Imprimer

HANNUT > « CLUB G » RUE DE HUY > CINÉMA > TOURNAGE D’UN FILM > ENTRE 20 ET 30 FIGURANTS SONT RECHERCHÉS

Le 29 juillet, le Club G, la toute nouvelle salle de spectacle de Hannut, se transformera en plateau de cinéma.

Le réalisateur et comédien namurois Fabian Rigaux (44) y tournera la scène finale de son premier long-métrage, « Jour après Jour ». Il recherche des figurants. 

Si vous avez envie de figurer dans le casting de « Jour après jour », il est encore temps de vous inscrire. Une trentaine de figurants de 20 à 65 ans étaient recherchés par l’équipe du film. « Il reste encore une dizaine de places », indique Fabian Rigaux qui a choisi Hannut pour tourner la dernière scène de son tout premier film en tant que comédien et réalisateur.

Le Namurois a découvert la ville hesbignonne récemment en y tournant une scène du clip de « L’instant Présent », le nouveau titre de Samuel (The Voice) sorti ce 14 juillet … La suite dans votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 24/07/2019

Le clip a été tourné en plusieurs lieux, dont le club G à Hannut (rue de Huy , 103/B) qui a directement séduit le Namurois : « C’est un très bel endroit qui se prête bien à la scène finale de mon film ». Un arrangement a

Cannes en ligne de mire

« Jour après Jour » est un thriller psychologique basé sur … La suite dans votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 24/07/2019

Intéressé par un rôle de figurant ?

Envoyez votre candidature par mail à fabianrigaux@hotmail.com  ou via la page Facebook de Fabian Rigaux, par message privé.

https://www.facebook.com/fabian.rigaux

En bref 

Un premier long-métrage financé sur fonds propres … La suite dans votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 24/07/2019

L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > https://huy-waremme.lameuse.be/415760

Source > Marie-Claire GILLET en ligne sur > https://huy-waremme.lameuse.be

Commentaires

  • Bonjour, pour moi cela strait une bonne experience ayant deja une formation artistique scene,radios,he me permet de postuler bien a vous Patrick Beugoms

  • Vous n'avez pas lu l'article cher Monsieur! Il y a une adresse mail pour expédier votre demande! Moi, je suis correspondant de presse pas impresario !!!!

Les commentaires sont fermés.