Imprimer

PRÈS DE ... 60 ÉOLIENNES SUR LE TERRITOIRE DE HUY-WAREMME > LES DÉTAILS …

Les éoliennes se multiplient à un rythme effréné.

 Pour y voir plus clair, voici le nombre d’éoliennes par commune à Huy-Waremme. Certaines localités en ont beaucoup. D’autres n’en ont aucune. Bilan et perspectives.

Les éoliennes poussent comme des champignons selon certains… Ou comme des mauvaises herbes selon d’autres ! Mais il est parfois difficile d’avoir une idée objective du nombre d’éoliennes dans notre arrondissement. Nous avons donc décidé de faire le point pour connaître le nombre exact d’éoliennes par commune à Huy-Waremme.

Selon nos calculs et les chiffres donnés par les bourgmestres et leurs administrations, il y a actuellement 58 éoliennes dressées dans notre arrondissement. Un chiffre qui n’est pas insignifiant. Il y aurait en effet plus de 300 éoliennes en Wallonie. Les mâts de Huy-Waremme représentent donc une belle part du total wallon.

Selon nos calculs sur base des documents du SPW, les éoliennes de notre arrondissement représenteraient une puissance nette développable de 183,7595 MW. « Cela correspond à une consommation d’environ 100.000 ménages », explique Damien Ernst, spécialiste de l’énergie et professeur à l’ULiège. Mais face aux 3.000 MW de la centrale nucléaire de Tihange, les performances de nos moulins semblent bien faibles…

Communes sans éoliennes

Toutefois, derrière ce total se trouve une réalité véritablement fragmentée. Les éoliennes sont en effet réparties de manière inégale sur notre territoire. Ainsi, de nombreuses communes ne possèdent aucune éolienne. C’est notamment le cas d’Oreye, de Braives, de Burdinne, de Remicourt, de Fexhe-le-Haut-Clocher, de Faimes, de St-Georges

La proximité avec l’aéroport de Bierset ou une zone militaire empêche beaucoup de communes d’installer des mâts. « Avec le survol des avions et le couloir militaire, nous ne pouvons pas avoir d’éoliennes et on le regrette amèrement », explique ainsi le bourgmestre de Saint-Georges, Francis Dejon.

D’autres communes abritent cependant de véritables « parcs éoliens ». 17 éoliennes sont situées sur le territoire de Villers-le-Bouillet. Sur la commune de Hannut, on retrouve 11 mâts. Sur Berloz, on peut en compter 6.

Projets complexes

De nombreux projets sont encore en cours dans notre région. Mais il est extrêmement difficile de faire une cartographie détaillée des projets éoliens ... / ...

Villers Le Bouillet, la commune qui compte le plus d’éoliennes

On compte donc 17 éoliennes sur le territoire de la commune de Villers-le-Bouillet. « Il y a eu différentes majorités. … / …

Par > Ro. Ma.

Pour Hannut et Geer, le compte est bon !

Plusieurs bourgmestres redoutent le phénomène d’« encerclement ». Prenons l’exemple de Geer !

Cette commune compte actuellement quatre éoliennes sur son territoire. Et pour les autorités, le compte est bon. « On a un parc commun avec Berloz. Nous avons défini notre politique et on considère qu’on a rempli nos objectifs. On ne va pas plus loin, c’est-à-dire qu’on ne veut pas plus d’éoliennes, car on ne veut pas un encerclement », explique Dominique Servais, bourgmestre de Geer.

Déjà 11 à Hannut

On vous en parlait récemment (voir La Meuse du 4 janvier 2020). La société Elicio aimerait installer 10 nouvelles éoliennes sur les communes de Hannut et de Wasseiges. Il y en aurait ainsi 6 « et demi » supplémentaires sur Hannut, qui en compte déjà 11.

Le bourgmestre de Hannut, Manu Douette, nous avait expliqué sa position. Elle peut être synthétisée avec l’expression belgo-belge : « Trop is te veel ».

Selon le mayeur, le risque d’encerclement est réel. De plus, la commune de Hannut a déjà fait des efforts et préfère maintenant se tourner vers d’autres types d’énergies alternatives, comme le photovoltaïque.

Manu Douette prend également sa casquette de député pour apporter une précision : « J’aimerais inverser la machine. Si on veut un réel projet éolien, il faut définir des zones. Les promoteurs viendraient ensuite proposer des projets. Pour l’instant, il n’y a pas de vision globale. C’est donc à la Région de prendre les choses en main ».

Amay: la majorité Ecolo rêve d’un mât

« C’est une catastrophe ». Le bourgmestre d’Amay, Jean-Michel Javaux, ne mâche pas ses mots. Sa commune ne peut pas avoir d’éoliennes, notamment à cause de l’aéroport de Bierset. D’autres communes font également face à ce genre d’interdiction, comme par exemple Saint-Georges ou Fexhe-le-Haut-Clocher.

« On voit des communes qui ne veulent pas d’éoliennes. Nous, on en veut… mais … / …

L’expert Damien Ernst: « On arrive à une saturation»

>58 éoliennes à Huy-Waremme. Que pensez-vous de ce résultat ?

C’est un très beau résultat. La région de Huy-Waremme est peuplée, mais pas trop. Il y a de grands champs. Il y a aussi une autoroute, qui est un axe structurant. Les éoliennes peuvent ainsi être mises le long de l'autoroute.

>Selon vous, quelle sera la situation de l’arrondissement dans le futur ?

J’ai dû mal à croire qu’on puisse augmenter vraiment plus. Les possibilités d’extension sont limitées. Il y aura peut-être 50% en plus. On arrive tout doucement à une saturation du potentiel éolien terrestre en Wallonie. Cela vient également du fait que les gens ne veulent plus d’éolien. Et je comprends en partie ces réactions. Il est par exemple prouvé que les maisons proches des éoliennes perdent quelques pourcents de leur valeur ».

>Un message pour les élus locaux ?

Il faudrait aller vers l’éolien et le photovoltaïque. Pour l’éolien, il faut essayer d’avoir un modèle coopératif. Il faut que les gens deviennent partenaires.

Des éoliennes chez des particuliers: pas rentable

Dans notre arrondissement, il existe également des éoliennes alternatives, plus petites, qui ont été installées par des privés. À titre d’exemple, depuis  ... / ...

Le dossier au grand complet sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 13/01/2020

Source non libre Par Romain Masquelier | L'ACTU DE HUY WAREMME | Publié le 13/01/2020 à 13:04 sur > https://huy-waremme.lameuse.be/501236

Écrire un commentaire

Optionnel