Imprimer

HANNUT – POLITIQUE > UN DEVIS DE 170.000 € QUI PASSE MAL POUR LE RACCORDEMENT EN EAU DE PLOPSAQUA

En découvrant le devis de la SWDE pour le raccordement en eau du complexe aquatique Plopsaqua, le député-bourgmestre Manu Douette a failli s’étrangler : 170.000 € !

Dans l’opposition, on s’inquiète par contre des conséquences de la future consommation supplémentaire pour les Hannutois. 

Pour l’approvisionnement en eau des bassins du complexe aquatique Plopsaqua, un renforcement et une extension du réseau d’eau doivent être prochainement réalisés. Le but étant non seulement de garantir une alimentation mais aussi une pression suffisante. Laquelle sera possible en couplant deux châteaux d’eau, celui de Crehen et celui de Hannut.

Techniquement, pas de souci donc. Ce qui coince, c’est le prix demandé par la SWDE : « Je ne vous cache pas ma surprise quand j’ai reçu le devis : 170.000 TVAC », a lancé le bourgmestre mardi soir, lors du conseil communal. « Une partie du montant est liée … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 29/08/2019

… / … Les autorités communales se sont aussi étonnées du montant, « qui ne correspond pas à celui donné initialement. »

Source > Marie-Claire Gillet sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 29/08/2019

L’article complet disponible pour les abonnés à la version digitale > https://huy-waremme.lameuse.be/429766

Commentaires

  • Ils n'avaient pas prévu ça "avant" dans la gestion des frais ?
    Bravo encore une fois pour la gestion du centre-ville ET de ce Flop ...heu ... Plopsaquoi.
    Demandez à l'équipe du Creashop de vous aider (cette prime pour les amis), avec les 6000 euros ils ne vous restera plus que 164.000 euros à trouver, une paille.
    Avant que ce Plopsaquoi devienne rentable suite aux autres frais, ceux connus et les autres , il faudra compter 50 ans ? ?
    La fuite en-avant continue donc en Walonnie. Il est vrai que les taux sont bas, alors un prêt de plus cela ne fera plus une grande différence à la dette globale.
    Tiens, au fait, elle en est où la dette au fait ?

Les commentaires sont fermés.