- Page 4

  • Imprimer

    OPEN STREET ORP 2015 AVEC LA MAISON DES JEUNES CE SAMEDI 27 JUIN

    10848558_643518799111754_3985813241072284490_o.jpg

    Le samedi 27 juin, ce sont les Fêtes de la Musique à la Maison Des Jeunes Orp-Jauche! À cette occasion, la Teenage Rock Team de la Maison des Jeunes de Hannut sera en concert à 17h.

    Pour ceux qui le souhaitent, vous pourrez embarquer dans notre #‎minibus à 16h30 à Avernas. > Retour sur Avernas à la fin des concerts! Si ça vous intéresse, faites nous signe! Émoticône smile

    Du 27 juin à 16:30 au 28 juin à 03:00  > Orp-Le-Grand, Brabant, Belgium

    On vous annonce du lourd pour cette 3e édition des Fêtes de la Musique d'Orp-Jauche!

    !!! ENTREE GRATUITE !!!!

    Au programme:

    DARXCESS 02h => 03h

    https://www.facebook.com/darkxcess?fref=ts

    MC 01h => 02h

    https://www.facebook.com/pages/Deejay-Mc/142663465811885?pnref=lhc

    AMIR 00h > 01h

    https://www.facebook.com/amirzampage?fref=ts

    TJ - NICKOWANE (K51 REKORDZ) 23h => 00h

    https://www.facebook.com/pages/TJ-Compte-artiste/333044310112989?fref=ts

    https://www.facebook.com/pages/NICKOWANE/147338465348398?fref=ts

    LORD & HARDY 22h => 23h

    https://www.facebook.com/pages/Lord-and-Hardy/738322629617936?fref=ts

    Les Fanfares d'Orp

    https://www.facebook.com/Fanfaresorp

    Teenage Rock Team (MJ Hannut) 17h => 20h

    https://www.facebook.com/TeenageRockTeam?fref=ts

    Sécurité assurée

      Hamburger sur place

     Sono white night

    INFOS > Rendez-vous le samedi 27 juin dès 16h30 sur le parking du hall omnisport, rue du chaufour, bref à côté de chez nous! Suivez le sky!

    Une organisation de la Maison Des Jeunes Orp-Jauche avec le soutien de la Commune d'Orp-Jauche.

    Source > https://www.facebook.com

  • Imprimer

    HANNUT > MODULES D’INITIATION AUX NOUVELLES TECHNOLOGIES POUR LES SENIORS

    mobi%20tic%20©servicecom-provincedeliege.jpg

    Il ne s’agit pas de cours mais d’une initiation aux nouvelles technologies

    Si cela vous intéresse, les informations concernant les cours organisés sur Hannut vous seront données à ce moment.

    Quand ? Le mardi 7 juillet dans la salle Jean Renard

    • De 9h à 12h : organiser, retoucher et partager ses photos

    • De 13h à 16h : détecter et éviter les dangers du net

      Les inscriptions (gratuites) étant limitées à 10 personnes par module, n’attendez pas pour réserver au service du Troisième Age chez Catherine Mathieu au 019/51.93.86 ou catherine.mathieu@hannut.be.

      Attention, les réservations ne débuteront que le mardi suivant la parution du Hannut’Actu afin que tous les Hannutois aient reçu le journal communal.

      Vous pouvez consulter la liste des modules sur le site www.provincedeliege/fr/mobitic.  N’hésitez pas de nous faire part de ceux qui pourraient vous intéresser.

      En collaboration avec la Province de Liège dans le cadre du projet Mobi’Tic.

      Pour tout renseignement ou toute inscription : service du Troisième Age chez Catherine Mathieu au 019/51.93.86 ou catherine.mathieu@hannut.be

      Source > Ville de Hannut

  • Imprimer

    BIENTÔT > HANNUT 03 JUILLET > A LA MAISON DE LA LAÏCITÉ > BARBECUE CITOYEN SUR LE THÈME> AUTOUR DES COURS PHILOSOPHIQUES

    Projet2.jpg

    La Maison de la Laïcité « Henri DAIX » de Hannut asbl, a le plaisir de vous inviter au barbecue citoyen sur le thème:

    Barbecue citoyen et discussion autour des cours philosophiques

    Le vendredi 3 juillet 2015 à 18h30 à la Maison de la Laïcité « Henri DAIX » de Hannut Rue Albert 1er, 112 - 4280 Hannut

    Médiateur : Michel HICTER

    La disparition des cours philosophiques et leur remplacement par un cours commun d’éducation à la citoyenneté: est-ce une bonne chose?

    Qu’en est-il de la formation des enseignants et du contenu du cours lié à l’apprentissage des valeurs démocratiques et des droits de l’homme?

    • >Papillotes de poulet aux herbes,
    • >Chipolatas, merguez.
    • > Salades gourmandes.
    • > Pommes à la cannelle

    PAF 15€

    Renseignements : 0473/ 60 37 42 > 019/ 51 41 68 > 019/ 69 82 43

  • Imprimer

    LE PRIX DU FAIR-PLAY > L’ECOLE PRIMAIRE SAINT-CŒUR DE MARIE HANNUT A ETE RECOMPENSEE !

    Projet1.jpg

    Ce 16 juin au centre culturel de Huy, Panathlon Wallonie - Bruxelles a organisé la remise des prix du fair-play.

    Le projet "Stewards de récré" de l'école primaire Saint-Cœur de Marie Hannut a été récompensé !

    Eric Mottet est très fier de ses élèves de sixième année. Merci encore à l'Association de parents, au Lions Club de Hannut et au Tennis Club de Hannut.

    Source > https://www.facebook.com

    Le projet « Steward de récré » > Explications

    Chacun et chacune d'entre nous connaît les enjeux de la cour de récréation… La raison en est que chacun et chacune d'entre nous y a vécu des événements, heureux ou malheureux, et s'y est construit.

    Dans cet espace, lieu et temps, on apprend à grandir. La confrontation à l'autre et au groupe permet d'évoluer et de se situer par rapport à l'autre et aux autres ; c'est l'apprentissage de la socialisation.

    C'est aussi un moment de détente. Mais fréquemment y règne la loi du plus fort, accompagnée de son lot de violences.

    C'est cette violence qui amène les équipes éducatives à chercher des outils et à mettre en place des projets afin d'élaborer des solutions.

    C'est dans la cour que la gestion des conflits par les pairs va trouver puis prendre sa place et pleinement s'épanouir. C'est un moment où les enfants sont entre eux et peuvent devenir acteurs de cette gestion.

    C’est pourquoi depuis le premier septembre, nous avons mis en place le projet « Steward de récré » pour les élèves de sixième année en collaboration avec l’Association des parents.

    En effet, lors du souper de l’école, l’AP a organisé une vente de sacs qui a permis de financer l’achat des vestes et de t-shirts «STEWARD de récré». Lors de notre participation au Swimmarathon de Hannut, le Lions Club nous a octroyé un subside pour acheter le matériel sportif (ballons de mini-foot, ballons de basket, balles de tennis, cordes à sauter) et du matériel pour les premiers soins.

    Reportage photo du projet

    L’objectif de ce projet

    Chaque semaine, huit à douze élèves viendraient  aider dans la gestion de la cour et des malades : Deux élèves pour la distribution du matériel sportif. Deux enfants pour l’arbitrage du match de foot des petits, deux autres pour la gestion des premiers soins ainsi que quatre élèves pour le coin des malades (dessin, peinture, bricolage, jeux de société).

    Ce projet est un projet de volontariat et pas d’obligation. Il sera réservé aux élèves de 6A, 6B et 6I. Pour les prochaines années, nous pourrons l’étendre aux cinquième.

    Les missions du Steward de récré

    -Donner et récupérer le matériel sportif (qui sera stocké dans la pièce qui se trouve à coté des toilettes des garçons).

    -Gestions des terrains de foot (distribuer les vareuses, arbitrer le match des petits, donner un nouveau ballon, récupérer le matériel après la récré.)

    -Gestion des malades : s’occuper de ces derniers avec du dessin, de la lecture, des jeux de société, des bricolages…

    -Gestion de la grande cour et des toilettes : savoir observer ce qui se passe dans la cour et réagir à temps contre le désordre sans être agressif, proposer des jeux aux petits comme de la corde à sauter, l’élastique, la marelle, le parachute de psychomotricité (beau temps)…, intervenir pour les petits soins (une mise en pratique du projet Benjamin secouriste).

    1-   Prendre de bonnes initiatives (gestion du tournoi de tennis de table ou d’un tournoi de mini-foot, de basket, de  … (avec toujours la présence d’un adulte

    2-  Pour l’an prochain, nous pourrions confier d’autres missions aux stewards de récré comme ramasser les vêtements oubliés, gérer le tri des déchets et la propreté dans les cours, arroser le jardin, les fleurs, distribuer les fruits, dresser les tables pour les dîner.

    Les qualités d’un bon Steward de récré.

    Ponctuel ; avoir de la motivation ; avoir la tenue du steward pour que les enfants puissent les distinguer dans la cour (t-shirt ou veste) ; disponible vis-à-vis des enfants ; avoir une attitude dynamique ; utiliser un vocabulaire adapté à l’âge des élèves ; se rendre utile de la première à la dernière minute ; avoir un esprit de collaboration ; montrer qu’on aime ce qu’on fait ; avoir de la patience…

    Ce projet a reçu le prix du Fair Play Panathlon Wallonie - Bruxelles, le 16 juin 2015 au centre culturel de Huy.

    Source > http://www.scmhannut.be avec l’aimable autorisation d’E.M.

    Le site source sur > http://www.scmhannut.be/page/Steward_de_recre.html

    Projet3.jpg

    Prix du Fair Play Panathlon Wallonie - Bruxelles > Projet Steward de récré. Pour plus d’informations > www.panathlon.be

  • Imprimer

    BON A SAVOIR > LE COYOTE RESTE LEGAL EN FRANCE

    612178808_B975894977Z_1_20150624122436_000_G904O8FV3_1-0.jpg

    À la veille des grands départs en vacances, il est bon de rappeler que l’avertisseur de radar Coyote reste 100% légal sur les routes de France…

    Depuis 2011, les avertisseurs de radar sont interdits en France. Mais depuis cette date, le Coyote a évolué pour devenir un … Lire la suite ici ...

    Source > Rédaction en ligne sur > http://www.sudinfo.be/1317995

  • Imprimer

    OUF ! BIENTOT LES VACANCES... MAIS, DECROCHEZ VOUS... COMPLETEMENT ?

    Vacances_2015_shutterstock_274984139.jpg

    Bien mérités, les congés annuels offrent en principe l'occasion de décrocher du boulot.

    Mais un tiers des travailleurs avouent pourtant ne pas décrocher... complètement.

    Le constat, dressé pour le compte de Tempo-Team auprès de 400 travailleurs, ne devrait pas surprendre grand-monde : deux travailleurs sur trois éprouvent une forte pression au travail et un sur trois déclare ne pas parvenir à se détendre totalement après sa journée de boulot ni même pendant le week-end. Un travailleur sur deux voit des collègues tendus et une augmentation des cas de burn-out. Un sur trois estime que sa santé pâtit d'une vie trop agitée. Mais quelque 40 % des répondants envisagent tout de même positivement cette pression professionnelle, parce qu'ils prennent du plaisir dans leur emploi.

    Dans ce contexte, les vacances sont indispensables, pour la moitié des travailleurs sondés, afin de recharger les batteries. Un travailleur sur trois déclare en avoir besoin parce qu'il est épuisé à la suite d'une longue année de travail. La plupart (deux tiers) réclament surtout des congés courts, les autres aspirent à des vacances plus longues.

    Mais même en vacances, le travail demeure présent. Près de la moitié des gens gardent des contacts occasionnels avec le travail et un tiers lisent régulièrement leurs e-mails, constate-t-on chez Tempo-Team. Bien qu'une personne sur trois ne trouve pas gênant de remplir une tâche professionnelle durant ses vacances, une proportion identique de travailleurs déplore de ne pas pouvoir déconnecter totalement du travail pour se détendre sereinement. Pour ne pas être dérangés, la moitié des salariés préfèrent partir en vacances sans GSM ni ordinateur. Mais le stress est grand au moment de reprendre le quotidien, parce que dans trois quarts des cas, le travail s'est accumulé. Les tâches ne sont assumées par un collègue ou un intérimaire que dans la moitié des cas. 

    Vacances ou interruption de carrière

    Vu l'effet positif apparemment tout relatif des vacances, près d'un travailleur sur deux affirme que de longues interruptions de carrière s'avèrent nécessaires pour pouvoir travailler plus longtemps. Selon une personne sondée sur trois, ce serait même la seule façon de se détendre totalement. Les raisons pour prendre un tel break ne manquent pas : prendre davantage de temps pour soi-même, prendre soin d'un proche, consacrer davantage de temps à ses enfants, se reposer pour combattre le stress et la pression au travail, voire partir en voyage, suivre une formation, effectuer des travaux à la maison ou encore lancer une activité indépendante...

    La majorité des répondants regrettent donc que le crédit-temps pour ce genre d'interruption de travail ne soit plus encouragé ni soutenu par les autorités : avant l'introduction de ce nouveau régime, un salarié sur dix avait d'ailleurs l'intention de prendre un crédit-temps en 2015. Plus de la moitié des répondants sont convaincus que sans cette forme d'interruption de carrière, le nombre de burn-out ou de dépressions va encore augmenter.

    Source > Texte: Benoît July sur > http://www.references.be

    congés / vacances / Congés et vacances

  • Imprimer

    FORMATIONS > IL Y A DU GENIE DANS LES BIOTECHNOLOGIES

    Biotech_shutterstock_139096445.jpg

    Dans la pharma, l'innovation fait loi.

    Jusque dans l'enseignement où l'acquisition des compétences en génie analytique peut désormais s'effectuer sous une forme inédite : un master « en alternance » Co développé entre haute école et entreprises concernées.

    Dans les biotechs comme dans tant d'autres secteurs en croissance, l'une des craintes des entreprises est de ne pas disposer des compétences requises par le développement de leurs affaires. Cette préoccupation est telle que nous tentons de prendre les devants en menant des enquêtes auprès de nos membres afin d'anticiper leurs besoins, commente Rose-May Delrue, responsable de ce sujet au sein du pôle de compétitivité BioWin qui rassemble les acteurs (entreprises, centres de recherche et université) du secteur wallon des Sciences du vivant et plus globalement de la Santé.

    De telles analyses nous ont conduits à développer des formations spécialement centrées sur l'émergence de nouveaux métiers, poursuit-elle. La gestion des affaires réglementaires, par exemple, va requérir des profils qui sont actuellement en quantité trop faibles sur le marché alors que les besoins vont aller croissant : des PME dont les nouveaux produits s'approchent de la phase de commercialisation se rendent compte qu'elles ne possèdent pas les compétences requises pour gérer les contraintes réglementaires, ce qui est normal puisque, pendant des années, elles ont focalisé leur énergie sur la recherche et développement.

    Si la formation continue permet certes de combler une partie des besoins à court terme, certains ne sont pas loin de penser qu'il ne s'agit que d'un emplâtre sur une jambe de bois. Autrement dit : c'est à un autre niveau, plus en amont dans le cursus et donc dès l'enseignement supérieur, que des formations plus en adéquation avec le marché devraient être développées. Et ce, notamment par le biais de l'alternance, cette formule longtemps décriée qui suscite désormais un réel intérêt.

    Une formation en phase avec les attentes des employeurs

    De quoi s'agit-il ? D'une forme particulière d’enseignement dans laquelle l'acquisition des compétences nécessaires pour l'obtention d'un diplôme de master se fait pour partie en entreprise et pour partie en haute école, l'alternance donnant l’occasion aux étudiants de faire directement le lien entre les notions théoriques vues en cours et leurs applications sur le terrain. Quatre masters de ce type existent désormais en Fédération Wallonie-Bruxelles : en gestion de production, en gestion de chantier spécialisé en construction durable, en gestion des services généraux et, enfin, en génie analytique.

    Ce master en génie analytique a vraiment été développé en partenariat avec les entreprises du secteur pharma, commente Dominique Masy, directeur de la catégorie technique de la Haute École Louvain en Hainaut (HELHa) où les étudiants peuvent suivre ce cursus. Il s'adresse prioritairement aux bacheliers en chimie, en agronomie ou en biologie clinique qui, après l'obtention de ce master, auront accès à des fonctions telles que responsable de projet en laboratoire de contrôle qualité ou en laboratoire de recherche et développement par exemple.

    Concrètement, les cours en haute école permettent à l’étudiant d’acquérir des compétences scientifiques et techniques de pointe dans les domaines de la chimie analytique, de la biochimie, de la biologie moléculaire ou encore des biostatistiques et facilitent l’intégration dans l‘entreprise d’accueil grâce à des formations en gestion de la qualité, gestion de projet ainsi qu’en anglais. Lors de ses périodes d’apprentissage en entreprise, l’étudiant se voit confier des projets qui lui permettent, en partant de ses compétences de bachelier, d’acquérir petit à petit les compétences du master en génie analytique.

    L'étudiant bénéficie donc d'une formation totalement en phase avec les attentes des employeurs, car développée dans ce but et complétée au sein même de l'entreprise, en percevant une indemnité de l'ordre de 700 € par mois, complète notre interlocuteur. Et les entreprises, qui ont en quelque sorte codéveloppé le programme et participent à la formation des étudiants, sont assurées de disposer des profils dont elles ont besoin.

    Quelques dizaines d'étudiants ont déjà suivi ce cursus. Avec un emploi à la clé, souvent au sein de l'entreprise qui les a accueillis, mais pas systématiquement. Il faut veiller à ce que cette formation soit suffisamment spécialisée pour répondre aux besoins des entreprises, mais aussi suffisamment large pour que l'étudiant ne soit pas formaté pour ne pouvoir travailler « que » dans l'entreprise où il a complété sa formation, souligne Dominique Masy. Il s'agit tout de même d'un master, et donc d'une formation qui doit vraiment élargir l'horizon. Nous sommes en contact permanent avec les entreprises et les étudiants pour continuer à l'améliorer, voire corriger, le cas échéant, ce qui doit l'être dans cette formule qui n'en est encore qu'à son commencement.

    Source > Benoît July > Texte: Benoît July sur > http://www.references.be

    chimie / Formations / Chimie secteur pharmaceutique & Sciences