Informations générales - Page 3

  • Imprimer

    SI VOUS DÉCIDEZ MALGRÉ TOUT DE PARTIR DANS UNE ZONE ROUGE > VOUS NE TOUCHEREZ PAS DE CHÔMAGE !

    Attention si vous décidez malgré tout de partir dans une zone rouge pendant les vacances d’hiver: vous ne toucherez pas les allocations de chômage!

    Les personnes qui reviennent d’une zone rouge après les vacances de Noël et qui ne peuvent pas télétravailler n’auront plus droit aux allocations de chômage temporaire

    Voyager à l’étranger reste toujours « fortement déconseillé » en Belgique. Malgré cette recommandation, qui vaut à la fois pour les pays en zone orange et les pays en zone rouge, quelques personnes pourraient franchir les frontières de notre pays le temps des vacances de Noël. Et si partir n’est pas interdit, la mise en quarantaine au retour d’une zone rouge est, elle, obligatoire.

    En effet, à compter de ce 18 décembre, toute personne revenant d’une zone rouge doit observer une quarantaine de dix jours. De facto, si son activité ne lui permet pas de télétravailler, cette personne ne peut plus se rendre sur son lieu de travail. « Si le poste ne permet pas le télétravail, la personne recevra un « certificat de quarantaine ». Cela permet à l’employeur de mettre temporairement son employé au chômage », explique au Nieuwsblad Geert Vermeir, conseiller juridique au secrétariat social SD Worx.

    Dans les faits, le travailleur sera donc placé en chômage temporaire… mais ne sera pas rémunéré s’il a délibérément voyagé vers une zone rouge. « Après tout, l’employé sait, quand il part, qu’il devra se mettre en quarantaine à son retour », souligne Geert Vermeir. La demande de paiement sera donc refusée ou réclamé par la suite si celui-ci a tout de même été effectué. Mais il y a mais. « Le système tient ou échoue avec l’honnêteté de l’employé. Après tout, un employeur n’a pas le droit de demander si son employé s’est rendu dans une zone rouge. Cela fait partie de la vie privée de l’employé »

    Pour les fonctionnaires statutaires, pour lesquels le système de chômage temporaire n’existe pas, des congés devront être pris pour passer la période de quarantaine si le télétravail n’est pas permis, explique Laurance Mortier du SPF Politique à nos confrères flamands.

    Concernant les enseignants nommés à titre permanent qui partiraient en zone rouge, « ils doivent organiser leur absence avec le système de congé sans solde ».

    Pour les personnes qui peuvent télétravailler, cela ne devrait rien changer puisqu’il est en effet possible de continuer à travailler, depuis son domicile, pendant sa quarantaine.

  • Imprimer

    HANNUT > UN « h », NOUVEAU PORTE-BONHEUR, TRÔNE DÉSORMAIS SUR LA GRAND-PLACE

    Les autorités communales de Hannut ont fait installer un « h » géant sur la Grand-Place.

    Construit en acier Corten par l’artisan hannutois Amaury Goossens, ce nouveau « porte-bonheur » de la Ville sera exposé en permanence sur cette place et à différents endroits de l’entité.

    Les autorités hannutoises en parlaient depuis un moment : elle est finalement arrivée ! La fameuse sculpture « H » trône désormais sur la Grand-Place de Hannut, au milieu des décorations de fêtes. « Ce H fait partie de la nouvelle charte graphique de la Ville, mise en place lors de la législature précédente.

    On voulait vraiment matérialiser ce H qui donne du dynamisme et s’inscrit dans notre volonté de faire de Hannut une ville-destination », commente l’échevin Olivier Leclercq (MR), en charge de la Gestion du centre-ville et de la Revitalisation urbaine.

    Confectionnée en acier Corten, cette statue monumentale sera désormais … La suite pour les abonnés à la version digitale sur >https://lameuse-huy-waremme.sudinfo.be/706634

    Par un artisan de Villers-le-Peuplier

    Pour la réalisation de cette œuvre, la Ville a fait appel à l’artisan local, Amaury Goossens. Le gérant de la nouvelle société Corten Décors se dit très touché par cette commande emblématique, appelée à … La suite pour les abonnés à la version digitale sur >https://lameuse-huy-waremme.sudinfo.be/706634

    Source non libre de Ro.Ma. de Sudinfo sur > https://lameuse-huy-waremme.sudinfo.be/706634

    « CORTEN DECOR » sur Facebook > https://www.facebook.com/Cortendecors/?ref=page_internal

  • Imprimer

    BON À SAVOIR > MESSENGER ET INSTAGRAM > «CERTAINES FONCTIONNALITÉS NE SONT PAS DISPONIBLES»

    « Certaines fonctionnalités ne sont pas disponibles »: voici ce qui se cache derrière le message qui est apparu sur votre compte Messenger et Instagram

    De nombreux utilisateurs ont vu un étrange message apparaître sur Messenger et Instagram. Mais que signifie-t-il vraiment ? Explications.

    Vous êtes nombreux à avoir remarqué, ces derniers jours, un message pour le moins énigmatique en vous rendant sur Messenger ou dans la partie message d’Instagram. « Certaines fonctionnalités ne sont pas disponibles. Ceci est dû à de nouvelles règles concernant les services de messages en Europe. Nous mettons tout en œuvre pour les rendre de nouveau disponibles », indique la communication de Facebook.

    Beaucoup ne remarqueront peut-être pas les outils qui ne sont plus disponibles. Pourtant, plusieurs fonctionnalités ne sont plus utilisables dans les conversations Messenger comme les sondages, les surnoms, les réponses personnalisées ou encore les pages d’assistance. Pour Instagram, ce sont les sondages, les autocollants et les effets de réalité augmentée qui manquent à l’appel. D’autres options peuvent aussi être concernées, Facebook n’ayant pas été en mesure de lister l’ensemble des fonctionnalités impactées par cette nouvelle mesure.

    Une mesure en lien avec l’application réglementaire de la directive ePrivacy de 2002 sur la vie privée et les communications électroniques qui doit être transposée par les 27 Etats membres d’ici le 21 décembre, indique la firme dans un communiqué relayé par RTL France.

    Facebook ajoute que les fonctionnalités seront à nouveau disponibles une fois que les applications seront conformes à la nouvelle réglementation européenne.

    La société ajoute que WhatsApp ne devrait pas être impacté.

    Source libre de Sudinfo sur > https://www.sudinfo.be/id296884

  • Imprimer

    RÉPONSES AUX QUESTIONS QUE VOUS VOUS POSEZ SUR LES FÊTES DE FIN D’ANNÉE !

    Il n’est pas toujours facile de s’y retrouver en matière de contacts sociaux en cette période de confinement due au Covid.

    Nous avons posé quinze des questions que vous vous posez le plus à Yves Van Laethem, quand il savait répondre et aux services d’un gouverneur de province, quand c’était plus « tordu ».

    Puis-je aller chercher mon papy à la maison de repos pour passer Noël en famille ? Pourra-t-il passer toute la semaine avec sa famille ou juste le soir de Noël ?

    « Dans mon esprit, estime Yves Van Laethem, le papy n’est pas censé être en permanence chez vous. Papy peut venir mais il doit repartir. Il sera une semaine en isolement à son retour à la maison de repos ».

    Puis-je fêter plusieurs fois Noël, des jours différents, chez des personnes différentes : une fois chez mon fils, une fois chez ma fille, une fois chez ma sœur, une fois chez ma mère… et rebelote pour le Nouvel An ?

    « Non car vous ne pouvez avoir maximum qu’un même contact rapproché par membre du ménage, par période de six semaines ».

    Que puis-je faire avec mes invités dehors : uniquement une balade ou je peux quand même boire un vin chaud autour du brasero ?

    « À condition que vous gardiez vos distances, rien ne vous empêche de faire ce que vous dites avec vos invités. Si la distance de moins d’1m50 ne peut être respectée, vous devez mettre votre masque ».

    ► Qu’est-ce qui est autorisé ? Qu’est-ce qui est interdit ? Voici les réponses aux questions que vous vous posez sur les réveillons.  … > La suite pour les abonnés à la version digitale sur > https://lameuse.sudinfo.be/708253

    Source libre de Sudinfo sur > https://www.sudinfo.be/id296486/

    Illustration > Isopix/123rf

  • Imprimer

    HANNUT > 80% DES RÉSIDENTS DU HOME « LA TONNELLE » (Route de Landen) A ÉTÉ TESTÉ POSITIFS AU COVID

    Épargnée lors de la première vague, la maison de repos « La Tonnelle » à Hannut paie un lourd tribut au covid 

    Au début du mois de décembre, un important foyer de contamination s’est déclaré : 80 % des 110 résidents ont été testés positifs.

    Malheureusement, 5 décès sont à déplorer. La situation est à présent sous contrôle, assure l’administrateur-délégué.

    Les premiers symptômes sont apparus début décembre dans le cantou, cet espace réservé aux patients atteints de la maladie d’Alzheimer. Sur les recommandations de l’AViQ, l’ensemble des résidents et les 80 membres du personnel ont été testés.

    « Malheureusement, pour une raison que j’ignore, les résultats qui auraient dû nous parvenir le lendemain en fin de journée ne sont jamais arrivés », déplore Jean-Claude Demeuse, l’administrateur-délégué de La Tonnelle à Hannut.

    Conséquence, il a fallu retester l’ensemble des résidents et du personnel « et cette fois, nous avons bien obtenu les résultats mais entre le 1er et le 2e test, le virus avait eu le temps de se propager de manière spectaculaire à l’intérieur de l’établissement. Sans ce malheureux contre-temps, nous n’aurions jamais eu un cluster de cette ampleur car dès les premiers résultats, nous aurions pris nos dispositions pour mettre en place un confinement drastique », assure Jean-Claude Demeuse.

    Une équipe soudée

    80 % des 110 résidents et 20 à 25 des 80 membres du personnel ont été contaminés. Hélas, parmi les résidents, 5 sont décédés des suites du Covid. « Même si nous avons le soutien des familles, humainement, ce sont des situations extrêmement difficiles à vivre. »

    Selon l’administrateur-délégué, la situation est  … / … La suite de l’article pour les abonnés à la version digitale sur > https://lameuse-huy-waremme.sudinfo.be/708217

    Source non libre de Marie-Claire GILLET sur > https://lameuse-huy-waremme.sudinfo.be

  • Imprimer

    HANNUT > UN PREMIER « WALD-CUBE » POUR FAMILLES EN SITUATION D'URGENCE

    Un magnifique ciel bleu a accueilli ce matin notre premier "Logement d'Urgence" !

    Ce "Wald-Cube" de 44m2 pourra accueillir 1 à 2 familles en situation d'urgence.

    Il a été réalisé par la société EcoLodge (Geer) et rassemble à la fois les caractéristiques du circuit court et celles du développement durable.

    Au-delà de l'aspect durable, nous avons également pensé à l'impact émotionnel pour quelqu'un qui se trouverait en situation de crise. De fait, arriver dans un logement naturel et en bois nous semblait plus chaleureux et rassurant.

    Un deuxième logement d'urgence viendra se greffer dès le printemps 2021.

    Un beau projet mené conjointement par le CPAS -Ville de Hannut et soutenu par la Nationale Loterij / Loterie Nationale

    Source > Martin Jamar sur Facebook

    Une VIDEO de RTC Liège sur > https://www.rtc.be/video/info/social/des-logements-d-urgence

  • Imprimer

    HANNUT > L’ÉLUE ÉCOLO ANNE-MARIE LECLERCQ QUITTE LE CONSEIL COMMUNAL

    La nouvelle a surpris tout le monde > l’écologiste Anne-Marie Leclercq (75 ans) quitte le conseil communal de Hannut.

    Le bourgmestre Manu Douette (MR) l’a annoncé ce mardi soir, en tout début de séance. « Je laisse ma place aux jeunes », nous a-t-elle confié.

    En fin de conseil, d’une petite voix douce mais ferme, Anne-Marie Leclercq se faisait régulièrement le porte-voix des Hannutois. Les problèmes de vitesse excessive chaussée de Wavre où elle réside, la sécurité des cyclistes dans le centre-ville, le soutien aux commerçants pendant cette période difficile. Pour chacun, elle savait avoir une oreille attentive et se faire entendre autour de la table du conseil communal où elle siégeait depuis 2012.

    Professeur de langue à la retraite, Anne-Marie Leclercq est une militante écolo de la première heure. En 2018, bien qu’elle ne soit pas réélue, en décembre, elle … La suite pour les abonnés à la version digitale sur > https://lameuse-huy-waremme.sudinfo.be/707974

    hannut,blog,jcd,demission,anne marie leclercq,ecolo… / …

    Son remplaçant

    Elle sera remplacée par le Hannutois François Dossogne, un fonctionnaire du ministère de la défense, âgé de 53 ans et père de trois grands enfants.

    Source non libre de Marie-Claire Gillet sur > https://lameuse-huy-waremme.sudinfo.be

  • Imprimer

    HANNUT > DÉMOLITION & RECONSTRUCTION DE LA MAISON DE LA CROIX ROUGE ROUTE DE NAMUR

    Pour les anciens, cela risque d’être un choc : à Hannut, la maison de la Croix-Rouge, avec sa belle croix en pierre calcaire en façade, va être démolie, puis reconstruite avec à l’étage 4 logements publics.

    Ce projet d’envergure d’1,1 million d’euros a été approuvé à l’unanimité mardi soir par les conseillers.

    C’est l’échevin des affaires sociales Martin Jamar qui a présenté ce projet important pour le logement public et les associations. Il a été initié il y à peine 5 mois.

    Depuis de nombreuses années, la Croix-Rouge occupe principalement le rez-de-chaussée de cette maison familiale de la rue de Namur. Une convention d’occupation a été passée avec la commune de Hannut qui en est le propriétaire.

    A l’arrière un jardin collectif y a été aménagé avant d’être abandonné progressivement.

    Le bâtiment est … La suite pour les abonnés à la version digitale sur > https://lameuse-huy-waremme.sudinfo.be/708096

    Source de Marie-Claire Gillet sur > https://lameuse-huy-waremme.sudinfo.be

    __________________________________________

    Globalement, ce projet est issu d'une sollicitation de la Croix-Rouge de Belgique pour rénover le bâtiment actuel. Celui-ci n’est plus aux normes de sécurité, électricité, … pas/plus fonctionnel.

    Des lors, nous avons fait une pierre 2 coups avec la volonté de construire 4 logements publics subsidiés par la région wallonne pour les personnes plus précarisées.

    Globalement, il comprendra :

    1.Le rez-de-chaussée fonctionnel et dédicacé exclusivement à la Croix-Rouge avec un maximum de 320m². Cela répond parfaitement aux attentes de la Croix-Rouge de Hannut

    1. La création de 4 logements de transit : 3x2 chambres et 1x1 chambre adapté pour personne à mobilité réduite. La création d’un logement adapté implique l’installation d’un ascenseur.

    Des places de parking dont 1 PMR devant le bâtiment.

    Il me semblait avoir lu il y a peu sur ce même groupe qu'il manquait de logements publics a loyer modéré sur Hannut...

    Voici donc un projet qui devrait modestement améliorer la situation.

    Source texte > Martin Jamar sur FB