Imprimer

HANNUT > UNE MAISON EN PAILLE POUR LES SANS-ABRI.

EcoLodge participe au projet visant à loger des SDF sur des friches. Un financement participatif est lancé

L’association bruxelloise Infirmiers de rue a lancé une cagnotte participative pour financer l’achat d’un habitat modulaire pour loger une personne sans-abri. L’idée est d’installer des studios mobiles sur des terrains inutilisés et de les déplacer si besoin quand la friche n’est plus disponible, tout en permettant à un SDF d’avoir un toit. Le studio, de 26m2, fait de paille et de bois, a été conçu par une coopérative basée à Hannut. 

L’association Infirmiers de rue travaille tous … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 04/01/2019

… / … La coopérative EcoLodge, basée en Wallonie, à Hannut, a conçu le « WaldCube », un habitat de 26m2, qui peut faire office de studio confortable. Écologique, fabriqué avec du bois et de la paille, le module a l’avantage d’être construit en un mois et demi. Surtout, il est facilement déplaçable. C’est ce qui intéresse Infirmiers de rue pour ce projet : Bruxelles manque d’appartements bon marché mais on constate aussi que de nombreuses friches parsèment le territoire bruxellois. Ces terrains inoccupés pourraient accueillir ces habitats modulables pour loger des sans-abri.

Si le propriétaire du terrain veut réaliser des travaux, le WaldCube peut être déplacé sur une autre friche.

Premier locataire en février

En août dernier, l’ASBL avait installé … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 04/01/2019

Un module coûte 41.000 euros. Un coût peu élevé, en regard de la possibilité d’offrir un logement pour une personne actuellement à la rue, au moins le temps de trouver une solution plus pérenne.

Source > Marie Hamoneau sur votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 04/01/2019

L’article complet en ligne > https://huy-waremme.lameuse.be

Les commentaires sont fermés.