Imprimer

SI VOUS DÉCIDEZ MALGRÉ TOUT DE PARTIR DANS UNE ZONE ROUGE > VOUS NE TOUCHEREZ PAS DE CHÔMAGE !

Attention si vous décidez malgré tout de partir dans une zone rouge pendant les vacances d’hiver: vous ne toucherez pas les allocations de chômage!

Les personnes qui reviennent d’une zone rouge après les vacances de Noël et qui ne peuvent pas télétravailler n’auront plus droit aux allocations de chômage temporaire

Voyager à l’étranger reste toujours « fortement déconseillé » en Belgique. Malgré cette recommandation, qui vaut à la fois pour les pays en zone orange et les pays en zone rouge, quelques personnes pourraient franchir les frontières de notre pays le temps des vacances de Noël. Et si partir n’est pas interdit, la mise en quarantaine au retour d’une zone rouge est, elle, obligatoire.

En effet, à compter de ce 18 décembre, toute personne revenant d’une zone rouge doit observer une quarantaine de dix jours. De facto, si son activité ne lui permet pas de télétravailler, cette personne ne peut plus se rendre sur son lieu de travail. « Si le poste ne permet pas le télétravail, la personne recevra un « certificat de quarantaine ». Cela permet à l’employeur de mettre temporairement son employé au chômage », explique au Nieuwsblad Geert Vermeir, conseiller juridique au secrétariat social SD Worx.

Dans les faits, le travailleur sera donc placé en chômage temporaire… mais ne sera pas rémunéré s’il a délibérément voyagé vers une zone rouge. « Après tout, l’employé sait, quand il part, qu’il devra se mettre en quarantaine à son retour », souligne Geert Vermeir. La demande de paiement sera donc refusée ou réclamé par la suite si celui-ci a tout de même été effectué. Mais il y a mais. « Le système tient ou échoue avec l’honnêteté de l’employé. Après tout, un employeur n’a pas le droit de demander si son employé s’est rendu dans une zone rouge. Cela fait partie de la vie privée de l’employé »

Pour les fonctionnaires statutaires, pour lesquels le système de chômage temporaire n’existe pas, des congés devront être pris pour passer la période de quarantaine si le télétravail n’est pas permis, explique Laurance Mortier du SPF Politique à nos confrères flamands.

Concernant les enseignants nommés à titre permanent qui partiraient en zone rouge, « ils doivent organiser leur absence avec le système de congé sans solde ».

Pour les personnes qui peuvent télétravailler, cela ne devrait rien changer puisqu’il est en effet possible de continuer à travailler, depuis son domicile, pendant sa quarantaine.

Les commentaires sont fermés.