blog - Page 3

  • Imprimer

    UNE PREMIÈRE À LA MER DU NORD > UNE COMMUNE OUVRE UNE PLAGE SURVEILLÉE POUR CHIENS! «LA BAIGNADE EST AUTORISÉE»

    La commune de Middelkerke a annoncé qu’elle inaugurait une plage surveillée… pour chiens.

    C’est une première sur la Côte belge : Middelkerke vient de dévoiler une nouvelle zone de baignade surveillée dans laquelle des chiens sont admis.

    Cette plage se situe entre Westende et Lombardsijde. « C’est un atout touristique supplémentaire pour notre commune », a déclaré Tom Dedecker à nos confrères de Het Laatste Nieuws, en précisant que les animaux devraient être tenus en laisse et que les propriétaires de chiens devaient impérativement ramasser les déjections de leurs bêtes.

    Les chiens pourront également se baigner sur cette parcelle. « Nous comptons sur le bon sens des propriétaires. Chaque chien est le bienvenu mais les propriétaires doivent surveiller leurs animaux. Si vous ne ramassez pas les crottes ou que vous le laissez jouer sans laisse, vous risquez une amende ».

    Les sauveteurs qui surveillent la zone ont reçu une formation supplémentaire pour manipuler les animaux et gérer leurs éventuelles morsures.

    Source de Sudinfo libre d’accès > https://www.sudinfo.be/id215359

    Illustration > Belga

  • Imprimer

    EN LIGNE > UN OUTIL QUI PERMET DE RENDRE UN ÉVÉNEMENT PLUS SÛR EN TERMES DE RISQUES LIÉS AU VIRUS COVID.

    À partir de ce 1er juillet, les événements pourront à nouveau être organisés sur notre territoire, mais dans le respect de mesures strictes.

    Les événements ponctuels devront, eux, recevoir l’autorisation préalable du bourgmestre. Afin d’aider les organisateurs et les autorités locales, un outil d’évaluation est mis en ligne ce mercredi. Il permettra, sur base de points, de voir si l’événement envisagé ne représente pas un trop gros risque pour la propagation du coronavirus et s’il pourra avoir lieu ou non.

    L’ordi donne son avis mais c’est le bourgmestre qui décide.

    Le COVID Event Risk Model permet de rendre un événement plus sûr en termes de risques liés au virus COVID.

    Le COVID Event Risk Model a été développé en collaboration avec des experts scientifiques, des chercheurs spécialisés et L'Alliance des fédérations belges de l'événementiel.

    Ce modèle vous permet d’obtenir des informations concernant le risque de sécurité de chaque événement dans le contexte du COVID. Le risque est indiqué à l’aide d’un label de couleur : vert, orange ou rouge. Le COVID Event Risk Model en ligne vous permet d’analyser et d’ajuster vos événements.

    Il est accompagné d’un protocole qui vous aide à évaluer si votre événement peut répondre aux paramètres demandés.

    En plus de ce protocole, le présent site Internet comprend également un certain nombre de protocoles spécifiques. Ces derniers vous donnent une approche pratique pour rendre un événement plus sûr en termes de risques liés au virus COVID. Vous y trouverez notamment les protocoles du secteur sportif et du secteur culturel.

    Le COVID Event Risk Model est un modèle de gestion pour l’organisateur de l’événement et un modèle de conseil pour les autorités. Le label de sécurité attribué ne dit rien sur la décision relative à la possibilité ou non d'organiser un événement.

    La décision finale ce concernant sera prise par la commune/la ville.

    L’outil sur > https://www.covideventriskmodel.be/

  • Imprimer

    BIENTÔT > GROSSE NOUVEAUTÉ SUR FACEBOOK > LE RÉSEAU SOCIAL LANCE LE DARK MODE SUR MOBILE

    Le dark mode avait déjà été lancé sur la version desktop de Facebook.

    Il y aura bientôt du nouveau sur Facebook. Le réseau social teste actuellement le dark mode sur la version mobile d’un petit nombre d’utilisateurs iOS, afin de lancer prochainement le mode pour tous les utilisateurs.

    L’option permettrait d’améliorer l’expérience utilisateur. Les contractes plus adaptés et l’environnement à faible luminosité induiraient en effet un meilleur confort visuel. Le dark mode était déjà disponible sur Instagram, WhatsApp et Messenger.

    Pour activer le dark mode sur votre compte Facebook, il vous suffit d’allera dans les « Paramètres et vie privée » et de choisir le « Dark mode ».

    Facebook n’a, pour l’instant, pas encore donné de date officiellement de déploiement du mode chez tous ses utilisateurs.

    Source de Sudinfo Technologie > https://www.sudinfo.be/id215406

  • Imprimer

    HANNUT > NOUVEAU > MAGASIN ÉPHÉMÈRE «CHAUSSURES ESCAPADE » À L’ORCHIDÉE PLAZA !

    105966546_3089797071104354_7177292638930174212_o.jpg

  • Imprimer

    HANNUT > KATE, ALIAS CATHERINE ROBERT, EXPOSE POUR LA PREMIÈRE FOIS À HANNUT

    Autodidacte, Catherine Robert, l’épouse du gouverneur de la province de Liège, Hervé Jamar, expose ses œuvres pour la première fois.

    Ses portraits de femme sont visibles pendant tout l’été à la brasserie HDV, au centre de Hannut.

    Depuis ce samedi, place Henri Hallet, le bistro-resto HDV a des allures de galerie d’art. Six portraits de femme peints dans des couleurs vives et éclatantes de vie animent les murs du restaurant, côté rue comme côté jardin. « En faire un lieu d’exposition était un projet que nous avions dans nos cartons depuis l’ouverture du restaurant mais jusqu’ici nous n’avions pas eu le temps de le concrétiser », retrace Olivier Veraghaenne, un des associés de HDV.

    Les œuvres sont signées « Kate » qui est le nom d’artiste choisi par Catherine Robert, peintre autodidacte qui trouve ici l’opportunité de présenter pour la première fois son travail au public. « Quand elle m’a demandé mon avis pour un lieu d’exposition, j’ai tout de suite pensé à HDV », revient Alain Bronckart.

    Il y a quelques années, à la demande de l’ancien exploitant qui avait le même projet d’associer art et cuisine, le directeur du centre culturel de Hannut avait installé des cimaises au mur du restaurant. Elles y étaient toujours lorsque le Restaurant du parc est devenu HDV. Il suffisait juste de trouver l’artiste.

    La belle invitation de son fils

    hannut,blog,catherine,robert,jamar,exposition,oeuvres,toiles,hdvEt quelle artiste ! « Dans un style figuratif, Catherine Robert nous livre des portraits de femmes avec beaucoup d’expression. Les couleurs pètent, c’est très lumineux, très coloré. Mais ce qui est intéressant, c’est qu’on voit tout de suite qu’elle aime bien ce qu’elle fait », analyse Alain Bronckart.

    A l’acrylique, sur un fond neutre, la hannutoise peint sans relâche, depuis deux ans, son sujet de prédilection : la femme, sa sensualité, sa féminité multiple. La femme de diverses origines, la femme sensible la femme sensible aussi aux émotions du moment, sa dernière œuvre, « La Belgique pleure », a été peinte pendant le confinement.

    Les premiers retours sont plutôt élogieux. Si certains s’étonnent, « Ah bon   ?! Je ne savais pas que la femme du Gouverneur Hervé Jamar peignait » ; d’autres l’encouragent par un « magnifique, superbe ».

    L’exposition se tiendra pendant tout l’été. Comme le dit joliment son fils Martin Jamar, premier échevin à Hannut, « Une belle occasion d’aller manger un délicieux repas tout en admirant les 6 magnifiques toiles tout aussi féminines que colorées. Bravo maman ».

    Source non libre de Marie-Claire GILLET sur > https://huy-waremme.lameuse.be

    L’article au grand complet sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 30/06/2020

  • Imprimer

    HANNUT > LE MAGASIN « AUTRE CHOSE » MAJORE DE 10% LES CHÈQUES DISTRIBUÉS PAR LA VILLE

    Chez « Autre chose » (magasin de jouets à Hannut), les mesures de relance économique des instances communales ont été accueillies avec beaucoup d’enthousiasme.

    Pour rappel, la Ville de Hannut a décidé de distribuer à tous ses citoyens deux chèques à dépenser dans les établissements de la commune (un « chèque plaisir » de 20€ et un « chèque Horeca » de 5€).

    Pour soutenir l’initiative, les gérants d’« Autre chose » ont décidé de « majorer la valeur des chèques de 10% ».

    « La commune de Hannut a pris une très bonne initiative. On veut aussi faire un geste. Par exemple, si quelqu’un achète pour 10€, on n’enlève que 9€ du chèque », explique le gérant Diego Dumont.

    Le commerçant assure avoir entrepris les démarches pour s’assurer de la légalité de son action. « On a demandé l’autorisation  … La suite de l’article disponible pour les abonnés à la version digitale sur > https://huy-waremme.lameuse.be/592307/

    Source de RO.MA sur site non libre > https://huy-waremme.lameuse.be

    L’article au grand complet sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 30/06/2020

    A lire également sur le Web & sur votre journal de ce mardi 30/06 > Le Hannutois Luc Bawin signe un 3ème roman engagé et humaniste > https://huy-waremme.lameuse.be/592270

  • Imprimer

    LE HANNUTOIS LUC BAWIN SIGNE UN 3ème ROMAN ENGAGÉ ET HUMANISTE

    Le médecin et écrivain hannutois Luc Bawin vient de publier un troisième roman qui fait écho à ses différents engagements, tant dans le domaine médical que dans celui de l’adoption ou encore de l’accueil des réfugiés.

    Cette histoire courte et percutante reçoit un accueil critique très favorable.

    Figure connue dans le milieu de l’aide aux réfugiés en Hesbaye, le médecin généraliste hannutois Luc Bawin s’est progressivement taillé une réputation de romancier confirmé dans la région. À l’âge de 71 ans, le docteur profite de sa retraite pour se dédier à sa mission de bénévole engagé auprès des migrants, son rôle de conseiller médical au sein de l’équipe adoption de l’ONE… et bien-sûr sa passion pour l’écriture.

    Il y a environ 15 ans, il rédige son tout premier roman, « Les Partitions », inspiré d’une situation éthique complexe rencontrée pendant sa carrière avec un patient schizophrène très accaparant. « C’était un … La suite pour les abonnés à la version digitale sur > https://huy-waremme.lameuse.be/592270

    … / … Adoption, parentalité et migration

    Avec « Soustractions », le docteur signe son troisième roman, le second publié aux Éditions Académia (Louvain-la-Neuve). Le thème a changé, mais les valeurs, elles, restent intactes. On y suit l’histoire de Gaëlle, une … La suite pour les abonnés à la version digitale sur > https://huy-waremme.lameuse.be/592270

    … / … Des retours très positifs

     … / … « Soustractions » est en vente dans les librairies (dont « Autre Chose » à Hannut), au prix de 14 €, et en version numérique à 9,99€ sur le site editions-academia.be.

    Source non libre d’accès de P.TAR sur > https://huy-waremme.lameuse.be

  • Imprimer

    DU CHANGEMENT LORSQUE VOUS FEREZ VOS COURSES CHEZ ALDI:

    Aldi met en place une nouveauté dans tous ses magasins pour permettre aux clients « de faire leurs achats en toute tranquillité »

    Nouveauté pour les clients de chez Aldi. La chaîne de supermarchés a en effet décidé de lancer un nouveau logo de durabilité sur certains de ses produits pour permettre de distinguer plus rapidement ceux qui disposent d’une politique d’achat durable ou dont la composition est plus saine. « Aujourd’hui pour demain » est d’ailleurs le nom de ce nouveau logo durable.

     « Des initiatives telles que la réduction du plastique jetable, l’emballage plus écologique ou les efforts pour rendre nos magasins respectueux du climat portent également ce label », précise à Gondola le corporate responsibility manager chez Aldi. « Cela permet aux clients de faire leurs achats en toute tranquillité. »

    Le hard discounter veut donc en faire plus pour le climat en se fixant également des objectifs de réduction d’émissions de CO2 mais également en termes d’emballage.

    Source libre de Belga via > https://www.sudinfo.be/id214745