Imprimer

LENS SAINT-REMY (HANNUT) > LE MEURTRIER DE CHANTAL HUMBLET DÉBOUTÉ EN CASSATION

Le 8 février dernier, la cour d’assises de Liège condamnait le Hutois Stéphane Médot (40) et la Hannutoise Sabrina Joannes (43) pour un vol avec violence commis sur la personne de Chantal Humblet, avec la circonstance qu’un homicide a été perpétré pour en assurer l’impunité.

Récidiviste, Stéphane Médot avait écopé de la perpétuité ; sa compagne, mère de trois enfants et sans casier judiciaire, avait été condamnée à 25 ans de prison. Via son avocat, Médot a déposé un pourvoi en cassation. Il a été débouté.

Me Simonis, qui défend Stéphane Médot aux côtés de Me Berbuto, avait annoncé rapidement avoir déposé un pourvoi en cassation, estimant qu’il y avait des problèmes de procédure.

Me Töller et Me Molders-Pierre, pour Sabrina Joannes, avaient fait de même, mais leur cliente s’est finalement désistée de son pourvoi … / …

… / … Vers la cour européenne des droits de l’homme

La cour de cassation, qui juge la forme et non le fond, vient donc de statuer sur le seul pourvoi restant dans ce dossier, et elle a débouté Stéphane Médot.

Pourtant, rappelle Me Simonis qui ne décolère pas, La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 07/06/2019

Source > LWS sur votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 07/06/2019

L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > https://huy-waremme.lameuse.be/398112

Les commentaires sont fermés.