blog - Page 4

  • Imprimer

    COVID-19 – SPW/HANNUT & ACTION SOCIALE (VIOLENCES FEMMES & ENFANTS)

    Pour beaucoup de femmes et d’enfants, le foyer n’est pas un lieu sûr.

    Les nécessaires mesures de maintien au domicile augmentent aujourd’hui les risques de violence et aggravent les situations où s’exercent déjà des violences conjugales et intrafamiliales. Le sentiment d’isolement des victimes est également renforcé.

    Une Task force « Violence conjugale et intrafamiliale » vient d’être mise en place par la Fédération Wallonie-Bruxelles, la Wallonie, la Région de Bruxelles-Capitale et la Cocof pour répondre aux risques d’amplification des problèmes de violence dans cette période de crise sanitaire et de maintien à domicile.

    Nous vous invitons à diffuser les numéros des services d’urgence, d’écoute et de soutien qui sont à la disposition des victimes de violences conjugales et intrafamiliales.

    Des numéros d’aide existent également pour accompagner les auteurs et prévenir le passage aux actes de violences.

    Ces numéros sont disponibles sur le portail de l’Action sociale (vous trouverez ces numéros en pièce jointe).

    Un chat est également accessible sur www.ecouteviolencesconjugales.be  les mardis de 15h à 17h, les mercredis de 14h à 16h et les jeudis de 12h à 14h.

    Par ailleurs, la Wallonie (en collaboration avec le SETIS wallon) a également réalisé une brochure « Migrant(e) et victime de violences conjugales ».

    Cette brochure est disponible en 12 langues (français, anglais, allemand, néerlandais, arabe, russe, turc, swahili, dari, pachto, portugais et espagnol) et ces versions se trouvent sur le portail de l’Action sociale de Wallonie (onglets : Égalité des chances -> violences entre partenaires -> Documents téléchargeables -> PDF Campagnes de sensibilisations).

    Source > Ville de Hannut sur > https://www.hannut.be/covid-19-spw-action-sociale/

  • Imprimer

    HUY-WAREMME-HANNUT > VOICI LE NOMBRE DE PERSONNES INFECTÉES PAR COMMUNE

    Le site de Sciensano a mis à disposition ce mardi les données de cas avérés de Covid-19 cumulées par commune.

    Les chiffres des communes comportant moins de 5 cas n’ont pas été recensés.

    Pour l’arrondissement de Huy, c’est la ville de Huy qui compte le plus de cas avec 33 tests positifs. Pour l’arrondissement de Waremme, c’est la commune de Hannut qui est en tête de ce triste classement avec 13 cas.

    Découvrez le nombre de personnes infectées dans votre commune… Via le site réservé aux abonnés à la version digitale sur > https://huy-waremme.lameuse.be/540882

    Hannut > = 13 cas !

    Pour les autres communes, voir plan interactif sur le site source !

    Source l’Actu Sudinfo H/W > https://huy-waremme.lameuse.be

    Un reportage également visible sur votre journal La MEUSE H/W de ce mercredi 01/04/2020

  • Imprimer

    MAUVAISE NOUVELLE > LA SAISON DES TIQUES A COMMENCÉ

    Le retour du beau temps signe aussi le début de la saison des tiques, rappelle mercredi Sciensano dans un communiqué.

    En 2019, le nombre de morsures rapportées était beaucoup moins élevé que les années précédentes, note l’Institut scientifique belge de santé.

    L’an dernier, 6.312 morsures de tiques ont été rapportées, contre 8.615 en 2018 et 9.220 en 2017. C’est en Flandre qu’elles ont été les plus nombreuses (53,5%). Viennent ensuite la Wallonie (45,4%) puis Bruxelles (1,1%).

    Afin de déterminer les régions les plus à risques, l’institut met aussi en rapport le nombre de morsures avec le nombre d’habitants. Il en ressort que l’incidence (nombre de morsures pour 100.000 habitants), était plus élevée en Wallonie (79) qu’au nord du pays (53).

     «Le nombre moins élevé de signalements de morsures en 2019 est probablement dû aux conditions météorologiques extrêmes», analyse l’épidémiologiste Tinne Lernout. L’année 2019 a en effet été marquée des températures douces en février, un mois de mai relativement froid, de fortes chaleurs en juin, juillet et août, et l’absence de précipitation durant près de 26 jours d’affilée à partir du 16 juin. Le nombre de morsures a baissé en juillet et est resté faible par la suite.

    Il faut éviter un maximum les morsures de tiques et contrôler son corps après avoir passé du temps dans la nature, insiste Sciensano. En cas de développement d’une plaque circulaire rouge à l’endroit de la morsure, ou de l’apparition de fièvre et douleurs musculaires après une morsure, l’institut conseille de consulter un médecin.

    Comme chaque année, Sciensano appelle les personnes mordues à le signaler via la plateforme TiquesNet sur son site. > https://tiquesnet.wiv-isp.be/

    Source libre Sudinfo/Belga sur > https://www.sudinfo.be/id177166

  • Imprimer

    HANNUT –COMMERCES > « LA BOUTIQUE VIANDE » OUVRE SES PORTES CE 01 AVRIL AU CENTRE-VILLE

    Bien bonne nouvelle, dès ce 1er avril ouverture d’une boucherie charcuterie au centre-ville !

    « LA BOUTIQUE VIANDE » By Bobonne !

    • Boucherie, charcuterie, épicerie fine
    • Produits artisanaux de qualité, nombreuses préparations de charcuteries faites dans notre atelier, BBB & viandes maturées par nos soins
    • Fromages, sélection minutieuse de produits d'accompagnement...

    Ouvertures > Du mercredi au samedi de 09h30à 12h30 & de 13h30 à 18h30

    Le dimanche de 09h30 à 12h30

    Étant donné le contexte actuel max. 4 personnes dans le magasin au même moment

    Pendant la période de confinement, un service de livraison sera mis en place

    Plus d'info sur notre page Facebook dans les prochains jours > https://www.facebook.com/laboutiqueviande

    Rue de l'Eglise 8 > 4280 - Hannut > 019 33 23 03 >  > laboutiqueviande@gmail.com

    Messenger = me/laboutiqueviande

    90877452_104481777874062_4126106851416735744_n.jpg

  • Imprimer

    VILLE DE HANNUT/INTRADEL > NOUVELLES RÈGLES POUR SÉCURISER AU MAXIMUM LES OUVRIERS DE COLLECTES DE DÉCHETS

    Nouvelles règles pour sécuriser au maximum vos ouvriers de collectes et afin d'éviter la volatilité des matières potentiellement contaminées.

    Collecte des déchets : nouvelles règles pour sécuriser au maximum vos ouvriers de collectes et afin d'éviter la volatilité des matières potentiellement contaminées.

    Au vu de la quantité de mouchoirs en papier utilisés, nous vous invitons à les jeter dans votre poubelle d'ordures ménagères MAIS en toute sécurité pour les ouvriers... Comment?

    En respectant les mesures suivantes :

    • Pour les COLLECTES DE DECHETS RESIDUELS EN CONTENEURS A PUCE : utilisez toujours un sac poubelle issus des magasins (noir, gris, transparent,...) pour mettre les déchets dans le conteneur
    • Pour les COLLECTES DE DECHETS RESIDUELS EN SAC PAYANT : doublez le sac payant avec un second sac poubelle issus des magasins (noir, gris, transparent,...) placé à l’intérieur du premier.
    • Le MOUCHOIR EN PAPIER utilisé va (pendant la période du Covid 19) dans le conteneur noir (ou sac de déchets ménagers résiduels) pour éviter tout risque de contamination.

    Durant la crise, il vous est donc demandé de TOUJOURS emballer vos déchets dans un SAC FERME avant de le placer dans le conteneur à puce.

    C'est le principe de DOUBLE PROTECTION.

    Infos complètes et mesures par ici : https://www.intradel.be/actualites/communication-officielle

    Source > Ville de Hannut

  • Imprimer

    HANNUT > MISE À JOUR AU 30 MARS DE LA LISTE DES RESTAURATEURS/TRAITEURS AVEC LIVRAISON A DOMICILE

    Suite à la fermeture des restaurants, certains établissements hannutois ont décidé de se lancer dans la confection de repas à emporter ou à livrer.

    Vous trouverez cette liste MISE A JOUR hier le 30 mars > sur le site de notre commune à l’adresse > https://www.hannut.be/restaurantsdomicile29.03.pdf

    Modifications de dispositions > >>> ? Merci de contacter la Gestion centre-ville afin que la liste puisse être mise à jour (0497/649710 ou martine@4280.be)

    Source > Ville de Hannut > https://www.hannut.be/votre-restaurateur-peut-devenir-votre-traiteur

  • Imprimer

    MOXHE (HANNUT) > UNE FAMILLE D’ACCUEIL VICTIME DES MESURES DE CONFINEMENT

    Pour les familles d’accueil, la crise du coronavirus peut aussi avoir de lourdes conséquences.

    Les propriétaires du Moulin de Moxhe, Laurent Gaspar et Bernard Job viennent d’en faire la triste expérience. Confinement oblige, Yann, le petit de 9 ans dont ils ont la garde depuis 2 ans ne pourra plus rentrer chez eux le week-end.

    Le 23 avril prochain, Yann (prénom d’emprunt) aura 10 ans. Sa fête d’anniversaire, il la passera sans Laurent Gaspar et Bernard Job. Vendredi, en début d’après-midi, Yann a quitté le Moulin de Moxhe et sa famille d’accueil pour un foyer pour orphelins, en région liégeoise.

    Depuis 2 ans et demi, le couple accueille le petit ... La suite pour les abonnés à la version digitale > https://huy-waremme.lameuse.be/540446

    ... / … Ils sont tracassés aussi par les risques de contamination, « alors qu’ici à Moxhe, nous disposons de 10 ha en pleine nature, on ne peut pas faire mieux que chez nous ».

    Au service de la protection de la Jeunesse, on se veut rassurant. « Pour ne ... La suite pour les abonnés à la version digitale > https://huy-waremme.lameuse.be/540446

    Source Marie-Claire GILLET sur > https://huy-waremme.lameuse.be

  • Imprimer

    BON A SAVOIR > LES MAGASINS SPÉCIALISÉS POUR LES BÉBÉS AJOUTÉS À LA LISTE DES COMMERCES ESSENTIELS

    Les magasins spécialisés dans les produits de base pour bébés ont été ajoutés à la liste des commerces essentiels et peuvent donc rouvrir leurs portes à certaines conditions.

    Tous les détaillants ne sautent cependant pas de joie à cette perspective. Certains craignent pour leur santé et celle de leurs clients, ainsi que pour l’obtention de la prime de nuisance prévue par le gouvernement flamand.

    Outre la prolongation des mesures de confinement décidée vendredi par le Conseil national de sécurité, une catégorie supplémentaire a été ajoutée à la liste des magasins essentiels, qui regroupe notamment les commerces alimentaires, les pharmacies et les librairies. Dorénavant, les magasins spécialisés dans les produits de base pour bébés peuvent également ouvrir.

    Les réactions étaient mitigées lundi au sein du secteur, selon Rodrique Tournel, gérant d’un magasin pour bébés à Saint-Trond. Les exploitants se demandent en effet si se rendre dans leur commerce constitue réellement un déplacement essentiel. « Nous pouvons évidemment imposer des mesures d’hygiène et restreindre l’accès à un certain nombre de clients… Mais, pour l’instant, le risque de contamination est simplement trop important. Nous préférons dès lors garder portes closes et livrer les commandes à domicile », plaide le gérant. Un avis partagé unanimement en Flandre, selon lui.

    Les détaillants craignent par ailleurs de perdre leur prime de nuisance, que la Région flamande alloue aux entrepreneurs et indépendants obligés d’arrêter leurs activités en raison des mesures liées au coronavirus. « Cette prime n’est peut-être pas vitale pour les grands magasins mais elle l’est pour les petits commerçants locaux. Donc, en ce qui nous concerne, il n’est vraiment pas nécessaire de reprendre les magasins pour bébés dans la liste des commerces essentiels », conclut M. Tournel.

    Source libre sur > https://www.sudinfo.be/id176681