Informations générales

  • Imprimer

    CONDITIONS STRICTES DE « be alert » > OUVERTURE DES MAGASINS NON ‘’ESSENTIELS’’ > TEXTE INTÉGRAL.

    BE-Alert - COVID-19 > Le Comité de concertation donne son feu vert à l’ouverture des magasins non essentiels et précise les mesures de lutte contre le coronavirus pour la période de Noël

    Le Comité de concertation a discuté aujourd’hui de la situation épidémiologique dans notre pays. Malgré la légère amélioration de la situation sanitaire, notre pays se trouve toujours en niveau d’alerte Covid 4.

     Le Comité de concertation a pris les décisions suivantes.

      Réouverture des magasins à des conditions strictes

     Les magasins non essentiels peuvent rouvrir à partir du 1er décembre 2020.

     À noter aussi que les « services non-essentiels », comme les salons de toilettage pour animaux, les cordonniers, les carwash, vont eux aussi pouvoir rouvrir leurs portes

     De strictes conditions en matière d’hygiène seront toutefois applicables :

    • le strict respect des règles de base, comme se laver les mains, garder ses distances, porter un masque ;
    • les mesures de prévention doivent être annoncées de manière visible pour tous les visiteurs y compris le personnel et les fournisseurs ;
    • du gel désinfectant pour les mains doit être disponible à l'entrée ; toute personne qui entre dans le magasin doit se désinfecter les mains ;
    • le personnel reçoit une formation appropriée ;
    • le shopping se fait individuellement avec un adulte par séance de shopping. La compagnie d’enfants jusqu'à l’âge de 18 ans inclus est limitée autant que possible ;
    • une visite de magasin est aussi brève que possible et dure au maximum 30 minutes ;
    • le magasin est également responsable de la gestion de la file d'attente à l'extérieur du magasin. Une surveillance de la clientèle qui attend à l’extérieur du magasin doit être organisée de manière à ce que les règles de distanciation physique soient respectées. L'organisation à l'extérieur du magasin se fait selon les directives des autorités locales

    Les conditions portent également sur le nombre maximal de clients par mètre carré de surface accessible :

    • pour les magasins, s'applique la norme d'un client par 10 m² de surface accessible ;
    • les magasins de moins de 20 m² accueillent au maximum 2 clients en même temps, à condition que les règles de distanciation soient respectées ;
    • les grands magasins de plus de 400 m² doivent obligatoirement prévoir un contrôle d’accès ;
    • l'accès aux centres commerciaux, aux rues commerçantes et aux parkings est organisé par les autorités communales compétentes, conformément aux instructions de la ministre de l'Intérieur, de manière à respecter les règles de distanciation, en particulier le maintien d'une distance de 1,5 mètre entre chaque personne.
    • Les musées et piscines peuvent ouvrir conformément au protocole de leur secteur.
    1. Période de Noël

    Pendant la période de Noël aussi, les règles relatives aux contacts sociaux restent d’application. Dans un souci de bien-être psychosocial, les personnes seules peuvent inviter en même temps leurs deux contacts rapprochés, soit le 24 soit le 25 décembre.

    Pour les rassemblements à l’extérieur, la règle des quatre reste applicable. Mais elle nécessite un accès direct au jardin : « on ne peut pas circuler dans les pièces de vie pour le rejoindre », a déclaré la ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden

    Le couvre-feu des 24 & 25 décembre passe de 00h00 à 05h00 (Les autres jours, 22h00 & 06h00 reste en vigueur), tout comme l’interdiction généralisée de rassemblement. Une interdiction généralisée de vente et de lancement de feu d’artifice est également d’application

    Plus d’informations sur : https://centredecrise.be/fr/news/crisisbeheer/covid-19-le-comite-de-concertation-donne-son-feu-vert-louverture-des-magasins-non

  • Imprimer

    HANNUT > LES MAGASINS ROUVRENT LE 1ER DÉCEMBRE À HUY-WAREMME: «OUF, ON ÉVITE LA COHUE»

    Les fédérations des commerçants de Huy et Waremme ainsi que la gestion centre-ville de Hannut se réjouissent de la réouverture des commerces non essentiels le 1er décembre.

    B9725327078Z.1_20201128094810_000+GUNH51311.1-0.jpgAvec une pensée pour les métiers de contact, qui restent portes closes…

    Hannut garde les livraisons

    Le Premier ministre Alexander De Croo (Open-VLD) l’a martelé : le shopping doit se faire de manière « responsable et sécurisée ». Ainsi, le client devra être seul, porter un masque, se désinfecter les mains et fuir les foules.

    Gestionnaire du centre-ville de Hannut, Martine Noël ne craint cependant pas les foules dans les commerces de Hesbaye et croit au bon comportement des citoyens. « On l’a vu au dernier confinement : certains clients prennent du temps avant de reprendre leurs habitudes et de ressortir de chez eux ».

    La Ville de Hannut a d’ailleurs décidé de maintenir le système de livraisons gratuites mis en place pour les commerces hannutois, malgré la réouverture des commerces. « Pour ceux qui ne veulent pas prendre de risque et qui préfèrent ne pas se déplacer, on compte laisser en place les livraisons à domicile ».

    Le tout est désormais de voir si les clients répondront à l’appel de reprise de leurs commerces locaux, déjà fort impactés par cette crise sanitaire et économique qui dure depuis le mois de mars.

    Source (partielle) par Ro.Ma. sur > https://lameuse-huy-waremme.sudinfo.be

    Pour Huy & Waremme l’article complet pour les abonnés à la version digitale sur > https://lameuse-huy-waremme.sudinfo.be

  • Imprimer

    !!! > COVID 19 À HANNUT > = 970 CAS CE SAMEDI 28/11 (+ 17 DEPUIS VENDREDI 27 NOVEMBRE)

    2.546 contaminations au coronavirus détectées en moyenne chaque jour en Belgique: voici la situation dans votre commune

    Moins de 1.000 patients atteints du Covid-19 se trouvaient aux soins intensifs hier/vendredi, selon les données de Sciensano publiées samedi matin. Parmi les 998 malades aux soins intensifs, 637 nécessitaient une assistance respiratoire

    Les hôpitaux belges soignaient vendredi au total 4.213 patients infectés par le coronavirus, soit 182 de moins que la veille. En moyenne, 244,9 admissions à l’hôpital ont été enregistrées ces sept derniers jours, un nombre en baisse de 29 %.

    L’ensemble des indicateurs de l’évolution de l’épidémie s’affiche d’ailleurs en baisse. Ainsi, du 18 au 24 novembre, 2.546,7 contaminations au coronavirus ont été détectées en moyenne chaque jour (-36 %) et une moyenne de 143,9 morts étaient déplorés chaque jour (-20,2 %). L’incidence sur 14 jours diminue également, avec 396,7 cas pour 100.000 habitants. L’incidence communiquée vendredi était de 434,1 contaminations pour 100.000 habitants.

    Depuis le début de l’épidémie, la Belgique a enregistré 570.829 cas d’infections au coronavirus, un total alourdi de 3.297 unités par rapport aux données communiquées vendredi.

    Le bilan officiel des décès liés au Covid-19 atteint 16.339 morts.

    Entre le 18 et le 24 novembre, plus de 28.600 tests ont été effectués en moyenne chaque jour, pour un taux de positivité de 11,5 %.

    Le taux de reproduction du virus reste lui sous le seuil fatidique de 1, avec une estimation médiane de 0,791 pour l’ensemble du pays.

    La carte interactive en visualisation libre sur > https://www.sudinfo.be/id287759/

    Source libre de Sciensano via Sudinfo sur > https://www.sudinfo.be

  • Imprimer

    HANNUT DEMAIN SAMEDI 28 NOVEMBRE > JOURNÉE DE L’ARBRE > DISTRIBUTION GRATUITE DE PLANTS (Sur rendez-vous)

  • Imprimer

    JOURNEE INTERNATIONALE CONTRE LA VIOLENCE - ORANGE THE WORLD

    Soroptimist Belgique revendique une meilleure information et une législation plus contraignante

    Villes de Hannut et Waremme > C’est le 25 novembre, Journée internationale pour l’élimination des violences à l’égard des femmes, que les Nations Unies et de nombreuses organisations telles que Soroptimist International attireront l’attention sur cette violation des droits humains en lançant la campagne « ORANGE THE WORLD ».

    Orange the world :

    IMG_0340.JPGDurant cette campagne de 16 jours d’activisme visant à accroître la sensibilisation du public sur la violence basée sur le genre, de nombreux bâtiments du monde entier seront éclairés en orange.

    Soroptimist International participe activement à cette campagne depuis plusieurs années déjà.

    Outre l’illumination de très nombreux bâtiments en orange, les 56 clubs belges organiseront des campagnes d'information et de sensibilisation afin que le gouvernement belge se décide enfin à appliquer la convention d’Istanbul qu’il a ratifié le 14 mars 2016.

    Les chiffres sont en hausse :

    On estime que 35 % des femmes dans le monde ont subi des violences physiques et/ou sexuelles de la part de leur partenaire ou des violences sexuelles de la part d'un non-partenaire à un moment ou à un autre de leur vie.

    Or, la crise sanitaire actuelle s’accompagne d’une hausse subite des cas signalés de violences domestiques, au moment même où différents services de justice, de santé et d’accueil sont réaffectés à la lutte contre la pandémie (source Nations Unies).

    Malheureusement, la Belgique ne dispose toujours d’aucune donnée officielle.

    Que revendique Soroptimist International de Belgique ?

    • Un recensement annuel de toutes les violences faites aux femmes afin d’élaborer des statistiques fiables et des politiques publiques adéquates et efficaces.
    • Une modification du cadre législatif existant afin que les crimes envers les femmes soient inclus dans le code pénal et reconnus en tant que crimes basés sur le genre et donc constitutifs d’une circonstance aggravante.

    Qui sommes-nous ?

    Soroptimist International est une association de 72 000 femmes qui travaillent ensemble pour améliorer la vie et le statut des femmes et des filles. Depuis 1921, elles financent des projets dans le monde entier, mènent des actions concrètes, informent et sensibilisent.

    Bénéficiant d’une représentation auprès d’organismes internationaux tel que le Conseil de l’Europe ou les Nations Unies, le Soroptimist est une voix puissante et efficace pour les droits des femmes.

    Le Soroptimist de Belgique compte plus de 1 650 membres et est membre du Conseil des Femmes Francophones et du Vrouwenraad.

    Le Soroptimist HESBAYE a largement distribué des affiches dans les commerces et les salles d’attente des médecins et dans les pharmacies.

    Une bannière est visible sur l’Esplanade de l’Hôtel de Ville de Hannut.

    Plus d'informations

    A propos de Soroptimist: www.soroptimist.be  - Personne à contacter > Lhoest Georgette > 019 325048

    A propos de l'action de l'ONU > https://www.unwomen.org/en/what-we-do/ending-violence-against-women

    Voir sur ce blog l’article sur Hannut (Photos) > HANNUT > CE 25 NOVEMBRE > DÉBUT DES ”16 JOURS D'ACTIVISME CONTRE LA VIOLENCE BASÉE SUR LE GENRE”

  • Imprimer

    FACEBOOK > DÈS JANVIER, LE RÉSEAU SOCIAL LANCERA OFFICIELLEMENT SA CRYPTOMONNAIE, LE LIBRA

    Le lancement très attendu de cette cryptomonnaie a pris énormément de retard mais devrait être une réalité d’ici quelques semaines.

    On le sait depuis plusieurs mois, Facebook s’est lancé officiellement dans les cryptomonnaies en annonçant il y a plus d’un an la naissance de « Libra », une monnaie électronique censée permettre d’acheter des biens ou d’envoyer de l’argent aussi facilement qu’un message instantané.

    « Libra » doit offrir un nouveau moyen de paiement en dehors des circuits bancaires et financiers traditionnels. Un outil qui peut en particulier viser les exclus du système bancaire, notamment dans les pays émergents.

    Mais jusqu’ici, on n’avait encore rien vu de ce fameux Libra. Mais cela va changer. En effet, selon le très fiable Financial Times, Facebook va officiellement lancer sa cryptomonnaie en janvier prochain.

    Dans un premier temps, le Libra serait uniquement lié au Dollar. La date officielle n’est pas encore connue.

    Source libre de Sudinfo sur > https://www.sudinfo.be/id287278

    Illustration > Isopix

  • Imprimer

    ATTENTION SI VOUS AVEZ MAL À LA TÊTE, DES NAUSÉES, OU QUE VOS ENFANTS ONT DES MAUX DE VENTRE !

    En cette période plus fraîche, l’IRM met en garde contre les intoxications au CO, qui sont régulières en ce moment.

    Outre les alertes en cas de brouillard, chutes de neige ou températures négatives, l’IRM met en garde contre les intoxications au CO, en cette période hivernale. « Les accidents par monoxyde de carbone surviennent surtout durant la saison de chauffe, entre les mois d’octobre et de mars  », explique l’IRM sur son site.

    Chaque année, le tueur silencieux fait plus de mille victimes en Belgique, dont 2 à 3 % décèdent. « La plupart des intoxications surviennent à la maison et sont dues à un appareil de chauffage ou de production d’eau chaude.

    Les poêles individuels sont plus souvent impliqués que les installations de chauffage central. Les intoxications dans les salles de bain sont en général causées par un chauffe-bain au gaz », explique l’Institut royal météorologique belge.

    Si vous avez des maux de tête, des vertiges et des nausées, ou que vos enfants ont des maux de ventre, il pourrait s’agir d’une intoxication au CO. « Pensez surtout au CO quand un malaise survient dans une salle de bain équipée d’un chauffe-eau au gaz ou quand plusieurs personnes présentent ces symptômes en même temps. Sans intervention, ces symptômes peuvent évoluer vers une perte de conscience et même un décès ».

    Soyez donc très prudents.

    Retrouvez toutes les informations nécessaires sur le site de l’IRM.

    Source libre d’Actualité Santé de Sudinfo sur > https://www.sudinfo.be/id287229

    Illustration > Photonews

  • Imprimer

    !!! > COVID 19 À HANNUT > = 953 CAS ce vendredi 27/11 (+ 4 DEPUIS hier jeudi 26 novembre)

    Coronavirus en Belgique > voici les 68 communes dans lesquelles les cas continuent d’augmenter

    Dans de nombreuses communes, le nombre de cas de coronavirus recensés a augmenté au cours des deux dernières semaines.

    Ce jeudi, 4.395 malades du Covid-19 étaient hospitalisés, selon les données publiées vendredi matin par Sciensano. Un nombre qui continue de baisser, alors que 4.570 lits d’hôpitaux étaient encore occupés mercredi par des patients infectés par le coronavirus.

    Les soins intensifs traitaient 1.034 patients jeudi, dont 671 nécessitaient une assistance respiratoire. Là encore, on constate une baisse en 24 heures. Sur les sept derniers jours, une moyenne quotidienne de 256,9 admissions à l’hôpital a été enregistrée, soit une diminution de 31%.

    Concernant les nouvelles contaminations, sur la période du 17 au 23 novembre, 2.764,6 infections en moyenne ont été dépistées par jour (-37%). Depuis plusieurs semaines, les chiffres sont donc en baisse. Mais ce n’est pas forcément le cas partout. En effet, dans 68 communes, le nombre de personnes positives au coronavirus a augmenté entre la semaine du 13 au 20 novembre et celle du 20 au 27 novembre.

    La carte interactive en visualisation libre sur > https://www.sudinfo.be/id287251

    Tableau.jpg

    Tableau: Sudinfo Récupérer les données Créé avec Datawrapper

    Au total, 16.219 personnes ont perdu la vie des suites du Covid-19. Le bilan des décès s’est alourdi de 142 morts par rapport aux données communiquées mercredi.

    La moyenne des décès quotidiens poursuit sa baisse, avec 149,1 morts par jour en moyenne entre le 17 et le 23 novembre (-21,3%).

    Source libre de Sciensano via Sudinfo sur > https://www.sudinfo.be