Imprimer

SUITE > VIOLENCES POLICIÈRES: LE LINCENTOIS DIEGO DUMONT S’IMPATIENTE

Voir nos titres précédents pour les faits :

> 18 novembre > HANNUT – AGRESSION POLICIÈRE > UN NOUVEAU SOUTIEN POUR DIEGO DUMONT > https://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2018/11/18/hannut-agression-policiere-un-nouveau-soutien-pour-diego-dum-267971.html

>02 octobre > MIGRANTS ARRÊTÉS À LA GARE DE LANDEN: LE HANNUTOIS DIEGO DUMONT VIOLENTÉ PAR LA POLICE PARCE QU’IL FILMAIT > https://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2018/10/02/migrants-arretes-a-la-gare-de-landen-le-hannutois-diego-dumo-264739.html

En 2018, une photo a particulièrement marqué les esprits de la population de Huy-Waremme, celle du visage tuméfié de Diego Dumont, victime de violences policières en gare de Landen. Suite à cette agression, l’hébergeur et membre de la plateforme citoyenne d’accueil des migrants, a déposé plainte pour coups et blessures au commissariat de Hannut et au Comité P.

… / … Ses deux plaintes pour coups et blessures déposées au commissariat de Hannut et au Comité P (le Comité permanent de contrôle des services de police) ont été transférées au Parquet de Leuven. « Mais lorsque mon avocat ( l’ex très médiatique président de la Ligue des Droits de l’homme, Alexis Deswaef, ndlr) téléphone au Procureur du Roi de Leuven on lui répond soit que le dossier n’est pas traduit, soit qu’il n’est pas clôturé. De toute façon, je ne m’attends pas à ce que cela aille très vite.», soupire-t-il.

Ce qu’il attend de la justice ? Qu’une enquête soit menée sérieusement et que la police reconnaisse ses torts », assène-il. Il entend également se constituer partie civile et réclamer un dédommagement. Car même si aucune fracture n’a été diagnostiquée, le Lincentois a souffert de multiples contusions sur tout le corps. Celles du visage est de loin la plus spectaculaire. Elle a fait le tour de la toile pendant plusieurs jours.

Son médecin lui a délivré un certificat médical pour 15 jours, et il a été contraint de fermer son magasin, le magasin de jouets Autre Chose de Hannut, pendant 3 jours. «  Je compte bien aussi réclamer la facture de l’hôpital de Tirlemont (75 euros) où j’ai été emmené, menotté, par les policiers », conclut-t-il, plus déterminé que jamais.

Source complète en ligne de Marie-Claire GILLET > https://huy-waremme.lameuse.be/324634

Deux autres titres développés sur l’édition source :

>Soulagé après l’acquittement des hébergeurs

>Lincent a déjà versé 2.000 € à Hesbaye Terre d’accueil

Commentaires

  • C'est où "Leuven" moi je connais une ville en Flandre qui en français s'appelle Louvain. Par ailleurs qu'allait faire ce wallon filmer dans une gare des migrants en séjour illégal qu'il fallait expulser immédiatement.

Les commentaires sont fermés.