blog - Page 2

  • Imprimer

    IFAPME | COVID - LA FORMATION EN ENTREPRISE A REPRIS SON COURS

    Après plusieurs mois de confinement, 84% des apprenants IFAPME ont repris leur formation en entreprise.

    Un retour qui s’est fait progressivement en fonction des décisions prises par le Conseil national de sécurité et qui a donc été variable en fonction du secteur d’activité.

    Un retour très attendu

     « J’avais hâte de reprendre ma formation en entreprise et ainsi continuer à épauler l’entreprise qui m’accueille depuis deux ans ! », explique Laurine Andrien, apprenante en Marketing digital à l’IFAPME. Début mai, Laurine a repris son stage au sein de l’agence de communication « Expansion » et plus particulièrement dans sa filiale « Webup », qui développe des sites internet pour indépendants et PME.

     « On a été freiné par son absence car c’était une personne de moins dans l’équipe », annonce Bertrand Van den Dooren, directeur de l’agence de communication, heureux de retrouver l’étudiante après cette période particulière.

    Bien évidemment, cette reprise s’est faite en toute sécurité : « les mesures d’hygiène sont bien prises. On a des masques à disposition, un balisage au sol pour respecter la distanciation sociale et du gel désinfectant ». Notons également que le nombre de places dans les salles de réunion a été réduit pour limiter le nombre de personnes et que le télétravail est privilégié pour les employés.

    En tant qu’apprenante en alternance, la jeune femme sait à quel point la pratique du métier est indispensable : « Je pense que c’est la pratique qui est primordiale pour réussir dans le milieu professionnel ». Laurine suit une formation en alternance, en apprenant son métier dans un Centre IFAPME et un maximum en entreprise.

    Une reprise progressive

    Comme Laurine, une grande majorité des apprenants IFAPME ont repris leur stage en entreprise après la période de confinement. Selon des chiffres de juillet 2020, 84% des contrats et conventions de stage des formations pour jeunes (dès 15 ans) et des formations pour adultes (à partir de 18 ans) ont été réactivés.

    Ce retour en entreprise s’est fait progressivement en fonction des décisions prises par le Conseil national de sécurité et varie selon les secteurs. Quelques exemples :

    • 84% des jeunes apprenants et 82% des apprenants adultes dans le domaine de la vente et du commerce
    • 92% des jeunes et 93% des adultes pour toutes les formations liées à la mobilité
    • 85% des jeunes et 88% des adultes pour la filière de la construction

    Malgré une relance plus tardive, le secteur de l’alimentation et de l’HORECA compte tout de même 77% de stages repris, aussi bien pour les jeunes que pour les adultes.

    Avant de permettre à un(e) apprenant(e) de retourner en entreprise, l’IFAPME s’est toujours assuré, comme pour ses Centres de formation, que les règles sanitaires étaient correctement mises en place.

    Des cours à distance pendant le confinement

    Pour rappel, la totalité des contrats d’apprentissage des jeunes et une grande partie des conventions de stage des apprenants adultes étaient suspendus durant le confinement. Cependant, les formateurs IFAPME ont su faire preuve de flexibilité et proposaient à leurs apprenants de suivre des cours à distance, lorsque c’était possible. Ce qui a permis à l’apprentissage de continuer malgré les restrictions liées à la crise du coronavirus. 

    IFAPME : Institut wallon de Formation en Alternance et des indépendants et Petites et Moyennes Entreprises. Il a pour mission d’organiser la formation en Alternance sur le territoire de la Région wallonne. Le Réseau IFAPME est constitué d’une Unité d’Administration Publique (UAP) et de 16 Centres de formations situés à Arlon, Braine-Le-Comte, Charleroi, Dinant, Gembloux, La Louvière, Libramont, Liège, Marche-en-Famenne, Mons, Namur, Perwez, Tournai, Verviers, Villers-Le-Bouillet et Wavre.

    Suivez l'IFAPME sur Facebook | Twitter | LinkedIn | Instagram

  • Imprimer

    ATTENTION SI VOUS AVEZ CES APPLICATIONS SUR VOTRE SMARTPHONE …

    Elles contiennent le virus le plus important pour Android, supprimez-les!

    Onze nouvelles applications disponibles sur Android sont pointées du doigt par des chercheurs qui mettent en garde contre leur dangerosité.

    Si les smartphones tournant sous Android sont parmi les plus populaires dans le monde, ils sont également les plus vulnérables. Ils font donc régulièrement vérifier les applications qui sont installées sur nos machines car, régulièrement, des chercheurs découvrent des applications malveillantes et dangereuses.

    Cette fois, c’est onze applications qui sont mises en évidence par les chercheurs de Check Point. Comme l’explique le Mirror, celles-ci contiennent un malware assez puissant nommé « Joker ». Il s’agit d’un des virus les plus importants sur Android. Car malgré son retrait du store de Google, celui-ci parvient à modifier son code pour passer entre les mailles du filet. Et donc toujours se propager.

    « Cette fois, l’acteur malveillant derrière Joker a adopté une ancienne technique du paysage des menaces PC conventionnelles et l’a utilisée dans le monde des applications mobiles pour éviter la détection par Google », explique l’un des chercheurs. Le malware se serait donc caché dans des « applications apparemment légitimes » et a installé des logiciels malveillants « supplémentaires » sur les appareils d’utilisateurs sans méfiance.

    Une fois installé, le malware « souscrit l’utilisateur à des services premium à son insu ou sans son consentement », précise Check Point. Si les applications ne sont désormais plus disponibles sur le Play Store, les utilisateurs ayant installé les apps en question doivent rapidement les supprimer.

    Il est ensuite conseillé de vérifier ses factures pour voir si vous avez souscrit, sans le vouloir, à un abonnement et ainsi vous désabonner.

    Les 11 applications dangereuses

    • imagecompress.android
    • contact.withme.texts
    • hmvoice.friendsms
    • relax.relaxation.androidsms
    • cheery.message.sendsms
    • cheery.message.sendsms
    • peason.lovinglovemessage
    • file.recovefiles
    • LPlocker.lockapps
    • remindme.alram
    • training.memorygame
  • Imprimer

    LA FROMAGERIE HANNUTOISE « A TABLE » DÉPOUILLÉE DE 150 EUROS PAR DEUX VOLEURS EXPÉRIMENTÉS

    L’arnaque semble bien rodée.

    Deux hommes sont entrés ce jeudi après-midi à la fromagerie hannutoise « A Table ! ». Ils ont réussi à tromper l’attention de la vendeuse pour repartir avec 150 euros en poche. Pascal Fauville lance un appel à la vigilance.

    Voici le modus operandi : « Deux personnes bien habillées, a priori sympathiques et souriantes, entrent dans le magasin et choisissent un article à un prix dérisoire. Au moment de payer, ils sortent un gros billet. Pendant que la vendeuse est occupée à rendre la monnaie, ils « retrouvent » un billet plus petit et lui tendent. Tandis que l’un détourne son attention, l’autre parvient à l’entourlouper », explique Pascal Fauville qui, à la fin de la journée, a constaté une perte de 150 euros, soit trois billets de 50 euros.

    Des photos pour appeler à la vigilance  … / … L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale sur > https://huy-waremme.lameuse.be/599756

    Pascal Fauville n’a pas porté plainte à la police, estimant qu’il s’agirait d’une perte de temps, faute de sanction suffisante à l’encontre des malfrats.

    Source de A.G sur site non libre d’accès > https://huy-waremme.lameuse.be

  • Imprimer

    LA THÈROISE, UNE BIÈRE CONÇUE PAR DEUX HANNUTOISES > À DÉCOUVRIR CE SAMEDI À CRAS-AVERNAS

    Une bière conçue par deux femmes, voilà qui n’est pas banal.

    La Thèroise servie depuis le déconfinement dans trois cafés de la Grand-Place de Hannut (L’instant présent, le Café de Paris et la Capsulerie) et à l’Atelier à Braives est bien brassée à la brasserie Grain d’Orge à Hombourg (Brice, Joup, Grelotte, Canaille, The Pom), mais c’est dans l’esprit de deux Hannutoises qu’elle a germé, celui de Françoise Jonnart de Villers-le-Peuplier et de Thérèse Lucas de Cras-Avernas.

    À Hombourg, avec l’aide de Johan Riga, les deux amies ont mis 5 mois à mettre au point la recette. « La bière est sortie de cuve fin novembre. Nous en sommes déjà au 2ème brassin de 1000 litres », se réjouit Thérèse.

    Pamplemousse et thym

    B9723960883Z.1_20200708170252_000+G7RGA51DF.1-0.jpgLa Thèroise tire son nom du prénom des deux femmes (première et dernière syllabe de chaque prénom). C’est une bière blonde, douce aux saveurs d’agrumes (pamplemousse rose) prononcées. « Elle est très rafraîchissante avec une belle longueur qui tire sur des notes épicées. Dans la recette, nous y avons mis du thym. Son degré d’alcool est de 6,5º. Elle doit être servie à 4º pour le côté désaltérant et à 6/8 º pour bien goûter les épices. On me dit souvent que c’est une bière de femme, pas trop forte, avec des belles bulles et une super mousse crémeuse qui tient bien dessus », décrit Thérèse en véritable experte.

    « J’ai toujours aimé la bière et j’ai toujours eu plaisir à en découvrir des nouvelles », avoue-t-elle avec le sourire. En 1992, elle a d’ailleurs abandonné sa carrière d’enseignante en mathématiques pour se lancer à Momalle (Remicourt) dans le commerce d’objets de collection liés à la bière. « À la retraite, je m’étais toujours dit que je créerais alors une bière ». Lors d’une marche Adeps, Thérèse a réussi à convaincre Françoise. La Thèroise était née.

    Dégustation

    Pour ceux qui ne la connaissent pas encore, une dégustation est organisée ce samedi 11 juillet, de 17 à 22h, chez Thérèse Lucas (rue R.Pasleau, 21/1, à Cras-Avernas)

    À partir du 16 juillet, tous les jeudis, à la même adresse, une vente sera également organisée entre 16 et 19 h, sur rendez-vous (0496/99.81.32.) Le prix pour une bouteille de 33 cl est fixé à 1,95 €.

    Les deux entrepreneuses envisagent également d’organiser d’autres activités autour du thème de la bière : des apéros, une marche ou encore une chasse à la bière.

    Pour suivre leur actualité, consultez régulièrement leur page Facebook « Bière la Thèroise ».https://www.facebook.com/pg/theroise.biere

    Source non libre d’accès de Marie-Claire GILLET sur > https://huy-waremme.lameuse.be/598452

    L’article au grand complet également sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 09/07/2020

    received_293268408391541.jpeg

  • Imprimer

    AVIN (HANNUT) INVITATION À LA JOURNÉE DE NETTOYAGE DE L’ÉGLISE SAINT-ETIENNE

    Après cette longue période de confinement, nous avons la joie de nous retrouver pour la messe chaque dimanche en l’église d’Avin.

    Afin de remettre en valeur la beauté de cette église pour les célébrations de cet été, nous faisons appel à toutes les bonnes volontés pour une grande opération de nettoyage-entretien qui se déroulera le samedi 11 juillet de 10h à 17h.

    Il s’agira principalement de nettoyer les sols et les surfaces et d’entretenir les boiseries. Quelques travaux de manutentions seront également menés.

    Vous êtes les bienvenus pour quelques heures ou pour la journée complète.

    A prendre avec vous ? Votre bonne humeur et, si possible, du matériel de nettoyage (balais, ramassettes, aspirateur, serpillères, seaux, pinceaux, etc.)

    Merci de signaler votre présence : delfanne.pierreyves@gmail.com  

    Nous espérons vous retrouver nombreux pour ce moment convivial,

    Source > Père Pierre Vandormael

    L’église Saint-Etienne d’Avin s’offre un petit nettoyage d’été. Suite à la reprise des célébrations et suite à des travaux de plafonnage et de peinture, l’église d’Avin a bien besoin d’un bon décrassage. Dans ce cadre, Pierre-Yves Delfanne, séminariste, a eu l’idée de réunir les bénévoles qui le souhaitent afin de rendre son lustre d’antan à l’édifice religieux. Il fut rejoint dans son initiative par la Fabrique d’Église locale. Les bénévoles sont donc attendu ce samedi 11 juillet 2020 à partir de 10h, rue Saint-Etienne à Avin.

    Au programme : nettoyage de l’ensemble du bâtiment, cirage du mobilier, travaux de peinture et autres petits entretiens.

  • Imprimer

    PERMIS DE CONDUIRE > LA FORMULE FASTPASS DE 2018 CARTONNE !

    La formule fastpass du permis pratique en 30 heures cartonne: deux ans après son lancement, elle est devenue la norme

    À l’origine, le module 30 heures s’adressait en priorité aux personnes qui devaient obtenir très vite leur permis de conduire en vue d’un emploi.

    Depuis le 1er juillet 2018, il existe une nouvelle filière en Wallonie pour décrocher son permis de conduire : 30 heures en auto-école avec un accès direct à l’examen pratique.

    L’objectif de la réforme lancée sous le précédent gouvernement était de permettre aux candidats à un emploi de décrocher leur permis, sans passer par un stage minimum de conduite en apprentissage.

    ►► Vous passez votre permis théorique en 2020? Voici les 50 questions: à vous de jouer!

    Pour Greg, jeune Namurois, la question ne s’est pas posée : « Je n’avais pas de voiture pour m’entraîner pendant le stage après les 20 h. J’ai réussi du premier coup mon pratique, après avoir passé le test de perception des risques obligatoire pour tous. Je sortais des études. J’avais besoin de mon permis pour travailler ».

    Le témoignage de David Barattucci de la Fédération des Auto-écoles agréées.

    Ça moins cher si on échoue : voici pourquoi.

    Le développement des liens en bleu, réservés aux abonnés de la formule digitale.

    Source libre d’accès de Sudinfo sur > https://www.sudinfo.be/id218719

  • Imprimer

    HANNUT > NOUVEAU AU CENTRE VILLE > LOCATION GARDE MEUBLES > BOX DE STOCKAGE

    Un garde meuble de type self-stockage pour particuliers & professionnel !

    Le self-stockage, c’est un moyen pratique pour les particuliers ou professionnels d’entreposer des affaires pour une courte durée (quelques semaines) ou une plus longue durée (plusieurs mois ou années)

    Nous vous proposons à Hannut des box de stockage sécurisés par caméras 24h/24 avec un accès 7 jours sur 7 de 7h à 22h.

    Vous y accéder aussi souvent que vous le souhaitez, sans aucun frais supplémentaire.

    La différence avec un garde meuble traditionnel > Grâce au self-stockage, vous gardez le … Pour tout savoir > Le site de la société > https://www.location-box-hannut.be/

    Contact > 0472/01 13 02 > Box@boulvimmo.be

    Source > 1ère page du CARREFOUR Hannutois N° 3232

  • Imprimer

    C'EST L'HISTOIRE DE DEUX AMIES HANNUTOISES ... & PUIS … LA THÈROISE EST NÉE !

    Une idée folle > Un pari osé > Une envie de se lancer un défi.

    Et, une envie de quelque chose en plus ... et pourquoi pas une bière !

    Le nom “Thèroise” vient de la contraction de nos deux prénoms, Thérèse et Françoise.

    Comment est-elle née?

    Chaque dimanche, nous participons aux différentes marches ADEPS de la région et d’ailleurs...

    À la fin de chaque marche, nous aimons nous retrouver devant une bonne bière locale et  nous apprécions en découvrir de nouvelles.

    Nous nous sommes donc lancés un défi, créer notre propre bière !

    Avec la brasserie Grain d’Orge, nous l’avons élaborée, elle nous ressemble, une note de pamplemousse, de thym et de miel pour l’équilibre...

    En résumé ...

    Une bière parfaite à tout moment de l’année !

    La page Facebook > https://www.facebook.com/pg/theroise.biere

    … Un article complet dès demain sur votre blog