arnaque - Page 2

  • Imprimer

    ARNAQUE > CORONAVIRUS > L’ONSS MET EN GARDE CONTRE DES TENTATIVES DE HAMEÇONNAGE PAR TÉLÉPHONE

    Des escrocs sévissent actuellement et téléphonent à des citoyens au nom de l’Office national de sécurité sociale (ONSS) pour leur annoncer qu’ils ont droit à une prime Covid de plus de 1.000 euros.

    Pour recevoir cette prétendue prime, le citoyen doit communiquer son numéro de compte bancaire. Il s’agit de tentatives de fraude, avertit l’ONSS qui précise que, jamais, il ne téléphonera à un citoyen pour lui demander son numéro de compte.

    Les personnes qui bénéficient d’une garantie de revenus aux personnes âgées ont bel et bien droit à une prime Covid, rappelle l’ONSS lundi, mais cette prime leur est octroyée automatiquement, sans qu’ils aient la moindre démarche à entreprendre à cet effet.

    La prime est également moins élevée que le montant promis par téléphone. Elle s’élève à 50 euros mensuels pour la période de juillet à décembre 2020, soit un montant total de 300 euros.

    Source libre de Sudinfo sur > https://www.sudinfo.be/id270823

    Illustration - 123RF

  • Imprimer

    ATTENTION > LA ZONE DE POLICE HESBAYE MET EN GARDE, DE FAUSSES INFIRMIÈRES PROPOSENT DES TESTS COVID

    La zone de police Hesbaye met en garde, de fausses infirmières proposent des tests Covid à 1€!

    Deux dames, qui se prétendent infirmières proposent des tests Covid buccaux à 1euro en frappant aux portes des différents villages de la zone. Un vol a actuellement été constaté.

    Ce mercredi dans la journée, la zone de police Hesbaye a publié un message sur les réseaux sociaux pour mettre en garde la population de la zone. En effet, deux dames qui circulent actuellement sur la zone se prétendent être infirmières et proposent des tests Covid buccaux à 1 euro.

    Elles frappent aux portes, alors que le porte-à-porte est interdit actuellement et fait partie des restrictions imposées par le Comité de concertation. Pendant que l’une des deux effectue le prélèvement, l’autre profite de l’inattention des habitants pour voler le portefeuille.

    Source libre de l’Actu Sudinfo sur > https://www.sudinfo.be/id268448

  • Imprimer

    GARE À L’ARNAQUE > LA CHAMBRE NATIONALE DES HUISSIERS DE JUSTICE MET EN GARDE CONTRE UN FAUX MAIL

    La Chambre nationale des huissiers de justice (CNHJ) met en garde mardi contre un faux mail qui circule.

    Dans le contenu de ce courriel, un certain huissier menace d’une saisie pour une somme non payée. La CNHJ déconseille vivement de s’y conformer et demande de signaler cette fraude.

    Lors de la semaine dernière, la CNHJ a été contactée par des centaines de personnes inquiètes au sujet d’un mail leur réclamant de payer une facture impayée. « Il s’agit d’une tentative flagrante de fraude. Le soi-disant huissier ’Lucas Jacobs’ ou encore ’Johan Peeters’ ne font pas partie des huissiers de justice belges », explique la CNHJ.

    Les personnes concernées par ce mail doivent le signaler au point de contact national (pointdecontact.belgique.be) ou déposer plainte à la police.

    La CNHJ donne quelques règles de base à garder à l’esprit.

    En cas de doute, le citoyen peut vérifier si un huissier existe véritablement sur le site www.huissiersdejustice.be.

    Dans un mail ou un courrier, les coordonnées du huissier ou candidat-huissier doivent être indiquées de même que la dette en cause. La CNHJ conseille par ailleurs de ne jamais payer sur un compte étranger car chaque huissier belge dispose d’un compte en Belgique.

    Source libre de Sudinfo sur > https://www.sudinfo.be/id254462

  • Imprimer

    ATTENTION, ARNAQUE POSSIBLE ! > «JE NE CLIQUE JAMAIS LÀ-DESSUS MAIS C’EST LIDL ET COMME JE VAIS TOUJOURS CHEZ LIDL…»

    Patricia, une Marchoise de 60 ans, a perdu de l’argent alors qu’elle pensait avoir gagné un concours Lidl.

    Patricia se serait bien passée de cet ascenseur émotionnel qu’elle a connu il y a quelques semaines. Cette Marchoise de 60 ans a participé à un concours sur les réseaux sociaux qui lui permettait de gagner un cuiseur intelligent de chez Lidl. « C’était une annonce de Lidl pour un concours. D’habitude, je ne clique jamais là-dessus. Mais c’est Lidl, et comme je vais toujours chez Lidl, je me suis dit : pourquoi pas ? C’était pour gagner un cuiseur intelligent », explique-t-elle à nos confrères de RTL.

    Sauf que l’annonce de Lidl n’est pas une annonce de Lidl. Il s’agit d’une fausse publicité et d’une arnaque qui vise à utiliser ses informations. « Je me suis retrouvée sur un site qui ressemblait à Lidl, où j’ai directement gagné le cuiseur », ajoute la sexagénaire qui ne se doute pas encore que le piège vient de se refermer sur elle. Car pour recevoir l’appareil, Patricia doit payer 1 euro pour les frais d’envoi. Elle s’exécute et introduit les données de sa VISA.

    Lorsqu’elle vérifie son compte, elle remarque bien les 1 euro en réserve. Mais quelques jours plus tard, ce sont 37 euros supplémentaires qui lui sont prélevés. C’est à ce moment que la Marchoise comprend avoir été arnaquée. « Je me suis sentie vraiment conne, j’étais vraiment très mal ». Car en réalité, avec les informations de sa VISA, Patricia a été abonnée à son insu à un site de jeux en ligne. Après avoir retrouvé l’entreprise sur Internet, elle tente de se désabonner… sans succès jusqu’à un message de menace. « Le soir-même, j’ai reçu une réponse de leur part. On m’expliquait que j’étais désabonnée, mais que j’avais tout de même droit de jouer encore jusqu’à la fin du mois ! Alors que je n’ai jamais rien demandé ».

    Une bien mauvaise aventure pour Patricia qui a perdu 38 euros dans l’histoire. « Oui, 38 euros, pour moi, c’est énorme.

    Je vis seule depuis un divorce l’an dernier, je gagne 1.000 euros par mois et je fais quelques ménages en plus. À 60 ans, ce n’est pas très facile ».

    Source libre de Sudinfo sur > https://www.sudinfo.be/id251962

  • Imprimer

    «INFO CARDSTOP», «METTEZ VOTRE CARTE À JOUR»…: ATTENTION SI VOUS RECEVEZ CE MESSAGE DE VOTRE BANQUE

    La police fédérale lance un avertissement ce jeudi pour éviter de gros problèmes à de nombreux Belges.

    Un simple message qui peut vous coûter cher si vous avez le malheur de cliquer dessus et de dévoiler vos informations. Alors, pour vous éviter de gros problèmes, la police fédérale lance aujourd’hui un avertissement concernant plusieurs messages qui émaneraient de votre banque ou de votre opérateur mobile.

    Que ce soit par SMS ou par mail, les fraudeurs tentent de vous appâter avec un message alarmant.

    Sauf qu’une fois que vous cliquez dessus, vous arrivez sur un faux site qui va tout simplement tenter d’obtenir vos données et ainsi vous arnaquer.

    Le message est donc clair : soyez vigilants et « ne tombez pas dans le panneau », ces SMS et mails sont faux.

    Source libre de Sudinfo sur > https://www.sudinfo.be/id241931

  • Imprimer

    ATTENTION SI VOUS TOMBEZ SUR CETTE «SUPERBE OFFRE» D’IKEA: IL S’AGIT D’UNE ARNAQUE!

    Non, Ikea ne distribue pas de bons d’achat à l’occasion de ses 36 ans en Belgique…

    Vous avez peut-être aperçu cette « publicité » Ikea sur votre fil d’actualités Facebook… soyez vigilants, il s’agit là d’une arnaque !

    La publication prétend venir d’Ikea Belgique et offrir des bons d’achat à l’occasion des 36 ans de la chaîne de magasins de meubles chez nous. Quand on fait attention au lieu sur lequel la publication renvoie, on peut très vite se rendre compte qu’il s’agit d’un lien qui renvoie vers du phishing.

    Ne cliquez donc pas dessus !

    Source libre de Sudinfo sur > https://www.sudinfo.be/id237349

  • Imprimer

    SOYEZ SUR VOS GARDES > ATTAQUES ATTENDUES DE PHISHING PAR SMS

    La police fédérale met en garde la population belge sur plusieurs attaques de phishing ou smishing par SMS, des messages frauduleux visant à escroquer les gens.

    Des cybercriminels prévoient de lancer plusieurs attaques dans les prochains jours voire semaines, a averti le Centre pour la cybersécurité Belgique (CCB).

    Selon le CCB, les SMS sont un canal toujours plus utilisé pour envoyer des messages qui contiennent des liens frauduleux, dans l’idée d’escroquer des gens. Cette nouvelle forme d’hameçonnage a été surnommée « smishing », mot-valise assemblant les termes « SMS » et « phishing ». « Ces dernières semaines, le smishing est en recrudescence et d’autres attaques sous forme de smishing sont à prévoir dans les prochaines semaines », informent les autorités.

    « Les cybercriminels exploitent l’actualité pour titiller votre curiosité et vous faire cliquer sur des liens. En ayant recours au smishing, des escrocs font miroiter des choses liées à la crise du coronavirus », explique le Centre pour la cybersécurité.

    « Les messages provenant soi-disant des autorités, d’une banque ou d’un service de livraison continuent eux aussi à tourner.

    Ne tombez pas dans le panneau et faites toujours preuve d’esprit critique. »

  • Imprimer

    ATTENTION SI VOUS RECEVEZ CE MESSAGE CONCERNANT VOTRE CARTE BANCAIRE > C’EST PEUT-ÊTRE UNE TENTATIVE DE PHISHING!

    Attention si vous recevez ce message concernant votre carte bancaire: c’est peut-être une tentative de phishing!

    La police met en garde contre une nouvelle tentative de phishing par e-mail.

    Soyez vigilants si vous avez récemment reçu un e-mail vous informant que votre carte bancaire avait été bloquée par Card Stop suite à une tentative de piratage de vos données.

    Il s’agit d’une tentative de phishing. « Les fraudeurs recherchent les coordonnées bancaires de leurs victimes. Le modus operandi consiste à envoyer un message contenant un lien vers un site web – presque parfaitement – contrefait.

    Une fois c’est Bpost, une autre fois, c’est votre banque. Et maintenant, c’est Card Stop (070/344 344) par exemple, qui sert à bloquer cartes et comptes en cas de perte ou de vol », explique la police de Lokeren sur ses réseaux sociaux.

    Le lien se cache ici dans le « bouton » pour débloquer votre compte.

    Si vous recevez ce genre d’e-mails, la police conseille de les transmettre à suspect@safeonweb.be et de ne surtout pas y répondre.