Imprimer

HUY-WAREMME-HANNUT > ZONES DE SECOURS > PRÈS DE 3.500 SORTIES POUR NOS POMPIERS !

En 2017, Hemeco et Hesbaye ont enregistré 3.476 interventions et 8.747 missions en ambulance

Ensemble, en 2017, nos pompiers des zones de Hesbaye et de Hemeco ont comptabilisé près de 3.500 interventions, et près de 9.000 si l’on évoque les missions en ambulances. Des sorties très variées mais pour lesquelles le « top 3 » se maintient autour des accidents de la route avec la désincarcération de personnes, des nids de guêpes et des (alertes) incendies. Détails.  

high_d-20180129-3KA1JD.jpgOn savait déjà que nos pompiers ne chôment pas ! Et les chiffres établis pour l’année 2017 l’attestent bel et bien. Dans l’ensemble, la zone de secours Hemeco (postes de Huy et de Hamoir) comptabilise 2.268 interventions, et 4.904 en Aide Médicale Urgent (AMU pour les ambulances), contre 1.208 et 3.843 pour la zone de secours de Hesbaye (postes de Waremme et de Hannut).

On constate un nombre plus important de sorties chez les premiers. « Assez logique », nous dit-on, « car le nombre d’interventions varie très souvent … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 30/01/2018

… / … Quand on arrive sur place, il n’y a donc pas de feu réel mais on procède à une vérification de la situation. Un véritable incendie se déclare dans 8 à 12 % des interventions », précise le major Fanuel.

Côté accidents, nos pompiers sont souvent dépêchés sur place dans le cadre de désincarcération de personnes coincées, ou de balisage des lieux. Les statistiques sont là aussi impressionnantes, avec 279 interventions pour Hemeco et 151 pour Hesbaye pour ce second point. Une mission qu’ils accomplissent donc plusieurs fois par semaine … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 30/01/2018

5 sorties pour le GRIMP

Et d’ailleurs, en termes d’interventions un peu particulières, on peut noter 143 sorties pour les pompiers spécialisés plongeurs de la zone Hemeco (à différencier d’un sauvetage pour une personne à l’eau), contre 3 pour Hesbaye, opérées à Waremme. Mais aussi 5 interventions pour l’unité GRIMP (Groupe de Reconnaissance et d’Intervention en Milieu Périlleux) de Huy – il n’y en a pas en Hesbaye –, et 3 pour la cellule chimique. L’Animal Rescue Team (ART), créée au 1 er janvier 2017 en Hesbaye, n’a par contre pas chômé non plus pour sa première année d’existence avec pas moins de 27 missions pour des animaux en danger.

À toutes ces sorties s’ajoutent encore, notamment, celles … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 30/01/2018

Source > E.D. sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 30/01/2018

L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/184328

Les commentaires sont fermés.