Imprimer

HANNUT > MAYA ET BUMBA COMMENCENT LA CONSTRUCTION DE PLOPSAQUA HANNUT-LANDEN (DOSSER COMPLET)

Maya et Bumba commencent la construction de Plopsaqua Hannut-Landen

La construction de Plopsaqua Hannut-Landen, le deuxième parc aquatique B9719516672Z.1_20190508130053_000+GMDDIC6E2.1-0.jpgdu groupe Plopsa, vient de démarrer à Hannut. Cela s'est passé en présence du Bourgmestre de Hannut, Emmanuel Douette, du Bourgmestre de Landen, Gino Debroux, du CEO de Plopsa, Steve Van den Kerkhof, de Bumba et de Maya l’Abeille. La construction débutera officiellement le lundi 13 mai et prendra 18 mois. Le coût de l’investissement est de 25 millions d'euros.

En coopération avec les villes de Hannut et Landen, un parc aquatique de 4.800 m2 sera construit près de la frontière linguistique et au centre de la Belgique, le long de l'autoroute pour un accès optimal et facile. "Nous avons remarqué que le nombre de visiteurs à Plopsaqua De Panne a largement dépassé les attentes, avec un pourcentage élevé de visiteurs venant de tout le pays", déclare Steve Van den Kerkhof, CEO de Plopsa. "Nous avons donc vraiment ressenti la demande et le potentiel de construire un autre parc aquatique ailleurs en Belgique !"

Les villes de Hannut et Landen contribuent également au nouveau complexe de natation, qui remplacera les piscines actuelles. En conséquence, les résidents bénéficieront d'un tarif d'entrée spécial et démocratique. Plopsaqua Hannut-Landen semblait être la meilleure option pour eux dans leur recherche d'une nouvelle piscine urbaine. "Grâce à une coopération intercommunale avec les villes de Hannut et Plopsa en tant que partenaires, nous garantissons d'une part que nos résidents peuvent profiter de tous les équipements de natation modernes et d'autre part que notre ville bénéficie de plus d’éclat, ce qui peut profiter au commerce et au tourisme. Les habitants de Landen attendent avec impatience la réalisation du parc aquatique. Je suis donc heureux que les travaux de construction puissent commencer ", déclare Gino Debroux, Bourgmestre de Landen. Emmanuel Douette, Bourgmestre de Hannut, se joint également à nous. “Nous devions trouver une solution originale pour financer un nouveau projet. Avec la Ville de Landen, nous avons décidé de conclure un partenariat avec un partenaire privé d’envergure qui pouvait apporter son expertise et une plus-value pour notre population."

Un thème unique

Le nouveau complexe de natation disposera d'un espace qui sera entièrement aménagé autour de l'univers coloré du cirque de Bumba. Maya l’Abeille, qui est extrêmement populaire auprès des néerlandophones et des francophones, disposera également de sa propre zone où la nature dans toute sa beauté est centrale. De plus, un éclairage scénographique adapté à chaque environnement est utilisé. De cette façon, les visiteurs seront plongés dans des thèmes et des mondes de vie différents et l'expérience sera complètement différente de celle d'une piscine subtropicale classique.

La séance de photos officielle avec le Bourgmestre de Hannut, Emmanuel Douette, le Bourgmestre deLanden, Gino Debroux, le CEO de Plopsa, Steve Van den Kerkhof, Bumba et Maya l’Abeille a eu lieu ce matin. La construction de Plopsaqua Hannut-Landen, avec un coût d’investissement de 25 millions d'euros, va officiellement démarrer. Le tout nouveau complexe de natation offrira un espace de détente et de loisirs ainsi que de sport et d'éducation. En plus d'une piscine de 25 mètres à huit couloirs et d'une piscine d'instruction à quatre couloirs qui répondra au grand nombre d'écoles et de groupes attendus, il y aura aussi une vaste aire récréative avec trois toboggans spectaculaires, dont le Sky Drop de 19 mètres de haut, une piscine à vagues, une rivière sauvage, une maison de jeux, un jacuzzi, une piscine extérieure, un bain de soleil et un sauna.

Source > Communiqué de Presse de PLOPSAQUA

PETIT RETOUR EN ARRIERE >>>

                Notre piscine étant vieillissante, et après avoir envisagé la possibilité d’une réfection de celle-ci, il a bien fallu constater que nous devions trouver une solution originale pour financer un nouveau projet.

Plopsa01.jpgPour ce qui est de l’ancien bassin, nous devons encore envisager sa reconversion. Pour ce qui est du nouveau, nous souhaitions trouver des collaborations car il était impossible de financer seuls une nouvelle infrastructure avec un bassin sportif et un bassin d’apprentissage.

Nous nous sommes alors tournés vers nos partenaires naturels, les communes. Après plusieurs appels à différentes communes, la solution nous est venue en regardant par-delà la frontière linguistique et nous avons décidé de conclure un partenariat avec la Ville de Landen qui avait également besoin de rénover sa piscine.

Le fait de sortir de notre zone de confort et de travailler avec une commune néerlandophone est quelque chose d’enrichissant. Outre l’image positive intéressante qui pourrait encourager d’autres partenariats de ce type, c’est notre horizon de développement qui s’en trouve élargi : au-delà des clivages Nord-Sud.

Ensuite, nous avons défini nos attentes et nous nous sommes mis à la recherche d’un partenaire privé d’envergure qui pourrait apporter son expertise et une plus-value au projet.

Nous l’avons trouvé à l’issue d’une procédure de marché public en la personne de Plopsa et avons scellé nos engagements pour 25 années. Nous tenions en effet à apporter des garanties à notre population dans le temps.

Le partenariat entre les Villes de Landen, Hannut et Plopsa va permettre de mener à bien un projet ambitieux sur le plan économique et environnemental : en 2020, un des plus grands centres aquatiques belges respectueux de l’environnement verra le jour sur un terrain limitrophe entre Hannut et Landen.

2020 ? Vraiment ?

Oui, vraiment, le dossier a passé toutes les étapes administratives :

  • 22 décembre 2016 : le Conseil communal vote la Convention de collaboration entre les villes de Hannut et Landen relative à l’étude de faisabilité
  • 1er juin 2017 : une Convention de partenariat entre les deux villes organisant le marché conjoint est conclue et l’on vote le Guide de sélection pour un « complexe aquatique récréatif »
  • 18 août 2017 : le Collège communal retient les candidatures de trois sociétés
  • 24 août 2017 : le Conseil communal vote le Guide d’attribution pour un « complexe aquatique récréatif »
  • 21 décembre 2017 : le Collège communal retient l’offre de Plopsa et envoi le dossier à notre tutelle
  • 9 février 2018 : Annonce officielle du Contrat de collaboration entre Plopsa, Landen et Hannut
  • 12 juillet 2018 : Signature du contrat finalisé
  • 8 octobre 2018 : Dépôt du permis d’urbanisme
  • 31 octobre 2018 : Début de l’enquête publique
  • 8 février 2019 : Obtention du permis d’urbanisme

Et donc les travaux ont commencé ? Non, pas à ce moment-là car comme pour tout chantier de cette ampleur, la région wallonne a effectué des fouilles sur le terrain afin de vérifier que le site n’était pas d’intérêt archéologique :

  • 15 mars 2019 : Conclusion du protocole d’évaluation des fouilles archéologiques
  • 25 avril 2019 : Notification de la fin de la période de fouilles

                Et maintenant ?

Maintenant il est temps de donner le top départ pour la construction ! Les grues sont sur place et le chantier démarrera ce lundi 13 mai.

                L’ouverture est prévue dans le dernier trimestre de 2020.

Source > Ville de Hannut & Landen

Les commentaires sont fermés.