basket - Page 2

  • Imprimer

    BASKET (DAMES): EMILIE DEMASY A ATTERRI À HANNUT B (+TECHNIQUES)

    1578865937_B972466456Z_1_20140411181558_000_G4H28P91N_1-0.jpg

    Emilie Demasy a énormément voyagé dans sa vie, surtout pour le boulot et les études.

    Pour l’instant, elle s’est posée en Belgique et tente de briller avec l’équipe B de Hannut.

    Les Demasy ont toujours été, et le sont encore, très présents dans le basket. De votre côté, n’avez-vous jamais été tentée de toucher à autre chose ?

    Même si le basket est une affaire de famille, mes parents ne m’ont pas poussée vers ce sport. J’ai essayé plein d’autres choses (gym, natation, danse, tennis…) mais il n’y a que le basket qui est resté.

    À quand remontent vos débuts ?

    1990 je pense, en poussines. Il n’y avait pas de baby basket à ce moment-là, sinon j’aurais sûrement commencé plus tôt.

    Qu’en avez-vous conservé comme principaux souvenirs ?

    Le basket est une véritable institution à Pepinster, où j’ai grandi. C’était chouette de faire partie de ça. La moitié de ma classe jouait au basket. Et j’allais à la salle à pied, on habitait juste à côté.

    Quel genre de personne êtes-vous dans la vie ?

    Je suis curieuse de tout, plutôt posée et perfectionniste.

    Avez-vous tendance à changer une fois sur le terrain ?

    Je suis beaucoup plus nerveuse quand je joue, mais une chose ne change pas : sur le terrain comme dans la vie, j’ai l’envie de bien faire et je m’implique dans ce que je fais.

    Retrouvez le reportage complet dans La Meuse Huy-Waremme de ce samedi

    Provinciale 1

    HANNUT BC A - BC COINTE (52-70)

    Avec un effectif réduit à six filles, les Hannutoises n’ont pas su résister au futur champion et montant de régionale.

    Provinciale 2A

    HANNUT BC B - RBC WELKENRAEDT A (48-54)

    Les Hannutoises ont été tout proche d’accrocher le deuxième classé. Elles démontrent, une nouvelle fois, qu’elles avaient le niveau pour viser plus haut.

    Les autres équipes & matchs > ICI

    Source > Frédéric Peretto sur > http://www.sudinfo.be/982987 Photo > S. Gerbehaye

  • Imprimer

    BASKET (P2A): DAVID BECK (OUPEYE) EST LE FUTUR COACH DE HANNUT

    268628504_B972354188Z_1_20140328194505_000_GLB26HP04_1-0.jpg

    C’est officiel, Hannut a trouvé son nouvel entraîneur pour la saison prochaine en la personne de David Beck.

    La nouvelle est tombée ce vendredi après-midi. David Beck sera le nouvel entraineur de Hannut A pour la saison 2014-2015. Déjà en poste à Oupeye (P1), Beck combinera les deux équipes : « Je vais m’arranger pour les horaires en demandant à Oupeye de jouer à 17h et à Hannut vers 20h30  », précise-t-il. «  Cela devrait aller… »

    En attendant, Patrick Lambert a réussi à pêcher un gros poisson pour son équipe fanion. Une preuve de l’ambition affichée par les dirigeants hannutois : « Je ne suis pas là pour une saison  », poursuit Beck. «  Le projet de rejoindre la P1 dans les deux ans me motive. Une première saison pour travailler les fondations et une deuxième pour peaufiner le groupe. »

    Justement, Beck a eu toutes ses assurances sur le futur groupe mis à sa disposition. Penneman, contacté de toutes parts, restera. Au grand bonheur de Beck : « Avec lui dans l’équipe, c’est évidemment un gros plus. Le noyau de cette saison ne devrait pas connaître de gros changements. Je suis également à la recherche d’un distributeur et d’un poste 4/5. Avec ces deux postes en plus, on pourra réaliser un gros championnat. »

    Source > B.W. sur > http://www.sudinfo.be/972474

  • Imprimer

    BASKET PROVINCIAL: ANALYSE SANS LANGUE DE BOIS DU PRÉSIDENT HANNUTOIS (+TECHNIQUES)

    2113630732_B972280236Z_1_20140319235251_000_GCM24QAJA_1-0.jpg

    Patrick Lambert fait le point sur la saison des deux équipes.

    Sur la P2 :«  Le bilan est pour moi assez mitigé. J’avais espéré secrètement pouvoir lutter pour une place sur le podium, mais la sauce n’a apparemment pas assez bien pris. Pourtant, je suis persuadé que le groupe recelait suffisamment de talent et de qualité pour ne pas devoir se contenter d’une place dans le milieu du classement.  »

    Sur la P3 :«  Je suis très content du travail abattu par Piedboeuf. Il a réussi à créer une toute belle osmose entre les cadets lancés dans le grand bain senior cette année et les anciens. Vraiment, il m’a épaté.  »

    Provinciale 2A

    US Ampsin A - BC Hannut A 63-83

    BC Hannut A : Gaspar 19, Penneman 24, Dejaiffe 6, Lambert 6, Goffin 13, Dibenedetto 10, Bielen 5.

    Provinciale 3B

    US Ampsin B - BC Hannut B 76-64

    QT : 21-21, 21-21 (42-42), 22-18, 12-4.

    US Ampsin B : Cannels 18, Dethier 11, Stephany 17, Gabriel 18, Lonnoy 6, Plasman 5, Bianchin 1.

    BC Hannut B : Doigni 2, Munten 13, Mercenier 3, Dubois M. 9, Dubois T. 6, Sauvenier 6, Jassogne 12, Dibenedetto 16, Pirard 0

    Les autres matchs > ICI

    Source > B.W. sur > http://www.sudinfo.be/964622 Photo > F. Landeloos

  • Imprimer

    BASKET (DAMES): SAUVÉ EN P1, HANNUT MISE TOUT SUR LA COUPE (+ LES TECHNIQUES)

    2014592326_B972067943Z_1_20140220190017_000_GDJ200ACN_1-0.jpg

    Au club depuis 2006, Audrey Joannes se sent comme chez elle à Hannut 

    A 28 ans, Audrey Joannes est la plus expérimentée du groupe hannutois. Ses missions : guider les jeunes et maintenir une ambiance au beau fixe entre les deux générations du noyau. 

    Vous êtes une fidèle à Hannut, jamais eu l’opportunité ou l’envie d’aller voir ailleurs ? 

    Non. Je n'ai connu que trois clubs en 20 ans. J'ai quitté Waremme parce qu'il n'y avait pas d'équipe féminine, je suis restée 10 ans à Haneffe puis je suis partie à Hannut parce que le club me proposait de jouer en P2. Je ne suis pas du genre à changer chaque année. A partir du moment où je me sens bien dans le club et que le niveau de jeu m'importe peu, je ne vois pas l'intérêt d'aller voir ailleurs. 

    Septième la saison dernière, pour une première saison en P1, l’équipe semble partie pour finir sur les mêmes bases. Sentez-vous une progression à certains niveaux ? 

    Le groupe a surtout évolué en maturité : les jeunes sont moins hésitantes sur le terrain et prennent plus de responsabilités. 

    Le maintien est dans la poche et il y a un écart avec les six premiers, que peut-on attendre pour cette fin de saison ? 

    L'objectif est de remporter la coupe même si cela s'annonce difficile. Le championnat va nous permettre de préparer la demi-finale contre Esneux, voire la finale. 

    Toutes les techniques des Clubs Basket Dames > ICI 

    Retrouvez l’intégralité de l’interview dans La Meuse Huy-Waremme d’hier vendredi 21 février. 

    Source > F.P. sur > http://www.sudinfo.be/941268 Photo > S.G. 

  • Imprimer

    HANNUT > BASKET DAMES > TECHNIQUES ET COMMENTAIRES DU WEEK-END

    images.2.2.jpg

    Provinciale 1 

    ROYAL SPA BC A - HANNUT BC A 40-45 

    Intermédiaires : 12-4, 18-15, 28-28, 40-45. 

    Hannut : Elias 4, Joannes 15, Antoine 0, Vanthienen 8, Halleux 1, Stas 12, Goossens 5.

    Face à la zone spadoise, les Hannutoises n’ont pas trouvé la faille en première mi-temps. Que ce soit à distance ou inside, rien ne rentrait. Après que l’écart soit monté à 14 pts, Hannut s’est réveillé et a fini par s’imposer. 

    Les autres matchs > ICI 

    Source > F.P. sur > http://www.sudinfo.be/928961 

  • Imprimer

    BASKET (DAMES): HANNUT > LES TECHNIQUES & LES COMPTES RENDUS

    495153715_B971910888Z_1_20140130190736_000_G841S3TO6_1-0.jpg

    Provinciale 1 

    HANNUT BC A - UN HUY BASKET B (58-75)

    Intermédiaires : 21-14, 32-29, 46-54, 58-75.

    Huy : Pirlet 1, Borsu 0, Noël 5, Geubel 0, Abelshausen 6, Lemaire 10, Mommen 11, Lambert 4, Du Four 9, Borremans 23.

    De par sa zone « anti-Fiona Borremans », les Hannutoises ont bien contré des Hutoises qui ne trouvèrent pas la distance aux shoots, durant toute la première mi-temps. Evoluant sur un faux rythme, Hannut pliera en l’espace de trois minutes. S’il y aura bien un retour à trois points, une deuxième accélération hutoise sera, cette fois, décisive.

    Provinciale 2A

    HANNUT BC B - ALL. FLEMALLE A (60-45)

    Intermédiaires : 9-14, 27-24, 43-31, 60-45.

    Hannut : E. Demasy 9, Antoine 4, S. Henry 16, Stas 19, Camus 6, Leclercq 2, Halleux 4.

    Hannut a pris ce match avec beaucoup de sérieux, gérant parfaitement ses moments forts, sans s’énerver et en faisant définitivement la différence dans le 3e quart. La zone n’a jamais été déjouée par Flémalle, pour une très belle victoire, avec de bonnes prestations d’Henry et Stas.

    Provinciale 3A 

    BC NINANE - HANNUT BC C (70-40)

    Intermédiaires : 21-8, 33-26, 54-34, 70-40.

    Hannut : Metzmacher 3, C. Holinski 10, Achain 2, Neven 1, Parfondry 0, Ghigny 5, Lafosse 8, Bailly 3, Poulet 8.

    Le score est plutôt sévère car si les Barbies loupent leur premier quart, elles se reprennent bien dans le second, profitant des nombreuses fautes visitées. A la reprise, le scénario du premier quart se répéta, sauf que cette fois, les Hannutoises ne recolleront plus.

    L’ensemble des équipes > ICI

    Source > http://www.sudinfo.be/923218 Photo > Ymages.be

  • Imprimer

    BASKET (P2): STIPULANTE, LE GLOBE-TROTTER, AU SECOURS DE BRAIVES (+ LES TECHNIQUES)

    1986726539_B971796028Z_1_20140114174143_000_GRO1PAR2A_1-0.jpg

    Loris Stipulante a déjà inscrit 12 points, le week-end dernier, pour son premier match avec Braives.

    Avec un effectif assez limité en nombre (arrêt de Dubois, future opération de Jacob), Jean Phi Hubert s’est mis en chasse d’un joueur susceptible de renforcer son groupe braivois. Il a déniché Loris Stipulante. 

    A cette époque-ci de l’année, pas facile de trouver quelqu’un de suffisamment fort (et en condition...) pour être directement opérationnel dans une équipe sur le pied de guerre depuis pas mal de mois. Mais voilà, à force de recherche, le coach des Giants a trouvé la perle rare. Et pour cela, il a même prospecté jusqu’en… Argentine. Loris Stipulante, 25 ans, fait donc partie depuis début janvier de l’effectif d’Hubert. Explications : «  Je connais Loris depuis très longtemps  », avoue Jean Phi. «  Ces dernières saisons, il jouait à Chênée. Début septembre, il est parti en Argentine pour ses études. Je suis resté en contact avec lui. Au hasard d’une conversation, je lui ai demandé ce qu’il faisait à son retour d’Argentine, en lui glissant au creux de l’oreille qu’il y avait une place pour lui à Braives. Il a de suite été emballé à l’idée de collaborer à nouveau avec moi ! »  

    De ces contrées lointaines, Stipulante a gardé un œil sur le basket belge : « C’est comme cela que j’ai su que Jean Phi avait repris Braives  », explique-t-il. «  Avant sa proposition de rejoindre les Giants, j’en avais déjà reçu pas mal d’autres clubs. Mais je les ai déclinées toutes. Ma volonté était d’abord de retrouver mes copains à Chênée. Mais l’envie de retravailler avec Hubert a été plus forte. Et me voilà à Braives!» 

    Toutes les techniques de P2 & P3 > ICI 

    Source > Rédaction en ligne sur > http://www.sudinfo.be/902268 Photo > Gerbehaye

     

  • Imprimer

    BASKET (DAMES): HANNUT (+ LES TECHNIQUES)

    161691898_B971691630Z_1_20131226190837_000_G2N1N6DR3_1-0.jpg

    A l’heure des bilans, nous avons élu la joueuse du premier tour.

    C’est la meneuse de l’Espoir Hamoir qui a été mise à l’honneur. Véritable moteur de son équipe, elle distribue le jeu tout en alimentant le marquoir.

    Généralement, on attend d’une meneuse de distribuer le jeu. Or, il apparaît que vous êtes plutôt une scoreuse, avec 3 pointes au-dessus de la vingtaine et seulement 3 matchs en-dessous de la dizaine en 12 matchs joués, comment vous décririez-vous à ce sujet ?

    Au niveau du jeu, je pense être une joueuse plutôt complète qui alterne le jeu physique et le jeu technique. J’aime la place de meneuse car je touche énormément de ballons en distribuant le jeu. Mais j’aime aussi pénétrer régulièrement dans la raquette pour partir en lay-up, ce qui à mon avis reste mon point fort. Mon point faible à améliorer étant le tir à distance.

    Peut-on dire que vous êtes l’un des baromètres de l’équipe, c’est-à-dire que quand vous allez (scorez) bien, Hamoir possède de fortes chances de l’emporter ?

    Je pense être un pion important dans l’équipe mais au même titre que d’autres joueuses. Je pense toutefois que le point fort de l’équipe est la bonne ambiance qui règne, car nous formons un groupe d’amies qui ont envie de faire de bons résultats ensemble mais qui restent positives même dans la défaite.

    Retrouvez son interview en intégralité dans La Meuse Huy-Waremme.

    Provinciale 2 A

    ROYAL SPA BC B 43

    HANNUT BC B 48

    Petit succès mais important en 2 e  moitié de tableau pour les filles de Roland Dejaiffe qui se donnent de l’air

    Provinciale 3 A

    HANNUT BC C 47

    CS OUTREMEUSE 38

    Intermédiaires : 10-10, 28-22, 41-31, 47-38

    Hannut : C. Holinski 9, Neven 7, Parfondry 2, Ghigny 12, Baens 4, Bailly 5, Poulet 9

    Le retour de Ghigny a fait du bien aux Barbies et ce malgré l’absence de plusieurs joueuses. Le beau jeu collectif pratiqué s’est répercuté au marquoir, permettant aux Hannutoises de prendre leur revanche par rapport au match là-bas (défaite 37-28).

    Les autres matchs > ICI

    Source > http://www.sudinfo.be/890067 Photo > gerbehaye