de bonheur viendra juste après que vous ayez fini ces tâches ingrates, et durera toute la journée. Vous pourrez en effet être fier de vous!

    • Analysez

    Les solutions précédentes offrent des options rapides pour rebooster son moral, mais si vous êtes souvent de mauvaise humeur au bureau, trouver la cause profonde de votre irritation est le début d’une solution sur le long-terme.

    Patron tyrannique, collègues paresseux, mauvaise ambiance de travail... Que changeriez-vous à votre job ?  Et même si vous avez du mal à trouver des solutions, votre mauvaise humeur sera au moins transférée sur le papier.

    Source: Careercast.com Via > http://www.references.be