Imprimer

MERDORP (HANNUT) > UN PROJET FAMILIAL AVEC UN CHEVAL D’EXCEPTION

Un cheval éduqué dans la campagne hannutoise se produira-t-il un jour aux JO, en dressage ?

Ofensor LP, propriété de la famille Marchal (Merdorp), est en tout cas promis au plus bel avenir.

Ce matin-là, doux et réconfortant, le soleil automnal caresse la campagne hesbignonne, il réchauffe le box dans lequel Ofensor LP trépigne d’impatience. La nature et l’air frais l’appellent, d’autant qu’Alexandra (22 ans), sa préférée, chaque jour aux petits soins pour lui, approche des écuries.

Plus encore qu’une destinée sportive qui reste à écrire, mais qui pourrait un jour prendre des reflets olympiques (Paris 2024 semble un peu hâtif, Los Angeles 2028 plus raisonnable), c’est la rencontre entre la famille Marchal et Ofensor LP qui capte l’attention. « Un cheval, c’est un projet global, ça peut changer une vie » résume Frederik Marchal, le papa.

Lusitanien d’un an qui dégage une classe folle, étalon à la robe brune qui a raflé tous les prix lors de sa première participation au championnat international du pur-sang 2019 à Gesves, Ofensor LP, port altier, regard fier et hypnotisant, est promis au plus bel avenir dans les compétitions de dressage. Au point de déjà éveiller l’intérêt à l’étranger. «  Mais notre but n’est pas … La suite pour les abonnés à la version digitale > https://huy-waremme.lameuse.be/472794

Retrouver l’article complet sur votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 15/11/2019

Source E.C. sur site non libre > https://huy-waremme.lameuse.be

Les commentaires sont fermés.