Imprimer

TRIBUNAL CORRECTIONNEL > SURSIS PROBATOIRE POUR LE HANNUTOIS QUI HARCELAIT SON PAPA DE 88 ANS

Pendant huit ans, Michel a insulté et menacé son vieux père. Il l’a aussi empêché de dormir 

Pendant huit ans, Michel a harcelé son vieux père quotidiennement en l’insultant, en l’empêchant de dormir, en lui confisquant ses lunettes, en le menaçant d’incendier sa maison, … Il était en aveux et disait regretter les faits. Le tribunal a décidé de le laisser recouvrer la liberté, mais sous conditions. 

C’est détenu que Michel, un Hannutois de 52 ans, avait comparu devant le tribunal correctionnel de Liège, après dix mois de détention préventive pour des faits qualifiés de menaces, harcèlement, extorsion, vol et abus de faiblesse à l’encontre de son papa de 88 ans. L’enquête avait débuté le 18 avril 2019 lorsque la victime, prénommée Jean, avait réussi à échapper à la vigilance de Michel, qu’il hébergeait depuis 2007.

Il avait rejoint le commissariat de police le plus proche et, en pleurs, il avait expliqué qu’il n’en pouvait plus des conditions de vie que lui imposait son fils, qu’il avait accueilli à son domicile alors qu’il était surendetté. Les policiers avaient constaté que Jean était terrorisé par les éventuelles représailles de Michel suite à cet appel à l’aide ; ils ont décrit un octogénaire « en pleine détresse morale ».

… / … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 08/02/2020

… / … Il écope de trois ans de prison mais puisqu’il avait émis des regrets apparemment sincères et qu’il était disposé à se faire soigner, elle lui a accordé un sursis probatoire pour tout ce qui excède la détention préventive.

Source > LWS sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 08/02/2020

L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > https://huy-waremme.lameuse.be/515174

Les commentaires sont fermés.