braives - Page 13

  • Imprimer

    BRAIVES: VOL AVEC VIOLENCE DANS UNE HABITATION

    684426615_B971745936Z_1_20140107104534_000_GP91OBCRH_1-0.jpg

    Un vol avec violence s’est déroulé ce lundi soir, vers 20 h, à Braives.

    Trois individus, qui avaient dissimulé leur visage avec une casquette et un foulard, sont entrés par effraction dans une habitation. Une fois à l’intérieur, ils s’en sont pris aux propriétaires de l’habitation.

    Les victimes ont été poussées au sol. Ensuite, les malfrats leur ont placé un essuie sur la tête. Ces voleurs ont pris la fuite, avec l’argent qui se trouvait dans le portefeuille du propriétaire (entre 800 et 900 euros).

    Les Braivois n’ont pas été blessés mais sont sous le choc.

    Source > Rédaction en ligne de DG sur > http://www.sudinfo.be/896398 Photo prétexte

  • Imprimer

    BRAIVES: L'APPEL AU SECOURS D'UNE MAMAN MENACÉE D'EXPULSION AVEC SA FILLE DE 13 ANS

    1115775828_B971676679Z_1_20131224090313_000_GNS1MV88F_1-0.jpg

    Trouver un logement quand on est chômeuse, pas facile, dénonce Katia Demeulemeester.

    C’est un véritable appel au secours que lance cette maman de Braives. Depuis un an, Katia Demeulemeester (52 ans) et sa fille de 13 ans occupent un logement de transit du CPAS à Fallais. « Un an », c’est le maximum autorisé, vient de lui rappeler le CPAS qui la menace d’expulsion.

    Vendredi, elle a reçu une convocation à comparaître le 14 janvier prochain devant la justice de Paix de Hannut.

    Katia Demeulemeester n’est pas une inconnue de nos lecteurs. Il y a quelques années, nous l’avions rencontrée dans le cadre d’un tout autre dossier, celui du meurtre de la taverne chantante, à Latinne (Braives).

    Déjà en recherche de logement, elle avait réussi à louer la maison dans laquelle Isabelle Hody avait été retrouvée morte assassinée dans sa baignoire. Elle avait même prêté son concours lors de la reconstitution du crime en interprétant le rôle de la victime et en se couchant dans la baignoire.

    La suite dans La Meuse Huy-Waremme de ce mardi.

    Source > Rédaction en ligne de M-CL.G sur > http://www.lameuse.be/888408

  • Imprimer

    UN CHALET D'HABITATION DÉTRUIT DANS UN INCENDIE À BRAIVES

    693194816_B971666973Z_1_20131222124544_000_G041MP1G4_1-0.jpg

    Un incendie s’est déclaré dans la nuit de samedi à dimanche vers 2h du matin dans un chalet d’habitation à Fallais (Braives). Les pompiers hannutois sont intervenus mais le chalet est détruit.

    L’incendie s’est déclaré peu avant 2H dans un chalet d’habitation situé rue Louis Debatty, à Fallais (Braives). Les pompiers de Hannut ont circonscrit l’incendie, mais le chalet est entièrement détruit. Il n’y a pas eu de blessé. L’origine exacte du sinistre est indéterminée, précisent les pompiers.

    Source > Rédaction en ligne sur > http://www.lameuse.be/887429 Photo > Archive DDH

  • Imprimer

    CE SAMEDI 21 > CONCERT DE NOEL PAR LA FANFARE ROYALE LE PROGRES DE BRAIVES

    Braives.jpg

     Église Saint Désiré de Latinne (Braives)à 19:30h

     Plus d'infos

  • Imprimer

    BRAIVES > MARCHE LOCAL SPECIAL NOËL MERCREDI 18

    1459880_10202771149626951_275338823_n.jpg

  • Imprimer

    UN APPEL À TÉMOINS LANCÉ APRÈS DES ACTES DE VANDALISME À HANNUT ET À BRAIVES

    1765089373_B971551947Z_1_20131205182428_000_G7R1K5RBJ_1-0.jpg

    Un appel à témoins a été lancé par les enquêteurs de la zone de police Hesbaye-Ouest après de multiples actes de vandalisme perpétrés le 27 novembre sur des véhicules et abris de bus à Hannut et à Braives, a indiqué jeudi la zone de police locale.

    Le mercredi 27 novembre, dans la soirée, les vitres d’une dizaine de voitures et d’abris de bus ont été brisées par des vandales à Hannut et à Braives. Un second appel à témoins, lancé par la police locale, concerne une arme de poing retrouvée le jeudi 28 novembre sous un véhicule stationné place des Déportés et Réfractaires, à Hannut. Il s’agit d’une copie de pistolet Beretta fonctionnant au gaz.

    Toute personne ayant été témoin ou étant susceptible de fournir des renseignements est priée de prendre contact avec les enquêteurs au 019/65.95.10.

    Notre premier article sur le sujet > ICI

    Source > Rédaction en ligne de DT sur > http://www.sudinfo.be/874491

  • Imprimer

    BRAIVES: MALVOYANTE, ELLE SLALOME SUR LES PISTES NOIRES ET POURRAIT ALLER AUX JO

    680028355_B971541708Z_1_20131204151047_000_GLD1JSLB4_1-0.jpg

    Malvoyante de naissance, Marie-Morgane Dessart, 23 ans, de Avennes (Braives), a toujours réussi à surmonter son handicap pour vivre sa passion : le ski. Une discipline dans laquelle elle excelle. Sélectionnée par la Ligue Handisport, elle joue pour l’instant son ticket pour les Jeux paralympiques d’hiver de Sotchi, en Russie, en mars prochain.

    Veysonnaz (en Suisse), Chamrousse (en France), Landgraaf (en Hollande) sur la piste indoor, la jeune et jolie skieuse braivoise, Marie-Morgane Dessart, 23 ans, enchaîne depuis un an les compétitions. Sans répit. Avec un seul objectif en tête : décrocher son ticket pour les prochains Jeux paralympiques de Sotchi, en Russie, organisés du 7 au 16 mars 2014.

    Elle a pris sa décision il y a un an. «  Un jour, raconte sa maman Vinciane Masson, elle est rentrée de son boulot en disant j’arrête tout. Je veux me consacrer à la compétition de haut niveau».

    Un sacré défi doublé d’une belle leçon de vie, d’ambition et de courage de la part de cette jeune fille née pratiquement aveugle, avec une vision d’1/10 à l’oeil gauche et O/10 à l’oeil droit. «  Elle souffre d’une malformation de la rétine et d’une section du nerf optique », commence à nous expliquer sa maman. «  Pour faire simple, la coupe gentiment  Marie-Morgane qui a beaucoup de caractère, j’ai une vision centrale comme quand vous regardez dans une paire de jumelles. Quand je suis au sommet d’une montagne, je ne vois ni le relief, ni la distance. C’est comme si j’avais devant moi une grande étendue blanche ».

    Ses précisions permettent de mieux prendre la mesure de ses exploits sportifs. Ses parents comme elle n’ont jamais considéré son handicap comme un frein à la pratique du ski. Toute petite, elle a appris, comme beaucoup d’enfants, entre les jambes de sa maman. En grandissant, elle s’est laissée guidée par la voix. «  Quand elle a été trop rapide, ses sœurs ont pris le relais », avoue, avec le sourire, Vinciane.

    Mais l’élément déclencheur, celui qui la portera peut-être sur les rives de la mer Noire en Russie, a été sa rencontre avec le liégeois Alain Struman. Elle l’a connu lors d’un stage au Blind Challenge, une asbl liégeoise. «  On s’est tout de suite rendu compte qu’on skiait de la même manière, en parfaite symbiose. C’était exceptionnel. Je n’avais jamais connu un tel plaisir  », reconnaît Marie-Morgane.

    Depuis, il est devenu son guide officiel avec lequel elle a participé en novembre 2012 à la sélection de la ligue Handisport, point de départ du long chemin qui lui reste à parcourir pour décrocher une place aux paralympiques.

    A ce stade de la compétition, tous les espoirs sont encore permis. Marie-Morgane, qui est la seule candidate de Belgique sélectionnée dans sa discipline (ski alpin, malvoyante, femme) accumule les médailles. «  Il me manque 15 points pour participer à la Coupe d’Europe. Si j’y arrive, je suis sûre d’être retenue pour les paralympiques  », dit-elle, confiante. On devrait le savoir assez vite. Elle est attendue la semaine prochaine à une compétition à Veysonnaz, déterminante pour notre seul espoir belge mais aussi (un petit peu beaucoup) hannutois.

    Source & photo > M-C. Gillet Sur > http://www.sudinfo.be/873453

  • Imprimer

    AVENNES: UNE PERSONNE INTOXIQUÉE LORS D'UN INCENDIE

    1552552612_B971515601Z_1_20131130135140_000_GKM1JD2GO_1-0.jpg

    Une dame a été intoxiquée par les fumées d’un incendie qui s’est déclaré samedi matin dans son habitation située ruelle Mathias, à Avennes (Braives, en province de Liège), a-t-on appris auprès des pompiers locaux.

    Samedi, peu après 06H00, les pompiers de Hannut ont été appelés à intervenir dans une habitation de la ruelle Mathias, à Avennes (Braives). A l’arrivée des hommes du feu, il n’y avait pas de flammes, mais bien de la fumée.

    L’occupante des lieux, intoxiquée par les fumées, a été transportée à la clinique Notre-Dame de Waremme par une ambulance. Ses jours ne seraient pas en danger. L’origine du sinistre est inconnue.

    Source > Rédaction en ligne http://www.sudinfo.be/870501 Photo> Capture Google Street View