• Imprimer

    HORECA LOCAL HANNUTOIS > UN REPAS À EMPORTER OU À LIVRER.> LA LISTE MISE A JOUR > ICI

    Ci-joint le lien de la liste, des établissements horeca hannutois qui vous proposent leurs plats en livraison ou à emporter.

    Services à emporter et livraisons > La liste mise à jour  ce vendredi 30/10 > https://www.hannut.be/soutenons-lhoreca

    Vous ne figurez pas sur notre liste ? Envoyez toutes les informations nécessaires par mail à webmaster@hannut.be

    Nous sommes à vos côtés. N’hésitez à les soutenir en commandant chez eux.

    Bon appétit.

    Source > Ville de Hannut

  • Imprimer

    !!! > COVID 19 À HANNUT > = 677 CAS CE SAMEDI 31 OCTOBRE (+ 146 DEPUIS MARDI 27 OCTOBRE)

    Plus de 400.000 cas de coronavirus en Belgique: voici la situation dans votre commune

    Les mesures annoncées ce vendredi à l’issue du Comité de concertation sont plus que nécessaire. En voici la preuve, en chiffres.

    La Belgique a recensé en moyenne 15.847 nouveaux cas de covid-19 entre le 21 et le 27 octobre inclus, ce qui représente une hausse de 31% par rapport à la période de calcul précédente, ressort-il samedi matin du bilan provisoire de l’Institut de santé publique Sciensano. Au total, 412.314 infections ont été dénombrées depuis le début de l’épidémie.

    Le taux de positivité des tests, à savoir la proportion des personnes positives sur l’ensemble des personnes testées, atteint désormais 26,9% à l’échelle nationale. L’incidence, qui rend compte du nombre de nouveaux cas par tranche de 100.000 habitants, s’établit à 1.701,2 (+186%).

    La carte interactive en visualisation non libre pour les abonnés à la version digitale sur > https://lameuse.sudinfo.be/679479

    Ces chiffres toujours plus élevés sont donc inquiétants, et les mesures annoncées hier par le Comité de concertation semblent donc plus que nécessaires. Ces mesures sont valables pour toute la Belgique. Mais les différences entre communes restent importantes.

    Autre carte sur la page source > découvrez le nombre de tests positifs enregistrés depuis le 1er septembre, soit la rentrée scolaire.

    Source de Sciensano via Sudinfo sur > https://lameuse.sudinfo.be

  • Imprimer

    VOICI TOUT CE QUI RESTE OUVERT MALGRÉ LE COVID 19

    > Les magasins d’alimentation, y compris les magasins de nuit

    > Les magasins dalimentation pour animaux

    > Les pharmacies

    > Les marchands de journaux

    > Les stations-services et fournisseurs de carburants et combustibles

    > Les magasins de télécommunications, à l’exclusion des magasins qui ne vendent que des accessoires, mais uniquement pour les urgences, en ne recevant qu’un seul client à la fois et ce, sur rendez-vous

    > Les magasins de dispositifs médicaux, mais uniquement pour les urgences, en ne recevant qu’un seul client à la fois et ce, sur rendez-vous

    > Les magasins d’assortiment général de bricolage qui vendent principalement des outils et/ou des matériaux de construction

    > Les jardineries et pépinières qui vendent principalement des plantes et/ou des arbres

    > Les magasins en gros destinés aux professionnels, mais uniquement au bénéfice de ces derniers

    > Les garages et magasins de vélos n’assurent plus que les réparations

    > Le service à emporter et à domicile reste toutefois possible

    NB >>> Tous les magasins non-essentiels devront fermer leurs portes durant au moins un mois. Il sera toutefois possible d’être livré et d’aller chercher des achats en « click&collect ».

    Pour assurer des règles de concurrences loyales, les supermarchés et les marchés devront limiter leur offre aux produits disponibles dans les magasins essentiels.

    Source libre de Sudinfo sur > https://www.sudinfo.be/id272970

  • Imprimer

    VOICI TOUTES LES NOUVELLES MESURES POUR LUTTER CONTRE LE COVID-19

    Elles entreront en vigueur ce dimanche 01/11 à minuit et pour une durée de six semaines, en principe jusqu’au 13 décembre.

    Les commerces non essentiels devront fermer. Ils pourront toutefois organiser des retraits de marchandises et faire des livraisons à domicile. La mesure sera évaluée le 1er décembre. Les supermarchés et marchés devront limiter leur offre aux produits disponibles dans les magasins essentiels.

    Les centres de vacances et campings sont fermés à partir du 3 novembre et jusqu’à mardi, les activités en intérieur et en groupe sont suspendues. Les hôtels et « bed & breakfast » peuvent rester ouverts mais les repas devront être consommés en chambre.

    Les coiffeurs, salons de beauté, massages, etc., sont fermés. Les parcs animaliers également.

    Les garages et magasins de vélos n’assurent plus que les réparations.

    Les entreprises et entreprises agricoles restent ouvertes, à condition qu’elles respectent les obligations en matière de télétravail, de port du masque et de distanciation sociale.

    Le télétravail devient obligatoire dans les domaines qui le permettent. S’il est impossible, le port du masque et la ventilation sont obligatoires.

    La vie sociale sera aussi considérablement réduite. La règle des 4 personnes tombe. Chaque membre d’une famille a droit à un contact rapproché et les familles ne peuvent inviter qu’un seul contact rapproché à la fois. Une exception est prévue pour les personnes seules qui, à côté de leur contact rapproché, peuvent inviter une autre personne mais pas en même temps. A l’extérieur, les rencontres devront répondre à la règle de 4 personnes.

    Quinze personnes seront autorisées aux funérailles, aucun repas ou réception ne pourra être organisé après la cérémonie. Les lieux de prière restent ouverts mais aucun service religieux ne pourra avoir lieu. Les rassemblements qui s’y dérouleraient ne pourront excéder 4 personnes, moyennant port du masque et respect des distances. Les mariages n’auront lieu qu’en présence des époux et des témoins.

    Pour tous les niveaux d’enseignement, les cours sont suspendus jusqu’au 15 novembre. Dans l’enseignement secondaire, la situation sera hybride : les élèves des 2e et 3 degrés suivront un enseignement en présentiel à maximum 50 % jusqu’au 1er décembre au moins. Une évaluation déterminera si le présentiel à 100 % est à nouveau possible. Dans le supérieur, l’enseignement se fera à distance jusqu’au 1er décembre pour les étudiants de première année et jusqu’à la fin de l’année civile pour les autres.

    Cours suspendus

    On parle de cours suspendus, pas d’écoles fermées, puisque des garderies seront organisées et que les enseignants seront à la disposition de leur pouvoir organisateur pour préparer la rentrée. Ce qui sera, sans doute, surtout pertinent dans les deuxièmes et troisièmes degrés du secondaire (dès la 3e secondaire).

    Enseignement hybride

    Cet enseignement hybride, à partir de la 3e secondaire, rappelons-le une fois encore, sera de circonstance entre le 16 novembre et le 1er décembre (MISE A JOUR 31/10 : l’enseignement hybride dès le 2e degré du secondaire finalement prolongé jusque fin décembre. A lire ici).

    Accessoirement, les réunions d’enseignants se dérouleront en ligne, tout comme les journées pédagogiques.

    Dans le supérieur ?

    Et que va-t-il se passer dans l’enseignement supérieur ? Les cours à distance resteront la règle jusqu’au 1er décembre pour les étudiants de première année (BAC 1). Pour les étudiants des autres années, le distanciel sera au moins d’application jusqu’à la fin de l’année civile.

    Les crèches restent ouvertes.

    Ces règles s’appliquent sur tout le territoire. Les règles de couvre-feu, décidées précédemment, continueront cependant à varier d’une Région à l’autre (22 heures à 6 heures en Wallonie et à Bruxelles, minuit à 5h en Flandre).

    Les frontières ne sont pas fermées conformément aux accords européens. Cependant, les voyages à l’étranger sont très fortement déconseillés.

    Le Premier ministre a appelé chacun à se montrer solidaire en respectant les règles, afin de faire reculer le virus. « Nous surmonterons cette crise seulement si nous nous soutenons les uns les autres », a-t-il souligné.

    Source libre de Sudinfo sur > https://www.sudinfo.be/id273319

    Le lien vers les textes déposés > https://centredecrise.be/fr/news/gestion-de-crise/covid-19-comite-de-concertation-sur-le-durcissement-du-confinement

  • Imprimer

    HANNUT CE 29/10 > PARC « MARCEL LARUELLE » > FIN DES TRAVAUX, REMISE EN PLACE DU PORTAIL & DE LA PLAQUE COMMÉMORATIVE

    Le parc Marcel Laruelle, inauguré le 31 Août 2013, vient de profiter d'un lifting, après cet entretien, le service des travaux a pu replacer la plaque commémorative en l'honneur de son ancien député-bourgmestre.

    Deux de ses petits-fils, Jean-Yves et Sébastien, tous deux conseillers communaux dans la législature actuelle, continuent sur la même voie

    Merci au service des travaux pour la réalisation de ce bel ouvrage.

    Sur ce blog le 02 septembre 2013 > https://hannut.blogs.sudinfo.be

    … : … Le nouveau parc public Marcel Laruelle a été inauguré samedi matin, en présence de nombreux membres de la famille de l’ancien bourgmestre

    Désaffecté depuis de nombreuses années, l’ancien cimetière hannutois de la rue de Crehen vient d’être transformé en un vaste parc public. Il se nomme désormais «Parc Marcel Laruelle», en hommage à cet ancien bourgmestre de Hannut et député honoraire social-chrétien originaire du village de Blehen.

    Dans le nouveau parc a été conservé le patrimoine funéraire exceptionnel.

    123043765_712241122729561_4160668446218675723_n.jpg123170591_1779233528894072_6829464910615434005_n.jpg123129047_1012591785856358_6787897470961751062_n (1).jpg

  • Imprimer

    HANNUT ET WAREMME > LES CENTRES DE PLANNING FAMILIAL DE L’OASIS FAMILIALE À, C’EST QUOI … ?

    Une équipe pluridisciplinaire composée d’assistantes sociales, de psychologues de différentes orientations thérapeutiques pour enfants, adolescents, adultes, couples et familles, des médecins généralistes pratiquant la petite gynécologie, et des juristes.

    Des permanences d’accueil sans rendez-vous pour poser vos questions tout-venant, faire  une demande de suivi, obtenir des préservatifs gratuitement, réaliser un test de grossesse, envisager une IVG, venir chercher des brochures relatives à la VRAS (Vie Relationnelle, Affective et Sexuelle) etc …. Nous vous aiderons quelle que soit votre situation, soit directement en répondant à vos questions, soit en vous proposant un suivi dans notre équipe, soit en vous orientant vers les services compétents pour vous prendre en charge.

    Sur rendez-vous : des consultations médicales (contraception, dépistage  IST, questions liées à la sexualité), des consultations juridiques (droits et devoirs, séparations, conflits, etc), des consultations psychologiques ouvertes à tous les âges et pour toute question relative à la VRAS. Ces consultations se font avec un tarif maximal fixé par notre décret et que nous pouvons adapter à vos moyens. Nous proposons également des consultations sociales gratuites ;

    Des animations EVRAS dans les écoles maternelles, primaires et secondaires de l’enseignement général et spécialisé, les institutions, les homes pour personnes âgées …

    Des sensibilisations thématiques (journée mondiale de lutte pour les droits des femmes, journée mondiale de la contraception, journée mondiale de lutte contre le SIDA …) ;

    N’hésitez pas à nous contacter :

    Sur Hannut (Rue de Wavre, 22B) au 019 51 11 10 permanences les lundis de 9 à 13h et de 16 à 19h, les mercredis de 12 à 16h, et les jeudis de 12 à 16h30.

    Sur Waremme (Avenue Edmond Leburton, 20A) au 019 33 22 39 permanences les lundis de 9 à 12h30, les mercredis de 9 à 14h et les jeudis de 15 à 19h.

  • Imprimer

    MER DU NORD > LE MASQUE BUCCAL SERA OBLIGATOIRE SUR LES ZONES DE DIGUES EN AGGLOMÉRATION PENDANT LES VACANCES DE TOUSSAINT!

    La Flandre occidentale impose le masque buccal sur les zones de la digue faisant partie d’une agglomération pendant les vacances d’automne (Toussaint), a annoncé jeudi le gouverneur Carl Decaluwé après s’être concerté avec les bourgmestres de la province.

    Le masque ne sera obligatoire que dans les portions de la digue qui se situent au sein d’une agglomération. « Le tronçon sur Raversijde (près de l’aéroport de Bruges-Ostende, NDLR) n’est par exemple pas une zone bâtie. Le port du masque n’y est pas obligatoire », précise le gouverneur.

    « La situation exige des mesures supplémentaires », explique M. Decaluwé, justifiant ce tour de vis par rapport au reste de la Flandre.

    Toutes les activités de porte-à-porte pour Halloween et autres festivités sont en outre interdites. Les bourgmestres réclamaient cette mesure afin d’éviter que la traditionnelle collecte de bonbons ne génère trop de contacts. Même un Saint-Nicolas prenant des enfants sur ses genoux dans un magasin n’est pas autorisé, insiste le gouverneur.

    Source libre d’accès de Sudinfo sur > https://www.sudinfo.be/id272351

    Illustration > Belge Image

  • Imprimer

    À PARTIR DE CE JEUDI 29/10 À MINUIT > MESURES APPLIQUÉES DANS TOUT LE PAYS.

    Voici toutes les règles qui sont entrées en vigueur ce jeudi à minuit

    Le Moniteur belge a publié mercredi soir l’arrêté ministériel contenant les mesures appliquées dans tout le pays à partir de ce jeudi 29/10 à minuit.

    Cette procédure et le contenu de l’arrêté ont été déterminés au terme de la concertation entre Premier ministre et les ministres-présidents, a indiqué mercredi soir la ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden (CD&V).

    Selon celle-ci, il a été décidé de procéder à la publication d’un arrêté ministériel assurant une convergence maximale des mesures pour l’ensemble du territoire belge.

    Le socle de mesures fédérales prises à l’issue du comité de concertation de vendredi dernier est élargi aux mesures suivantes.

    > Magasins : les courses sont effectuées seul ou avec maximum une autre personne et pendant une période de maximum 30 minutes. Un adulte peut accompagner les mineurs du même ménage ou les personnes ayant besoin d’une assistance.

    > Hôtels et autres types d’hébergement : seul le restaurant est ouvert, uniquement pour les clients de l’hôtel.

    > Tous les établissements (ou parties d’établissements) appartenant au secteur culturel, festif, sportif, récréatif et événementiel sont fermés, y compris : les casinos, salles de jeux automatiques et bureaux de paris ; les centres de bien-être, y compris entre autres les saunas, jacuzzis, bains de vapeur et hammams, sauf si leur utilisation est privée ; les discothèques et les dancings ; les salles de fête et de réception, excepté pour l’organisation de repas à l’occasion de funérailles ou d’une crémation ; les parcs d’attractions ; les plaines de jeux intérieures ; les pistes de bowling ; les fêtes foraines, marchés annuels, brocantes, marchés aux puces, marchés de Noël et villages d’hiver ; les piscines ; les foires commerciales, y compris les salons ; les cinémas.

    > Peuvent rester ouverts : les plaines de jeux extérieures ; les espaces extérieurs des zoos, parcs animaliers, parcs naturels et musées en plein air, y compris l’entrée, la sortie, les installations sanitaires, les premiers secours et les bâtiments de secours ; les bibliothèques ; les lieux de culte et les bâtiments destinés à l’exercice public des services de morale non confessionnelle ; les espaces extérieurs des infrastructures sportives pour la pratique individuelle du sport ; les pistes équestres couvertes de manèges et hippodromes, et ce à la seule fin du bien-être des animaux ; les lieux culturels, pour les -12 ans dans le cadre des activités scolaires et extrascolaires, dans le cadre de stages et activités organisés, et pour les membres du personnel dans le cadre de leurs activités professionnelles.

    > Hormis les piscines, peuvent rester ouvertes dans le cadre du sport amateur, les salles de sport et installations sportives, mais uniquement pour les groupes scolaires d’enfants jusqu’à 12 ans inclus dans le cadre d’activités scolaires ou extrascolaires de l’enseignement obligatoire ; et pour les stages et camps sportifs organisés par les autorités locales et destinés aux enfants jusqu’à 12 ans inclus ;

    > Les installations sportives restent également accessibles pour les compétitions et entraînements de sportifs professionnels ; et pour les activités autres que sportives, autorisées en vertu des dispositions de l’arrêté ministériel et des protocoles en vigueur.

    > Les compétitions et entraînements professionnels peuvent avoir lieu mais sans public, à l’intérieur et à l’extérieur.

    > En amateur, les compétitions et entraînements ne sont autorisés que pour les -12 ans, en présence d’un parent maximum, uniquement à l’extérieur.

    > Les camps, stages et activités avec des enfants de -12 ans, sans nuitée, sont autorisés. Le nombre de personnes participant à ces activités est limité à 50, accompagnateurs compris. Pour ces derniers, le port du masque est obligatoire.

    > Les mariages, enterrement, crémations, services religieux et services non confessionnels peuvent être organisés en présence d’un maximum de 40 personnes.

    Les mesures seront dans un premier temps applicables jusqu’au 19 novembre 2020.

    Les règles s’ajoutent au socle fédéral déjà existant :

    > Pour rappel, celui-ci prévoit que le télétravail reste la règle. Les contacts sans distanciation (contacts rapprochés) sont limités 1 personne. Les rassemblements privés sont limités à 4 mêmes personnes pour deux semaines. Les rassemblements dans le domaine public sont limités à maximum 4 personnes.

    > Les marchés restent ouverts mais la consommation de boissons et de nourriture et y est interdite. Les marchés aux puces, brocantes et marchés de Noël sont interdits.

    > Les cafés et restaurants sont fermés. Les repas à emporter restent possibles jusqu’à 22 heures.

    > Les magasins de nuit doivent fermer à 22h00. La vente d’alcool est interdite à partir de 20h00.

    > La Flandre applique de son côté, seule, l’interdiction de se déplacer dans l’espace public entre 24h00 et 5h00, sauf pour les déplacements essentiels, qui ne peuvent être reportés.

    > La Wallonie et Bruxelles appliquent depuis le week-end dernier un couvre-feu plus strict, de 22h à 6 heures.

    > La ville-Région de Bruxelles impose, quant à elle, le port du masque sur tout l’espace public.

    Récapitulatif des règles nationales en vigueur à parti de ce jeudi> Le télétravail est la règle

    > Couvre-feu de minuit à 5 heures. En Wallonie et à Bruxelles de 22h00 à 6h00 du matin.

    > Commerces : max. 30 minutes, un client par 10m2, courses effectuées seul ou maximum avec une personne

    > Les magasins de nuit doivent fermer à 22h00. La vente d’alcool est interdite à partir de 20h00.

    > Restaurants et cafés fermés : repas à emporter jusqu’à 22h00 (jusqu’à 20h00 si boissons alcoolisées)

    > Fermeture des établissements des secteurs culturels, festifs, sportifs et récréatifs

    > Fermeture des parcs d’attractions

    > Marchés autorisés (mais consommation de boissons et de nourriture et y est interdite) à l’exception des marchés annuels, de villages d’hiver et des brocantes

    > Les contacts rapprochés (sans distanciations) sont limités à max. 1 personne.

    > Les rassemblements privés sont limités à 4 mêmes personnes toutes les deux semaines.

    > Les rassemblements dans le domaine public sont limités à maximum 4 personnes.

    > Maximum de 40 personnes aux mariages, enterrements et cérémonies du culte

    > Compétitions et entraînements sportifs professionnels sans public

    > Stages et camps autorisés pour les enfants jusqu’à 12 ans

    Source libre d’accès de Sudinfo sur > https://www.sudinfo.be/id272283