Historique de ..... - Page 6

  • Imprimer

    LIEGE EN 1956 > SUPERBE COURT METRAGE DE GEORGES YU > A VOIR ………

    Court métrage de 24 min qui nous rappelle bien des souvenirs !

    images.jpgRéalisé par Georges Yu est en Liégeois d’origine chinoise. En 1956, il filme sa ville. Les ouvriers qui habitent les hauteurs de Liège descendent chaque matin dans la Cité ardente pour y travailler. Les dames, elles, sont employées au Grand Bazar, au Sarma ou à l’Inno. Les enfants, eux, se font la guerre « pour rire « sur les terrils ou font l’école buissonnières. Puis il y a les marginaux, les petites gens de Simenon, les rescapés de la guerre dont la fin a eu lieu il y un peu plus de 10 ans seulement. Que deviendra tout ce petit monde dans 40 ans ?

     « L’homme sage ne lève pas les yeux sur la laideur menaçante « . Certains Liégeois pur jus ont l’air un peu èwarés, comme assommés par des coups de bambous

    Décidément, il y a beaucoup de poésies dans ces images et dans le commentaire dit aussi.

    A voir sur > http://www.youtube.com/watch?v=HjdbKZo_FZs&feature=player_embedded

  • Imprimer

    HISTORIQUE DU 1er MAI > « AUTANT SAVOIR »

    2851386520_1.gifLe XIXe siècle voit la naissance de la classe ouvrière. La prolétarisation du travail se développe au fur et à mesure que le machinisme industriel vient remplacer les anciennes formes de production. Les employeurs sont les maîtres absolus des entreprises et les conditions de travail sont misérables. Les journées de travail comportent souvent 15 à 16 heures par jour sans repos hebdomadaire et encore moins annuel. Des enfants de 6 ans travaillent souvent dans les usines et les mines, des femmes sont employées au fond de la mine et à des travaux pénibles et insalubres. Les ouvriers n'ont pas le droit de s'organiser.

    Je vous invite à découvrir ce site indépendant particulièrement bien réalisé  (Attention au son !)

    Source > http://users.skynet.be/roger.romain/1mai.html

    Voyez aussi > http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=uIfXp8E7Vic

  • Imprimer

    PASSIONNÉS PAR LE TITANIC ? > Lisez la suite ...

    395104455_ID7581467_web-titanic_150340_H3RTVH_0.JPGPassionnés par le Titanic? Un site internet vous propose des milliers de documents

    Photos, listes de passagers et de membres d’équipage... Quelque 200.000 documents relatifs au Titanic ont été mis en ligne lundi par un site internet britannique à l’occasion du 100e anniversaire du naufrage du célèbre paquebot.

    Le site http://www.ancestry.co.uk/  , spécialisé dans les recherches généalogiques, fournit notamment des registres de passagers. Ces registres contiennent les noms, âges et professions de ces passagers, de même que des données sur les membres d’équipage.

    Le site publie aussi les testaments d’Edward Smith, le capitaine du Titanic, et des hommes d’affaires américains Benjamin Guggenheim et John Jacob Astor, qui ont tous péri lors du naufrage du Titanic dans la nuit du 14 au 15 avril 1912.Titanic-2-gratuit-film-streaming.jpg

    Les documents, qui sont accessibles gratuitement jusqu’au 31 mai, incluent aussi des photos d’archives, des données sur les 328 corps retrouvés en mer et une liste de passagers fournie par le Carpathia, un paquebot venu en aide aux naufragés du Titanic et qui a recueilli presque tous les survivants.

    “ De nombreuses familles ont pu avoir entendu des rumeurs selon lesquelles elles avaient un ancêtre à bord du Titanic, certaines ont pu perdre les preuves de cela […]Nous sommes très contents de permettre au public d’avoir accès gratuitement à ces données précieuses ”, a expliqué Miriam Silverman, une responsable du site. Le Titanic a coulé au large de Terre-Neuve lors de son voyage inaugural de Southampton à New York, après avoir heurté un iceberg dans la nuit du 14 au 15 avril 1912. Environ 1.500 personnes ont péri dans les eaux glacées de l’Atlantique nord et quelque 700 ont survécu.

    Source > Sudpresse > Publié le Lundi 9 Avril 2012 à 15h09 AFP > Photo (AFP)

  • Imprimer

    LES NOMS DES RUES DE HANNUT ........

    Projet5.jpg

    LIRE LA SUITE >>>>

    Lire la suite

  • Imprimer

    LE CARNAVAL > HISTORIQUE & ORIGINES ....

    images (2).jpgHistorique

    Le Carnaval est une période de divertissement pendant laquelle l'ordre établi et la distribution des rôles sont renversés. Le roi devient un humble habitant, le mendiant est sacré roi du Carnaval, chacun se promène masqué ou grimé, et se cache derrière son masque pour faire ce qui lui est interdit en temps normal. Les conventions et les règles sociales sont modifiées, bousculées et oubliées pendant le Carnaval.

    Le Carnaval précède le mercredi des cendres et le Carême. Le Carnaval se déroule en hiver (dans l'hémisphère nord) mais sa date est mobile puisqu'elle dépend de la date de Pâques. Le Carnaval commence le jour de l'Epiphanie, jour des Rois, et se termine le jour de mardi-gras veille du mercredi des cendres. Le point culminant est le jour du mardi-gras. Selon les pays ou les régions le Carnaval court durant toute cette période où il est limité sur une période donnée dans cet intervalle.

    Pour ; L'ORIGINE DU CARNAVAL ? LE CARNAVAL AU MOYEN-ÂGE >>>>>>>

    Lire la suite

  • Imprimer

    MEILLEURS & PIRES SOUVENIRS DE NOS POLITIQUES

    Le cadeau idéal,  Un chèque-cadeau à la dérive

    222920_1913802217712_1621636468_1941118_4719364_n.jpg*  TOP >Hervé Jamar, bourgmestre de Hannut: “ J’ai le souvenir de ma première Saint-Valentin en tant que jeune marié. Nous étions allés manger aux Comtes de Champagne avec ma femme. C’était la première fois de ma vie que j’ai vu sabrer une bouteille de champagne! ”

    FLOP >Alexis Housiaux, bourgmestre de Huy: “ Je fête toujours la Saint-Valentin Pour moi, le cadeau idéal, c’est un chèque-cadeau à la Dérive. J’ai tellement de livres que c’est difficile de m’en offrir. ”

    >Hervé Jamar: “ Une fois, j’ai offert un bijou fantaisie à ma femme... Et il ne lui plaisait pas du tout.

    Le lendemain, elle a été l’échanger. Il n’était pas très joli, je m’en suis rendu compte par après.  

    téléchargement.jpg* >Alexis Housiaux: “ Mon pire souvenir, c’est une soirée au restaurant où nous sommes restés coincés par la neige. Pas de chance...

     Nous avons dû passer la nuit à l’hôtel, donc au final ce n’est pas si grave!

    Source > Sudpresse > Lundi 13 février 2012 n.c.

  • Imprimer

    DEMAIN > LA St VALENTIN > HISTORIQUE

    Le jour de la Saint-Valentin, le 14 février, est considéré dans de nombreux pays comme la fête des amoureux et de l'amitié

    250px-BigPinkHeart.jpgLes couples en profitent pour échanger des mots doux et des cadeaux comme preuves d’amour ainsi que des roses rouges qui sont l’emblème de la passion.

    À l’origine fête de l’Église catholique romaine, le jour de la Saint-Valentin n’aurait pas été associé avec l’amour romantique avant le haut Moyen Âge mais avec l'amour physique. La fête est maintenant associée plus étroitement à l’échange mutuel de « billets doux » ou de valentins illustrés de symboles tels qu’un cœur ou un Cupidon ailé.

     

    Fêtes de la fertilité du mois de février.

    L’association du milieu du mois de février avec l’amour et la fertilité date de l’antiquité. Dans le calendrier de l’Athènes antique, la période de mi-janvier à mi-février était le mois de Gamélion, consacré au mariage sacré de Zeus et d’Héra.

    Dans la Rome antique, le jour du 14 février était nommé les lupercales ou festival de Lupercus, le dieu de la fertilité, que l’on représente vêtu de peaux de chèvre. Les prêtres de Lupercus sacrifiaient des chèvres au dieu et, après avoir bu du vin, ils couraient dans les rues de Rome à moitié nus et touchaient les passants en tenant des morceaux de peau de chèvre à la main. Les jeunes femmes s’approchaient volontiers, car être touchée ainsi était censé rendre fertile et faciliter l’accouchement. Cette solennité païenne honorait Junon, déesse romaine des femmes et du mariage, ainsi que Pan, le dieu de la nature.

    Lire la suite

  • Imprimer

    JOSHUA BELL, & UN VIOLON A LA STATION DE MÉTRO

    Ou l’aventure d’un STRADIVARIUS a 2,7 Millions d’€

    417041_3240586531767_1179920331_3438020_38726220_n.jpgPar un froid matin de janvier, un homme assis à une station de métro de Washington DC a commencé à jouer du violon. Il a joué six morceaux de Bach pendant environ 45 minutes. Pendant ce temps, comme c’était l'heure de pointe, il a été calculé que des milliers de personnes sont passées par la gare, la plupart d'entre elles en route vers leur travail.

    Trois minutes se sont écoulées et un homme d'âge moyen a remarqué qu’un musicien jouait. Il a ralenti son rythme, a arrêté pendant quelques secondes, puis se précipita pour respecter son horaire.

    Une minute plus tard, le violoniste a reçu son premier dollar : une femme jeta de l'argent dans l’étui de son violon et, sans s'arrêter, a continué son chemin.

    Quelques minutes plus tard, quelqu'un s'adossa au mur pour l'écouter, mais l'homme a regardé sa montre et a repris sa marche. Il est clair qu'il était en retard au travail.

    Celui qui a apporté le plus d'attention à la prestation musicale fut un petit garçon de 3 ans. Sa mère l’a tiré vers elle, mais le garçon s’est arrêté pour regarder le violoniste.

    Lire la suite