Relais Sud-Presse-La MEUSE - Page 2

  • Imprimer

    VILLERS LE PEUPLIER (HANNUT) – ÉCONOMIE > DE 50.000 À 108.309 POULETS À L’ENGRAISSEMENT

    L’affichage a déjà commencé sur le site même de l’exploitation avicole, chemin de Champiotte à Villers-le-Peuplier mais ce n’est que le 28 janvier que le projet de la famille Wautelet-Coulouse sera soumis à enquête publique.

    S’agissant d’un permis unique de classe 1, la consultation populaire sera étalée sur un mois, soit jusqu’au 28 février (*).

    Projet2.jpgLes exploitants hannutois sollicitent d’une part, le renouvellement de l’autorisation de l’exploitation existante, soit 50.000 poulets à l’engraissement répartis dans 2 hangars de 1.133m² ; et d’autre part, l’autorisation de construire deux nouveaux hangars de 1.327 m² chacun dans le but de doubler la production actuelle et atteindre 108.309 poulets au total.

    Ces deux poulaillers supplémentaires sont prévus à l’arrière des deux bâtiments existants. « Nous avons commandé une étude paysagère à Aubry Stenuit, un architecte paysagiste de Avin, afin de  … La suite sur votre journal LA MEUSE H/ W de ce lundi 20/01/2020

    Source > Marie-Claire GILLET sur votre journal LA MEUSE H/ W de ce lundi 20/01/2020

  • Imprimer

    NOUS GASPILLONS BEAUCOUP TROP DE PAIN: LES BOULANGERIES JETTENT 7% DE LEUR PRODUCTION CHAQUE SEMAINE!

    Le pain. Voilà bien un ingrédient qui se retrouve sur toutes les tables.

    Nous aimons le consommer frais, ce qui induit un gaspillage assez incroyable, tant au niveau des boulangeries que des consommateurs.

    L’appli anti-gaspi Too Good To Go vient de mener une enquête inédite auprès de 300 boulangeries dans toute la Belgique. Et les résultats sont pour le moins renversants.

    En moyenne, en Belgique, les boulangeries perdent près de 7 % de leur production hebdomadaire qui est ainsi écartée de la vente ou jetée. Pour certains commerces, cela peut même grimper jusqu’à la moitié de leur production.

    Pourtant, pour la quasi-totalité des boulangers interrogés, le gaspillage est considéré comme un mal à combattre. Un mal économique principalement.

    Mais le hic, c’est qu’évaluer quelle sera la demande du jour est l’un des facteurs les plus difficiles à déterminer en boulangerie. Les boulangers doivent donc s’appuyer sur leur expérience et leurs observations. Pas vraiment de la science exacte. Bien gérer la demande est devenu un exercice difficile, d’autant que les clients sont aussi de plus en plus exigeants et s’attendent à trouver des comptoirs bien garnis, même en fin de journée. 62 % des boulangers interrogés répondent que la pression des consommateurs les oblige à produire plus.

    Quand il n’y en a plus, il n’y en a plus !

    D’autres ont cependant choisi la voie de la sagesse et pris le parti pris de ne pas surproduire. Comme Sébastien Rochez de la boulangerie Les tanneurs à Bruxelles : « Notre production pour le magasin est planifiée en fonction des jours et aucun réassort n’est prévu. Quand tout est parti, il est trop tard. Les clients ont l’habitude et le conçoivent très bien. Cela nous permet de réduire le gaspillage en quasi-totalité. »

    À la maison, le pain est l’un des aliments le plus gaspillé. En Flandre, une étude de Vlaamse overheid montre que le pain et les pâtisseries représentent 23 % du contenu de nos déchets ménagers. Il est pourtant très simple de réduire cette part. En enroulant par exemple un linge autour du pain, et en le plaçant dans un endroit ni trop chaud, ni trop froid (entre 14 et 18º), et plutôt sec. Et si votre pain est déjà rassi : passez-le sous un filet d’eau avant de le faire sécher dans un four à 70º.

    Source libre de M.P en ligne > https://www.sudinfo.be/id162291

  • Imprimer

    MERDORP (HANNUT) CE DIMANCHE 19 JANVIER > VENEZ VOUS INITIER À LA JOUTE MÉDIÉVALE CE DIMANCHE

    L’ASBL Verlainoise « l’Epée Soleil » est active dans la reconstitution médiévale.

    Ce dimanche, la section équestre de l’association propose une initiation à la joute médiévale au manège La pasión Del caballo, à Merdorp.

    Dimanche matin à Merdorp, le manège La pasión Del caballo sera le théâtre de joutes médiévales opposant des cavaliers de l’ASBL Verlainoise « l’Epée Soleil ».

    La section équestre de cette association de reconstitution médiévale proposera aux spectateurs de découvrir ce sport d’un autre temps lors d’un entrainement ouvert au public. « Nous présentons des joutes équestres lors de différentes manifestations comme l’Ommegang, explique Olivier Buvé, responsable des Compagnons de l’Epée Soleil. On a 6 cavaliers qui s’affrontent dans des tournois à l’ancienne, lors d’épreuves diverses. »

    Chacune des épreuves exige une grande dextérité de la part du … la suite pour les abonnés à l’édition digitale > https://huy-waremme.lameuse.be/503089

    L’entrainement-initiation de dimanche est ouvert au public et gratuit. Le manège est situé au 7, rue de la Chapelle, à Merdorp.

    Renseignements : 0474/69.85.16

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > https://huy-waremme.lameuse.be

  • Imprimer

    HANNUT > UN MINEUR EN POSSESSION DE DROGUES INTERPELLÉ

    Ce jeudi soir, quatre jeunes ont été interpellés sur le parking de la piscine à Hannut.

    L’un d’entre eux, un mineur était en possession de drogues. Il a été privé de liberté avant d’être relaxé.

    Soirée mouvementée pour la zone de police Hesbaye-Ouest ce jeudi soir. Les policiers sont intervenus sur le parking de la piscine à Hannut, souvent fréquenté par les consommateurs de drogues.

    Quatre jeunes étaient présents et ont été interpellés. L’un d’entre eux, mineur, se trouvait avec une quantité importante de drogues ; huit sachets d’1 gramme ainsi que deux sachets de 2 grammes. Le tout, accompagné de la somme de 110 euros.

    Il a été emmené au poste de la police à Hannut et a été privé de liberté. Pendant ce temps, une perquisition a été menée au domicile du jeune homme. Une balance de précision, des sachets de conditionnement ont été retrouvés. Durant son audition, le mineur était en aveux et a expliqué « vendre pour satisfaire sa consommation personnelle ».

    Il a finalement été relaxé. L’homme n’était pas connu des services de police.

    Source d’Amélie Dubois sur site libre > https://www.sudinfo.be/id162064

  • Imprimer

    HANNUT > TROIS INDIVIDUS INTERPELLÉS > ILS EFFECTUAIENT UN REPÉRAGE DES HABITATIONS AUX ALENTOURS

    Ce jeudi, la zone de police Hesbaye-Ouest a été contactée par un Hannutois qui avait vraisemblablement repéré des individus qui rodaient aux alentours des maisons dans le quartier du Poilu Fossé.

    Ils ont été interpellés sur le parking du McDonald’s à Hannut et privés de liberté.

    Ce jeudi, vers 17h30, trois individus ont été interpellés sur le parking du McDonald’s à Hannut. Et pour cause... la police de la zone Hesbaye-Ouest, avertie par un riverain, a été dépêchée sur les lieux. Selon l’Hannutois, un manège suspect était en train de se dérouler dans le quartier du Poilu Fossé. Ils observaient les habitations de manière très proche.

    Les trois individus se déplaçaient à bord d’un véhicule immatriculé en France. Très vite, les policiers sont arrivés sur place pour tenter de retrouver les individus. Ils ont retrouvé la voiture qui correspondait à la plaque sur le parking du McDonald’s. Ils se sont placés derrière le véhicule qui ne voulait pas s’arrêter.

    Le combi de police a sorti le gyrophare et a dépassé le véhicule et l’a bloqué. Trois personnes se trouvaient dans la voiture au moment du contrôle d’identité. Mais elles n’ont pa su fournir leur document d’identité. Ils ont été privés de liberté, faute de documents.

    Une fois ramenés au poste, la police a contacté l’Office des Etrangers qui a directement ordonné un ordre de quitter le territoire. Lors de la fouille du véhicule, un pied de biche, une paire de ciseaux et d’autres objets ont été retrouvés.

    Cela laisse penser que les individus ne se promenaient pas simplement...

    Source d’Amélie Dubois sur site libre > https://www.sudinfo.be/id162067

  • Imprimer

    MICHEL (UN HANNUTOIS DE 52 ANS) HARCELAIT JEAN, SON PAPA, POUR LUI VOLER TOUT SON ARGENT

    Menaces de mort, chaleur étouffante, verrou sur le frigo…:

    Michel infligeait une violence domestique quasi quotidienne à son papa, un octogénaire de Hannut, pour pouvoir lui voler tout son argent.

    C’est un dossier particulièrement terrible qui a été examiné ce jeudi au tribunal correctionnel de Liège. Michel, un Hannutois de 52 ans, y comparaissait détenu pour des faits qualifiés de menaces, harcèlement, extorsion, vol et abus de faiblesse à l’encontre de Jean, son papa de 88 ans.

    Menaces de mort, chaleur étouffante, verrou sur le frigo, vol de ses économies… Michel a fait vivre un véritable enfer à son père.

    « L’ingratitude à son paroxysme » : Michel a été jusqu’à payer une voiture à sa compagne avec l’argent de son père, avant de le traiter d’avare !

    Jean a écrit une lettre à son fils en prison.

    Source de LWs sur site libre > https://www.sudinfo.be/id162007

    L’article au grand complet via les liens (en bleu) ou sur > https://huy-waremme.lameuse.be/503036 > pour les abonnés à l’édition digitale

  • Imprimer

    HANNUT > DERNIÈRE CROSSCUP POUR HENRI ROMAINVILLE, CE DIMANCHE?

    La CrossCup 2019 avait attiré 1635 athlètes. Ce record, Henri Romainville, organisateur depuis 40 ans, aimerait le battre pour ce qui sera peut-être sa dernière CrossCup, ce dimanche.

    La 76e édition de la Crosscup, en janvier 2019, avait été placée sous le signe de l’émotion et du souvenir.

    hannut, blog, jcd, crosscup, henri romainvilleEn effet, 40 ans plus tôt, le sport belge avait connu une des plus tristes journées de son existence lorsqu’un tueur fou, Odon Renard, avait fait feu dans la foule et tué deux personnes.

    L’émotion était à nouveau présente ce mardi, lors de la traditionnelle conférence de presse de présentation de l’incontournable événement hannutois.

    En effet, Henri Romainville, la principale cheville ouvrière du cross hesbignon a annoncé qu’il envisageait sérieusement de remettre le bébé pour lequel il est aux petits soins depuis 40 ans entre des mains plus jeunes. « Il y a un mois, je me suis dit : « J’arrête ».

    Cela me fait mal mais je ne suis pas éternel. J’ai 77 ans et je pense sérieusement à faire un pas de côté au profit de jeunes prônant des idées innovantes plus adaptées aux techniques modernes. Avec l’expérience et l’âge, je deviens assez carré et je ne suis plus assez en phase avec certaines personnes. Pas au niveau de la Ville, rassurez-vous.

    Depuis 10 ans, je mène une politique avec des clubs et cela porte ses fruits, comme en atteste le nombre record de participants de l’année dernière (1635). C’est bien plus qu’en Flandre. Mais cela a un coût. Je me retrouve un porte-à-faux. Tout va dépendre du résultat du cross de dimanche. Si les résultats sont aussi bons que l’année passée, à mon avis, j’aurais très difficile d’arrêter. »

    Beau plateau >>> … La suite pour les abonnés à la version digitale sur > https://www.lameuse.be/501815

    Source >  SPORT REGIONAL | Publié le 14/01/2020 sur site non libre > https://www.lameuse.be

    Illustration > A 77 ans, Henri Romainville se dit que cette 77e CrossCup sera peut-être sa dernière. – Par Gerbehaye

  • Imprimer

    HANNUT - JUDICIAIRE > ILS MENAIENT LA GRANDE VIE AU DÉTRIMENT DE L’INAMI !

    Les 2 infirmiers avaient acheté une Porsche et une Lamborghini

    Le tribunal correctionnel de Liège a condamné David et Sébastien qui, sous le couvert de leur entreprise de soins infirmiers, s’étaient enrichis au détriment de l’INAMI. Cela leur avait notamment permis de s’acheter une Porsche et une Lamborghini…

    En avril 2010, David, aide-soignant liégeois âgé aujourd’hui de 38 ans, créait une entreprise de soins infirmiers, « Medica center », en reprenant la société faillie de Sébastien, infirmier montois de 45 ans, qui était alors son petit-ami. L’entreprise était établie à Hannut.

    Six ans plus tard, en janvier 2016, six de leurs employés avaient déposé plainte à l’auditorat du travail de Huy : ils dénonçaient le non-paiement de rémunérations, le non-respect de … La suite pour les abonnés à la version digitale > https://huy-waremme.lameuse.be/502542

    L’INAMI a réalisé une enquête fouillée, interrogeant 19 personnes travaillant pour la société hannutoise et 28 patients. David gérait tout … La suite pour les abonnés à la version digitale > https://huy-waremme.lameuse.be/502542

    … L’INAMI a évalué les sommes ainsi détournées à 66.715 euros.

    Au tribunal, … La suite pour les abonnés à la version digitale > https://huy-waremme.lameuse.be/502542 … / …  un passif de 400.000 euros à l’ONSS. Mais … / …

    Source non libre de LWs sur > https://huy-waremme.lameuse.be