Imprimer

JAMAIS TROP TARD POUR SE FORMER! > LE DOSSIER DE JOBSRÉGIONS - FORMATION

31 000 postes vacants mais un chômage toujours élevé en Wallonie! Le problème: une pénurie de main-d’œuvre adéquate 

Tant l’UWE (Union Wallonne des Entreprises) que la FEB (Fédération des Entreprises de Belgique) l’a réaffirmé haut et fort en ce début d’année en guise de mise en garde, la pénurie de main-d’œuvre, qui bride la croissance, sera l'un des grands défis de 2018. Un constat qui replace inévitablement la question de l’(in)adéquation entre la formation et les besoins du marché de l’emploi au centre des débats. 

Une reprise économique

Selon l’UWE, la Wallonie comptait 31.329 postes vacants à la fin du troisième trimestre 2017. « La reprise économique est là mais la croissance est freinée en Wallonie par une pénurie de main-d’œuvre alors que … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 22/01/2018

Freinée par la pénurie de main-d’œuvre wallonne

Les économistes de l’UWE l’assurent : « le taux de croissance de la Wallonie serait d’office supérieur [à 1,8% en 2018] si ce problème d’emplois vacants était résolu. Les entreprises se plaignent de voir leur croissance freinée. Elles ont aujourd’hui la possibilité de … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 22/01/2018

Une offre de formation conséquente en Wallonie

La Wallonie ne manque pourtant pas de possibilités et d’offres de formation. En effet, en plus des filières d’enseignement dites classiques (Universités, Hautes-Écoles,etc..), il en existe d’autres, souvent très pragmatiques et très porteuses, car en connexion directe avec le marché du travail : Centre de Compétences (25), Centres d’Insertion Socio-Professionnelle (CISP), formations en alternance, formations professionnelles et qualifiantes, des Centres de validation des compétences, etc... Au moment où le chômage des jeunes restes structurels et importants, il convient de se poser la question de l’orientation à donner à ceux-ci. Celle-ci doit évidemment rencontrer l’intérêt du … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 22/01/2018

… / … Un pas de plus pour la formation en alternance

En dotant, lundi 15 janvier dernier, l’Office Francophone de la Formation en Alternance (l’OFFA) de son premier contrat de gestion, le monde politique a défini des priorités claires : optimiser l’offre de places de stage en entreprises, poursuivre les synergies entre le monde de l’enseignement et celui de la formation, assurer la promotion de l’alternance, et mettre en place un monitoring de l’alternance. Une nouvelle très positive pour ce type d’enseignement parfois dit dual , qui a déjà largement fait ses preuves notamment chez nos voisins allemands et suisses, deux pays à la vitalité économique incontestable.

Pas d’âge pour se former !

La formation concerne bien évidemment la jeunesse, mais pas seulement. Il n’y a pas d’âge pour continuer à apprendre, s’instruire, évoluer et développer de nouvelles compétences. Si vous souhaitez rester compétitifs et attractifs sur le marché du travail, rien de tel que de compléter et d’aiguiser votre panel de compétences, tout au long de votre carrière. Vous verrez que l’offre de formation continue est suffisamment variée pour rencontrer toutes les aspirations. Il n’y a pas … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 22/01/2018

Source > Youri Demianoff sur votre journal 7 dimanche de ce 22/01/2018

LE SITE > https://jobsregions.sudinfo.be/

Les commentaires sont fermés.