Imprimer

ATTENTION ALERTE > LES ARNAQUEURS SURFENT SUR LES … GILETS JAUNES

La Computer Crime Unit met en garde les internautes qui pourraient avoir affaire à des arnaqueurs... Malheureusement toujours plus présents, ils redoublent d’imagination. Leur dernière idée ? Surfer sur le mouvement des Gilets Jaunes.

C’est un lecteur de Verviers qui nous fait part de son énervement : « Sur mon adresse professionnelle, en moins de 10 jours, j’ai reçu plus de 200 mails. Et il s’agit de mails envoyés d’adresses qui semblent sérieuses. Ce sont des courriers des magasins Krefel, de Proximus… C’est très crédible sauf que je sais qu’il n’y a aucune raison que je gagne l’un ou l’autre prix »…

L’homme a appelé Proximus qui confirme. L’opérateur reçoit de nombreux coups de fils pour des mails que l’entreprise n’a évidemment jamais envoyés.

Commissaire à la Computer Crime Unit, Olivier Bogaert va dans le même sens.

 « Les arnaqueurs jouent sur deux tableaux. Soit, vous avez gagné quelque chose et, en général, c’est un beau prix. Soit, ils misent sur l’inquiétude : à savoir, vous n’avez pas payé une facture et c’est, cette fois, la dernière échéance », nous dit-il…

Et maintenant les Gilets jaunes...

Si dans les mails que vous recevez des fraudeurs, de grossières erreurs (orthographe, adresse…) peuvent apparaître, ils surfent sur des enseignes connues : Ikea, Fnac, Delhaize, bpost… qui fait que la victime est en confiance. Ils jonglent aussi avec l’actualité.

 « Une des dernières arnaques via les réseaux sociaux ou les mails concernait les Gilets jaunes. On vous demandait de répondre à un grand sondage, avec à la clé… un gain de 500 euros ». But de ces opérations : avoir évidemment toutes vos coordonnées bancaires… non pas pour vous verser mais bien vous soutirer de l’argent. Les arnaques sont de plus en plus pointues, les fraudeurs s’adressant à vous par courrier puis par téléphone en inventant par exemple qu’ils agissent de la part de votre banque…

Et c’est souvent très crédible puisque le nombre de victimes qui tombent dans le piège est en augmentation ! « Si l’on vous soutire de l’argent, portez plainte sans hésitation.

Si vous craignez des arnaques, signalez-le aussi », nous dit le commissaire. Sur safeonweb.be

Source en ligne libre par M.SP. > https://www.sudinfo.be/id107874

Illustration > 123RF

Les commentaires sont fermés.