belgique - Page 5

  • Imprimer

    24HEURES DE PUZZLE DE BELGIQUE A HANNUT CE WE DES 26 & 27

    Affiche-2013-web.jpg

    24 heures de quoi ? > De puzzle, pardi ! > Oui, vous avez bien lu !

    Cette idée farfelue a vu le jour il y a 26 ans …cela fait 26 ans que des « puzzleurs » de tous âges, de toutes origines et de tous degrés de compétence, se réunissent en équipes ouvertes de quatre personnes pour assembler un maximum de puzzles durant 24 heures.

    L’an dernier, il y avait 114 équipes venues de tout le pays … et d’ailleurs.

    Les plus rapides ont placé 11 630 pièces durant les deux tours d’horloge.

    A l’autre bout du classement : 2001 pièces (pas mal quand même !)

    Mais le résultat principal se trouve surtout du côté de l’atmosphère conviviale qui règne dans la salle tout au long de ces deux jours : beaucoup choisissent ce rendez-vous annuel pour passer ensemble le cap de l’heure d’hiver et vivre un moment unique de rencontre pour les uns et de retrouvailles pour les autres.

    Autour de la compétition, diverses activités sont proposées aux visiteurs : espace ludothèque, bar-restaurant et … compétition individuelle de … puzzle, 48 participants pour l’édition 2011 !

    L’entrée est de 3 € et de 1 € pour les moins de 18 ans ! Lors de votre inscription, vous pourrez acheter en prévente vos entrées adultes supplémentaires au prix de 2 €. Il vous est possible cette année de réserver vos tickets boissons et restauration avec une réduction de 20%, vous trouverez tous les renseignements dans les règlements et sur le bulletin d’inscription.

    24h puzzle.jpg

    24 heures pour quoi ?

    Le but premier de cette manifestation est de consolider les situations financières de deux services qui travaillent à la recherche d’une meilleure qualité de vie pour des personnes qui vivent une situation de handicap : la Passerelle (services résidentiels) ET Inter-Actions (service d’accompagnement)

    Aussi une Ludothèque

    Des animateurs motivés vous accueilleront dans notre espace jeux et créativité.

    Quel que soit votre âge, vous trouverez de quoi vous relaxer vous défouler ou découvrir vos talents d’artistes : peinture, terre, bricolage, maquillage, jeux géants & espace de psychomotricité pour les plus petits … Accès compris dans le prix d’entrée !

    Un Restaurant

    Grandes faims ou petits creux, de la soupe au buffet desserts en passant par le repas complet sans oublier les snacks, les fruits et les bonbons, vous trouverez votre bonheur à des prix démocratiques parmi la diversité des fabrications artisanales que nous vous proposons.

    Un Bar

    Pendant 24 heures, vous aurez la possibilité de vous détendre au buvant un petit verre à notre bar et tout ça à un prix démocratique.

    Le site source pour plus de détails > http://24hpuzzle.be/

  • Imprimer

    LA PAUVRETE EN BELGIQUE, COMMUNE PAR COMMUNE > HANNUT = 12%

    Carte.jpg

    La carte interactive de la pauvreté en Belgique, commune par commune

     

    Hannut = 12%

     

    Dans le cadre de notre journée spéciale dédiée à la lutte contre la pauvreté infantile, la rédaction de la RTBF vous propose une carte interactive de la pauvreté en Belgique. Cette carte référence "l'indice synthétique de pauvreté", commune par commune, et laisse apparaitre de gros écarts de richesses entre les différentes régions du pays.

    Voir la carte & faire des recherches de statistiques > ICI

    Source >http://www.rtbf.be/info

  • Imprimer

    24HEURES DE PUZZLE DE BELGIQUE A HANNUT LE WE PROCHAIN DES 26 & 27

    Affiche-2013-web.jpg

    24 heures de quoi ? > De puzzle, pardi ! > Oui, vous avez bien lu !

    Cette idée farfelue a vu le jour il y a 26 ans …cela fait 26 ans que des « puzzleurs » de tous âges, de toutes origines et de tous degrés de compétence, se réunissent en équipes ouvertes de quatre personnes pour assembler un maximum de puzzles durant 24 heures.

    L’an dernier, il y avait 114 équipes venues de tout le pays … et d’ailleurs.

    Les plus rapides ont placé 11 630 pièces durant les deux tours d’horloge.

    A l’autre bout du classement : 2001 pièces (pas mal quand même !)

    Mais le résultat principal se trouve surtout du côté de l’atmosphère conviviale qui règne dans la salle tout au long de ces deux jours : beaucoup choisissent ce rendez-vous annuel pour passer ensemble le cap de l’heure d’hiver et vivre un moment unique de rencontre pour les uns et de retrouvailles pour les autres.

    Autour de la compétition, diverses activités sont proposées aux visiteurs : espace ludothèque, bar-restaurant et … compétition individuelle de … puzzle, 48 participants pour l’édition 2011 !

    L’entrée est de 3 € et de 1 € pour les moins de 18 ans ! Lors de votre inscription, vous pourrez acheter en prévente vos entrées adultes supplémentaires au prix de 2 €. Il vous est possible cette année de réserver vos tickets boissons et restauration avec une réduction de 20%, vous trouverez tous les renseignements dans les règlements et sur le bulletin d’inscription.

    24 heures pour quoi ?

    Le but premier de cette manifestation est de consolider les situations financières de deux services qui travaillent à la recherche d’une meilleure qualité de vie pour des personnes qui vivent une situation de handicap : la Passerelle (services résidentiels) ET Inter-Actions (service d’accompagnement)

    Aussi une Ludothèque

    Des animateurs motivés vous accueilleront dans notre espace jeux et créativité.

    Quel que soit votre âge, vous trouverez de quoi vous relaxer vous défouler ou découvrir vos talents d’artistes : peinture, terre, bricolage, maquillage, jeux géants & espace de psychomotricité pour les plus petits … Accès compris dans le prix d’entrée !

    Un Restaurant

    Grandes faims ou petits creux, de la soupe au buffet desserts en passant par le repas complet sans oublier les snacks, les fruits et les bonbons, vous trouverez votre bonheur à des prix démocratiques parmi la diversité des fabrications artisanales que nous vous proposons.

    Un Bar

    Pendant 24 heures, vous aurez la possibilité de vous détendre au buvant un petit verre à notre bar et tout ça à un prix démocratique.

    Le site source > http://24hpuzzle.be/

  • Imprimer

    LES PRINCIPAUX CONCERTS ORGANISÉS TOUT CE WEEK-END RÉGION PAR RÉGION

    497634441.jpg

    Fête de la musique: les principaux concerts organisés tout ce week-end région par région (vidéo)

    Le 21 juin, en plus d’annoncer l’été, est également le lancement des festivités pour la Fête de la musique. De Bruxelles à Binche, en passant par Liège... voici les principaux concerts organisés à Bruxelles et en Wallonie, liste non exhaustive. Histoire de pouvoir se concocter un bon petit week-end musique.

    PROVINCE DE LIEGE

    - A Dison au Parc du Château d’Ottomont à Andrimont, c’est dimanche que vous pourrez danser aux sons de Mademoiselle Nineteen (19h), Benjamin Schoos (20h30) et de Maybelline (22h). Le programme débute à 16h.

    - A Theux, samedi, les animations sont lancées dès 15h30 place du Perron. Au programme : André Borbé, Nicolas Donnay, Gaëtan Streel...

    - Malmédy : c’est au festival gratuit « Vibrations » que vous pourrez vous déhancher (durant les trois jours) : au total 75 concerts avec du rock, de la pop, de la variété, de l’électro, du folk, du hip-hop... bref, de tout.

    - A Liège, le programme des festivités a été répartis sur plusieurs jours tant il est dense et construit de sorte à plaire à tout le monde : « Des dizaines de groupes se produiront à Liège jusqu'au 25 juin 2013. La diversité de l'offre devrait une fois encore permettre à chacune et à chacun de trouver un concert à son goût et de découvrir de nouveaux horizons musicaux », nous a-t-on assuré au service communication. On vous invite à cliquer sur ce lien pour prendre connaissance du programme complet : les Fête de la musique à Liège. Sachez que la soirée de clôture se tiendra au Parc D’Avroy.

    - A Flemalle, c’est la Fiesta du Rock dès ce soir et tout ce week-end. Au programme : Alpha2.1, Thot... pour ce soir. Samedi et dimanche, Channel Zero, Julien Sas, Rover ou encore Daan seront sur scène.

    BRUXELLES

    - A Bruxelles, la Fête de la musique se tiendra au Cinquantenaire, au lieu de la place des Palais samedi. La programmation débutera avec de la musique bien de chez nous avec Montevideo, BRNS et La Chiva Gantiva, avant d’enchaîner avec des sets plus familiaux et festifs, avec l’Hypnotic Brass Ensemble et La Grande Sophie et de clôturer en beauté avec le spectacle total proposé par le DJ Agoria et son projet-projections Forms. Coup d’envoi à 17h, le dernier est à 23h40, et le tout est évidemment gratuit. Mais dans la région bruxelloise, d’autres scènes sont prévues dans les différentes communes et déjà ce vendredi soir !

    HAINAUT

    - A Binche, le lieu de rendez-vous est la Grand Place. Dès ce soir, Mister Cover lancera le week-end musical avant que Kaizer Place, Li-Lo, Stereo Grand et DJ Moule ne prennent place sur scène samedi soir.

    - A Ecaussinnes, on épinglera le concert de Bernard Carlier à l’église Sainte-Aldegonde ou encore le Victory Jazz Band qui vous fera revivre sur la Grand-Place dès 19h30, les plus grands standards du Jazz, de Glen Miller à nos jours.

    - A Morlanwelz, ce sera sur la place Albert 1er que cela se passera samedi dè 16h30.

    - A Mons, nous avons épinglé cinq événements: le C'MA scène de reggae ce vendredi soir (dès 18h à la rue Clémenceau); l'Envol des Cités (la finale avec Manau): proposer à des artistes amateurs de se produire, à voir au Marché aux herbes dès 18h samedi; du jazz à tous les étages à l'hôtel de ville de Boussu, lancement à 19h samedi; le tremplin du Dour Festival (des amateurs ont l'occasion de se produire sur des scènes du festival) avec des artistes de la région de Mons (lancement 16h), MHD et Romano Nervoso ponctueront cette soirée. Enfin, le Borinage terminera le week-end Fête de la musique avec le musicathon de Dour: des activités sportives dans les rues côtoieront la musique.

     - A Charleroi, Julie Compagnon, Renato et Paycocks vous donnent rendez-vous ce vendredi, place de l’hôtel de Ville de Châtelet. Tandis que samedi, les festivités se regroupent à l’Eden avec The Tangerines, Maïa Vidal ou Superlux.

    PROVINCE DU LUXEMBOURG

    - A Habay-la-Neuve, Ariane’s Euphoria, Ignitions et An Orange Car... prendront les commandes de la place Nothomb dès 20h.

    - A Bastogne, c’est sur l’Esplanade du Parc Elisabeth qu’il faudra prendre place pour, dès 17h ce vendredi, DJ Huster, Panda Royal, Attar !, ou encore Zeil pour ponctuer la soirée. L’endroit sera de nouveau sur pris d’assaut samedi soir !

    - Le programme complet dans la province du Luxembourg.

    VIDEO Theux > http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=YLmHIa-PWsM

    VIDEO Bruxelles > http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=x_0jMV1r8bM

    Source > http://www.sudinfo.be/748590 Photo > Lange

  • Imprimer

    15 PAYS OÙ L’ON « VIT MIEUX » QU’EN BELGIQUE

    sydney.jpg

    Malgré une météo capricieuse et la politique parfois surréaliste, les Belges apprécient en général vivre en Belgique.

    Pourtant, il existe 15 pays où la vie est plus agréable… Dans quel pays fait-il bon vivre ?

    Selon le Better Life Index de l’Organisation de Coopération et de Développement Economique (OCDE), c’est en Australie qu’on est le plus heureux sur terre. L’organisation a étudié 11 aspects de la vie quotidienne des 34 pays membres de l’OCDE, ainsi que du Brésil et de la Chine : le salaire, le logement, l’emploi, la santé, la communauté, l’éducation, l’environnement, la satisafction, l’engagement civique, la sécurité, et l’équilibre entre la vie professionnelle et la vie privée.

    Après l’Australie, c’est en Suède, au Canada ou en Norvège qu’il vaut mieux vivre… Il ne faut donc pas être frileux.

    Plus belle la vie en Belgique ?

    A ce classement, la Belgique se place 16e*, ce qui est un score moyen. Ses points forts sont l’équilibre vie privée/vie professionnelle et les revenus ou elle est 4e du classement, et le logement (5e place).

    Concernant les revenus, c'est-à-dire les revenus des ménages, salaires et richesse financière, le Belge reçoit en moyenne 26.874 dollars par an, contre une moyenne de 23.047 dollars pour l’OCDE. Les seuls pays qui ont réalisé un meilleur score sont les Etats-Unis, la Suisse et le Luxembourg. Il y a cependant un grand fossé entre les riches et les pauvres en Belgique, puisque les 20% de la population les plus riches gagnent presque 4 fois plus que les 20% les plus pauvres.

    Par contre, la Belgique est mauvais élève en termes de sécurité (30e). Il n’y a qu’Israël, la Russie, l’Estonie, le Chili, le Brésil et le Mexique qui font un moins bon score (parmi les pays de l’OCDE).

    Travailler 30 heures par semaine

    En moyenne, le Belge travaille 1577 heures par an (30 heures par semaine), bien moins que la moyenne de l’OCDE qui est à 1776 heures.

    En termes d’emploi, 62% des Belges entre 15 et 64 ans ont un emploi payé, alors que la moyenne de l’OCDE est de 66%.

    Top 15 des pays où l’on vit le mieux

    • 1 > Australie
    • 2 > Suède
    • 3 > Canada
    • 4 > Norvège
    • 5 > Suisse
    • 6 > USA
    • 7 > Danemark
    • 8 > Pays-Bas
    • 9 > Islande
    • 10 > Royaume-Uni
    • 11 > Nouvelle-Zélande
    • 12 > Finlande
    • 13 > Autriche
    • 14 > Luxembourg
    • 15 > Irlande
    • 16* > Belgique

    Source > http://www.references.be

  • Imprimer

    LE BELGE BOIT MOINS DE BIÈRE QU'AVANT, SEULEMENT 74 LITRES EN 2012

    2045163677.jpg

    Le Belge n’a jamais bu aussi peu de bière. L’an dernier, la consommation par tête d’habitant est tombée à 74 litres, selon les chiffres officiels figurant dans le rapport annuel des Brasseurs belges, publié mercredi.

    Après être passée sous le seuil des 80 litres en 2010 (78 litres), la consommation s’était maintenue en 2011, un statu quo qui avait quelque peu rassuré les Brasseurs belges. Mais 2012 marque un nouveau recul.

    Grâce aux exportations, la production continue toutefois d’augmenter, pour atteindre les 18,75 millions d’hectolitres (+1%). Plus de 60% de la production franchissent désormais la frontière. Les pays limitrophes (France, Pays-Bas et Allemagne) en absorbent la majeure partie. L’export vers l’Allemagne, dont les habitants sont connus pour se diriger plutôt vers leurs bières domestiques, signe une belle progression (+17,9%). Avec 2,03 millions d’hectolitres, l’Allemagne talonne désormais les Pays-Bas. Le Japon est également une destination qui a la cote pour les brasseurs belges.

    Plusieurs événements contribuent en effet à mettre en valeur notre boisson nationale, comme l’un ou l’autre festival de bières belges. En un an, la production exportée vers ce pays a augmenté de 116% pour dépasser les 200.000 hectolitres. Les exportations vers les Etats-Unis sont stables à 1,3 million d’hectolitres.

    En 12 ans, les exportations de bières belges hors Union européenne ont augmenté de 613,3% pour un bond de 77,8% en Europe. L’export a pour la première fois dépassé la consommation intérieure en 2006.

    La Belgique a beau proposer un millier de bières différentes, l’import a également progressé l’an dernier (+6,3%) à 1,16 million d’hectolitres, un total qui n’a pas été aussi élevé depuis 2007. L’Allemagne et la France représentent environ 50% de cette production importée. Les bières tchèques gagnent, elles aussi, en popularité chez nous.

    Source Belga > http://www.sudinfo.be/742362 Photo > Photonews

  • Imprimer

    COÛTS SALARIAUX: 1 BELGE COÛTE 14 BULGARES

    shutterstock_98430122.jpg

    Ce n'est pas une surprise: les coûts salariaux de Belgique sont très élevés par rapport à ceux du reste de l’Europe.

    Pour rester compétitives, les entreprises belges doivent donc réduire le coût du travail... C'est notamment pour réduire ce handicap salarial que le gouvernement a voté le gel des salaires.

    Mais combien coûte une heure de main d'oeuvre dans les différents pays d'Europe?

    Bulgarie et Roumanie

    Tout en bas de l’échelle, on retrouve la Bulgarie. Là-bas, les coûts salariaux par heure sont en moyenne de 3,7 euros pour un employé et 2,9 euros pour un ouvrier.

    La Bulgarie est suivie de près par la Roumanie, où faire travailler un employé pendant une heure coûte 4,5 euros, et 3,8 euros pour un ouvrier.

    Globalement, tout le peloton de queue est composé des pays d'Europe de l'est (Lituanie, Lettonie, Pologne, Hongrie, Estonie...)

    Suède et Belgique

    A l'opposé, c'est en Suède que les travailleurs coûtent le plus cher. La main d'oeuvre y coûte 41,9 euros par heure pour un employé et 43,8 euros pour un ouvrier.

    Vient ensuite la Belgique, où un employé coûte à son patron pas moins de 40,4 euros, et un ouvrier 41,9 euros par heure.

    Une entreprise belge peut donc employer 14 ouvriers bulgares pour le même prix qu’un seul ouvrier belge… Les entreprises belges ont donc un désavantage concurrentiel par rapport aux entreprises des pays européens, ce qui pourrait le cas échéant les pousser à délocaliser dans des pays où la main-d'oeuvre est moins chère.

    C'est pourquoi les hommes politiques de Belgique cherchent à résoudre au plus vite la problématique du handicap salarial.

    Le tableau récapitulatif (chiffres de 2012)

    Projet101.jpg

     

    Source > http://www.references.be

  • Imprimer

    HANNUT > GRANDE CONFÉRENCE « LES DRÔLES DE DAMES DE LA COUR DE BELGIQUE » PAR PATRICK WEBER

    Patrick Weber.JPG

    « Les drôles de dames de la Cour de Belgique » par Patrick Weber, écrivain, journaliste, scénariste et chroniqueur Bel-RTL dans « Palais Royal ».

    Lundi 5 novembre 2012 à 14hCCH.jpg

    Infos et réservations : 019/51.90.63 ou mailto:info@cchannut.be. Lieu : Auditorium Jean Rosoux (académie) de Hannut, rue des Combattants 1. Droit d’entrée aux conférences : 8€.

    www.CCHANNUT.be