Imprimer

(DÉ)CONFINEMENT > VOICI PRÉCISÉMENT TOUT CE QUI CHANGE DÈS CE LUNDI 04 MAI !!!!

Les mesures de la 1ère phase du déconfinement ont été publiées au Moniteur Belge

Après le Conseil national de sécurité du vendredi 24 avril dernier, qui balisait les grandes lignes du déconfinement en Belgique, il fallait attendre la publication de l’arrêté ministériel au Moniteur Belge pour que toutes les mesures soient officielles.

Ce qui est fait ce jeudi. On notera, comme souvent, que quelques précisions supplémentaires ont été ajoutées.

Vendredi dernier, à l’issue du Conseil national de sécurité, la Première ministre Sophie Wilmès et les ministres-présidents des entités fédérées avaient, en conférence de presse, dessiné les grandes lignes du déconfinement en Belgique qui débute pour sa première phase ce lundi 4 mai.

Après avoir confirmé hier que cette « phase 1A du plan belge de déconfinement » aura bien lieu à partir de lundi après un avis favorable des experts, toutes les annonces concernant cette première partie de sortie de confinement ont été retranscrites dans un arrêté ministériel publié au Moniteur Belge ce jour. C’est-à-dire que les mesures sont désormais inscrites dans la loi.

Et si tout ce que le CNS avait décidé s’y retrouve bel et bien, on notera toutefois que plusieurs mesures et détails pratiques ont été précisés.

Réductions autorisées

On notera par exemple la disparition dans le moniteur de l’article suivant : « Les actions de réduction sont interdites dans tous les commerces et les magasins qui peuvent rester ouverts conformément au paragraphe 1er, alinéa 1er, sauf si ces actions avaient déjà été décidées ou étaient en cours d’exécution avant le 18 mars 2020 ». Cela veut dire que les magasins peuvent à nouveau faire toutes les réductions et actions qu’ils désirent.

Accès aux infrastructures

Par ailleurs, comme évoqué, à partir de ce lundi, l’accès aux infrastructures nécessaires à l’exercice des activités physiques en plein air n’impliquant pas de contacts physiques, à l’exclusion des vestiaires, douches et cafétérias, est à nouveau autorisé.

Activités physiques

Sont désormais autorisées, les promenades et les activités physiques en plein air n'impliquant pas de contacts physiques, seul ou en compagnie de personnes vivant sous le même toit et/ou en compagnie de maximum deux autres personnes qui doivent toujours être les mêmes, moyennant le respect d'une distance d'1,5 mètre entre chaque personne.

Transports publics

Les transports publics sont maintenus. Le citoyen à partir de l'âge de 12 ans est obligé de se couvrir la bouche et le nez avec un masque ou toute autre alternative en tissu dès l'entrée dans la gare, sur le quai ou un point d'arrêt, dans le bus, le (pré)métro, le tram, le train ou tout autre moyen de transport organisé par une autorité publique.

Port du masque

Concernant le port du masque, on notera l’arrivée de ce paragraphe : « Le port d’un masque ou de toute autre alternative en tissu permettant de se couvrir la bouche et le nez est autorisé à des fins sanitaires dans les lieux accessibles au public. » Considérant que le port d’un masque ou de toute autre alternative en tissu joue un rôle important dans la stratégie de retrait progressif des mesures, le port du masque est dès lors recommandé à la population pour toute situation où les règles de distanciation sociale ne peuvent être respectées afin d’éviter la poursuite de la propagation du virus.

Lire aussi Déconfinement en Belgique: voici où vous pourrez vous procurer des masques et à quel prix (vidéo)

Par ailleurs, considérant que le nombre de personnes utilisant les transports en commun publics augmentera prochainement et qu’il deviendra plus difficile de se tenir à 1,5 mètre l’un de l’autre, qu’il est donc nécessaire de rendre obligatoire le port du masque dans les transports publics.

Nouveaux commerces

Deux types de commerces peuvent, dès lundi, en plus des magasins auquel l’accès était déjà autorisé précédemment, ouvrir leurs portes. Ce sont :

– les commerces de détail spécialisés qui vendent des tissus d’habillement ;

– les commerces de détail spécialisés qui vendent des fils à tricoter et des articles de mercerie

Reprise du travail

Concernant la reprise du travail, c’est tout un nouveau paragraphe qui a été ajouté :

– Le télétravail à domicile est toujours recommandé dans toutes les entreprises non-essentielles, quelle que soit leur taille, pour tous les membres du personnel dont la fonction s’y prête. Si le télétravail à domicile n’est pas appliqué, les entreprises prennent les mesures nécessaires pour garantir le respect maximal des règles de distanciation sociale, en particulier le maintien d’une distance d’1,5 mètre entre chaque personne. Cette règle est également d’application pour les transports organisés par l’employeur.

– Les entreprises adoptent en temps utile des mesures de prévention appropriées, en vue de garantir l’application des règles prévues au paragraphe 1er ou, si cela n’est pas possible, afin d’offrir un niveau de protection au moins équivalent.

– Les inspecteurs sociaux de la Direction générale Contrôle du bien-être au travail du Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale sont chargés d’informer et d’accompagner les employeurs et les travailleurs et, conformément au Code pénal social, de veiller au respect des obligations en vigueur dans les entreprises.

– Les locaux et lieux de travail des entreprises sont uniquement accessibles au public dans le cadre des relations entre professionnels et entre professionnels et autorités publiques.

Balade à moto

Par ailleurs, à partir du 4 mai, les balades à moto récréatives seront à nouveau autorisées. «La balade devra commencer et se terminer à la maison sans arrêt sur des sites touristiques ou autre ’hotspot’», indique jeudi soir le ministre de l’Intérieur, Pieter De Crem, sur sa page Facebook.. Les grands rassemblements ne seront pas encore permis: trois motards maximum pourront avaler du bitume ensemble.

Activités en plein air

Dès lundi, chacun pourra pratiquer une activité sportive en plein air (telle que le tennis, l’athlétisme, la pêche ou le kayak, par exemple) avec deux autres personnes extérieures à la famille, en plus de celle-ci.

Toutes ces nouveautés entrent en vigueur le 4 mai 2020. Les mesures prescrites sont d'application jusqu'au 10 mai 2020 inclus. Il s’agit donc bien des mesures de la phase 1A, avant le début possible de la phase 2B à partir du 11 mai.

Pêche à la ligne

A partir du 4 mai, les pêcheurs pourront à nouveau pratiquer leur activité favorite, mais seul ou accompagné d’un autre pêcheur, membre de sa famille vivant sous son toit, indique la circulaire publiée jeudi par le ministre wallon de l’Agriculture Willy Borsus. Une distance d’au moins 5 mètres devra être respectée entre pêcheurs.

Le pêcheur devra être seul (ou accompagné d’un pêcheur faisant partie de sa famille et vivant sous le même toit), en possession de son permis de pêche, de son matériel de pêche et, éventuellement «d’un document quelconque permettant de localiser le parcours de pêche et attestant qu’il est en droit d’y pêcher». Cette dernière mesure concerne les pêcheurs pratiquant leur sport favori dans les petites rivières appartenant à la Région mais dont la pêche est gérée par des sociétés de pêche privées.

Les pêcheurs devront aussi suivre le trajet le plus direct entre leur domicile et le lieu de pêche, pour l’aller comme pour le retour.

Il est également écrit dans la loi qu'un retour à des mesures plus strictes n'est jamais exclu.

Source libre de Sudinfo sur > https://www.sudinfo.be/id182849

Les commentaires sont fermés.