Imprimer

SÉCURITÉ ROUTIÈRE EN WALLONIE > 6 TUÉS ET 328 BLESSÉS …

C’est le bilan de 10 ans d’accidents liés aux nids-de-poule et aux casse-vitesse 

Avec sa succession de périodes de gel et de dégel, l’hiver est propice à la dégradation de la chaussée.

Même s’ils ne sont nullement comparables aux ravages de la vitesse et de l’alcool, les nids-de-poule causent néanmoins des accidents. L’Agence wallonne pour la sécurité routière (AWSR) a fait le compte.  

 « Les deux-roues – surtout motorisés – et les voitures sont principalement concernés par ce type d’accident », analyse Belinda Demattia de l’AWSR, se basant sur dix années de statistiques (2007-2016) pour la Wallonie. Les banques de données regroupent … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 07/02/2018

Toujours est-il que l’Agence a comptabilisé 22 accidents corporels en 2016 (derniers chiffres disponibles). C’est nettement moins qu’en 2007 où il y en avait eu 38. Entre-temps, les plans Routes et Infrastructures sont passés par là, et une bonne partie du réseau principal wallon a été refaite ou est en train de l’être.

En dix ans, il y a eu au total 6 tués et 328 blessés dans un accident lié à un nid-de-poule ou un ralentisseur de trafic. « La proportion de victimes blessées ou tuées est assez faible par rapport à l’ensemble des accidents corporels », note la porte-parole de… La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 07/02/2018 … /…. et ce n’est en rien comparable avec les drames provoqués par la conduite sous l’influence de l’alcool ou de la drogue, la vitesse excessive ou la distraction. La majorité de ces accidents survient sur les routes limitées à 50 km/h.

Que faire ?

L’idéal pour limiter les dégâts est d’éviter le nid-de-poule. « Mais il ne faut pas tenter une manœuvre d’évitement si elle risque de cause un accident. … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 07/02/2018

Le mieux est de prendre une photo des dégâts et si possible de faire constater l’accident par la police. Il reste alors à contacter le gestionnaire de la voirie et de lui présenter la facture.

Source > Yannick Hallet sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 07/02/2018

Les commentaires sont fermés.