Imprimer

CE QUI EST AUTORISÉ OU NON À NOËL > VOICI CE QUE DIT PRÉCISÉMENT L’ARRÊTÉ PUBLIÉ DANS LE MONITEUR BELGE

Comme annoncé ce vendredi à l’issue du Comité de concertation, les personnes isolées peuvent bien recevoir deux personnes les 24 ou 25 décembre. Mais pas les deux jours !

Ce vendredi, le Comité de concertation a décidé que les restrictions actuelles de contacts sociaux et le couvre-feu fédéral entre minuit et 5h du matin resteront en vigueur pendant les fêtes de fin d’année.

Ce samedi soir, l’arrêté ministériel précisant ces mesures a été publié au Moniteur belge. Dans celui-ci, il est donc précisé qu’une « personne isolée peut accueillir en même temps le contact rapproché durable et la personne supplémentaire à la maison ou dans un hébergement touristique le 24 ou 25 décembre 2020 ».

Pas les deux jours

Cela n’est donc pas possible les deux jours, mais bien pour un seul de ces deux jours. Précisons également que les contacts peuvent être rapprochés avec une de ces personnes, mais pas les deux.

Pour les ménages, rien ne change : « Chaque ménage est autorisé à accueillir à la maison ou dans un hébergement touristique maximum un même contact rapproché durable par membre du ménage à la fois ».

À l’interdiction de rassemblements déjà en vigueur (pour les rassemblements extérieurs, la règle de quatre reste applicable) s’ajoute une interdiction généralisée de vente et de lancement de feux d’artifice, qui n’illumineront donc pas le réveillon de Nouvel an.

Lire aussi Magasins, couvre-feu, Noël, contrôles aux frontières: voici les mesures qui ont été décidées par les autorités et les nouvelles dates clés à retenir

Concrètement, selon l’arrêté ministériel, l’utilisation des articles suivants est interdite, tant dans le domaine privé que dans l’espace public, jusqu’au 15 janvier :

– les artifices de divertissement de catégorie F2, F3 et F4 visés à l’article 5 de l’arrêté royal du 20 octobre 2015 concernant la mise à disposition sur le marché d’articles pyrotechniques ;

– les articles pyrotechniques destinés au théâtre des catégories T1 et T2 visés dans l’arrêté royal précité ;

– les autres articles pyrotechniques des catégories P1 et P2 visés dans l’arrêté royal précité.

En outre, il est interdit d’utiliser des canons sonores ou canons à carbure.

Source libre de Sudinfo sur > https://www.sudinfo.be/id288162

Illustration 123 RF

Rappel > Les liens en bleu vers un développement d’informations sont réservés aux abonnés à l’édition digitales

Les commentaires sont fermés.