Relais Sud-Presse-La MEUSE - Page 4

  • Imprimer

    HANNUT > UNE PREMIÈRE > DES APPART-HÔTELS SUR LE SITE DU QUARTIER DE LA GARE

    Benoît Robert veut tester les courts séjours

    C’est cette année que le projet de revitalisation de la gare de Hannut doit enfin démarrer.

    Cet ambitieux chantier de 24 millions d’euros prévoit la construction d’une résidence-services et de 60 appartements dont une dizaine sera réservée pour des courts séjours, soit des appart-hôtels, ce qui constitue une première à Hannut mais aussi en Hesbaye. 

    À Huy, il y a … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 07/01/2020

    Un groupe hôtelier approché

    Sur 3 hectares situés le long du RAVeL, ce projet de revitalisation de la gare évalué à 24 millions d’euros est porté par un partenariat public (la Ville de Hannut) et privé (Benoît Robert et Thomas & Piron).

    Il prévoit la construction d’une résidence-services de … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 07/01/2020

    … / …  « Exploiter une dizaine de chambres ne les intéresse pas », indique-t-il.

    Par contre, ils lui ont suggéré de tester lui-même la faisabilité à Hannut de ce type de logement pour des courts et moyens séjours. « Ce qui est … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 07/01/2020

    Plopsa et BAM

    Quel succès ces appart-hôtels rencontreront-ils à Hannut ? La ville est évidemment idéalement située, proche des autoroutes qui … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 07/01/2020

    On verra, mais du côté du secteur hôtelier, il y a de fortes chances que la fréquentation de ces appart-hôtels soit suivie de près.

    PROCEDURE >

    L’enquête publique devrait démarrer début février

    Le projet de revitalisation de la gare a été initié il y a plus de 10 ans par Alexis Robert, le fils de Benoît Robert tué dans l’explosion de la rue Léopold à Liège. Vendredi, le dossier a … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 07/01/2020

    Source > Marie-Claire Gillet sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 07/01/2020

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > https://huy-waremme.lameuse.be/497934

  • Imprimer

    DÉCÈS INOPINÉ DE L’EX-DIRIGEANT DU RFC HANNUTOIS, ALAIN CLAMART

    Nous avons appris le décès inopiné d’Alain Clamart le 1er janvier, à l’âge de 65 ans.

    Ce Latinnois pure souche, était bien connu dans le milieu du football régional. Ancien gardien de but, il avait été dirigeant du RFC Hannutois dans les années 2000, sous la présidence de Jean Delleuze.

    Gardien de but de talent, Alain Clamart avait fait ses classes à Latinne, Rosoux et Fumal. Malheureusement, à 21 ans, il s’est occasionné une grave fracture de la jambe. Cela l’avait freiné dans son élan alors qu’il était très prometteur.

    À 40 ans, Alain a rejoué avec ses amis en réserve à Braives et au milieu des années 90, ils ont été champions. Il a ensuite rejoint la grande équipe de vétérans du Patro Lensois entraînée par Dany Versali, avec laquelle il a également connu les joies du titre.

    Les trois mousquetaires

    Puis, Alain Clamart a rejoint le club du RFC Hannutois dans les années 2000 où il s’est lié d’amitié avec le président emblématique Jean Delleuze (décédé en 2012). Il était dans le conseil d’administration.

    « Il avait trois principales missions  », nous confie un proche du club à l’époque. « L’accueil des arbitres ; l’entretien du terrain, et à l’époque c’était la plus belle pelouse de la province  ; et en déplacement, Alain était le ‘chauffeur’ du président Delleuze. Et ils étaient accompagnés de Gilbert Schrynen et de Paul Libens. On les appelait les quatre mousquetaires. C’était à l’époque où le club hannutois évoluait en séries nationales. »

    Alain avait ensuite quitté le monde du football, du moins comme membre actif. Il restait un passionné du ballon rond. On le retrouvait régulièrement dans les travées du stade hannutois ou de celui de Verlaine. Il était aussi un supporter du RFC Liégeois et d’Anderlecht.

    Carrière à la centrale de Tihange

    Après une carrière professionnelle à la centrale nucléaire de Tihange, le Latinnois aimait effectuer de longues balades sur son vélo électrique. Un autre de ses hobbys était la découpe de bûches de bois.

    Il adorait aussi donner un coup de main dans l’entreprise de lin de son beau-fils Gilles.

    Alain fréquentait également le club de tennis de Hannut (RTCH) où joue son épouse adorée Agnès. Ensemble, ils aimaient retrouver leur troupe d’amis fidèles.

    Enfin, Alain Clamart était un « Bonpa » exceptionnel pour ses trois petits-enfants, Augustin, Célestine et Victorine, qu’il aimait plus que tout.

    Les funérailles d’Alain ont lieu ce mardi 7 janvier. À 11h30, un dernier hommage lui sera rendu au crématorium, rue de Cimetière à 5590 Ciney.

    La Meuse présente ses sincères condoléances à la famille et aux proches d’Alain Clamart.

    Source de CH.C. Sur site libre > https://www.sudinfo.be/id160073>

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > https://huy-waremme.lameuse.be/497869

  • Imprimer

    HANNUT > BIOVITAL > ATTENTION À CE RAPPEL DE BEURRE DE CACAHUÈTES: UN TAUX TROP ÉLEVÉ D’AFLATOXINE DÉTECTÉ!

    La société Vajra avertit mardi que le beurre de cacahuètes « crunchy » de la marque Clearspring affiche un taux trop élevé d’aflatoxine.

    Elle retire et rappelle dès lors ce produit qui a été vendu dans plusieurs magasins d’alimentation biologique.

    Il est recommandé de ne pas consommer le beurre de cacahuètes « crunchy » de la marque Clearspring, qui a été vendu à partir du mois de décembre dernier et porte comme date limite de consommation le 30 novembre 2022. Il doit être rapporté au point de vente où un remboursement sera effectué.

    Le beurre de cacahuètes a été vendu dans une vingtaine de magasins d’alimentation biologique dont plusieurs de la chaîne Färm, Albinète ou Biovital.

    Pour plus de renseignements, la société Vajra est joignable au 02/731.05.22.

    L’aflatoxine est produite par de la moisissure et peut se développer dans l’alimentation. « L’empoisonnement consécutif à l’absorption d’une dose trop élevée d’aflatoxines se manifeste principalement par des troubles hépatiques graves », peut-on lire sur le site de l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca).

    Le produit a été vendu dans les points de vente suivants :

    ALBINÈTE, Avenue Reine Elisabeth, 4684 Haccourt

    ALBINÈTE, Chaussée Romaine 244A, 4300 Waremme

    BIO BASIC, Rue Wayez 60-64, 1070 Anderlecht

    BEE Ô VILLAGE, Rue Planchette 70, 1460 Ittre

    BEESCOOP, Rue Van Hove 19, 1030 Schaarbeek

    LA BIOSPHÈRE, Boulevard du Centenaire 8, 1325 Dion-Valmont

    BIOVITAL, Rue de Huy 106, 4280 Hannut

    BIOVITAL, Rue de Leumont 118/1, 4520 Antheit

    BRUNART, Boulevard Général Jacques, 1050 Ixelles

    FÄRM, Rue Vanderkindere 546, 1180 Uccle

    FÄRM, Rue de Stalle 15, 1180 Uccle

    FÄRM, Chaussée d’Ixelles 136, 1050 Bruxelles

    FÄRM, Chaussée de Wavre 1078, 1160 Bruxelles

    FÄRM, Avenue Rogier 383, 1030 Schaerbeek

    FÄRM, Rue de Linthout 169, 1040 Etterbeek

    GRASPHOPPER, Place André Hancre 2, 1340 Ottignies

    KAZIDOMI, Hellestraat 89, 1800 Vilvoorde

    CHYLL – MADEMOISELLE GREEN, Rue Belle Vue 62, 1000 Bruxelles

    NEW SEEDS, Rue de Tamines 18, 1060 Saint Gilles

    SÉQUOIA, Rue Paul Spaak 35, 1000 Bruxelles

    SÉQUOIA, Rue Gray 2, 1040 Bruxelles

    TAN, Rue de l’Aqueduc 95, 1050 Ixelles

    Source sur site libre > https://www.sudinfo.be/id160164

  • Imprimer

    HANNUT NE VEUT PAS ! WASSEIGES VOIT LES CHOSES AUTREMENT ... > PROJET DE 10 NOUVELLES ÉOLIENNES >

    Wasseiges, par contre, n’est pas opposée au projet d’Elicio

    La Société Elicio aimerait obtenir un permis pour installer 10 éoliennes sur le territoire des communes de Hannut et de Wasseiges. Qui ne partagent pas la même vision des choses. 

    Elles font désormais partie du paysage. Les éoliennes sont les « moulins des temps modernes » et le symbole de la transition énergétique. Mais les citoyens sont parfois réticents : ces monstres de fer ne sont pas au goût de tous les riverains.

    Depuis plusieurs années, … La suite Sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 04/01/2020

    Déjà trop à Hannut

    La commune de Hannut compte déjà 11 éoliennes sur son territoire. Et au bout d’un moment, « trop is te veel »… «La position de Hannut a toujours été claire. On a même, … La suite Sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 04/01/2020

    Du côté de Wasseiges, on voit les choses autrement. « La commune de Wasseiges n’est pas opposée au projet. Ce seraient les premières éoliennes sur la commune. Les éoliennes, on, … La suite Sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 04/01/2020

    Consultation des citoyens

    Une enquête publique s’ouvre. Dès le , … La suite Sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 04/01/2020

    Source > Ro.Ma. Sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 04/01/2020

    AUTRE TITRE sur cette page > La piste d’une éolienne citoyenne à Wasseiges 

    INFORMATIONS complémentaires

    L’enquête publique démarre le 9 janvier.

    A partir de cette date, le dossier peut être consulté à l’Administration Communale

    Une séance d’information sera également organisée le 04 février à 20h à l’Académie de Musique (rue des Combattants 1) à Hannut).

    En savoir plus sur le site de la Ville > https://www.hannut.be/enquete-publique-permis-unique/

  • Imprimer

    LE HANNUTOIS GAËTAN BARTOSZ PRÉSENTERA MISS BELGIQUE 2020

    Gaëtan Bartosz, Hannutois, présentera l’émission Miss Belgique 2020 sur RTL Play. Il sera aux côtés de Virginie Claes, élue Miss Belgique en 2006.

    L’animateur de Radio Contact ne s’attendait pas à cette bonne nouvelle. « Je suis sur un petit nuage. C’était une très bonne surprise. Je suis un amoureux des médias et j’avais vraiment envie de refaire de la télévision », se réjouit Gaëtan Bartosz.

    Gaëtan Bartosz est animateur sur Radio Contact.

    Parmi tous les profils disponibles chez RTL, c’est donc le Hannutois qui a été sélectionné. « Ils cherchaient … La suite pour les abonnés à la version digitale sur > https://huy-waremme.lameuse.be/496284

    Source non libre de RO.MA. Sur > https://huy-waremme.lameuse.be

    Un article complet sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 02/01/2020

  • Imprimer

    PROFITEZ DE PLUS DE VACANCES EN 2020 > VOICI COMMENT TRANSFORMER 26 JOURS DE CONGÉS… EN 60 JOURS!

    Oui il est possible de réussir à partir 60 jours en ne posant que 25 congés payés en 2020.

    Pour profiter de plus de vacances en 2020, il va vous falloir poser intelligemment vos congés et surtout ne pas traîner (même s’il est déjà trop tard pour le 2 et 3 janvier).

    Voici comment procéder.

    En janvier (5 jours en posant 2 jours)

    Envie de recharger les batteries après les fêtes de fin d’années ? Puisque le jour de l’an tombe un mercredi, vous bénéficierez de cinq jours de repos en posant le jeudi 2 et vendredi 3 janvier 2020.

    En février et mars = Rien.

    En avril (9 jours en posant 4 jours)

    Neuf jours de congés en ne posant que quatre jours ? C’est possible en avril en vous mettant « off » du mardi 14 avril au vendredi 17. Le week-end et le lundi de Pâques (13 avril) feront le reste.

    En mai (19 jours en posant 9 jours)

    C’est en mai que vous pourrez vous reposer le plus… mais aussi utiliserez le plus de congés.

    Posez cinq jours du 4 mai au 8 mai. Le 1er mai vous permettra de tabler sur un repos bien mérité de 10 jours. Mais si ce n’est pas encore assez… Prenez le 18, 19, 20 et 22 mai. Grâce à l’Ascension (le 21 mai), vous voilà en vacances du 16 au 24 mai.

    En juin (9 jours en posant 4 jours)

    Envie de profiter des premières chaleurs estivales ? Alors posez donc vos jours du mardi 2 au vendredi 5 juin. La Pentecôte (le 1er juin) vous offre neuf jours de vacances.

    En juillet (4 jours en posant 1 jour)

    Exploitez notre fête nationale qui tombe cette année un mardi. Prenez le lundi 20 juillet et vous voilà au repos du 18 juillet au 21 juillet.

    En août, septembre et octobre = Il ne vous sera pas possible de maximiser vos congés.

    En novembre (5 jours en posant 2 jours)

    Les affaires reprennent après trois mois d’attente ! L’Armistice du 11 novembre est l’occasion de partir cinq jours en vacances. Il suffit de poser et le 9 et le 10 novembre.

    Décembre (9 jours en posant 4 jours)

    Pour le dernier mois de l’année, il est possible de bénéficier de neuf jours en n’en posant que quatre. Posez donc le 21, 22, 23 et 24 décembre. Grâce au week-end du 19 au 20 décembre, son jumeau du 26 et 27 décembre et le 25 décembre, vous venez de réussir votre année !

    Source libre sur > https://www.sudinfo.be/id159417

  • Imprimer

    HANNUT > « LA RESSOURCERIE » DÉBARQUE DÈS LE MOIS DE JANVIER

    La « Ressourcerie du Pays de Liège » sera active à Hannut dès le mois de janvier.

    Cette société coopérative gère la collecte des encombrants et leur donne une nouvelle vie. D’autres communes de l’arrondissement font déjà appel à ces services.

    Hannut était l’une des rares communes à ne pas faire appel à la Ressourcerie pour gérer ses encombrants. Huy, Waremme, Berloz, Clavier et bien d’autres localités travaillent déjà avec cette coopérative. Le but : donner une nouvelle vie aux encombrants et, dans certains cas, les recycler de manière optimale.

    Concrètement, la procédure est assez simple. « Les gens téléphonent à la Ressourcerie et prennent rendez-vous. Ils doivent faire une liste des choses à donner. Ensuite, les équipes viennent chercher », explique Michel Simon, directeur de la Ressourcerie.

    Dès janvier 2020, les Hannutois pourront donc contacter la Ressourcerie et la collecte se fera le premier mardi du mois suivant. Chaque ménage pourra … La suite pour les abonnés à la version digitale > https://huy-waremme.lameuse.be/495859

    Finalité sociale

    La Ressourcerie veut effectuer une « collecte préservante ». « Tout ce qui peut … La suite pour les abonnés à la version digitale > https://huy-waremme.lameuse.be/495859

    Numéro de la Ressourcerie : 04/220 20 00

    Source non libre par Ro.Ma. Sur > https://huy-waremme.lameuse.be

  • Imprimer

    HANNUT > BAGARRES POUR DES CHAUSSURES CHEZ SUBLIME

    Des échauffourées ont eu lieu à l’occasion du dernier jour de la liquidation du magasin de chaussures Sublime à Hannut. La police a dû intervenir.

    Triste scène digne d’un Black Friday à l’américaine. Ce lundi, pour le dernier jour de la liquidation du magasin Sublime de Hannut, beaucoup de gens étaient au rendez-vous pour faire de bonnes affaires. Apparemment entre 200 et 300 personnes.

    La tension est montée dans les files du magasin et plusieurs conflits ont éclaté. Le bourgmestre a été contacté vers 13h et les policiers de la zone Hesbaye-Ouest sont venus sur place.

     « C’est dingue d’en … La suite de l’article pour les abonnés à la version digitale > https://huy-waremme.lameuse.be/495813

    Source RO.MA. Sur >  https://huy-waremme.lameuse.be