Informations générales - Page 5

  • Imprimer

    PORT DU MASQUE, ÉVÉNEMENTS ANNULÉS, LIEUX INTERDITS…: RETROUVEZ TOUTES LES MESURES IMPOSÉES PAR LES BOURGMESTRES, PAR COMMUNE

    Depuis le Conseil national de sécurité du 23 juillet, les bourgmestres peuvent imposer des mesures locales pour lutter contre la propagation du coronavirus dans leur commune.

    Nous faisons le point.

    Depuis le samedi 25 juillet, suite aux décisions du Conseil national de sécurité, et plus des obligations déjà en vigueur (port du masque obligatoire dans les magasins et les centres commerciaux, les cinémas, les salles de spectacle ou de conférence, les auditoires, les lieux de culte, les musées, les bibliothèques, les casinos et les salles de jeux automatiques, les bâtiments de justice), le port du masque est aussi obligatoire dans les lieux suivants sur tout le territoire :

    – dans les marchés, brocantes et fêtes foraines ;

    – dans les rues commerçantes et tout endroit privé ou public à forte fréquentation tels que définis par les autorités locales ;

    – dans l’ensemble des bâtiments publics pour les parties accessibles au public ;

    – dans les établissements de l’HoReCa, sauf quand les personnes sont assises à leur table.

    Mais, la situation épidémiologique étant disparate entre les différentes communes du pays, les autorités locales ont désormais un rôle prépondérant à jouer. Les bourgmestres peuvent en effet imposer certaines règles en fonction de l’évolution du virus dans leur commune.

    Les mesures sont donc très différentes d’une commune à l’autre, et il est parfois difficile de s’y retrouver. Port du masque obligatoire ou non, annulation de certains événements, accès à certains lieux interdits, nous avons répertorié, par commune, les décisions qui ont été prises au niveau local, tant en région bruxelloise que wallonne.

    Le site libre pour la carte interactive sur > https://www.sudinfo.be/id229019

    Passez votre curseur ou cliquez sur votre commune (lorsque la fenêtre des mesures est trop longue) et découvrez les mesures en vigueur.

    Ces mesures sont susceptibles d’évoluer à tout moment et notre carte est mise à jour régulièrement. Si vous avez des informations à donner à ce sujet, n’hésitez pas à nous contacter via notre bouton alertez-nous.

    Source libre de Sudinfo > https://www.sudinfo.be

  • Imprimer

    HANNUT > LE BEAU GESTE D’UN BOULANGER > IL LAISSE LES CHÈQUES PLAISIR AUX AUTRES

    Le beau geste d’un commerçant à Hannut : le boulanger Pascal Walgraffe renonce à encaisser les chèques plaisirs qui ont été distribués par la Ville pour booster le commerce local.

    Il les laisse dit-il à ceux qui ont dû fermer leur magasin. « A notre niveau, c’est notre manière d’être solidaire par rapport aux autres commerces », commente le patron.

    A Hannut, les autorités communales ont dégagé un budget de 425.000 euros pour aider le commerce local à se redresser après la crise du covid-19. Chaque Hannutois, peu importe son âge, a eu droit à deux chèques, l’un d’une valeur de 20€; l’autre de 5. Ils sont à dépenser avant fin septembre dans les magasins et le secteur Horeca.

    On le sait, tous les commerces n’ont pas été impactés de la même façon. « C’est mon cas », estime Pascal Walgraffe le patron de la boulangerie Walgraffe établie depuis 20 ans rue Albert Ier à Hannut. « Au début de la pandémie, en mars, nous avons effectivement … La suite pour les abonnés à la version digitale sur > https://huy-waremme.lameuse.be/611227

    « Nous avons déjà été assez privilégiés »

    Dans ces conditions, il estime qu’il ne s’en sort pas si mal. « Ce ne sera pas effectivement … La suite pour les abonnés à la version digitale sur > https://huy-waremme.lameuse.be/611227

    Source non libre de Marie-Claire GILLET > https://huy-waremme.lameuse.be

  • Imprimer

    MÉFIEZ-VOUS DE CETTE ARNAQUE QUI SE RÉPAND > DE FAUSSES PLACES DE CINÉMA PROPOSÉES EN LIGNE

    De fausses places de cinéma proposées en ligne par des escrocs, qui peuvent vous coûter jusqu’à 300€!

    Les salles de cinéma n’avaient pas besoin de ça. Des escrocs utilisent des copiés/collés de leurs pages Facebook, avec logos et photos, pour proposer de gagner des places qui, au final, peuvent coûter de 200 à 300 € aux participants !

    Cela fait plusieurs mois que ça dure, aussi bien chez nous qu’en France. Pour recevoir ces places de cinéma prétendument gagnées, on vous propose de rentrer vos coordonnées bancaires et de verser 2 €.

    On vous fait gagner des places de cinéma, sans arnaque !

    Mais en faisant ça, vous souscrivez en réalité à un abonnement bidon qui vous pompe environ 70 € par mois. C’est, bien sûr, écrit, mais en tout petit… Et tant que ça fonctionne, l’opération est répétée par les escrocs !

    Stéphane Wintgens, responsable communication des Grignoux, explique cette problématique.

    Nos conseils pour éviter de tomber dans le piège.

    NB : Le développement des liens en bleu réservés aux abonnés de l’édition digitale !

    Source libre de Sam Christophe sur > https://www.sudinfo.be/id229079

    Illustration > 123RF

  • Imprimer

    HANNUT > LE PARC AQUATIQUE PLOPSAQUA N’EST PAS ENCORE OUVERT ET DÉJÀ SUR WIKIPÉDIA!

    Les internautes bénévoles qui collaborent à la rédaction de Wikipédia sont déjà dans les starting-blocks.

    Alors que Plopsaqua, le futur parc aquatique de Hannut, est toujours en construction… il vient de faire son entrée dans l’encyclopédie collective en ligne.

    Cette entrée dans Wikipédia remonte à début juillet. Et voici ce qu’on pouvait alors y lire en faisant une requête au nom de Plopsaqua Hannut-Landen : «  Plopsaqua Hannut-Landen est un parc aquatique ouvert en automne 2020 dans la section d’Avernas-le-Bauduin à Hannut, en Belgique, cinq ans après Plopsaqua De Panne. »

    Suivant le principe de la contribution libre qui régit Wikipédia, depuis lors, la description du futur parc aquatique s’est largement étoffée. Les rédacteurs bénévoles y ont ajouté des détails tels que le contrat qui lie les opérateurs publics-privés, les dates-clés du dossier, … La suite pour les abonnés à la version digitale sur > https://huy-waremme.lameuse.be/611228

    Quelques erreurs

    « Plospaqua Hannut sur Wikipédia ? C’est une bonne nouvelle », réagit le bourgmestre Manu Douette lorsque nous lui révélons l’information. Il se réjouit de cette diffusion qu’il considère comme … La suite pour les abonnés à la version digitale sur > https://huy-waremme.lameuse.be/611228

    Qui est l’auteur ?

    Reste la question du ou des rédacteurs ? Qui sont-ils ?

    Pas nous, assurent les autorités communales. Nous avons posé la question à Plopsaqua. Il conteste en être l’auteur : « Ce n’est pas Plopsa qui a … La suite pour les abonnés à la version digitale sur > https://huy-waremme.lameuse.be/611228

    1ha de pavés à poser pour les voiries et le parking

    Sur le chantier du futur parc aquatique, les travaux se poursuivent … La suite pour les abonnés à la version digitale sur > https://huy-waremme.lameuse.be/611228

    Source non libre de Marie-Claire GILLET sur > https://huy-waremme.lameuse.be

    La page dédiée de WIKIPEDIA > https://fr.wikipedia.org/wiki/Plopsaqua_Hannut-Landen

  • Imprimer

    LES MAGASINS BRANTANO DE HANNUT, BEN-AHIN ET WAREMME VONT FERMER

    La FNG International Holding, qui détient plusieurs filiales dont la chaîne de magasin de chaussures Brantano, a fait aveu de faillite jeudi.

    Tous les magasins Brantano belges, dont ceux de Ben-Ahin (Huy), Waremme et Hannut, vont être mis en liquidation.

    Pour les employés, qui travaillaient parfois depuis près de 30 ans dans ces commerces, c’est une catastrophe.

    Après des mois d’incertitude et d’inquiétude, le couperet est tombé ce jeudi matin : suite à la faillite de la maison mère FNG, tous les magasins Brantano de Belgique vont fermer leurs portes.

    En difficulté depuis plusieurs mois, FNG, qui emploie plus de 1.000 travailleurs, a vu les banques dénoncer plusieurs crédits et bloquer les comptes de certaines sociétés du groupe de mode. Parmi celles-ci figure la chaîne de magasins de chaussures Brantano, qui ne dispose par conséquent plus des fonds nécessaires pour poursuivre ses activités.

    Un curateur a été désigné mais, pour l’instant, aucun repreneur ne s’est manifesté. … La suite pour les abonnés à la version digitale sur > https://huy-waremme.lameuse.be/611717

    Du côté des magasins de Waremme et de Hannut, l’annonce de faillite et de fermeture a provoqué le même choc. « On est tous … La suite pour les abonnés à la version digitale sur > https://huy-waremme.lameuse.be/611717

    Source non libre d’accès du l’Actu Sudinfo > https://huy-waremme.lameuse.be

  • Imprimer

    ATTENTION SI VOUS UTILISEZ INSTAGRAM ET QUE VOUS RECEVEZ CE MESSAGE DE VOS AMIS: «VOUS PERDEZ 50 EUROS À CHAQUE FOIS»

    Une nouvelle arnaque sévit sur Instagram et peut couter très cher à ceux qui se font avoir. Kirsten, 14 ans, a été une victime même si elle n’a pas perdu d’argent.

    Explications.

    Kirsten, une adolescente de 14 ans originaire de Bree en Flandre, n’a pas perdu d’argent mais en a fait perdre à beaucoup de ses amis à cause d’un nouveau type d’arnaque qui sévit actuellement sur Instagram. C’est sa maman, Marina qui raconte la mésaventure de sa fille au journal Het Nieuwsblad. « Kirsten a reçu un message, sur Instagram, d’une amie qui lui demandait son numéro de téléphone. Ma fille pensait qu’elle avait perdu son téléphone ou ses contacts, elle lui a donc donné son numéro », raconte-t-elle.

    Une première erreur. Car sans comprendre comment, la jeune fille se fait pirater sans vraiment s’en rendre compte. «  Au bout d'un moment, Kirsten a reçu des réactions de colère de la part de ses amis parce qu'ils avaient été contactés par son compte et avaient perdu de l'argent ! ». En effet, après avoir pris le contrôle de son compte Instagram, les hackers ont envoyé des messages aux contacts de Kirsten.

    « Dans ces messages, ils demandent d'abord le numéro de téléphone. Si vous leur donnez, vous recevez un SMS avec un code. Ensuite, ils vous demandent de leur renvoyer ce code. Ils sont très insistants et ils veulent que ça aille vite. Il ne faut pas oublier qu’ils se font passer pour ma fille que les personnes contactés sont censés connaitre. ‘Tu ne me fais pas confiance ?’, vont-ils par exemple demander pour obtenir ce qu’ils veulent. Et si malheureusement vous leur renvoyez le code, ils vous donneront d'autres codes. Pour chaque code que vous envoyez, vous perdez 50 euros... », explique Marina.

    Si Kirsten n’a donc pas perdu d’argent dans l’histoire, nombreux de ses amis en ont, eux, perdu. « Je comprends leurs réactions de colère mais Kirsten n’est pas responsable », ajoute la maman.

    L’adolescente a depuis supprimé son compte et porté plainte à la police. Elle n’est pas la première à rapporter une arnaque du genre dans la région. « C'est pourquoi je tiens à mettre en garde tout le monde contre ces pirates informatiques. D'autant plus qu'ils ciblent les enfants et les adolescents qui sont vulnérables à cette situation ».

    Source libre de Sudinfo > https://www.sudinfo.be/id228921

  • Imprimer

    HANNUT > DÈS LE 02 AOUT > REPRISE DES PETITS MARCHÉS ARTISANAUX

    Avec l’accord du Bourgmestre et du Collège communal, l’équipe a décidé d’entamer la saison 2020 des Petits Marchés artisanaux de Hannut, le dimanche 2 août, de 10h00 à 17h00.

    Ce premier Petit Marché de la saison aura lieu exceptionnellement sur l’esplanade de l’Hôtel de Ville, rue de Landen, où il sera possible de respecter les mesures gouvernementales en matière de sécurité sanitaire.

    Ces mesures sont impossibles à mettre en œuvre sur la Grand Place actuellement.

    Cela devrait être le cas à partir du Petit Marché du mois de septembre.

    Suite aux nouvelles mesures annoncées par le Conseil national de sécurité hier, le port du masque sera OBLIGATOIRE POUR LE PUBLIC (comme pour les exposants) lors de la reprise des Petits Marchés artisanaux, ce dimanche 2 août.

     Les autres mesures applicables aux marchés seront également en vigueur, dont le sens de circulation unique et une seule entrée/une seule sortie.

    PARTAGEZ UN MAXIMUM ... :-)

    Source Pol Oter sur Facebook

    Sur Facebook > https://www.facebook.com/Petitsmarcheshannut

  • Imprimer

    OUVRIR GRATUITEMENT SON JARDIN AUX CAMPEURS ? LE CONCEPT SÉDUIT À HUY-WAREMME

    Depuis son lancement en juin, le site « Welcome to My Garden » rencontre un beau succès dans l’arrondissement de Huy-Waremme.

    Le principe ? Laisser des voyageurs - à pied ou à vélo - installer leur tente dans votre jardin pour la nuit. Basé sur le principe de solidarité citoyenne, ce concept invite au partage d’expérience et séduit les randonneurs en mal de zones de bivouac légales.

    Accueillir des gens dans votre jardin et les laisser planter leurs tentes pour la nuit vous semble totalement saugrenu ? Pour des dizaines de personnes de l’arrondissement de Huy-Waremme, ce principe novateur basé sur la solidarité citoyenne est devenu une réalité.

    Lancé en juin par trois jeunes Belges désireux d’augmenter le nombre de zones de bivouac dans notre pays - où le camping sauvage est interdit - la plateforme «Welcome To My Garden» veut recenser tous les spots où planter gratuitement sa tente chez l’habitant. L’initiative s’adresse aux voyageurs adeptes du slow travel, c’est-à-dire ceux qui se déplacent à vélo ou à pied, et non aux personnes qui voyagent à l’aide d’un véhicule motorisé. Le concept rencontre un succès croissant dans notre région, où plusieurs citoyens ont franchi le cap en ouvrant leur jardin aux inconnus. Leur motivation ? Faciliter la tâche des voyageurs qui transitent par la région et partager des instants de vie marquants.

    Krista (Braives) : « en faire profiter les autres » ... / ...

    Pierre-Yves et Marie (Marchin) : « éviter une nuit dans l’illégalité » ... / ...

    Sigrid, hébergeuse à Modave : « Chacun offre ce qu’il peut » ... / ...

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > https://huy-waremme.lameuse.be/609926

    Le site > https://welcometomygarden.org/

    Sur Facebook des exemples > https://www.facebook.com/Welcome2mygarden/

    Source non libre d’accès de P.Tar sur l’Actu > https://huy-waremme.lameuse.be