Imprimer

LE COULOIR DE SECOURS DÉBARQUE SUR NOS AUTOROUTES MAIS LES BELGES N’Y COMPRENNENT TOUJOURS RIEN.

Voici tout ce qu’il faut savoir pour éviter l’amende

Le code de la route change ce 1er octobre avec l’instauration d’un « couloir de secours » sur les chaussées à plusieurs bandes.

« À partir de ce jeudi, les automobilistes devront libérer, en cas de ralentissement ou de bouchon, un couloir de secours pour les services d’intervention sur les voies comptant au moins deux bandes de circulation », explique Lorenzo Stefani, porte-parole de Touring.

Le but est d’aider les secours à progresser rapidement malgré la circulation à l’arrêt ou au pas. Ce couloir doit être créé même s’il n’y a pas d’ambulance ou de camion de pompier en vue.

Des campagnes d’information ont été menées en ce sens. Mais selon Touring, « un grand nombre d’usagers de la route ne sont peut-être pas encore au courant. En tout état de cause, une sensibilisation s’impose, éventuellement sous la forme d’une signalisation sur la chaussée ou sur des panneaux, en particulier aux endroits où les files se forment quotidiennement ».

L’organisme de mobilité estime qu’il faudra du temps avant que les Belges n’intègrent ce changement, un peu comme pour le principe de la tirette.

Voici tout ce qu’il faut savoir pour éviter l’amende.

Les caméras sur nos autoroutes pourraient bien vous surveiller...

Attention, une autre règle méconnue entre en vigueur ce jeudi !

Les textes en bleu sont des liens vers une extension d’information & réservé aux abonnés de la version digitale. Vers > https://www.lameuse.be/654938

Source libre de Sudinfo sur > https://www.sudinfo.be

Illustration > BELGA

Les commentaires sont fermés.